• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > MALAISE : Les insoumis sont très embarrassés pour répondre à l’UPR (...)

MALAISE : Les insoumis sont très embarrassés pour répondre à l’UPR ...

Universités populaires - Face à l'Union Européenne : plan A et plan B ...

 

 

Tags : Politique UPR Union européenne France Insoumise



Réagissez à l'article

30 réactions à cet article


  • 17 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 13 mai 12:59

    Dans un "débat", une technique de manipulation aisée pour ne PAS répondre aux questions est d’en prendre une série à la suite, et de ne répondre ensuite qu’à celles qui nous conviennent, comme nous le voyons ici.
    Les électeurs de la France Insoumise sont donc complètement piégés par leur propre mouvement, c’est normal, ce ne sont pas à des trotskistes que l’on apprend comment tromper le peuple, ce sont les maîtres absolus en la matière. smiley


    • 14 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 13 mai 13:05

      Ces universités "populaires" sont une escroquerie absolue. Elles sont aussi populaire que macron. 

      Comment des enseignants (qui sont l’electorat de la France Insoumise) peuvent se faire avoir de manière si grossière alors qu’ils ont fait des études, voilà ce qui est étonnant.


    • 14 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 13 mai 13:24

      Le point important de cette vidéo est à la minute 3.40 environ. L’intervenant explique que toute négociation avec l’UE entraine "des moyens de rétorsions immédiats" de la Banque Centrale qui peut ruiner en quelques minutes un pays. Il cite le cas de la Grèce. 

      Sans le savoir, ce monsieur vient de dévoiler le pot aux roses et valider intégralement la position de l’UPR : toute négociation avec l’UE est impossible. Elle est beaucoup trop agressive. C’est normal, ce n’est pas gentil un empire. Bisounours s’abstenir.
      .
      Le vrai slogan de FI devrait être : L’Union Européenne, tu l’a quittes ou elle t’explose la tête. Fuyons.


    • vote
      QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 14 mai 07:09

      @La mouche du coche

      Les melenchoniens , meme s ils voulaient sortir directement de l UE ne pourraient jamais le faire directement sans passer par une pirouette (plan A plan B), sous peine de tomber dans leur propre piege antifasciste et de se faire traiter de marechaliste par toute l élite médiaticopolitique.

      Apres ce qu il veulent faire officieusement, si j ai bien lu entre les lignes, c est :

      si la BCE commence le coup des restrictions de liquidité comme en grece, le gouvernement insoumis, fera directement tourner la planche a billet avec la banque de france (elle en a le pouvoir theoriquement, il y a meme des usines a billet en france). et ainsi lancer des plans de relance a l ancienne.

      J avoue que ca pourrait etre marrant ! juste pour voir la gueule des rentiers tetons face au nouveau risque d inflation qu ameneraient cette relance.

      Melenchon sauverait la face de la France et de la Gauche devant l histoire !

      Si le reve Europeen serait mort se serait a cause des méchants allemands...encore une fois.


    • 1 vote
      pegase pegase 14 mai 11:13

      @QaviQeQuarQo

      Impossible, ils ne pouraient pas s’assoir sur les traités européens, ce serait carrément leur donner un cassus belli pour nous rentrer dans le lard et nous mettre ensuite sous tutelle du FMI ...


    • 2 votes
      QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 14 mai 18:56

      personne ne peut forcer un etat a etre sous tutelle du fmi (je prefere l inflation a l endettement pour ma part)

      Et comment rentreraient ils dans le lard de la France ? Leur seul option serait de quitter rapidement cette zone euro (voir l UE) et passer pour les fossoyeurs de le l europe.

      Pour ma part j avoue que je me fout de savoir qui sera le coupable de la chute de l UE , mais les elections m ont fait changer de point de vue sur pas mal de sujet comme le pari de asselineau de tabler sur l intelligence des francais ahahaha

      L UE n est pas seulement une somme de traité comme je le pensais , c est plutot une idée immaterielle qui flotte dans l air.

      On pourra pisser sur le dernier article du traité de maastricht tout en chantant l hymne a la joie que les moutons n y verront qu un grand hommage a l europe.

      L ue c est la guerre ! et on ne va pas a la guerre avec ses valeurs en bandouliere, on y va avec la fourberie d un damné !


    • 9 votes
      maQiavel maQiavel 13 mai 13:44

      La suite de la vidéo ???? On ne sait pas ce que le conférencier répond , c’est à la limite de la malhonnêteté intellectuelle ce montage ...  smiley


      • 3 votes
        Qiroreur Qiroreur 13 mai 13:55

        @maQiavel
        J’ajouterais qu’on ne peut même pas vérifier nous-mêmes en remontant à la source et écouter ce qui a été dit avant et après, vu qu’elle n’est pas fournie ici (j’ai essayé de fouiller mais j’ai pas trouvé). Merci par avance à l’auteur de nous la fournir. 


      • 12 votes
        pegase pegase 13 mai 13:55

        @maQiavel

        "malhonnêteté intellectuelle" 


        Comme vous y allez, ce n’est qu’un montage pour rire, on se moque des insoumis et de leur méconnaissance des dossiers concernant l’Union européenne, il n’y a pas mort d’hommes ... c’est de bonne guerre ....

        Il faudra vous y faire, il y a beaucoup, mais vraiment beaucoup de militants upr frustrés par ces élections, et certainement bien plus que les supposés 1%, leur nombre augmentant sans cesse, jusque dans les chiottes de Soral il y aura des militants upr smiley


      • 2 votes
        pegase pegase 13 mai 13:58

        @maQiavel

        écoutez donc cette charmante demoiselle, un peu de méditation avec elle vous fera le plus grand bien smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=pnfOCFI30pw


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 13 mai 13:58

        L’ensemble de la réponse jusqu’à 1 h 03 min

        En gros il dit que l’application des textes est flexible (ce qui est vrai) mais qu’il ne sait pas répondre aux questions ( ce qui est honnête). 


      • 1 vote
        pegase pegase 13 mai 14:01

        Pour vous mettre en appétit ...

        Une fois n’est pas coutume je parle de politique dans cette vidéo, et ce qui se passe en ce moment : la fin de l’Union européenne, les élections présidentielles en France, mon opinion sur François Asselineau et le Frexit, ce qu’est devenu le journalisme.

        La politique n’est pas séparée du reste, elle n’est pas moins "spirituelle" que n’importe quel autre sujet, tout est interconnecté et il est important de pouvoir regarder cette part d’Ombre en face pour mieux la transcender. N’oublions pas que c’est NOUS qui avons le pouvoir au niveau individuel et collectif.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 13 mai 14:05

        @pegase

        - il y a beaucoup, mais vraiment beaucoup de militants upr frustrés par ces élections

        ------>Mais pourquoi ? Il faut sortir de cette négativité. Vous allez aborder les législatives avec cet état d’esprit ? 


      • 9 votes
        pegase pegase 13 mai 14:06

        @maQiavel

        J’ai beaucoup, mais alors vraiment beaucoup d’insoumis dans mes contacts, et parallèlement j’ai aussi pas mal de contacts avec des groupes upr .... Je peux donc en quelques clics me faire mon opinion concernant l’analyse politique des uns et des autres ...... et là le clivage est absolument énorme, le clan upr est infiniment mieux informé et mieux éduqué que les insoumis, je n’y suis pour rien, je ne fais que le constater et à la limite je le déplore ...


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 13 mai 15:28

        @pegase

        Il faut déjà dire que la base électorale de FI est beaucoup plus large que celle de l’UPR (plus de sept million contre environ trois cent trente mille).

        Ce que je veux dire, c’est que plus on gagne en quantitatif, plus on perd en qualitatif et inversement. Donc forcément chez FI, vous retrouverez tout et n’importe quoi dans des proportions différentes de l’UPR.

        Ceci dit , j’ai aussi beaucoup de contacts de FI mais ils ont plutôt une bonne culture politique. 


      • vote
        pegase pegase 13 mai 19:41

        @maQiavel

        Ceci dit , j’ai aussi beaucoup de contacts de FI mais ils ont plutôt une bonne culture politique.


        En effet, le plan A , le plan B, ils sont très conscients politiquement smiley

        Voici un exemple avec un jeune black des cités .. Une équipe d’ERTV vient à sa rencontre pour l’interviewer à la sortie d’un meeting à Macron , ils croient donc tomber sur un jeune décérébré votant Macron, manque de pot c’est un sympathisant UPR smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=Rc7DUsGjC70&feature=share


      • vote
        maQiavel maQiavel 14 mai 12:18

        @pegase

        -En effet, le plan A , le plan B, ils sont très conscients politiquement

        ------> Ca ce n’est pas une question de culture ou de conscience politique, c’est une question technique dans la pratique et dans la théorie, c’est une question de communication électoraliste.

        Le fait est que de nombreux électeurs sont attachés à l’UE et à l’euro ( et ont surtout peur d’une sortie de l’euro , qu’elle soit rationnelle ou non n’est pas le problème , cette peur existe ) et FI ne souhaite pas se les aliéner, c’est compréhensible.

        L’UPR ne craint pas de faire peur aux électeurs et préfère les rassurer par une argumentation raisonnée, c’est tout à fait respectable mais sur le plan électoraliste et médiatique, on ne peut pas gagner sur la raison, ce sont les émotions qui comptent. Je ne dis pas que c’est bien, moi aussi je le déplore mais c’est comme ça …


      • 1 vote
        yoananda yoananda 14 mai 12:33

        @maQiavel
        "L’UPR ne craint pas de faire peur aux électeurs et préfère les rassurer par une argumentation raisonnée"

        Je sais que je suis minoritaire, et ce n’est pas pour faire mon intéressant, mais je ne trouve pas que ce soit vraiment le cas.

        D’une part, une argumentation "raisonnée" n’est pas spécialement ou forcément rassurante pour tout le monde, d’autre part, je ne trouve pas que la position d’Asselineau soit particulièrement raisonnée. Je m’explique.

        Alors oui, le coté citation des n° d’article des traités pour assommer, le coté "tout ce que je dis est sourcé", c’est argumenté et raisonné, mais pour le reste ...

        Oui, Asselineau se limite à des arguments raisonnés, c’est indéniable, mais : il limite ses raisonnements à des domaines circonscrit ou il est alaise. Son attitude dès qu’on le pousse hors de ces domaines est tout sauf raisonnable et rassurante. En ce qui me concerne, raisonner sur des cas limités, ce n’est pas raisonnable (en matière de politique).

        Pire, je pense que la politique n’est pas le domaine de la raison (et ce n’est pas parce que les électeurs sont abrutis, mais parce que ontologiquement, la politique, c’est le choix, et non pas la raison).

        J’ai soulevé de nombreuses fois des objections sur la sortie de l’UEuro (non pas que je sois pour rester, mais parce que ces objections "existent") ... sur le retour au souverainisme, etc... tout ça dépends d’à priori politiques, d’une intersubjectivité (qui à mon sens n’existe plus) : ça n’a absolument rien de "raisonnable" comme sujet.

        Asselineau par du principe que la souveraineté au niveau national "c’est bien". Mais : ce n’est pas démontrable, ce n’est pas argumentable, ni raisonnable, c’est juste un choix de société. Il faut donner envie, pas "raisonner". Et ça, Asselineau, c’est hors scope pour lui.

        Bref, pour moi, le coté raisonnable, rassurant et respectable, ce n’est qu’un vernis.


      • vote
        maQiavel maQiavel 14 mai 12:53

        @yoananda

        Je pense que tu confonds ce qui est de l’ordre de la subjectivité / objectivité et ce qui est de l’ordre du raisonnable / émotionnel. Ce que je veux dire, c’est que la politique est le domaine de la subjectivité collective (ce que tu appelles intersubjectivité). Mais cette subjectivité peut bien être raisonnée. Un choix subjectif peut tout à fait être raisonné. Je ne sais pas si tu arriveras à saisir ce que je dis mais si c’est le cas, on sortira de ce faux dilemme.

        La souveraineté est en effet un choix de société qui découle de la volonté d’être libre de décider collectivement, en tant que corps politique. Il peut bien évidemment y avoir des objections, tout comme il est arrivé par le passé que des esclaves trouvent des objections à leurs propres affranchissements et préfèrent rester esclave. Mais ce n’est pas parce qu’on peut objecter à affranchissement que le choix d’être libre n’a rien de raisonnable.

        A un moment donné, c’est une question de morale et de valeurs et ces facteurs n’excluent pas la raison. On peut raisonnablement démontrer et argumenter pour un retour à la souveraineté mais ce n’est pas quelque chose qu’on peut faire de façon scientifique comme on démontrerait une formule mathématique. Il faut le faire politiquement et philosophiquement ce que Jacques Sapir a fait avec brio dans son livre


      • 8 votes
        Hijack ... Hijack ... 13 mai 14:31

        Les soi disant insoumis, sont soumis à absolument tout ... l’UPR, n’a pas besoin de ce genre de démonstrations.


        • 2 votes
          thierry3468 13 mai 14:44

          L’UPR a raison de souligner qu’il est impossible de négocier avec l’UE mais il se trompe sur la sortie facile de l’UE en invoquant l’article 50.Les lobbies ne laisseraient pas la France sortir de l’UE sans s’y opposer de toute leur puissance.Ces lobbies ont faire élire Macron et n’auraient aucun mal à faire fléchir notre bon François.


          • 1 vote
            pegase pegase 13 mai 23:11

            @thierry3468

            Les lobbies ne laisseraient pas la France sortir de l’UE sans s’y opposer de toute leur puissance.


            Ok ... dans ce cas ce serait enfreindre les traités, ce qui nous donnerait le cassus belli nous permettant de sortir unilatéralement sans la moindre négociation, ils ont plus à y perdre que nous !


            Ces lobbies ont faire élire Macron et n’auraient aucun mal à faire fléchir notre bon François.


            En pareil cas il ne s’agirait du seul François, mais de la France dans son entièreté ...

            C’est déjà moins évident !


          • 2 votes
            capobianco 13 mai 15:17

            Hi, hi, hi hi...


            • 4 votes
              Debrief 13 mai 20:13

              Mélenchon, un mix de trotskiste et de franc-mac, attire comme des mouches les déçus du socialisme libéral avec des accents souverainistes qui n’ont rien de réaliste avec ses plans A, B et pourquoi pas C comme couillonnade et D comme débandade.

              Ça lui a permis de taper des électeurs de gauche au FN, qu’il a aussitôt refourgués à Macron l’hyper-mondialiste-européiste. Un traîtrise absolue. C’est le gauchidiot utile du système, certains disent un social-traître, avec un talent certain et accessoirement des propositions très intéressantes sur l’écologie.

              C’est un traître à la cause souverainiste. Ses visées immigrationnistes convergent avec celles de l’élite mondialiste et finiront de diluer l’identité française dans un magma multi-culturel manipulable et corvéable à merci.


              • vote
                mac1 13 mai 21:34

                @Debrief
                ET donc on se disperse et on laisse Macron avoir les pleins pouvoirs ?

                Critiquable ou pas, Mélenchon est l’un des seuls à pouvoir réduire un peu les pleins pouvoirs mondialistes de Macron. On sait que quand il s’agit de suprématie européenne (et donc mondialiste) , les républicains et le PS voteront toujours en sa faveur.

                L’U.P.R ne va pas passer subitement de 1 à 20% en un mois et le FN est trop clivant et n’a pas choisi la bonne tête de liste, on l’a vu au débat.

                Les souverainistes (ou du moins tous ceux qui étaient du côté du non en 2005) doivent cesser de se taper sur la figure le temps des élections sans quoi les mondialistes l’emporteront toujours.


              • 3 votes
                pegase pegase 14 mai 00:27

                @mac1

                Les souverainistes (ou du moins tous ceux qui étaient du côté du non en 2005) doivent cesser de se taper sur la figure le temps des élections sans quoi les mondialistes l’emporteront toujours.


                Impossible étant donné que les 2 partis extrêmes sont justement les gardes fous du système, ils sont là pour canaliser les mécontents dans une impasse ....


              • vote
                Pyrathome Pyrathome 17 mai 13:56

                @pegase
                ils sont là pour canaliser les mécontents dans une impasse ....

                .

                Eh oui, mais plus c’est gros, plus ça passe.....plus 45 % de mécontents, quand même !

                Je ne suis même pas sûr que tous ces gens finissent par enfin comprendre comment on les fourre jusqu’à la garde !.....

                Le déni du réel ?


              • 1 vote
                spoty spoty 13 mai 23:39

                On sent la volonté chez l’upr et son leader..de se remettre en question ☺


                • 2 votes
                  Pyrathome Pyrathome 17 mai 13:49

                  @spoty
                  Tu crois pas que ce sont les électeurs de Lepen qui devraient se remettre sérieusement en question ?

                  Franchement, t’as pas l’impression qu’on se fout de ta gueule au FN ???

                  T’en a pas marre de te faire rouler dans la farine depuis des lustres ??????????

                  Que JAMAIS un Lepen ne sera élu, son seul rôle étant de faire élire un tocard oligarchique, même Soral commence à comprendre que les millions de voix de Lepen sont une voie sans issue, un LEURRE, quoi, exactement comme ceux de Mélenchon, Dupont gnangnan...plus de 45 % des voix en pure perte.....

                  Macron remercie tous ces gens qui se sont fait blousés à son plus grand bénéfice !!


                • 3 votes
                  Heimskringla Heimskringla 15 mai 10:40

                  "Les insoumis"


                  Y’a un coté grand guignol avec ce terme, complètement déconnecté du réel, c’est démagogique, c’est toujours les mêmes idiots qui plongent la tête première en écoutant ce genre de slogan pas bien plus évolué qu’un slogan de pub. 

                  Typique des gros croyants que sont les adeptes de la Merluche. Et dire que ça se dit anti religieux ptdr. 

                  Les néo catho c’est eux, aussi rigide qu’un ballet de chiotte tout en étant dans la caricature de la personne "ouverte", "tolérante" et surtout dans la croyance. 

                  Une des plaies de l’occident assurément. 


                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès