Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > La bonne lutte des classes selon Alain Soral

La bonne lutte des classes selon Alain Soral

 

Dans cette vidéo datant de Mars 2010, Alain Soral percutant comme à son habitude aborde dans un échange avec un militant d’ E&R la question de la lutte des classes.

 

Sur la forme, c’est du Soral, il ne laisse pas son interlocuteur s’exprimer, il est arrogant, méprisant, voire vulgaire et le débat tourne vite au monologue et à la subjugation quasi narcissique de son auditoire.

 

Sur le fond, c’est sans doute sa meilleure vidéo, en 30 minutes il aborde un sujet que très peu d’intellectuels seraient capable de brosser aussi efficacement en si peu de temps.

 

On en peut retenir les points importants :

 

1.  La classe moyenne propriétaire de ses moyens de production n’est pas l’ennemie du socialisme. Le combat socialiste peut se comprendre de deux manières :

 

- Comme l’opposition binaire du socialisme du travail contre la bourgeoisie du capital mettant en scène un sois disant combat unitaire du travailleur contre le bourgeois (ou le grand bourgeois spéculateur et le petits bourgeois entrepreneurs sont systématiquement confondus).

 

- Comme de façon plus perverse et triangulaire, la lutte du grand capital apatride manipulant et finançant des révolutionnaires professionnels souvent issus de la bourgeoisie cosmopolites empêcher la jonction populaire de la petite bourgeoisie et du prolétariat, elle authentiquement révolutionnaire au regard du capital. Ce mensonge et cette manipulation ont été historiquement révélés par le ralliement final de ces révolutionnaires cosmopolites au libéralisme mondialisé à partir de 1970 ( les néo-conservateurs américains ou les libéraux libertaire en France).

 

2. Les petits propriétaires de leurs moyens de production sont aussi des travailleurs. En effet cette classe constitué d’artisans, de bouchers, de boulangers, de paysans peut même être considéré comme des sur travailleur tandis que les salariés techno gestionnaires du capital, dont les salaires mirobolant sont accompagnés de stock options, n’ont rien de commun avec les travailleurs employés et ouvriers. La complexité réelle des rapports de classe n’a donc rien en commun avec cette opposition binaire travailleurs / bourgeois, les travailleurs pouvant être des rentiers et les patrons des travailleurs.

 

3.  C’est toujours les petits qui paient. La conscience et l’autonomie d’un groupe social se démontrent par sa production culturelle, il exprime ainsi ce qu’il sait être et ce qu’il veut. Le prolétaire est un héros muet et n’a jamais produit la moindre culture spécifique à exprimer sa conscience et son projet. Voyage au bout de la nuit était considéré par Staline comme le seul roman prolétarien jamais écrit (Céline qui est pourtant lui-même un petit bourgeois lettrés). Le prolétariat n’a jamais fait que suivre des meneurs non issus de ses rangs. Le messianisme prolétarien a été dès sa conception pensé et voulu par des intellectuels bourgeois, par le déclassé contre les élites possédantes dont on veut prendre la place au nom du prolétariat. Lénine lui-même pour prendre le pouvoir s’est appuyé sur une avant-garde révolutionnaire issues de la bourgeoisie plutôt que sur les masses prolétaires qui n’ ont rien demandé ni projeté. Cette épopée ne pouvait donc conduire dans les faits qu’à la dictature du parti, à la nomenklatura Stalinienne, au parasitisme bureaucratique. Il ne s’agissait donc pas d’une volonté d’émancipation du monde ouvrier mais d’un projet de domination de cosmopolites et de déclassés manipulant la souffrance ouvrière comme arme de revanche et de conquête contre la bourgeoisie.

 

4.  Le socialisme scientifique est une virtuosité conceptuelle qui se révèle être une élucubration scientifique de bourgeois idéalisant un prolétariat conceptuel fantasmé et aboutit à un essentialisme, à l’arrogance d’une science philosophique cru comme une religion, à une uniformisation et une mathématisation des rapports de classes pourtant complexe, considérés dans le cas comme plans et isomorphes.

 

5. La liquidation du syndicalisme révolutionnaire adepte de la grève générale et de l’action directe pour changer la vie par sa transformation progressive et subtile par les forces de gauche stipendié par le capital en un combat pour le pouvoir d’achat.

 

6. Un militant révolutionnaire pur est ce qu’ il y’ a de plus dangereux et de plus inefficace, et selon Soral c’ est comme un mec qui veut draguer et qui croit que toutes les femmes sont comme sa mère, il tirera jamais une gonzesse. A vous d’apprécier le propos, moi ça m’a juste fait marrer !

 

 Trente minutes de vidéo avec un Soral hyper-explosif ... accrochez-vous , ça défouraille !

Tags : Economie Politique Société

Réagissez à l'article

128 réactions à cet article

    • 3 votes
      machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 14:02
      maQiavel

      Apparemment il y’ a aussi un nouveau livre

      dont il ne parle pas lui même ( peut etre pour surprendre les censeurs ???).

    • 1 vote
      albatar (---.---.---.21) 21 février 2012 14:49
      Joe Gillian

      LA date de sortie est au 15/03/2012....
      Effectivement quand on voit le préambule, on peut supposer comme strategique le fait de ne pas en parler avant, pour ne pas qu’on empeche sa sortie. Une fois paru, et promotionné (par des moyens qui sont les siens) le livre sera plus dur a controler...
      Surprenant en revanche que la FNAC s’empresse de le commercialiser alors que pendant longtemps on n’en trouvais aucun...
      L’idéologie limitée a la dimensions du portefeuille, c’est le principe local !

    • 9 votes
      machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 15:09
      maQiavel

      @albatar
      Merci de la précision
      @Mjollnir
      Il ne faut pas amalgamer les réseaux islamo-gauchistes à tous les Musulmans.C’ est comme si j’ amalgamais tous les Français de souches aux identitaires et tous les juifs au Crif et tous les noirs au Cran il faut se calmer, ce sont des réseaux et donc par définition non représentatifs des personnes qu’ ils prétendent représenter.

    • 4 votes
      Niza (---.---.---.196) 21 février 2012 15:16

      Abdellah boudami fait partie de la ligue communiste révolutionnaire belge, c’est a dire des trotskystes. Son site c’est les indigènes du Royaume dans la ligne directe des indigènes de la république d’houria boutelja, suffit de voir les exemples qu’il choisi, le "j’’accuse de Zola" notamment, c’est la même mentalités de la repentance que les sionistes.

    • 6 votes
      BlackMatter (---.---.---.225) 21 février 2012 20:51

      @lecorrecteur.


      Si vous connaissiez Soral, vous sauriez que vos histoires de sunnisme et de chiisme, il en a rien à foutre. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Soral lui-même dans une vidéo.
    • 9 votes
      machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 12:51
      maQiavel

      Merci pour la vidéo de Romain Goupil chez Ardisson.
       Ecoeurant ...

    • 4 votes
      Slim GAIGI (---.---.---.61) 21 février 2012 16:49
      Slim GAIGI

      A un autre moment bippé il me semble qu’il parle d’Annie LACROIX-RIZ...

  • 20 votes
    mehdite (---.---.---.123) 21 février 2012 11:56
    mehdite

    Merci d’exister Soral ! Je commençais à desespérer en l’Homme , ne voyant autour de moi que des Paillasses ...

  • 7 votes
    l’Omnivore Sobriquet (---.---.---.254) 21 février 2012 12:11
    l'Omnivore Sobriquet

    Merci de faire connaitre cette vidéo aux lecteurs d’Agoravox.
    Il y en a d’autres du même tonneau, en monologue tant qu’à faire il n’y a que comme ça qu’il est supportable, voire un petit point par écrit tout récent qui reprend ces questions dans une perspective historique ("La lutte des classe à l’intérieur du socialisme 1830-1914" : http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-lutte-des-classes-a-l-interieur-du-socialisme-1830-1914-10460.html )

    Vous résumez bien son propos.
    En tant que lepéniste j’y adhère. Et en tire motivation.

  • 6 votes
    Hijack (---.---.---.230) 21 février 2012 14:10
    Hijack ...

    Pour ceux qui ne l’ont pas encore entendu ... interview audio hard !!!

    Connards sur Al Manar contre Soral  ! 
    Il est évident qu’un piège a été tendu à Soral ... et les intervenants choisis ...
    A sa place, j’aurai raccroché depuis longtemps ... dès que quelqu’un me traite de complotiste ... à ce niveau, il n’y a en effet aucun espoir.

    Ce Boudami ... est capable de sortir les pires conneries qui soient. Plein de certitudes en faveur de ses maîtres ... un esclave né et volontaire.

    • 2 votes
      machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 16:54
      maQiavel

      Merci pour le lien Hijack je ne l’ avais pas vu.Mais d’ ou il sort ce Boudami ? Mais c’ est vraiment n’ importe quoi, j’ adore les gens qui critiquent le colonialisme au nom des droits de l’ homme...
      Non mais j’ ai rarement entendu pareil crétin.

    • 1 vote
      Hijack (---.---.---.230) 21 février 2012 17:12
      Hijack ...

      Oui, Machiavel,

      Je ne sais pas comment Soral a fait pour supporter un tel connard ... bien que la vidéo soit titrée "traquenard" ... je n’ai pas voulu le préciser, laissant à chacun le soin le constater.

      Même si j’en suis certain à présent, la personne qui dirigeait les réceptions d’appels etc ... faisait semblant d’être d’accord avec Soral ... il n’agissait de la sorte que pour permettre aux autres de venir et donner l’impression qu’il y avait de toutes les opinions ... en fait, il n’y avait qu’une opinion ... déstabiliser, diaboliser Soral, le faire sortir de ses gonds ...

      Bref, à sa place, j’aurai raccroché ... c’est comme s’il parlait avec un gogolito certain qu’il a raison et ne veut pas en démordre ... et tous les autres qui suivent.

      Bref, ces des gens ... voulant se faire une place au soleil ... mais Soral leur fait de l’ombre ... et une grosse ombre ... et même de l’Orage !!! Mais ils se sont mal pris, la prochaine fois, il prendrai ses dispositions.

  • 4 votes
    Walid Haïdar (---.---.---.123) 21 février 2012 14:51

    Vive le national-socialisme !

    • 11 votes
      machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 15:03
      maQiavel

      Je le savais.On devait en venir à la réductio ad Hitlerum.
      Dans cette vidéo, Soral s’ inspire du socialisme libertaire et non du national socialisme. Mais cette capacité à Nazifier à gauche comme à droite tout ce qui peut amener à une indépendance économique des citoyens est tout de même étonnante.

    • 7 votes
      albatar (---.---.---.21) 21 février 2012 15:55
      Joe Gillian

      Malgré la justesse de certains de ces propos. Tu ne m’enleverra pas de l’idée que pour parler de la sorte à ses propres ouailles, faut quand même être un sale connard imbu de sa personne.
      Alors, je ne sais pas si vous avez remarquez, l’incroyable capacité contradictoire qu’on les gens intelligent à se faire passer pour des sales connards, mais Soral doit être très intelligent.
      Autant son discours est clair et intelligent. Autant, si jamais de ma vie j’adhère à un partie ou a un groupe idéologique, un mec me parle comme ca a interet à avoir les dents bien accrochées... Prof de boxe ou pas, j’men fout je muaithaiise depuis une quinzaine d’années et faut pas me chauffer...
      Visiblement, il partage avec les intellectuels qu’il critique, les juifs, cette espece de prétention abjecte du chef qui se croit supérieur en tout point à son interlcuteur...

      C’est quand même dommag quand on a un discours (en tout cas celui-ci) aussi éclairé.

    • 1 vote
      nasko (---.---.---.95) 22 février 2012 06:15

      La notion de maitre-disciple, ça vous parle ? Le maitre parle comme il veut. Quand le disciple saura se défendre alors le maitre n’en sera plus un. Il aura, d’autres part, bien fait son boulot.
      Le seul prétentieux que je vois ici, c’est vous.

    • 2 votes
      albatar (---.---.---.155) 22 février 2012 11:34
      Joe Gillian

      OUais je connais, j’ai eu des maitres en arts martiaux, jamais à penser, si ce n’est certains intellectuels que j’ai lu.
      Rien ne justifie, même pas l’erreur que je tolère effectivement que quelqu’un se la raconte comme ca devant même, quand bien même le mec aurait raison.
      Clairement, il prend son interlocuteur pour un abruti, ce qui n’est pas très courtois, même si celui ci peut avoir tort.
      Désolé d’égatigner l’idole de ta vie, j’imagine que toi tu adorerais qu’il te pietinne.
      Tout ca pour résumer que, sans faire de rethorique et en restant uniquement dans le recherche de la vérité, la raison peut se dispenser de l’arrogance, et ce n’est pas en présentant de manière pompeuse sa grande intelligence et une maitrise des sujets qu’on la transmet.

    • vote
      nasko (---.---.---.95) 22 février 2012 18:09

      Tu fais dans la polémique.... parler pour ne rien dire.
      Si ça chante à des types d’écouter Soral, libre à toi de les prendre pour des cons masochistes.
      Salut.

  • 3 votes
    machiavel1983 (---.---.---.221) 21 février 2012 16:07
    maQiavel

    @Albatar
    Sur la forme effectivement, c’ est un arrogant imbu de sa personne, un narcissique quasi pathologique, c’ est comme ça qu’ il est et ça ne changera pas.
    Mais en meme temps,il vient de la rue ( il n’ y a pas grandi mais l’ a fréquenté dès qu’ il a quitté ses parents ) là il parle avec un petit frère d’ une trentaine d’ années de moins, toi qui connais la cité, tu sais comment les anciens sont prétentieux ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès