Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le bonapartisme comme attitude et non comme doctrine (Rochedy)

Le bonapartisme comme attitude et non comme doctrine (Rochedy)

 

Extrait de #Sécession, entretien mensuel avec Julien Rochedy sur le Bréviaire des patriotes.

 

L'entretien intégral : http://www.lebreviairedespatriotes.fr/10/09/2016/videos/secession-avec-julien-rochedy-septembre-2016-2/

 

Tags : France



Réagissez à l'article

17 réactions à cet article


  • 3 votes
    pegase pegase 14 septembre 14:10

    Il parle de la collaboration de Bonaparte avec la haute finance ? 

    Comme le FN  smiley ..il me semble qu’il est du FN ce zozo ..

    Bonaparte a cédé de plein gré, les commandes de la Banque de France, et donc l’émission monétaire à des intérêts privés ...Voir Guillemin, un des rares historien qui a eu le culot de le dénoncer .. On a perdu notre souveraineté dès cet instant, jusqu’à aujourd’hui smiley


    • vote
      sls0 sls0 14 septembre 14:54

      @pegase
      C’est la bonne question : Bonaparte et la haute finance ?

      Si ce n’était pas été lui c’était un autre, c’est la période où la haute finance a commencé à s’immiscer dans le pouvoir un peu partout et depuis les accords de bretton woods elle a le pouvoir et depuis que les dettes publiques ont explosé c’est visible.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 14 septembre 15:20

      @sls0
      la finance et les banques, c’est bien plus vieux que Napoléon.... je serais très curieux de voir à quel moment certaine famille royale ou grand seigneur ou quelqu’un de très puissant a décidé de se spécialiser uniquement la dedans....


    • 1 vote
      pegase pegase 14 septembre 15:29

      @sls0

      depuis les accords de bretton woods elle a le pouvoir


      C’était déjà vermoulu bien avant bretton woods , le cas de la guerre de sécession est un cas d’école par exemple ..où ils ont émis des titres de paiement qui n’avaient que la valeurs du papier, afin de financer leur guerre, ce qui n’est pas étranger je pense à l’assassinat d’Abraham Lincoln ...


    • vote
      sls0 sls0 14 septembre 16:06

      @pegase
      Je parle de prise de pouvoir, avant il y avait collusion avec le pouvoir politique, depuis c’est la finance qui a le pouvoir au niveau mondiale, le pouvoir politique c’est une rangé de marionnettes maintenant. De Gaule c’était du combat d’arrière garde déjà.

      Que reste il à leur opposer, si je me base sur les travaux de Todd, les pays assez forts avec un type familial communautaire égalitaire. (égalité-autorité)
      Russie, Yougoslavie, Slovaquie, Bulgarie, Hongrie, Albanie, Italie centrale, Chine, Vietnam, Cuba, Inde du nord, Nord Massif central. Dans le lot il y a la Chine et la Russie qui sont assez forts et il y a l’Inde éventuellement.

      Ils sont culturellement à l’opposé du monde anglo-saxon (liberté-inégalité).

      Comme nous c’est assez liberté-égalité, on est pas taillé pour lutter, de la révolte intellectuelle mais sans coordination.


    • 1 vote
      pegase pegase 14 septembre 16:16

      @Zatara

      Il y avait Jacques Cœur grand argentier du Roi déjà sous Jeanne d’Arc .... C’est lui qui a financé les frères Bureau ..

      Gaspard Bureau , pas Delanuit smiley .. grand artilleur balisticien , et Jean Bureau , grand maitre d’artillerie du Roi ..


      Jacques Cœur mériterait à lui seul un long article, et à cet époque c’est d’or et d’argent qu’il s’agissait ! Il s’est retrouvé en disgrâce semble t’il pour avoir fricoté d’un peu trop près la très belle Agnès Sorel ...


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_C%C5%93ur

      Jacques Cœur (vers 1395/1400, Bourges25 novembre 1456, Île de Chios) est un marchand français, négociant-banquier et armateur. Il fut le premier Français à établir et entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant. En 1439, Charles VII le nomme Grand Argentier du royaume de France1. Il se lance dans de nombreuses entreprises commerciales et industrielles, et amasse une fortune considérable qui lui permet d’aider Charles VII, à l’époque « le petit Roi de Bourges », à reconquérir son territoire occupé par les Anglais. Mais sa réussite éclatante l’amène à la disgrâce : en invoquant diverses accusations, ses rivaux et ses nombreux débiteurs, dont le roi, provoquent sa chute en 1451. Emprisonné puis banni en 1456, il meurt à Chios en Grèce (île près de la Turquie) lors d’une expédition contre les Turcs.


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 14 septembre 16:38

      @sls0
      "Italie centrale, Inde du nord, Nord Massif central" ? Des pays qui viennent d’être crées alors parce que j’ai pas ça sur mon atlas ...

      Qu’entendez-vous par "ils sont culturellement à l’opposé du monde anglo-saxon (liberté-inégalité)." et surtout en quoi cela change quoi que ce soit. L’inégalité en Inde, et malgré l’abolition des castes, c’est dés la naissance et sans possibilité d’en sortir. On nait intouchable, on le reste. L’inégalité en Inde, ce sont les filles qui se marient et deviennent parfois l’esclave de la famille du mari, corvéables à merci. L’inégalité est centrale dans la société indienne (je généralise car il y a des exceptions, le Kerala où les communistes sont forts, est un état où la population se porte bien, avec nu fort taux d’alphabétisation, etc.). Et l’inégalité s’accompagne de privation de liberté. Donc j n comprends pas trop ce que vous voulez dire ... 


    • 1 vote
      howakhan howakhan 14 septembre 16:41

      @pegase...salut..

      tu dis : Bonaparte a cédé de plein gré, les commandes de la Banque de France, et donc l’émission monétaire à des intérêts privés ...Voir Guillemin, un des rares historien qui a eu le culot de le dénoncer .. On a perdu notre souveraineté dès cet instant, jusqu’à aujourd’hui 

      -=-=-=-=-=-=

      et oui, pas un hasard surtout pas avec le bon timing aussi de la fausse révolution française , je l’ai vu comme dans vision qui fut la première révolution genre de couleur du siècle des lumières donc totalement manipulée par.." certains" ..

      et comme tu dis : On a perdu notre souveraineté dès cet instant, jusqu’à aujourd’hui.... avec encore en point de mire la richesse du sous sol russe...le moyen Orient etc..deux branlées avec les russes n’ont pas encore suffit...

      mais bon c’est ce que veux le peuple...si si.. smiley

      il veut sa hiérarchie pour gagner plus..il veut être riche, adulé sans penser que cela donne notre monde de 3000ans de guerres..etc..le bon peuple a ce qu’il mérite, c’est con comme phrase...mais bon j’ai pas mieux là de suite..

      a ce stade autant manger note propre cerveau, car il ne sert à rien...genre fritti sauce tartare....c’est pas mauvais ..


    • 2 votes
      Réactionnaire 14 septembre 16:58

      @pegase

      Napoléon était tellement un larbin de la haute-finance, que quand Rothschild a fait croire que Napoléon avait gagné à Waterloo, toutes les actions se sont effondrées à la bourse londonienne... De plus la City était en guerre contre Napoléon je le rappelle.

      Enfin : tu oublies que Napoléon a préservé l’étalon or, que sous lui il était possible à l’Etat d’emprunter à taux 0 ou à taux très faible à la BC, que sous Napoléon la BC ne faisait qu’’accordait aux banques de l’argent seulement dans le cadre de l’escompte, que la BC ne pouvait imprimer que des billets à très forte valeur (500 francs et 1000 francs) qui n’étaient quasiment pas utilisés hormis par quelques riches négociants, que Napoléon a vite détruit le pouvoir décisionnaire des actionnaires de la BdF au bout de quelques années, que Napoléon a vendu la Louisiane pour éviter d’emprunter une quelconque somme d’argent aux banquiers, que Napoléon a transformé des dettes en rentes perpétuelles qui perdaient beaucoup de valeur avec l’inflation et qui rapportaient beaucoup moins aux financiers sur l’échelle d’une vie, etc...

      N’oublie pas les citations de Napoléon : Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain.


    • vote
      sls0 sls0 14 septembre 17:57

      @Qiroreur
      Inde du nord dans mon commentaire repris du livre de Todd la troisième planète.
      Toujours dans mon commentaire j’écris éventuellement.
      Le communisme et le type familial autoritaire-égalitaire font bon ménage normalement.

      Privation de liberté : Là aussi je peux faire référence à Todd et ses systèmes familiaux pour y répondre.
      Un essai de résumé de son livre la troisième planète. Sur ce schéma on peu voir que la notion de liberté varie d’un type familial à l’autre.
      En France c’est famille nucléaire égalitaire, dans les pays anglo-saxons c’est nucléaire absolu, la liberté y est importante. Dans la famille communautaire la liberté est moins importante que la communauté. Pour la famille souche, les allemands sont un bon exemple.

      @ autres : Quand j’écris communisme c’est le coté philosophique qui colle, pas la peine de venir avec les excès du communisme.


    • vote
      pegase pegase 14 septembre 20:46

      @Réactionnaire

      Napoléon était tellement un larbin de la haute-finance, que quand Rothschild a fait croire que Napoléon avait gagné à Waterloo, toutes les actions se sont effondrées à la bourse londonienne... De plus la City était en guerre contre Napoléon je le rappelle.


      C’était des Suisses .... je ne me souviens plus des détails, mais ils imprimaient déjà des billets il me semble, adossés à l’or ... oui peut être , enfin c’est tiré par les cheveux, pourquoi des privés ????

      Il y avait aussi la maçonnerie en arrière plan, des mondialistes avant l’heure plus ou moins dévoués aux intérêts anglo-saxons, et Bonaparte fricotait avec ces gens là ..... 

      De Gaulle fut un très grand homme de l’histoire de France, mais pas Bonaparte désolé smiley


    • vote
      jean maiboroda 15 septembre 10:01

      @pegase

      Tiré de " LES TROIS CARRIERES DE CHARLES ANDRE POZZO DI BORGO - JUIF ERRANT DE L’ANTI-BONAPARTISME ET FOSSOYEUR DE NAPOLEON

      Rubrique : Pozzo di Borgo . Le Corse du Tsar

      Site de l’Association CORSE RUSSIE

      http://www.kalinka-machja.com/

      Pour Napoléon, Il n’est pas inutile ou inopportun de le « revisiter » à la lumière des écrits qui le dépeignent de manière moins complaisante ou laudative que ne le font ceux qui chantent sa geste. En la matière, deux historiens iconoclastes ont fortement relativisé ses mérites et ses exploits.

      Je citerai en premier lieu Roger Caratini, (1924 - 2009), natif de Corse comme l’empereur. Roger Caratini, par ailleurs rédacteur des 23 volumes de l’encyclopédie Bordas, a consacré à Napoléon en 2002 un ouvrage incisif (et controversé), intitulé "Napoléon, une imposture" dans lequel il n’a pas hésité à le comparer à Hitler, ce qui a fait quelque bruit dans le landernau local et lui a valu l’indignation, voire une sorte d’excommunication de la part des historiens faisant autorité dans le docte cénacle de ses confrères « établis ».

      L’éditeur (Archipel – 2002) présente ainsi l’ouvrage incriminé :

      La première dictature militaire des temps modernes, la liberté bafouée par une police secrète d’État, la censure de la presse, le rétablissement de l’esclavage aux Antilles, les « décrets infâmes » contre les juifs, la mort de près de deux millions de soldats français, le mensonge du Code civil. [….] Roger Caratini démonte, pièce par pièce, la plus monumentale construction « mythologique » de l’Histoire de France".

      ______________

      En dehors de Caratini, un autre iconoclaste avait déjà « écorné » la légende de l’empereur. Il s’agit de l’historien Henri Guillemin, que vous citez opportunément.




    • vote
      pegase pegase 15 septembre 10:15

      @howakhan
      et oui, pas un hasard surtout pas avec le bon timing aussi de la fausse révolution française , je l’ai vu comme dans vision qui fut la première révolution genre de couleur du siècle des lumières donc totalement manipulée par.." certains" ..


      Il faudrait prendre le temps de creuser le sujet, mais j’ai bien peur que c’est ça ..

      Tout tourne autour de cette foutue création monétaire, il faut retourner à l’or et l’argent pour assurer une économie saine .. c’est mon avis ..


    • vote
      yoananda yoananda 16 septembre 00:20

      @pegase
      "Il faudrait prendre le temps de creuser le sujet, mais j’ai bien peur que c’est ça .."

      tout est expliqué en détail dans "des pions sur l’échiquier". Je pense qu’on peut dire en effet que "c’est ça", sauf que c’était la 2ème révolution de couleurs, les anglais y ont eu droit avant nous.


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 14 septembre 14:49

      Dans la galaxie prétendument identitaire, c’est l’un des moins excentrique et caricaturaux. 

      C’est marrant car ce qu’il raconte sur le Bonapartisme, c’est exactement ce à quoi j’en étais arrivé pour l’anarchisme à l’époque. 
      Il y’a les idéaux, les valeurs, les attitudes et puis il y’a la réalité sur laquelle toutes ces doctrines en "isme" ne peuvent se retranscrire. Cela ne veut pas dire qu’il faut renoncer à ces valeurs, idéaux ou attitudes car elles servent en quelque sorte de phare à l’action politique, mais c’est juste à cela qu’elles doivent servir, il ne faut pas tenter de les matérialiser concrètement par un régime politique parce que non seulement c’est utopique mais surtout dangereux. 

      • vote
        jean maiboroda 15 septembre 10:10

        @maQiavel

        Je ne suis pas loin de partager votre point de vue.

        Qu’il s’agisse de religion ou de politique, l’histoire abonde en tragiques dérives doctrinales, car un tel processus guette toutes les idéologies qui s’organisent en groupements de pensée et d’action, surtout lorsqu’elles se donnent un chef suprême. Rappelons les dérives de l’inquisition, celles des restaurations réactionnaires, celles du fascisme, celles du bolchevisme, celles tragiquement actuelles de l’islamisme. 

        BLOG " U ZINU" - Rubrique IDEOLOGIES - article : "Pensées singulières".

        http://www.wmaker.net/u-zinu/


      • 1 vote
        yoananda yoananda 15 septembre 10:12

        @maQiavel
        un peu comme les frères musulmans ... ils garent leur phare en tête (les idéaux, valeurs, attitudes de la charia) et s’adaptent au contexte de la réalité de terrain.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès