Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vrai journal de Karl Zero les bons et les mauvais souvenirs

Le vrai journal de Karl Zero les bons et les mauvais souvenirs

Les mauvais souvenirs ? cela dépend pour qui.

 

Contexte. La première vidéo ci-dessous, qui date de pas mal de temps et que certains d’entre vous connaissent déjà bien, n’est en aucun cas là, pour s’appesantir sur la gaffe de ce député qui s’était fait attraper à l’époque par l’équipe du vrai journal, et qui s'en était déjà pris plein la tête, à cause de cette séquence malheureuse, d'avoir dit qu'il était arrivé à vélo pour l'émission, alors qu'on le filmait entrain de descendre tout tranquillement d'une belle et grosse voiture, bref ; vidéo tirée d’un extrait de l’émission du vrai journal de Karl Zero, pour ceux qui s’en souviennent, et à qui, on doit l’envie d’en savoir toujours plus, sur le monde politique et géopolitique, pour moi cette émission a été une vraie référence, une émission sans cesse passionnante, que beaucoup de téléspectateurs ne rataient plus chaque dimanche entre 12h40 et 13h30 et pour ma part, pour en reparler avec d'autres dès le lendemain, tant ce journal mettait les nerfs à fond, avec toutes les révélations. Avec en plus un générique de ouf, pour bien préparer nos nerfs. Le vrai journal était le magazine qui dévoilait, à sa manière, les dessous des affaires et dont la devise était de révéler ce que les autres journaux télévisés français passent sous silence. (Source w)

 

 

" Le vélo de l'écolo "

 

 

 

UNDERGROUNDZERO Actualité Underground, les débuts du Web et des petits extraits intéressants de la course des élections présidentielle aux USA et de l'utilisation de la guerre d'Irak, les yes men et leurs impostures, rappelez-vous, ou pas ; bref à revoir quand même !

 

 

 

Avec son générique

 

 

Débutée en 1997, l'émission est arrêtée à l'été 2006, à la suite du licenciement de Karl Zéro par Canal+. Son audience en dix saisons ne s'est jamais démentie : 10 % de part de marché, 3 points d'audience, soit 1,5 million de téléspectateurs chaque dimanche. Il est devenu le référent de tous les politiques qui veulent « parler aux jeunes ». Canal+ dit avoir subi de nombreuses pressions du monde politique afin de revenir sur sa décision d'arrêter Le Vrai Journal. Libération croyait en particulier pouvoir citer Laurent Fabius, Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn4. Les spectateurs eux aussi ont cherché à soutenir l'émission, entre autres par une pétition5.(Source W)

 

Tags : Télévision Médias



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 5 votes
    Qiroreur Qiroreur 25 novembre 2015 11:21

    " Canal+ dit avoir subi de nombreuses pressions du monde politique afin de revenir sur sa décision d’arrêter Le Vrai JournalLibération croyait en particulier pouvoir citer Laurent FabiusNicolas Sarkozy etDominique Strauss-Kahn4. Les spectateurs eux aussi ont cherché à soutenir l’émission, entre autres par une pétition"


    Il y avait du bon dans son émission (comme rappelé dans l’article, il avait le mérite d’évoquer des sujets blacklistés dans les autres JT). Malgré qq bonnes émissions/docus (sur le fichier Zandvoort par exemple), je résumerai KZ en 3 points : 
    1. Ses révélations n’étaient bien souvent que des reprises de la presse (canard enchaîné entre autres). 
    2. Sa proximité avec les politiques (le coup du "tutoiement" était le meilleur moyen pour les policards de se faire passer pour des gens accessibles, en phase avec leur époque ... bref de la com) et le fait qu’il soit aller pleurnicher auprès de ces mêmes politiques pour sauver son émission marquent la connivence, complicité diraient certains.
    3. C’était le précurseur dans le ton "Petit Journal" qui perso m’insupporte : Interroger/filmer les politiques jusqu’à les prendre en flagrant délit de dérapages,ou mensonges pour des trucs insignifiants (le coup de Mamère qui fait semblant de faire du vélo ...) tout en laissant passer bien plus lourd et compromettant. Qui peut croire que s’il avait encore son émission il ferait un sujet sur ... je ne sais pas, au hasard les démêlés avec la justice du fiston Fabius après avoir pleurniché auprès de papa  ?


    Sinon pour info, il continue sur Youtube 

    • 1 vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 25 novembre 2015 11:34

      Bonjour à vous Qiroreur

      (le coup du "tutoiement" était le meilleur moyen pour les policards de se faire passer pour des gens accessibles, en phase avec leur époque ... bref de la com)

       

      Le tutoiement avec les politiciens était vraiment énervant pour ma part et qui me laissait un goût amer, quant à une certaine promiscuité avec les politiciens.


    • 3 votes
      Qiroreur Qiroreur 25 novembre 2015 11:50

      @Simple citoyenne
      Promiscuité dont perso je n’ai jamais douté. Je pense que c’est surtout la forme qui plaisait aux gens. Le côté à l’américaine avec ces interview devant le public, ces questions faussement impertinentes, les petites vannes écrites au préalable ... KZ c’était surtout du show, avec la stratégie canal+ derrière (laisser croire au spectateur sa supériorité intellectuelle par rapport aux gros beaufs matant tf1, le côté un peu subversif, un peu sulfureux avec le boulard du samedi, etc... ça a plutôt bien marché vu le nombre de couillons qui ont payé des années durant leur abonnement coûtant une fortune). 


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 25 novembre 2015 11:56

      @Qiroreur Merci pour le lien !


    • 2 votes
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 25 novembre 2015 12:33

      @Qiroreur

      bien résumé mais pas complet :
      4ème point : KZ et son inoubliable rôle dans le chef d’oeuvre de BHL "Le jour et la nuit" non, pas du tout de connivence avec les puissants le fayot à lunettes qui tutoyait les politiques et leur taillait des pipes dans les chiottes, vous savez, ce petit fayot qu’il y a dans toutes les classes, le chouchou du prof avec lequel il se permettait quelques légères impertinences se sachant être le protégé de ce même prof, ben Karl Zéro c’est pareil.

      .

      Sans parler de son frangin Basile de Koch, le rebelle qui bossait chez Voici, champions des jeux de mots dans la famille Frigide Bargeot, ces bobos qui ont fini comme on sait, l’after bobo est un naufrage. Petite clique de faux parvenus, canal+ je la détestais déjà à l’époque, foutu le décodeur au fond d’une rivière et jamais rendu à la chaîne malgré leurs multiples appels, rappels, menace de poursuites etc... Ils ont laissé tomber et je les ai niqué bien profond de quelques centaines d’euros, enfin francs, à l’époque.


    • vote
      Qiroreur Qiroreur 25 novembre 2015 13:25

      @Gaston Lagaffe
       foutu le décodeur au fond d’une rivière et jamais rendu à la chaîne malgré leurs multiples appels, rappels, menace de poursuites etc... Ils ont laissé tomber et je les ai niqué bien profond de quelques centaines d’euros, enfin francs, à l’époque.

       smiley 

      Au fait, l’abonnement c’était pour quoi ? Le boulard, le foot, les films ?


    • 1 vote
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 25 novembre 2015 13:46

      @Qiroreur
      C’était ma meuf de l’époque qui avait insisté, pour les films oui. J’ai largué le décodeur après m’être fait larguer, question d’équilibre.


    • 2 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 25 novembre 2015 11:46

      Le vrai journal a été le premier voire le seul, après c’est le net, qui a repris la suite, donc, le vrai journal a été le seul juste avant le 11 septembre 2001 à révéler "l’affaire" des futurs chantiers des gazoducs envisagés par les pays occidentaux ( je ne cite même plus ) entre la mer Caspienne et l’ Asie centrale. Internet a pris le relai et je mets ici un lien dont le vrai journal avait révélé le premier.

      L’histoire secrète des négociations entre Washington et les talibans
      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article70838


      • 1 vote
        julie 25 novembre 2015 13:01

        Le vrai journal a souvent révélé le premier les affaires de news http://www.leregain.fr.


        • vote
          Lisa Sion Lisa Sion 25 novembre 2015 14:24

          Regardez bien Karl Zéro en face, il ressemble tout à fait à Jacques Chirac. D’ici qu’il soit un fils caché de celui ci je n’irai pas jusque là, mais, tout comme Mazarine Pingeot, aussi protégée par le pouvoir d’époque, ont une fort belle langue. A noter qu’elle ne parle plus que de souffrances personnelles et désormais écrit. http://www.bing.com/videos/search?q=mazarine+pingeot+divorce&FORM=HDRSC3 l’homme est empathique, la femme enpratique élève ses enfants.


          • 1 vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 25 novembre 2015 14:29

            Bonjour Lisa Sion, je me permets de rebondir sur le sujet de Mazarine Pingeot, juste pour dire qu’elle me sort par les cheveux !


          • 1 vote
            Simple citoyenne Simple citoyenne 25 novembre 2015 14:43

            @ Tous

            Le lien déposé quant à " L’histoire secrète des négociations entre Washington et les talibans " plus haut, a une continuité, j’espère que ceux qui passeront par là, suivront ce lien et feront des recherches pour en tomber sur d’autres, liens sur lesquels je suis tombée, mais que je n’impose pas ici, nous ne sommes rien mais rien du tout face à la voracité des grosses " compagnies " sans scrupules, qui veulent investir à n’importe quel prix dans un futur pays dont elle a vu dix ans d’avance la manne économique et financière que son sol lui rapportera.
            Soyez curieux.

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès