• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pierre Yves Rougeyron Curée de campagne 6

Pierre Yves Rougeyron Curée de campagne 6

Commentaires du 1er tour de ces présidentielles

 

 

Tags : Politique Elections Marine Le Pen Emmanuel Macron Présidentielle 2017




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • vote
    Zatara Zatara 27 avril 2017 15:06

    @Qiroreur
    est ce que tu pourrais développer autour de cet axe stp ?



  • vote
    Zatara Zatara 27 avril 2017 17:05

    @maQiavel
    oui c’est le premier truc que j’ai regardé, sur une carte...

    Mais est-ce pour souligner quelque chose de plus... politique ou idéologique, que la simple référence géographique ?


  • vote
    Zatara Zatara 27 avril 2017 19:39

    quelqu’un pour m’expliquer ? j’ai du mal à voir une quelconque corrélation autre que l’anecdote, je suis teubé...

    Donc, quitte à mettre les pieds dans le plat, façon teubé : ceux qui ont voté majoritairement Macron seraient issu de l’empire Plantagenêt. Soit. Et le reste, l’autre moitié, à l’Est donc, serait donc des p’tits p’tits fillots des royalistes.... Et bien quoi ? le gêne royaliste se trouverait être celui du souverainisme ? et le gêne Plantagenêt serait celui du mondialisme ? Que cela soit de l’ordre de l’anecdote potache OK, parce que si quelqu’un ici me sors une théorie sérieuse sur ce genre de lien, je trouve cela très léger en terme de comparaison....surtout que rien n’est comparable à mon avis.....


  • vote
    Qamarad Qamarad 27 avril 2017 21:09

    @Zatara

    Les régions qui n’ont pas souffert de la désindustrialisation façon nord de la France... Ils avaient du flair ces anglois smiley


  • vote
    Zatara Zatara 27 avril 2017 23:39

    @Qiroreur
    pas de désindus, pas d’immigration de masse, la culture catho de gauche

    De ce côté là, pas de soucis.... c’est l’extrapolation sur l’empire Plantagenêt sur lequel où j’ai du mal... en tous cas merci@Qiroreur@Qamarad


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 28 avril 2017 00:14

    @Zatara
    Faut pas te prendre la tête, c’est juste une coïncidence géographique. smiley

    Sauf évidemment pour ceux qui ont une lecture scientifique de l’histoire qui y verront une permanence et qui vont extrapoler là dessus. 


  • 1 vote
    Joe Chip Joe Chip 28 avril 2017 21:59

    "La France serait cette synthèse toujours au bord de la rupture, ce rassemblement toujours défait, ce produit de la volonté politique, cette rencontre inespérée de l’histoire et de la géographie, cette nostalgie d’empire, d’unité, et de grandeur. Cet improbable « agrégat de peuples désunis » qui aurait pu ? aurait dû ? rester dans les limbes de l’histoire, mais s’avéra le vainqueur inattendu des deux autres ensembles politiques initialement dotés de bien meilleurs atouts. 

    Un royaume franco-anglais d’abord, avec la Manche comme lac intérieur, de l’Écosse aux Pyrénées, dont les deux pôles Londres et Bordeaux mettaient en branle une formidable dynamique marchande et maritime, la première puissance de l’Atlantique bien avant le Royaume-Uni et les États-Unis, le royaume rêvé et forgé par Henri Plantagenêt, très sérieusement envisagé pendant tout le Moyen Âge, enjeu tardif et déjà suranné de la guerre de Cent Ans, et dont l’écho mélancolique perce encore dans l’offre mirobolante d’union des deux pays par Churchill le 10 juin 1940.

    Un royaume d’Aragon ensuite, empire méditerranéen qui serait allé de l’Èbre aux Alpes, aurait attiré à lui ce comté de Toulouse, si proche géographi quement et de l’Aragon et de la Catalogne, uni culturellement par la langue d’oc. 

    Le sort se joua en deux coups de dés successifs. À la bataille de Muret, en 1213, la victoire de Simon de Montfort sur les Albigeois assura la domination du roi de Paris sur le comté de Toulouse ; en 1214, à la bataille de Bouvines, Philippe Auguste réglait son compte à la coalition qui l’assaillait, et ruinait l’empire anglo-français en gestation." 

    Zemmour (Mélancolie Française)

    Donc Macron incarnerait de manière très symbolique cette France du Sud-Ouest (libérale, cosmopolite, "ouverte sur le monde", anglophile) sur celle du Nord-Est (égalitaire, souverainiste, "repliée sur elle-même", française). 

  • 2 votes
    pegase pegase 27 avril 2017 11:14

    "Pour sauver l’intégrité des républicains, il va falloir frotter" smiley

    Macron le faux populisme : "vous m’avez jamais vu ! Je ne suis pas responsable de votre malheur ! J’en profite en coulisse, mais comme vous êtes des loqueteux et des sans dents vous ne pouvez pas le savoir ..."


    Je trouve qu’il se bonifie, c’est moi ou il se bonifie vraiment ? 

    • 1 vote
      Ozi Ozi 27 avril 2017 11:44

      Sacré PYR, détaché d’une vision partisane, peut être percevrait-il une réalité plus tangible, revenons un instant sur cette histoire de kinder ..
      .
      Non PYR, le FN haut et premier dans les sondages depuis des mois n’est pas une opération psychologique visant à démoraliser les électeurs du FN après coup, un FN haut dans les sondages depuis des mois est la condition sine qua none à la mise en place du vote utile, conditionnant une élection à un tour.
      C’est le seul moyen pour faire élire un candidat (comme par hasard deuxième dans les sondages) au mouvement et au programme non désiré par une majorité d’électeurs.
      On appel cela l’opération épouvantail, faire monter artificiellement le pire pour une majorité de Français en vue de les rabattre sur le candidat choisi par le système mais pas par les électeurs initialement...
      .
      Jusqu’à maintenant cela a parfaitement fonctionné même si le mouvement de la FI et sa révolution citoyenne par les urnes a donné de sérieuses sueurs froides au système dans la dernière ligne droite (d’où l’avalanche médiatique et politique anti-Mélenchon les deux dernières semaines), ça c’est joué à un poil de cul que le plan initial tombe à l’eau...
      .
      Aujourd’hui, pour le système, le plus gros est fait, mais le score de Mélenchon et des abstentionnistes pose quand même problème (d’où l’avalanche de critique médiatique et politique envers la FI et les abstentionnistes ces deux derniers jours)..
      .
      Quoi qu’il en soit et quelque soit le vainqueur, cette configuration confirme les pressentiments de certains depuis quelques mois : Gagner cette élection est un véritable cadeaux empoisonné, je ne donne pas cher des heureux vainqueurs dans les années à venir...


      • vote
        Qamarad Qamarad 28 avril 2017 14:49

        En fait, si je comprends Yoananda que je suis depuis un petit bout de temps, je lis du Ozon (Laurent, pas François smiley ). Quand il demande qui est ce "nous", il veut dire par là qu’un peuple n’est pas qu’un corps politique qui régit son avenir par des institutions communes, mais d’abord une substance, modelé par la génétique, avec ses caractéristiques propres. Avec déjà 15 à 20% d’extra européens (on va partir sur cette base et pas polémiquer smiley ) sur notre sol, les assimiler, c’est dans son esprit se renier en tant que peuple.

        En gros, vous pouvez fédérer qui vous voulez autour du projet national, ce ne sera plus la France de toute façon, donc il n’en aura rien à faire smiley


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 27 avril 2017 19:11

        Je ne partage pas du tout sa culture politique, mais ça fait du bien de constater que la chronique très à droite ne se résume pas au crétin de zemmour respect !


        • vote
          stabilob0ss stabilob0ss 29 avril 2017 22:49

          La réalité de ce qu’on vient de vivre depuis 5 ans et là :

          https://www.youtube.com/watch?v=Wn72T4dTFho

          Ce que nous vivons n’est qu’une étape du processus.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Qamarad

Qamarad
Voir ses articles







Palmarès