Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous ne pouvons actuellement voler que dans l’orbite Terrestre

Nous ne pouvons actuellement voler que dans l’orbite Terrestre

 

C'est la NASA elle-même qui le dit !
Voici à suivre 2 déclarations plus ou moins involontaires de hauts gradés de la NASA révélant que les humains n'ont encore jamais franchi les Ceintures de radiations mortelles Van Allen que la NASA continue à étudier...

- la première est de Terry Virts, Commandant de l'US Air Force et Astronaute de la NASA le 16/03/2015 sur Euronews.

- la deuxième est de Kelly Smith, ingénieur de la NASA en 2014 dans une vidéo promotionnelle du projet Orion.

 

Rappel : extrait du documentaire de Bart Sibrel " what happened on the way to the moon ? " (2001), intitulé " Les humains n'ont jamais franchi les ceintures radioactives de Van Allen " :

 

 

A noter que circule sur le net depuis juin 2015 un nouveau fake destiné à leurrer les " conspirationnistes "... En effet, après le petit farceur William Karel et son documenteur (mockumentary) " Opération Lune " passé en contrebande en 2001 sur Arte, voici un nouveau farceur, Patrick Murray en 2015, qui poste cette fois-ci un documenteur intitulé " Shooting Kubrick " recueillies parait-il 3 jours avant sa mort et cachées à sa demande pendants 15 ans...

 

http://webhdtv.wix.com/shootingkubrick

 

Transcription partielle en Français :
http://www.nouvelordremondial.cc/2015/12...015-video/

 

Ces documenteurs mélangeant le vrai et le faux sont censés abuser les personnes critiques du canular Apollo, se moquer des chercheurs et salir les vrais documentaires.

 

Le meilleur documentaire sur l'imposture Apollo étant à mon sens (mais vérifiez par vous même) "What Happened on the Moon ? - An Investigation Into Apollo" de David Percy (3h40...année 2000)

 

(version doublée)

 

https://archive.org/details/EndgameVostfr

(version sous-titrée)

 

Tags : Etonnant International Polémique Espace



Réagissez à l'article

159 réactions à cet article


  • 4 votes
    pegase pegase 14 janvier 12:22

    Pas encore encore eu le temps de voir la vidéo, mais il me semble que lors des missions apollo, ils ont disposés des miroirs en des point bien précis pour effectuer des mesures depuis la terre avec l’aide de puissants lasers, d’ailleurs un de ces lasers se trouverait dans un labo quelque part sur la cote d’Azur ... (pas le temps de chercher des liens là)



    Donc l’idée qu’il n’y a jamais eu d’alunissage est fausse .. 

    • 19 votes
      Duke77 Duke77 14 janvier 12:57

      @pegase
      As-tu réfléchi 2 secondes à cet argument (bien connu) contre la théorie du trucage des mission apollo ?

      Penses-tu réellement qu’il est nécessaire d’envoyer un homme sur la lune pour y déposer quelque chose ?

      Plus ça va, et plus j’ai du mal avec les "antis" théories alternatives… Le niveau de réflexion semble nul aujourd’hui. Pourtant, plus le temps passe, plus les preuves s’accumulent, comme pour le 11/9 d’ailleurs. Bien triste époque que celle où les gens ne parviennent même plus à penser par eux-même !

      On attend l’historie des Russes qui auraient dénoncer les américains si c’était un coup monté, et on aura vraiment touché le fond.


    • 3 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 12:58

      @pegase

      Non. On peut très bien déposer des miroirs sur la lune sans y aluner. Ce sont d’ailleurs les Russes qui l’ont fait en premier (avec une technologie française)

      .

      C’est l’idée qu’il a fallu aluner pour déposer ces capteurs qui est fausse.


    • 2 votes
      gregoslurbain gregoslurbain 14 janvier 13:05

      @pegase

      Je te répondrai par un sophisme socratique aussi creux que ton raisonnement :

      " Un robot à chenille est sur Mars. Il dépose un miroir. Donc les hommes sont allés sur Mars."

      Plus sérieusement, il ne semble pas au-dessus de nos moyens d’envoyer des robots qui passent les ceintures de radiation et arrivent à déposer qui sur la Lune qui sur Mars des outils de mesure ou de balise.

      Les robots explorant le système solaire hors orbite Terrestre sont assez nombreux actuellement.

      La question ici est qu’il n’y a jamais d’humains embarqués dedans en 2015 ni dans les projets prévus dans un avenir proche.
       (voir le projet Russe)


    • 3 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 13:08

      @pegase

      .

      Concernant les réflecteurs lunaires, vois ci-dessous un lien qui donne la bonne réponse à votre (seul) argument : il y a des réflecteurs DONC les américains sont allés sur la lune. Et bien non, non seulement on peut déposer des réflecteurs sans y mettre les pieds mais en plus ce ne sont même pas les américains mais les russes qui les ont déposé les premiers, et avec une technologie française ! ! Les américains n’ont fait que suivre (même si leur réflecteur est d’après l’article, le plus performant). On peut facilement penser qu’Appolo XV n’a fait que de déposer un réflecteur à l’aide d’un automate comme l’on fait les russes, ce qui est déjà formidable mais n’est pas un vol habité. Voilà ce qui est le plus raisonnable de penser et voilà pourquoi je le pense. Votre argument des reflecteurs n’est donc pas une preuve.

      https://sciences-techniques.cnes.fr/fr/web/CNES-fr/9358-st-1970-premiere-mesure-de-la-distance-terrelune.php


    • 1 vote
      pegase pegase 14 janvier 16:59

      @gregoslurbain

      Sauf qu’à cette époque les ordinateurs embarqués avaient à peine la puissance d’une calculette d’un étudiant, pour piloter un robot c’était un peu léger smiley


      Essayez donc de faire fonctionner une banale CNC avec une TI83 histoire de rire ..


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 17:14

      @pegase

      Il n’y a pas besoin de calcul pour laisser descendre un réflecteur au sol. Le CNES vous dit dans l’article que les russes l’ont fait. Il n’a pas de raison de mentir.


    • 7 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 17:18

      @Tous

      .

      Grande nouvelle, LES AMÉRICAINS SONT BIEN ALLÉS SUR LA LUNE ! simplement la NASA en a perdu toutes les preuves :

      - Elle a perdu les échantillons qu’elle avait récolté là-haut.

      - Elle a perdu la vidéo du premier homme alunissant sur la lune

      C’est ballot

       smiley


    • 2 votes
      pegase pegase 14 janvier 17:32

      @La mouche du coche

      Ah oui effectivement, ils ont ouvert la fenêtre, et ils ont du les balancer du haut du lem  smiley


    • 15 votes
      La Vouivre La Vouivre 14 janvier 17:52

      @pegase
      C’est dans leurs habitudes de balancer des trucs importants par les fenêtres, comme le cadavre de Ben Laden par exemple.


    • 2 votes
      Lord Volde Lord Voldemort 14 janvier 22:02

      @pegase

      Le documentaire le plus complet relatif aux prétendues missions Apollo dont les engins (lems) auraient aluni entre 1969 et 1973 a été fait pas des scientifiques canadiens qu’on peut aisément retrouver sur la toile. Le documentaire dont s’agit est d’une durée excédant 4 heures. La démonstration est limpide et utilise les artefacts de la science.


    • 3 votes
      Lord Volde Lord Voldemort 14 janvier 22:10

      Il me semble que les vidéos réalisées par des scientifiques canadiens ont été retirées de youtube et de dailymotion, et pour cause :

      http://stopmensonges.com/lhomme-sur-la-lune-le-gros-mensonge-de-lere-moderne/


    • 2 votes
      pegase pegase 14 janvier 23:26

      @Lord Voldemort

      Possible qu’ils aient pu bricoler les images pour leur propagande, mais ça ne signifie pas pour autant qu’il n’y ai jamais eu d’alunissage ..

      J’ai un excellent bouquin s’appelant "mécanique du vol" décrivant point pour point toutes les techniques et les calculs nécessaires pour s’extraire de la planète terre, et aller sur la lune .. Je n’ai pas trop fouillé mais ce n’est même pas compliqué, et ça ne me semble pas poser de problèmes particuliers ..

      Voir le sommaire "Vol Spatial" .. c’est un bouquin trouvable dans toutes bonnes librairie scientifique.. Je vous le recommande smiley 

      http://www.eyrolles.com/Sciences/Livre/mecanique-du-vol-9782891137188


      Pour moi vous vous faites un film !


    • vote
      joelim joelim 15 janvier 22:24

      @Duke77 qui écrit : "On attend l’historie des Russes qui auraient dénoncer les américains si c’était un coup monté, et on aura vraiment touché le fond."

      Et on peut connaître la géniale réponse à cette question impie ??




    • 11 votes
      sarcastelle 14 janvier 12:47

      Ils se sont prétendument posés dans la mer de la Tranquillité alors que le LEM n’avait pas de flotteurs ! Ils nous prennent vraiment pour des ...... !!


      • 5 votes
        ZardoZ ZardoZ 14 janvier 14:50

        @sarcastelle

        Lol smiley


      • vote
        robin6 14 janvier 15:40

        @sarcastelle

        Vous ne croyez pas si bien dire Sarcastelle puisque l’empreinte célèbre d’un des astronautes est inexplicable sans la présence d’eau .

        http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.jutier.net/images/pas.jpg&imgrefurl=http://www.jutier.net/contenu/poleapol.htm&h=330&w=353&tbnid=_amhykV9HIoElM :&tbnh=101&tbnw=108&docid=5LpKmsaHLypGjM&usg=__-G2zrUCTtUvrZUYfNMoIu6NMCgM=&sa=X&ved=0ahUKEwiKrvDiw6nKAhVKaRQKHYIhB3YQ9QEILzAC

        On y voit en effet des lanières de poussière parfaitement moulées dont en haut de la chaussure une des lanières se superpose à une autre, exploit impossible sans eau.


      • 3 votes
        sls0 sls0 14 janvier 16:06

        @robin6
        Dans la farine c’est faisable, dans le ciment aussi et bien d’autres choses sans eau bien sûr.

        Un enfant de 5 ans aurait pu répondre à ma place.


      • 1 vote
        robin6 14 janvier 16:31

        @sls0

        Chiche .....envoie moi les photos et n’oublies pas d’y faire figurer un hygromètre non trafiqué !


      • vote
        10joncte 10joncte 14 janvier 18:14

        @robin6

         essaye avec du ciment ou une composition ressemblante. :)


      • 1 vote
        sls0 sls0 14 janvier 19:12

        @robin6

        Un enfant de 5 ans pourrait le faire, bien sûr pour l’achat d’un sac de ciment et son transport il devrait sous traiter. (5 ans c’est un QI de 35)

        Le ciment avec une hydrométrie importante il durcie, normalement il est emballé sec, vous pouvez faire le test vous même. Si vous avez des doutes, vous le passez 2-3h au four.

        Une photo n’est pas une preuve, si d’un photo je peux sortir le modèle d’appareil employé, le logiciel de retouche, il y a de grandes chances que je sache la retoucher malgré que ce ne soit pas nécessaire, un hydromètre je peux lui faire dire ce que je veux.

        A voir le style de preuve que vous demandez, on peut dire que la rigueur scientifique et vous ça fait deux, il doit être facile dans ces conditions de vous faire prendre des vessies pour des lanternes.

        J’ai d’autres choses à faire que de m’occuper de effet Panurge ou argumentum ad populum, je vous laisse.

        Je vous conseil pour développer votre esprit critique cette excellente thèse de Richard Monvoisin.


      • 4 votes
        robin6 14 janvier 19:34

        @sls0 :

        Bien entendu que je me fous de vos photos et d’ailleurs je n’attends rien de vous quand à être un mouton de panurge vous ne faites apparemment pas tapisserie non plus.


      • 2 votes
        Dubitatif 14 janvier 19:56

        @robin6
        hhttp://www.de-la-terre-a-la-lune.com/apollo.php?page=regolithe
        """ De plus, étant beaucoup plus fine que du sable terrestre, elle n’en n’est pas moins un abrasif de premier ordre, aussi fine que du talc et dont chaque grain ne comporte que des arêtes vives et présente des aspérités comme des crochets, elle a partiellement percé les gants externes des combinaisons. """

        Comme la poussière lunaire n’est pas polie par l’érosion et se coince mutuellement avec les aspérités (contrairement a des billes), les tas ne s’effondrent pas par rapport à du sable sur terre.


      • 5 votes
        Dubitatif 14 janvier 13:08

        L’interprétation de la vidéo est complètement fausse. ça donne l’impression qu’il y a un plafond de verre sur lequel on se cognerait dessus (ou pour les plus SF un monolithe noir sur la Lune :) )

         Je vais donner 2 exemples plus terre à terre.

        Si vous êtes en plein soleil l’été ou dans les latitudes tropicales, si vous restez quelques minutes, tout va bien, si vous restez des heures vous attraperez des coups de soleil (radiations UV = photons).

        Si vous êtes devant un feu, selon son intensité, vous pouvez restez quelques secondes devant à quelques minutes, mais on finit par "cuire" (radiations IR = photons).

        De même dans l’espace, il y a de la radiation gamma (= photons), et selon l’activité solaire, la durée d’exposition peut varier de quelques minutes à quelques semaines (comme dans les centrales nucléaires).

        Dans les 3 exemples, ce sont des photons qui vous irradie, sauf qu’ils n’ont pas les mêmes niveaux d’énergie et les dégâts agissent plus ou moins vite.

        Quand les astronautes sont partis vers la lune, on leur avait bien indiqué que leur espérance de vie serait statistiquement réduite après un tel voyage, mais c’était une époque de "marketing de la guerre froide", et perdre un peu d’espérance de vie contre l’expérience/notoriété (proportion en fonction des individus) faisait qu’ils sont quand même partis sur la lune (et ils ont eu de la chance, ils n’ont pas eu d’exposition majeure pendant le trajet, pas plus qu’un travailleur du nucléaire).

        Pour aller sur Mars, au vu de la durée de voyage avec les technologies de propulsion actuelle, statistiquement les spationautes (astronautes/cosmonautes/taïkonautes...) vont se prendre une éruption solaire dans la figure, donc il faut blinder leur vaisseau contre les radiations.

        Le problème, c’est le poids, pas la technologie, on peut très bien imaginer fabriquer un blockaus en béton avec des murs de plusieurs mètres d’épaisseur ou des citernes d’eau externe pour absorber les radiations (comme le nucléaire).
        Dans la pratique, on ne sait pas faire monter autant de poids dans l’espace de manière économique, et c’est la vraie barrière de l’accès à l’espace, sortir du puits de gravitation terrestre, mais si c’était possible, il serait facile de faire des vaisseaux blindés contre les radiations.

        Toutes les sondes spatiales sont "durcies" contre les radiations et elle fonctionent très bien, même au bout de plusieurs années, mais c’est plus facile de créer une cage anti radiation pour quelques circuits imprimés de quelques dizaines de centimètres cubes que de créer un habitat spatial de plusieurs centaines de METRES cubes.

        Et pour ceux qui pensent que les Américains ne sont jamais allés sur la Lune

        "Irrefutable Proof for Moon Landing - Lunar Gravity"
        https://www.youtube.com/watch?v=NxZMjpMhwNE
        La vidéo fait la démonstration avec des formules de physique niveau Lycée

        Vérification du miroir sur la lune
        https://www.youtube.com/watch?v=VmVxSFnjYCA

        Et si on n’y est pas retourné, c’est que ce genre d’opération qui reste de prestige pour l’instant, coûte très cher pour peu de gains terrestres (il y a des retombées très indirectes due à la recherche, mais ça ne bénéficie par forcément au pays qui fait les programmes spatiaux).

        Si le prix au kilo fera qu’il sera rentable d’envoyer des hommes, vous en
        aurez pleins d’humains en train de se balader dans le système solaire.

        Ce qui donne raison au tenant de ce genre de théorie, c’est qu’on n’est pas près d’arriver à un tel niveau de rentabilité, et donc pour un horizon visible, on n’ira pas massivement dans l’espace et on restera tranquillement en orbite derrière les ceintures de Van Allen, de même que si vous n’êtes pas équipé comme un pompier vous resterez à grande distance d’un incendie intense.


        • 6 votes
          La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 13:23

          @Dubitatif
          Les américains sont bien allés sur la lune, simplement la NASA en a perdu toutes les preuves :

          - Elle a perdu les échantillons qu’elle avait récolté là-haut.

          - Elle a perdu la vidéo du premier homme alunissant sur la lune

          C’est ballot

          .  smiley


        • 7 votes
          gregoslurbain gregoslurbain 14 janvier 13:31

          @Dubitatif
          "Irrefutable Proof for Moon Landing - Lunar Gravity
          C’est un gag, cette vidéo, formules absconces et un sac en plastique jeté en l’air pour prouver que c’est filmé sur la lune... Il y a eu aussi le coup du marteau et de la plume qui tombent à la même vitesse.

          Que pensez-vous de son scaphandre, en quelle matière-est-ce pour résister aux champs de radiations intenses et aux tempêtes solaires qui balaient en permanence une Lune dépourvue d’atmosphère ? Du Verre Blindée au plomb transparent ?

          Quant à l’argument rentabilité, la NASA (National Aeronotics and Space Administration) fait partie du complexe militaro-industriel, qui a des crédits illimitées et même au-delà (un trou de 3 trillions, soit 3000 milliards de dollars dans la compta a été effacé en 2001), dont le budget est en perpétuelle augmentation. Du moins tant que le Dollar est la monnaie de réserve mondiale et permet aux USA de vivre à crédit en utilisant une imprimante.


        • 4 votes
          sarcastelle 14 janvier 13:42

          @La mouche du coche

          Malgré toutes les facettes à vos yeux vous ne parvenez pas à lire vos propres liens ? 

          C’est ballot. 

          L’article dit qu’une fraction de échantillons lunaires prêtés par la NASA ne sont pas rentrés au bercail. 


        • 3 votes
          La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 13:47

          @sarcastelle

          Rassurez vous. On sait où ils sont. Certains ont même été expertisésmiley


        • 2 votes
          La mouche du coche La mouche du coche 14 janvier 13:51

          En cherchant un peu, vous découvrirez qu’il en ont perdu beaucoup plus qu’une fraction infime :
          http://www.space.com/13878-nasa-apollo-moon-rocks-misplaced-lost-report.html


        • 5 votes
          Duke77 Duke77 14 janvier 14:21

          @Dubitatif
          Le problème de ton premier argument c’est que les statistiques ne se sont justement pas vérifiés dans le cas des astronautes. Leur espérance de vie étant même excellente, Buzz Aldrin a aujourd’hi 85 ans et aucun cas de cancer anormal n’est à déplorer parmi les équipages. En outre, le niveau de radiation est effectivement une question importante et difficile à évaluer. Certains disent que l’aller-retour sur la lune n’aurait pas plus exposé les astronautes qu’une année de travail du personnel naviguant à bord des avions de ligne. C’est un débat d’expert. Qui peut affirmer connaître de source sûre l’intensité de ces radiations ?

          Concernant ton lien vers la video "Irrefutable Proof for Moon Landing", j’ai du mal à être convaincu bien que j’apprécie l’idée : prouver scientifiquement que ces images ne sont pas truquées. D’abord, le réticule. Sur cette photo surexposée, en effet, le contrast peut expliquer qu’il ne soit pas visible à cause de l’extrême blancheur de l’objet. Je n’ai d’ailleurs jamais adhéré à cet argument car même à cet époque une erreur si grossière paraît impossible. Je pense que les experts en montage photo étaient déjà très performant à l’époque.

          Non, la véritable lacune de cette démonstration ce sont les mesures, qui ne sont pas rigoureuses selon moi. Or, si elles sont fausses, tout s’écroule et cette video n’a aucun intérêt. A 2m55, l’auteur estime à 4m10 la hauteur maximale de la trajectoire du sac en se basant sur la taille du "PLSS" (l’équipement en sac à dos de l’astronaute) qui est de 70cm. Sauf que l’astronaute est penché et que la mesure est très approximative. Vous n’avez qu’à faire des captures de la video sous forme d’images et les zoomer pour faire des mesures comparatives. Vous pourrez voir que, selon les moments, et si on reprend ce repère, la taille de cette hauteur maximale peut varier jusqu’à 50cm de plus ou de moins. Pareil pour le début de la video où l’auteur nous donne 90cm comme taille du pendule mais il suffit qu’il fasse 10cm de plus ou de moins pour que tout son calcul soit faut… et du coup la vitesse accrue de 246% une grossière erreur. Téléchargez cette video et passez la à 200% plutôt par un facteur de 0,81 (facile avec VLC) et là tout semble tout à fait naturel, les mouvements des astronautes comme des objets… pour une scène tournée sur terre ! Du coup, toute cette video ne tient que sur une seule chose : ce facteur de 246% d’accélération du film en question. Bref, je suis loin d’être convaincu. Je peux faire la même video pour prouver le contraire en calculant les dimensions à l’envers… N’est-ce pas ce que l’auteur a pu faire d’ailleurs ? Prendre une vitesse un peu rapide pour donner l’impression de vieux film des années 20 -et donc de mouvements non naturels- et ensuite estimer la taille du pendule et de la trajectoire pour donner l’impression de valider cette vitesse ? Même si on connaissait les caractéristiques de ce fichu pendule, qui sait si le noeud au niveau de l’attache ne l’a pas raccourci des quelques centimètres ou si le poids au bout ne rajoute pas au contraire à sa dimension ?

          Quant au miroir sur la lune, encore une fois, les Russes l’avaient fait avant sans envoyer d’homme, personne ne nie la présence d’objets déposés sur la lune, essayes-tu de noyer le poisson ?

          Parce qu’à contrario, il y a des éléments plus que troublant. D’abord l’attitude des astronautes après leur retour (peu joviales lors de leur premier passage à la TV, refus de jurer sur la Bible qu’ils y sont bien allé etc.) et certaines photos sont très étranges : fond identique sur plusieurs sites, absence de poussière sur les pied du LEM, aucun cratère sous son booster central etc. Enfin, j’invite tout le monde à aller voir la fameuse photo du site l’allunissage qui nous a été présenté comme preuve il y a quelques temps. Photo en si basse résolution qu’on ne peut rien distinguer et qui pourrait être fabriquée de toute pièce : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/40/LRO_Apollo14_landing_sit e_369228main_ap14labeled_540.jpg

          Quant à tes considérations de budget, elles n’engage que toi ! La conquête spatiale est avant tout un enjeu militaire dont personne ne connait l’ampleur en terme de pognon. Les expériences scientifiques passent au second plan. En outre, si le coût et la gestion du budget de la NASA t’intéresse, que penses-tu de l’ultime preuve selon moi : l’excuse bidon de la disparition des originaux du film des premiers pas de l’homme sur la lune pour des raisons économiques ; qu’il fallait recycler les bandes magnétiques", qui peut croire un truc pareil ?


        • 2 votes
          Dubitatif 14 janvier 14:50

          @gregoslurbain
          - Sac plastique : la vidéo montre que la gravité est bien au 6éme en utilisant les formule classiques de physiques ou on finit par F=ma (m masse et a accélération).
          Maintenant si vous pensez qu’une formule de base utilisé en balistique depuis quelques siècles et pour calculer la trajectoire de toutes les sondes spatiales depuis quelques dizaines d’années est fausse, je ne peux rien dire de plus.
          D’ailleurs ils montrent aussi la confirmation avec les pendules, là aussi, ça fait quelques siècles qu’on a étudié le pendule.

          - Marteau et plume : si vous faites l’expérience dans l’atmosphère, le marteau tombe plus vite, mais dans le vide, ils tombent à la même vitesse, une vidéo qui montre cette expérience sur terre dans une chambre à vide.
          https://www.youtube.com/watch?v=E43-CfukEgs (2mn50)

          Tout ça ce sont des connaissance niveau collège/Lycée, l’histoire du marteau et de la plume a été réglé par Gallilé, ça fait quelques siècles déjà.

          Tout ça sont des connaissances testés et validé sur terre,

          - Scaphandre : ben justement la protection contre les radiations était limité, ils se sont pris des doses, mais celle-ci ont été en dessous du seuil léthal (comme les travailleurs du nucléaire), certains astronautes ont eu des conséquences importantes sur leur santé par la suite.

          - Rentabilité : c’était une pure opération de propagande de "prestige" dans le cadre de la guerre froide, une fois la course gagnée avec les honneurs, ça ne servait plus à rien de participer.
          Il n’y a pas de pétrole sur la lune, et pas vraiment de ressources qui seraient moins chères à exploiter que sur terre.

          Autant je suis amener à penser que sur Terre, pour l’accès aux ressources, et au pouvoir, on est dans un marigot d’intrigues, autant pour l’espace il n’y a pas de gain de pouvoir direct.
          Le budget de la NASA était de 16 milliards de dollards en 2013
          https://en.wikipedia.org/wiki/Budget_of_NASA
          Le budget du renseignement humain était de 71 milliards de dollards en 2013
          http://fas.org/irp/budget/
          et ça, c’est sans compter d’autres sources qui parlent du trillon de dollards avec les caisses noires (mais c’est spéculatif, puisqu’on parle de caisse noire).

          Je ne suis vraiment pas un fan du modèle "Américain" et très circonspect sur leur politique, mais je sais rendre à César ce qui est à César, et en l’occurence, la NASA a bien envoyé des astronautes sur la lune, et c’est un fait, qu’on aime les USA ou pas.


        • 2 votes
          Dubitatif 14 janvier 15:11

          @Duke77
          Pour le récepteur sur la lune, il s’agit d’un récepteur monté SUR le robot, pour les américains, c’est un boitier posé, mais bon, on pourrait toujours me retorquer que le module d’atterissage lunaire avait un bras robot pour le poser (sauf que c’est indiqué nulle part sur les schémas du LEM et que les boîtier ne sont pas posé à côté du LEM).

          Pour les mouvements, il s’agit d’extrapolation en fonction des objets sur l’image, le fait d’arriver a un rapport de grandeur de 6 lisse les incertitudes (ce n’est pas avec les vidéos que vous allez connaître précisément le "g" sur la surface de la lune, mais ça donne un ordre de grandeur assez proche du rapport 1/6, citons Erathosténe qui a mesuré le diamètre de la terre en 200 av J.C 39 375km, c’est faux, mais c’est assez proche de la valeur moderne pour dire que les grecs avaient une bonne approximation de l’ordre de grandeur de la circonférence terrestre).

          Pour les radiations, effectivement, je connais mal le sujet et les doses et du coups je retire mon commentaire du poste précédent
          http://boingboing.net/2013/01/04/how-space-radiation-hurts-astr.html
          """ Instead, there are two things those astronauts have shown us. First, there are genetic changes and damage happening even within the relatively safe confines we’ve traveled thus far. Second, there is a hell of a lot we don’t know about how radiation exposure and risk works in outer space. It’s almost like we can smell gas in our house, but we don’t yet know whether there’s a serious leak, or we just left a stove burner on for a couple minutes.
          """
          Traduction très résumée, les astronautes ont un stress qui créer des dommages cellulaires, mais comme quand on repère une fuite de gaz à l’odeur, on ne connaît pas l’importance de la fuite.

          Pour les bandes vidéos, si vous avez déjà travaillé dans une administration, vous saurez que ce genre de conneries est récurrentes parce qu’en fait, toutes ces administrations fonctionnent plus sur leur inertie que par une bonne gestion.

          Je ne suis pas contre le fait de remettre l’histoire en cause, mais les "anti-lune" n’arrive vraiment pas à me convaincre, ni par rapport aux données brutes, ni par rapport aux motivations (ne serait ce que par le fait que l’URSS qui n’étaient pas des manches en espionnage auraient pris un malin plaisir a démonter toute la propagande, et quand on voit ce que l’URSS a piqué comme technologies avancée aux US https://en.wikipedia.org/wiki/Atomic_spies , ça m’étonnerait qu’ils auraient raté ça)


        • 7 votes
          ZardoZ ZardoZ 14 janvier 15:12

          @Duke77

          Très long post bien argumenté, mais il y a un hic et de taille, c’est les ondes radio !

          Lors des missions Apollo , quasiment tous les radio-amateurs de la planète était à l’écoute et un radio amateur de l’époque normalement outillé était parfaitement capable de localiser l’émission radio des astronautes par triangulation. Et même si, au préalable un relai aurait été déposé sur la lune, l’émission d’origine serait bien identifié depuis l’orbite terrestre.

          De plus c’est grâce à certains radio amateurs que nous avons pu avoir certaines transcriptions radio shuntés par la nasa, notamment au sujet d’objets non identifiés.

          Personnellement je pense qu’ils sont bien allés sur la lune et sans doute bien plutôt que le programme officiel et avec des moyens autrement plus conséquent qu’un ordinateur de bord ayant la puissance d’une calculette à peine scientifique.

          Il reste vrai, que la plupart des photos et films sont des faux fabriqués sur terre et d’autres retouchés.

          Le sujet de la ceinture de Van Allen revient systématiquement sur le tapis , mais il a été démontré qu’avec la technologie adéquate, cette dernière est facilement neutralisée pour un équipage spatial.


        • 2 votes
          gregoslurbain gregoslurbain 14 janvier 15:13

          @Duke77
          Regarde le documentaire de David Percy, il s’est amusé à faire avec le marteau et la plume la même expérience sur terre.

          Les mecs ils jouent au golf sur la Lune, ils se balladent en rover, mais attention y a des radiations, les mecs oubliez pas, sinon coup de soleil ! Avec des scaphandres pareils, reboucher Fukushima ou Tchernobyl ne devrait pas poser de problèmes. ;)

          Question budget : conquête du pôle sud, de l’everest, de la traversée transatlantique qui a jamais parlé de budget ? Les nations essayent, au début on échoue il y a des morts puis un jour on y arrive alors on s’y rend régulièrement. Il se passera la même chose un jour pour la conquête de la lune puis de mars etc...


        • 2 votes
          gregoslurbain gregoslurbain 14 janvier 15:16

          @ZardoZ
          " Le sujet de la ceinture de Van Allen revient systématiquement sur le tapis , mais il a été démontré qu’avec la technologie adéquate, cette dernière est facilement neutralisée pour un équipage spatial."

          La vidéo présentée ici dit exactement le contraire de ton évaluation pifométrique.


        • 2 votes
          Dubitatif 14 janvier 15:17

          @Dubitatif

          A propos de l’impact sur la santé des radiations cosmiques

          https://en.wikipedia.org/wiki/Spaceflight_radiation_carcinogenesis

          Comme dans pas mal de domaine, la dose fait le poison, ce n’est pas conseillé de se balader dans l’espace, mais on ne meurt pas "sur place" en le faisant.


        • 3 votes
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 14 janvier 15:21

          @Duke77
          l’excuse bidon de la disparition des originaux du film des premiers pas de l’homme sur la lune pour des raisons économiques ; qu’il fallait recycler les bandes magnétiques", qui peut croire un truc pareil ?

          Moi puisque ça m’est arrivé personnellement, à une moindre échelle, il y a 25 ans, j’ai dû filmer le mariage de ma cousine, j’étais le seul à posséder une caméra (mini VHS) dans la famille. Je me suis donc exécuté et accompli un magnifique film souvenir d’une énorme valeur sentimentale pour les concernés. Seulement j’avais aussi un petit péché mignon, celui de me filmer au pieu avec mes conquêtes, j’étais jeune et con, et ppuis un jour que j’étais avec une superbe créature, je m’aperçus que je n’avais plus de cassette disponible, alors j’ai pris la première qui m’est tombé sous la main et j’ai effacé les images de ce précieux et mignon mariage, témoin d’une jeunesse éphémère pour le remplacer par mes exploits sexuels bien moins romantiques. Evidemment, je n’avais pas fait de copie préalable, c’est quand ils m’ont demandé le film que je me suis retrouvé dans la situation bête d’un fonctionnaire économe et zélé de la NASA en disant que j’avais égaré les bandes... La déception fut grande dans la famille, qui m’a valu 10 ans de bouderies de la part de la cousine et son mari.

          .

          Donc c’est humain c’est choses là.

          .

          Pour le reste de ce débat sans fin, il faut poser la question à Alexandre Astier qui dit dans ses conférences (l’exo et d’autres où il est invité) que nous y sommes bien allés car il a rencontré "ceux qui savent" alors, demandons lui qui sont ces "gens qui savent" pour clore une fois pour toute ce débat spéculatif dont les deux camps ont des arguments qui se défendent et se valent pour ceux qui, comme moi, ne connaissent rien à la photographie lunaire ou aux mesures des radiations dans la barrière de Van Halen, j’ai une excuse, je n’y suis pas allé pour voir comment c’est et par conséquent m’en rendre compte par moi même.


        • 8 votes
          ZardoZ ZardoZ 14 janvier 15:32

          @gregoslurbain

          Les blacks programs , ça te parle ?


        • 6 votes
          ZardoZ ZardoZ 14 janvier 15:34

          @gregoslurbain
          Sinon sur les émissions radios ?


        • 7 votes
          ZardoZ ZardoZ 14 janvier 15:43

          Les astronautes ont rarement eu à rencontrer ces rayons cosmiques galactiques dans toute leur intensité. Si on prend l’exemple de la Station Spatiale Internationale, elle n’est jamais qu’à 400 km au-dessus de la surface terrestre. La masse de notre planète, occupant un volume très important, intercepte environ un tiers des rayons cosmiques galactiques qui sans cela frapperaient la station. Un autre tiers est piégé par le champ magnétique terrestre. Les astronautes à bord de la navette spatiale bénéficient des mêmes protections naturelles que ceux qui se trouvent dans l’ISS.

          Les astronautes du programme Apollo qui se sont rendus sur la Lune ont absorbé des doses bien plus élevées, environ trois fois supérieures, mais pendant quelques jours seulement, et essentiellement durant le trajet de la Terre à la Lune. Selon Cucinotta, les rayons cosmiques galactiques ont pu endommager leurs yeux. Pendant leur trajet vers la Lune, les équipages d’Apollo ont rapporté avoir vu comme des éclairs alors qu’ils avaient les yeux fermés, et c’était en fait la conséquence des rayons cosmiques galactiques qui traversaient leur rétine. Et aujourd’hui, plus de trente ans après, certains d’entre eux ont développé des cataractes. Cela mis a part, ils ne semblent pas avoir trop souffert de l’exposition aux radiations. « Quelques jours passés dans l’espace lointain semblent sans graves conséquences » en conclut Cucinotta.

          Source/ http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=185

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès