Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

La mort

Nous avons la conscience de notre finalité, de notre finitude. Nous vivons donc avec, en tête, l’idée que nous sommes vulnérables et que nous allons mourir, avoir une fin. De cette constatation élémentaire découle deux attitudes possibles face à cette échéance, semble-t-il. Soit, nous prendrons le parti de profiter de tous les instants présents au travers des objets matériels et de notre corps ; soit nous entreprendrons de nous détacher des choses matérielles pour se rapprocher du monde de l’esprit et de son caractère immuable.

Il m’arrive de considérer toutes les énergies qui se dépensent autour de moi comme de vaines et dérisoires tentatives de défier la mort et de la tromper, de l’égarer.

Ce qui m’embête le plus avec la mort, c’est qu’on ne peut rien en dire, sinon d’en parler comme d’un terme, d’une échéance. Aussi, en parler, serait donner prise au néant sur la vie, car, en effet, la mort est un néant.

Montaigne disait ‘’ Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive ‘’.

vidéo de jeunes qui discutent de la mort :
 

Tags : Culture


Sur le même thème

Scandale : Acte de dictature en Italie !
Thaïlande : Des milliers de manifestants prennent le pouvoir d'assaut
Sur Max Stirner - Onfray
Le Marquis de Sade
Pourquoi la guerre de Corée ?


Réactions à cet article

  • 7 votes
    Par Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 7 septembre 2012 15:30
    Jean-Pierre Llabrés

    À l’auteur :
    "Soit, nous prendrons le parti de profiter de tous les instants présents au travers des objets matériels et de notre corps ; soit nous entreprendrons de nous détacher des choses matérielles pour se rapprocher du monde de l’esprit et de son caractère immuable."

    Voilà une bien conformiste alternative ! ! !
    Il est parfaitement possible d’assurer, simultanément, le bien-être du corps ainsi que l’épanouissement de l’esprit ! ! !...
    Pourquoi le bien-être corporel serait-il exclusif de l’épanouissement spirituel et réciproquement ?
    Pourquoi devrions-nous renoncer à l’un ou à l’autre ?



    • 1 vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.249) 7 septembre 2012 17:20
      maQiavel

      C’ est une conception chrétienne ( pas seulement sans doute ) .

      Mais il faut distinguer la chair du corps .
      - Le corps ne symbolise rien de mal c’ est même au contraire un bien car une création divine .
      1 corinthiens 6 : 19 :" Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?"
      - La chair elle symbolise l’ attrait pour le monde : — 
      I Jean 2.16-17 :  Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde".
      Romains 8 : 5-6 : Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix ;
      - Chair et esprit sont antagonistes dans le christianisme , c’ est là que prend le sens de la symbolique du baptème d’ eau , le baptisé tue symboliquement sa chair pour renaître de nouveau en esprit !





    • 2 votes
      Par davideduardo (---.---.---.90) 7 septembre 2012 19:57
      QaviQeQuarQo

      Soit, nous prendrons le parti de profiter de tous les instants présents au travers des objets matériels et de notre corps 


      C est le pari de epicure , qui pense que tout est matériel, la metaphysique n existe pas, qu il faut profiter de la vie, faire jouir ses sens, sans exces (l epicurisme est different de la dépravation que l on en a fait dans l histoire de la philosophie), et ne pas avoir peur de la mort, elle ne nous concerne pas :

      « Le plus effrayant des maux, la mort ne nous est rien, disais-je : quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas ! » 

      soit nous entreprendrons de nous détacher des choses matérielles pour nous rapprocher du monde de l’esprit et de son caractère immuable 

      soit nous croyons aux arrieres monde, c est le pari de platon, des stoiciens, des religions (machiavel1983 fait une bonne description du stoicisme chretien qui refuse la chair)....
      On accepte les souffrances par l abandon des passions, par le controle de soi, en anihilant en quelque sorte nos sens pour nous élevé vers le monde de l esprit plutot que le monde materiel.
      Le fait de connaitre et d accepter nos souffrances nous fait un peu plus accepter la mort et nous rapproche du bonheur.


      Dans les deux cas, les philosophes ont tenté de nous faire accepter la mort. La peur de celleci étant un frein a l accesion au bonheur.



      Nous sommes rarement tout epicurien ou tout stoicien, ce sont des concept extreme. Notre vie est souvent plus compliqué et dans la vie pratique on se rend compte que trop de stoicisme amene trop de frustration et trop d epicurisme amene l indivudualisme et l autodestruction.
      Un juste milieu est surement meilleur.
    • 2 votes
      Par LeSaintmtl (---.---.---.86) 7 septembre 2012 23:45
      LeSaintmtl

      Merci pour vos commentaires constructifs. Surtout pour les références chrétiennes de machiavel et les références à l’épicurisme et au stoicisme de davidedouardo. Ca donne des pistes d’enquêtes et de réflexions. En tout cas pour moi.

      Je viens presque tous les jours sur agoravox pour lire les commentaires ; et tous les jours, je ne cesse d’être étonné de mon ignorance. J’ai lu sur d’autres fils que beaucoup de sujets sont en attentes de modération. J’ai envoyé mon sujet hier soir et je le vois en ligne aujourd’hui. En partie, je voulais vérifier le fonctionnement de la procédure de publication (délais, modération). Je ne m’attendais vraiment pas à être publié.

    • vote
      Par davideduardo (---.---.---.90) 8 septembre 2012 01:54
      QaviQeQuarQo

      Pour ce qui est de l epicurisme et du stoicisme tu peux ecouter les conferences de michel onfray, la premiere année en particulier, sur la philosophie greque est tres interressante.

      Meme si je suis loind etre d accord avec tout ce qu il dit il a une facon tres pedagogique d expliquer la philo..

      j avais trouvé un site ou toutes les années etaient a telecharger , je te le passerais si ca t interresses.
    • vote
      Par edzez (---.---.---.104) 9 septembre 2012 08:38
      eQzez

      il faut aussi saintmlt , que tu pense par toi même, et que tu medite longuement sur la mort.

  • 1 vote
    Par gerfaut (---.---.---.174) 7 septembre 2012 15:40

    "Je renonce à mourrir " (Antonin Artaud)


     ;)
  • 4 votes
    Par kemilein (---.---.---.171) 7 septembre 2012 17:49
    kemilein

    la mort chacun l’expérimente chaque soir en dormant, vous mourrez a votre conscience.
    ce qu’on redoute dans la mort c’est la souffrance physique qui y est liée. les Organismes n’aiment-pas-souffrir ils aiment-jouir.
    -
    bien sur comprendre ce que je dis signifie avoir par avant compris que la conscience et le corps sont dissociable (et non ce n’est pas métaphysique).
    -
    une conscience est fonction du corps, c’est a dire des organes sensoriels qui nourrissent la conscience et la façonne, a corps différent conscience différente (et bien sur a historique (lieu / temps / environnement / ...) différent conscience-personnalité différente)

  • 3 votes
    Par Captain (---.---.---.137) 7 septembre 2012 18:42
    Captain

    C’est mignon, mais en gros ils pensent comme leurs parents.

  • 2 votes
    Par zeitgest (---.---.---.79) 8 septembre 2012 09:49
    zeitgest

    La vie est un combat perdu d’avance !

    • vote
      Par edzez (---.---.---.104) 8 septembre 2012 22:22
      eQzez

      La vie est une épreuve, et on a les moyens de la surmonté pour être parmi les gagnants après la mort.

      Après la mort, il n’y a pas le néant, l’âme se déconnecte de l’espace temps.

      en attendant le jugement dernier, les âmes se reposent dans leur tombes, elles n’ont pas la notion du temps, elle ne savent depuis quand elles sont là, elles savent qui viennent les visiter, elles peuvent sortir et parler avec les autres âmes voisines et même retrouver leur familles et amis, certaines âmes subissent des châtiments jusqu’au jugement dernier, c’est qu’après qu’on peut savoir si on va en enfer ou au paradis.

      Les juifs ne croivent pas à l’enfer.

    • vote
      Par edzez (---.---.---.104) 8 septembre 2012 22:32
      eQzez

      Même pour une personne qui meurt paisiblement dans son sommeil , lorsque l’ange de la mort vient pour prendre son âme, il souffrira.

      Voila moi c’est ce que je crois, et toi crois ce que tu veux smiley 

  • 1 vote
    Par Radix (---.---.---.26) 8 septembre 2012 11:39

    Bonjour

    Comme disait le regretté Francis Blanche : "Je préfère le vin d’ici à l’eau de là !".

    Radix

  • vote
    Par gerfaut (---.---.---.174) 8 septembre 2012 18:22

    Il n’ y a plus qu’ une solution


    Sauve-nous Léguman !!!


  • vote
    Par Maximonstre (---.---.---.170) 9 septembre 2012 04:03

    Personnellement je trouve terrible que des enfants parlent d’un sujet comme celui-là avec tant de facilités (plus que la plupart des enfants).


    Je ne pense pas que de délibérer sur ce qu’est la mort ou autres sujets à se branler la tête, soit utile.

    La seule chose qui compte c’est de donner de l’amour aux gens et de le recevoir en retour...Je crois que quand une chose passe trop par l’intellect d’une personne, il ne peut en résulter que quelque chose de mauvais (pour sa santé morale).

    Quand je vois tous ces mots inventés par le domaine qu’est la psychologie, la philosophie, tous ces thermes cliniques me font pleurer de chagrin pour ce qu’est devenue l’humain civilisé.

    Il s’agit justement de l’un des principaux problèmes de nos société actuelles, nous passons toujours trop par notre cerveau, toujours trop par la réfléxion ce qui doit sortir par son coeur...

    Charlie Chaplin dans son film du Dictateur en parle très bien, donc depuis 1940, nous nous enfermons dans notre intellecte et ne ressentons pas assez.

    Bien sûr il ne faut pas pousser à donner naissance à des imbéciles, l’éveil intellectuel est très important...

    De même la religion n’est qu’un masque pour se cacher, cacher la peur de la mort. L’homme ne craint pas la mort par nature, je pense, en tout cas pas dans une mentalité plus ouverte.

    Encore une fois il ne s’agit là que de mon avis.
    • vote
      Par edzez (---.---.---.104) 9 septembre 2012 08:35
      eQzez

      Les enfants posent eux mêmes des questions , il y a une façon de leur parler, il y a un age où on rassure et un autre où on avertit.

      Les enfants qui n’ont pas de notion sur la mort joue a des jeux tres dangereux (cf le jeux de l’écharpe , c’est du sado-masochisme , pratique deviante qui a couté la mort à beaucoup d’enfant dans les cours de recrée et leur domicile.)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur




Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus