Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nanotechnologies, molécules, et recherche scientifique étonnante : la NanoCar (...)

Nanotechnologies, molécules, et recherche scientifique étonnante : la NanoCar Race, la première course internationale de molécules-voitures

 

Cette vidéo est un petit reportage sur une étonnante course internationale : la Nanocar Race, une course de "voitures" à l'échelle nanométrique (1 milliardième de mètre).

 

Synopsis :

Le Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (CEMES) de l’université de Toulouse a présenté les cinq candidats en compétition pour une course de Formule-1 d’un genre particulier. En effet, les voitures ne mesurent que quelques nanomètres (milliardièmes de mètre) et la piste, pavée de particules d’or, s’étend sur moins de 60 nanomètres : elle pourrait être contenue dans un globule rouge du sang !

 

Simulation de la voiture américaine en action.

 

Cette NanoCar Race – ou “1ère course internationale de molécules-voitures” – comme l’ont nommé ses organisateurs, Christian Joachim, directeur de recherche au CNRS, et Gwénaël Rapenne professeur à l’université Toulouse III, devrait permettre aux laboratoires allemand, américain, autrichien, français et japonais de mesurer et comparer leurs technologies (le détail des voitures se trouve ici), et de faire connaître à un public plus large les incroyables promesses d’un domaine, celui des nano-machines, qui pourrait investir dans quelques années des secteurs comme celui de la santé, de la chimie industrielle et des matériaux intelligents…

 

LA NANOCAR RACE AURA LIEU À PARTIR D'OCTOBRE 2016


Les voitures des différences équipes en lice.

 

C’est dans le cadre de la 4e édition du Futurapolis (Toulouse) qu’ont été donc présentées les 5 nano-écuries en compétition. La course elle-même devrait avoir lieu en octobre 2016. En effet, il faudra un an aux pilotes pour affiner leur maîtrise d’engins formés de quelques dizaines d’atomes.

 

Le public, lui, ne pourra voir la course que sur écran – à moins de posséder des microscopes en guise d’yeux. De fait, le suivi de la course et l’injection d’énergie aux voitures sera effectué par un même instrument, développé au CEMES, constitué de quatre microscopes à effet tunnel.

 

NANO-MACHINES, UNE RÉVOLUTION EN COURS

 

La taille invraisemblable de ces voitures et la possibilité de leur faire exécuter un parcours complexe montre a quel point la nanotechnologie a progressé en quelques années. Car les nano-voitures (ou “transporteurs”) ne représentent qu’un des nombreux types d’engins nanométriques construits dans les laboratoires : moteurs, presses, pinces, élévateurs…

 

Toute une classe de molécules pilotables à l’aide de courants électriques ou de signaux chimiques permettent déjà d’imaginer les nano-usines fonctionnant à l’intérieur du corps, par exemple pour cibler et détruire des cellules tumorales, ou dans des bassins chimiques, pour la synthèse de substances, ou encore à la surface de matériaux intelligents.

Un domaine de recherche qui arrive à maturité

Bien évidemment, ce rêve n’est pas pour demain car de nombreux obstacles sont encore à surmonter, en particulier les problèmes de biocompatibilité et de stabilité, et ceux liés au coût et à la difficulté de produire des nano-machines de manière industrielle.

Mais l’organisation d’un événement comme la NanoCar Race montre que cette recherche est arrivée à une certaine maturité – à l’instar de la RoboCup dans les années 1990 qui préfigurait la montée en puissance de la robotique dans notre société.

 

Source : Science & Vie.

 

Un expérience originale qui allie compétition ludique internationale et recherche.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "nano", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " science", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " scientifique", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " expéri", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " cherche", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " molécule", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " atom", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " voiture", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " auto", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " course", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " étonnant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " suprenant", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Science & Technologie", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8359.

 

 

 

"NanoCar Race, des molécules sur la ligne de départ". Durée : 6:30 :

 

 

Tags : Automobile Recherche Nanotechnologies Etonnant International Science et techno



Réagissez à l'article

11 réactions à cet article


  • 4 votes
    Socarate 29 avril 19:20

    Elle dit quoi la charte de agoravox sur la pub dans les articles. Blueman ici est clairement dans une démarche commecial, ces pub sur son hébergeur vidéo n’entre t il pas en confit avec le propre systeme economique de agoravox.tv lui aussi existant par sa propre pub.

    S’il y a des administrateur peu importe leur idéologie, il y là clairement un écart et un non respect de la charte de publication. Blueman doit etre virée du site. 

    ça te raporte combien au passage o toi contibuteur "blueman".


    • 2 votes
      BlueMan BlueMan 29 avril 23:27

      @Socarate : ça dépend. Entre 150 et 950 euros par article en moyenne. C’est rentable.

      J’arrive à me faire entre 8.500 et 12.700 euros par mois. C’est pas rien... ^^

      Vive la pub !


    • 1 vote
      SoKaka (---.---.216.132) 29 avril 23:57

      @BlueMan Oui. Te quand meme plus proche de seguela que du che. Et tes articles au decoupage et au titre oriente te fond passer pour un beau manipulateur.


    • 1 vote
      BlueMan BlueMan 30 avril 00:32

      @SoKaka : c’est pas faux. Mais moi, au moins. j’ai réussi ma vie. La preuve, je porte une Rolex.

      C’est pas donné à tout le monde..., reconnais-le.


    • 2 votes
      mmbbb 30 avril 14:00

      @BlueMan Je ne lirai pas votre article Faire un copier coller est facile Quant a votre Rolleix c’est d’un convenu et denote un manque de gout Rolleix fait refrence a Seguéla Deja sa troche ne me plait pas et ses saillies sont debiles Moi Je porte une Blancpain, signe de l’elégance discrete et raffinée.


    • 2 votes
      BlueMan BlueMan 30 avril 14:10

      @Socarate, @SoKaka, et @mmbbb : je vous ai bien eu tous les 3... ^^

      Il ne faut pas croire tout ce que je dis.

      J’ai écris ces commentaires pour me moquer de vous.

      @mmbbb : Pour ce qui est des marques des montres, dire que telle ou telle marque serait un manque de gout est absurde. C’est une affaire de choix personnel.


    • 1 vote
      Socarate 30 avril 17:02

      @BlueMan
      mais té un vrai neuneu ! Jean robin fait des émules !


    • 1 vote
      mmbbb 30 avril 18:40

      @BlueMan a moitie je n’ai pas de Blancpain helas Mais j’aime les montres Roleix la montre de Seguela Sarko non merci Aucune culture En revanche Blancpain s’incrit dans l’objet de belle facture, un objet que l on a un peu comme une oeuvre d’art non pas pour la frime mais pour le beau


    • 3 votes
      juluch juluch 30 avril 11:50

      Intéressant........merci pour le partage. smiley


      • 2 votes
        BlueMan BlueMan 1er mai 01:53

        @juluch : à ton service.


      • vote
        Carasov Carasov 2 mai 21:17

        Saleté de technolâtrie !

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès