Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réaction de Pierre-Yves Rougeyron à l’élection de Donald Trump

Réaction de Pierre-Yves Rougeyron à l’élection de Donald Trump

Pierre-Yves Rougeyron réagit à chaud à la victoire de Donald Trump et en analyse les conséquences politiques.

 

 

Source : Cercle Aristote

 

Tags : Politique Etats-Unis Elections Médias International Donald Trump



Réagissez à l'article

40 réactions à cet article


  • 10 votes
    Hieronymus Hieronymus 12 novembre 10:19

    toujours le même air pédant avec ses lunettes carrées et ses longues phrases creuses

    dommage car le Cercle Aristote invite des conférenciers et propose des discussions très intéressantes


    • 3 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 novembre 14:24

      @Hieronymus
      "toujours le même air pédant"


      Ah, c’est pas faux.  smiley 

      Mais j’ai l’impression que c’est son vrai style et pas une manière affectée dans son cas. 


    • 1 vote
      FritzTheCat FritzTheCat 12 novembre 15:54

      @Hieronymus

      Bien vu... PYR avec ce coté légèrement suffisant fit par énerver quelque soit l’intérêt du propos (et c’est dommage).


    • 7 votes
      medialter medialter 12 novembre 10:25

      Attention Rabbi Rougeyron, y la dansi smiley avec sa petite marque de soumission à la religion d’état, furtivement placée en début d’interview. Malgré un entretien qui s’annonçait prudent et attentiste, PYR finit par craquer pour sombrer dans un messianisme à la MaQouille, en concluant par "la sortie de la mondialisation heureuse pour toujours" et "l’entrée dans un monde plus libre". Une avancée, toutefois, PYR commence à faire appel à un "état profond" pour justifier la soumission de la présidence
      *
      Rien n’est donc perdu dans la bande à Guéguen, même s’ils croient toujours aussi fermement au père Noël, et je ne peux m’empêcher de citer MaQouille, dans sa première réaction à l’élection de Trump, où je n’aurais pas eu besoin d’attendre longtemps pour sortir mes archives. Ne boudons pas notre plaisir smiley  :
      L’addition d’un crise financière considérable, du climat d’insurrection et de division culturelles régnant actuellement aux USA, de l’espèce de réactivation symbolique de l’antagonisme Nord-Sud qui porte en réalité non sur l’esclavage et le racisme mais sur l’affrontement entre le souverainisme des États de l’Union et le centralisme fédéral de Washington, sans même parler de l’ effondrement de la puissance géopolitique américaine , tout cela ferait du désordre type-Trump le grain de sable qui est susceptible de faire dérailler définitivement la mécanique impériale"


      • 7 votes
        maQiavel maQiavel 12 novembre 11:07

        Moi, messianisme ? smiley

        Jolie inversion merdàterre smiley , il me semble que ce soit toi qui mélange la politique avec une forme de quête métaphysique , ce qui te fait délirer en permanence en sortant les thèses les plus grotesques que j’ai jamais entendues. Moi je suis un machiavélien, le messianisme n’est ni dans mon vocabulaire, ni dans ma vision de la politique, il en est même incompatible.

        -et je ne peux m’empêcher de citer MaQouille, dans sa première réaction à l’élection de Trump, où je n’aurais pas eu besoin d’attendre longtemps pour sortir mes archives

        Tu peux ressortir mon propos bien que tu sois incapable de le comprendre : il sort de toutes tes catégories et ta structure mentale ne te permettra jamais d’en saisir le sens, je connais suffisamment ton cadre conceptuel pour le savoir. Tu ne comprends rien à rien aux rapports de force, donc inutile de t’expliquer, tu devrais te contenter d’écrire des livres sur les lutins qui veulent aller sur Mars, ça t’épargnerait de te ridiculiser en racontant n’importe quoi sur la politique … smiley


      • 4 votes
        Hieronymus Hieronymus 12 novembre 11:14

        je vois que vous êtes en forme tous les deux

         smiley


      • 6 votes
        medialter medialter 12 novembre 11:57

        @maQiavel
        "le messianisme n’est ni dans mon vocabulaire, ni dans ma vision de la politique, il en est même incompatible"

        *

        Toi pas messianique ? Ton "faire dérailler définitivement la mécanique impériale", c’est quand même ton St Graal, l’avènement de la fin des temps politiques, le "In Hoc Signo Vinces" de la toute puissance du pouvoir populaire. Avoue que tes branlettes portent plus là-dessus que sur une paire de Nibards smiley


      • 5 votes
        maQiavel maQiavel 12 novembre 12:23

        Donc faire dérailler la mécanique impériale américaine (parce que c’est de ça que je parle, pas des ptis gri smiley ) amènerait le monde à une fin de l’histoire ? Aie, impossible pour toi de comprendre que la fin d’une mécanique impériale ne signifie pas la fin d’un empire ou même la fin de la notion d’empire tout court. Les empires existent depuis des millénaires et tout d’un coup, tout ça n’existerait plus parce que Trump est élu ??? smiley smiley

        Je pourrais t’expliquer ce que j’entends par la mécanique impériale (américaine cela va de soi ) , mais qu’est ce que tu pourrais y comprendre ? Mais cela au moins, peut être es-tu en capacité de le comprendre : la fin des temps politiques n’existe pas dans le paradigme machiavélien ,les empires naissent, grandissent, entrent en crise,  s’effondrent et meurent .D’autres empires émergent et prennent la relève et suivent le même processus.

        Toute puissance populaire ? Voilà, le terme « toute puissance » illustre magnifiquement ta  structure psychologique absolutisante organisée autour du très binaire « tout ou rien » : soit le peuple est tout puissant, soit il est une larve abjecte dénué de tout pouvoir, c’est soit l’un, soit l’autre, les myriades de configurations entre les deux extrêmes ne peuvent pas te venir à l’esprit. smiley

        Et sinon, tes branlettes à toi, ça se passe comment avec les reptiliennes ? Ca ne doit pas être facile tous les jours … smiley


      • 4 votes
        medialter medialter 12 novembre 12:44

        @maQiavel

        T’as raison, MaQouille, rêve un peu, on reparlera "de l’ effondrement de la puissance géopolitique américaine" l’année prochaine. Ton côté Attali est finalement assez romantique

        *

        "ça se passe comment avec les reptiliennes ?"

        *

        Moi je trouve que la baise entre reptiliens, à s’arracher la peau, reste le summum du rapport humain. Bon, je t’accorde qu’il est difficile d’en maîtriser les débordements,
        mais le touche-pipi entre politiciens est d’un tel chiant ... Bon, c’est pas le tout, tu m’as bien amusé, mais faut que j’aille retrouver ma reptilienne cette apm smiley


      • 5 votes
        maQiavel maQiavel 12 novembre 13:27

        @merdàterre

        on reparlera "de l’ effondrement de la puissance géopolitique américaine" l’année prochaine

        ------> L’année prochaine ? Ça fait des années que le processus est entamé, le monde est acté multipolaire depuis quelques temps déjà, va falloir décoller tes yeux de tes bouquins sur la fée clochette mon vieux. smiley

        Certes, les us restent la première puissance mondiale et le resteront en principe jusqu’à l’horizon 2030 (sauf si le « phénomène Trump » accélère le processus de dissipation de la puissance américaine comme je le suppose) mais le rêve d’une pax américana planétaire sous la direction de l’hégémon yankee est révolu.

        Moi je trouve que la baise entre reptiliens, à s’arracher la peau, reste le summum du rapport humain

        ------>A s’arracher la peau ? Mutuellement tu veux dire ? Donc toi aussi merdàterre ? Ne me dis pas que tu te soupçonne toi-même de faire partie du grand complot ? Je veux bien que l’on soit parano mais là ça va trop loin … smiley


      • vote
        pegase pegase 14 novembre 13:15

        @médialter


        Il n’y a jamais eu de reptiliens, on était des souris ou autres rongeurs capables de se terrer (de s’abriter) du cataclysme ou phénomène qui a éradiqué les grands vertébrés de la terre ... les grandes glaciations entre autre ...

        L’ancètre de medialter =>

        https://www.youtube.com/watch?v=c1nkNqccYeA


      • 1 vote
        Qiroreur Qiroreur 12 novembre 10:33

        En ce sens on peut être d’accord avec Noland quand il parle de "période d’incertitude", sauf évidemment qu’il ne s’agit pas de celle à laquelle il pense (en réalité il ne pense rien cet abruti mais bon ...). Trop de paramètres sont présents pour en dire davantage comme le rappelle PYR. 


        Il y a en revanche une situation qui émerge (ce n’est pas non plus totalement inédit) avec cette élection et dont je n’ai pas trop entendu parler en France : ce sont les question éthiques que posent l’élection d’un business man comme lui et le rapport intérêts privés vs. fonction publique. 
        Je vous suggère maQ (et quiconque ça intéresse bien sûr) de lire cet article.  Je crois que ce sera un angle d’attaque pour ses opposants. Son indépendance éco qui était un atout pré-électoral - dans tous les sens du terme : pour financer sa campagne, comme argument central sur sa personne pour convaincre le peuple américain en opposition radicale avec la professionnelle de la politique qu’il avait en face - pourrait bien constituer un handicap de taille réduisant encore davantage sa marge de manœuvre (outre les incertitudes relevées ici par PYR). 

        • vote
          Qiroreur Qiroreur 12 novembre 10:44

          @Qiroreur
          Pour nuancer (je ne lis pas trop la presse française) en cherchant un peu on a qd même un peu parlé de cette question ...


        • 3 votes
          maQiavel maQiavel 12 novembre 11:27

          @Qiroreur

          Oui , ça fait quelques temps que des ennemis de Trump viennent avec la question du conflit d’intérêt , ce qui est d’une hypocrisie sans nom quand on connait un peu le mode de fonctionnement des administrations à Washington et leurs "revolving doors".

          Mais en effet , c’est une piste pour organiser un coup d’Etat bureaucratique au cas ou Trump serait incontrolable ( ce qui est fort probable ) , d’autant plus que ces conflits d’intérêts sont bien réels ...


        • 1 vote
          berphi 12 novembre 11:57

          @Qiroreur

          Ce qu’il y a de surprenant c’est que ses opposants n’aient pas utilisé cet argument durant sa campagne pour le contredire sur sa supposée indépendance et que ce dossier n’émerge que maintenant.

        • vote
          Qiroreur Qiroreur 12 novembre 12:23

          @berphi
          Ce n’est pas surprenant parce que Trump a essentiellement financé sa campagne avec ses fonds propres. Donc question indépendance il est irréprochable (contrairement à Hillary qui a du faire des levées de fond colossales et en plus faire appel à des pays ...islamistes, qui ont donné des sommes considérables... j’ai plus les chiffres en tête mais c’est vérifiable). C’est davantage sur la question du conflit d’intérêt personnel/public qu’il pourrait se faire désouder dans le cadre de l’exercice du pouvoir lui-même.


        • 1 vote
          berphi 12 novembre 12:43

          @Qiroreur,

          Donc question indépendance il est irréprochable 
          Tout est relatif avec une dette de 2 milliards contractée auprès de la Deutsch Bank.

          (contrairement à Hillary qui a du faire des levées de fond colossales (...) j’ai plus les chiffres en tête.
          500 millions pour Clinton contre 200 pour Donald.(source Figaro)

          Disons que comme l’indique l’article, le scandale du conflit d’intérêt de D.Chesnay (contrat pétrole Irak à titre privé) intégrait le discours anti-corruption de Trump. Nous n’avons pas du tout eu d’écho sur ce conflit d’intérêt.


        • 1 vote
          Qiroreur Qiroreur 12 novembre 13:22

          @berphi
          Oui bien sûr c’est relatif. Mais disons que l’une est intégralement tenue par des intérêts privés et pire, externesn et l’autre, le vainqueur beaucoup moins. Ce qui n’est pas passé, dans l’opinion américaine, entre autres, ce sont ces financements étrangers, cette soumission évidente au cartel bancaire, à ce que l’on appelle le "système". Ca, dans le peuple américain qui s’informe de plus en plus sur le net et plus seulement sur Fox news, ABC, NBC, CNN et consort comme il y a 10-15 ans, c’est rédhibitoire.

          La victoire de Trump c’est aussi la victoire du net sur les MM. 


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 novembre 16:57

          @Qiroreur
          "La victoire de Trump c’est aussi la victoire du net sur les MM." 

          C’est d’abord clairement la victoire de la télé sur la presse écrite, car Trump a eu beaucoup plus de passages télé que son adversaire (je ne retrouve plus le lien, mais les chiffres sont criants). 

          Voir aussi cette étude :

          http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/22/trump-clinton-tele-internet-premieres-sources-dinfo-265223


        • 1 vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 novembre 16:59

          @Qiroreur
          "ce sont les question éthiques que posent l’élection d’un business man comme lui et le rapport intérêts privés vs. fonction publique." 

           

          Cela ne dérange pas les Américains. Avec la famille Bush, ça n’a pas posé de problème particulier. 


        • vote
          Qiroreur Qiroreur 12 novembre 19:51

          @Qaspard Delanuit
          Vous employez le passé composé. Entre temps il y a eu le 9/11, les conflits (Afganisthan, Irak ...), et puis surtout la crise en 2008 qui n’en finit pas de continuer. Je crois que le côté charmant des dynasties (Kennedy, Bush, Clinton ...) c’est fini.


        • 1 vote
          Réactionnaire 12 novembre 20:48

          @maQiavel

          "Allan Lichtman, le célèbre prévisionniste américain qui a prédit avec justesse la victoire de Donald Trump ainsi que celle des huit présidents précédents, estime que le républicain ne terminera pas son mandat.

          (...)


          « Je voudrais faire une autre prévision : elle n’est pas basée sur mon système, c’est juste mon pressentiment. (…) Je suis pratiquement sûr que Trump donnera des motifs pour sa destitution en faisant soit quelque chose qui mettra en danger la sécurité nationale, soit qui garnira son portefeuille », a-t-il indiqué dans une interview accordée en septembre au Washington Post, dont le journal n’a dévoilé la suite qu’après la victoire de M. Trump.

          (...)

          Comme l’a indiqué Allan Lichtman, la destitution pourrait être votée par les républicains du Congrès qui ne voulaient pas voir Donald Trump à la Maison Blanche en raison de son caractère « imprévisible » et « incontrôlable »."


        • 1 vote
          V_Parlier V_Parlier 12 novembre 22:05

          @Qiroreur
          "Je crois que le côté charmant des dynasties (Kennedy, Bush, Clinton ...) c’est fini."

          Et quand on voit des trucs comme ça, on ne regrette pas la fin des deux dernières : Clinton la défenderesse des femmes ou le summum de l’hypocrisie et du sordide : http://www.youtube.com/watch?v=9Eztqa1ZQG8 (la dernière que j’ai soumise pour modération, et après une pause quand même !)


        • vote
          Qiroreur Qiroreur 12 novembre 22:51

          @V_Parlier
          En modo, +1 pour le moment (pour ce que ça vaut)


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 12 novembre 11:12

          Je suis en désaccord avec PYR sur un point : je pense au contraire que l’élection de Trump peut être le déclencheur d’une crise de régime pour des raisons que j’ai expliqué sur un autre fil


          • vote
            yoananda yoananda 13 novembre 19:30

            @maQiavel
            oui, je pense aussi que c’est une possibilité.

            D’ailleurs, peut-être même lors du vote des grands électeurs, ou une fois entré en fonction ...

            Trump va se heurter aux "réalités économiques et démographiques".

            C’est loin d’être fini cette histoire


          • 4 votes
            Constant Danlerreur Constant Danlerreur 12 novembre 11:26

            Il a maigri ce garçon ou ce sont mes yeux qui rétrécissent ? C’est bien, il a l’air d’avoir enfin dégonflé son melon, sa pastèque, sans doute plus facile pour passer les portes, je félicite son initiative d’avoir repris le sport et éloigné momentanément le risque élevé d’accumulation de mauvais cholestérol.


            • 5 votes
              sls0 sls0 12 novembre 13:42

              Pas toujours en phase idéologiquement avec Pierre-Yves Rougeyron, j’apprécie ses analyses qui sont souvent pertinentes.


              • 1 vote
                jeanpiètre jeanpiètre 12 novembre 16:35

                vu en vitrine chez domyos la semaine dernière sur le tapis des sportifs qui fuient le monde vrai avec la pluie , le vent , les canards et les familles des basses classes 


                • vote
                  bonalors 12 novembre 19:02

                  Un monde plus libre mais plus incertain, intéressant comme concept, la liberté suppose a priori tous les possibles,
                  Encore plus incertain car tous demain peuvent être menaces dans leurs richesses, et surtout l oligarchie qui a encore le pouvoir et pourrait opter pour des solutions extrêmes car acculée ...
                  Ce-dit Donald Trump s est bien sur empresse de rassurer les milieux financiers, tout comme Hollande juste après son élection a prêté allégeance a la finance, et Marine en fera de même ...
                  Normal la Finance paye leur salaire, a travers nos taxe, intérêt de la dette, et tutti quanti, cad l argent que l on nous vole avec notre consentement ...
                  Autrement dit vous l avez dans le cul, mais reste que le pouvoir n’a pas aime cette liberté que vous peuple prenait en votant alors tache d être sage et soumis la prochaine fois sinon on vous retirera vos retraites et salaires de fonctionnaires et politicards (verreux il va s en dire)


                  • 1 vote
                    aldous aldous 12 novembre 19:46

                    Le Français comprendre peu de la réalité Trump ; c’est un coup monte par les médias simple méthode Pavlov, car Bush c’est un républicain donc Trump c’est un républicain, est AIPAC ce le maitre. La presse médiatique est Maintenant Bécard plus puissant que hier, et la presse alternative comme agora cerclé des Aristote, etc. La presse alternative est en danger, un péril que le système de presse officielle a divisé. Car le système avec ces méthodes Pavlov a troqué tout le monde les citoyens normaux européens comprend peu la réalité normale, mais Trump ce le système car la presse contradictoire c’est une manière d’élire un autre guignol, au service du système. Donc ce compréhensible que les français sont perdus, mais avec du temps ils arriveront à comprendre. Le résultat des élections Trump. Résultat palpable le média alternatif est divise, donc pour conquérir on divise. Est la raison c’est que la fausse démocratie en faillite a trouvé Trump pour continuer son régime répressif. Est espère faire pareil avec le Pen. Donc ce que du Hollywood politique rien de plus. Et des illusions pour les crédules et les partis politique qui refuse obéir au système. En conclusion le pire c’est à venir.


                    • 2 votes
                      bonalors 12 novembre 21:28

                      la race blanche devrait devenir rapidement minoritaire, et les autres races ne vont pas nous faire de cadeau, l Afrique du Sud a ete une giffle pour la nouvelle generation d Afrikaners, ils se sont exiles en totalite. L homme est bien sur extraiment raciste, c est dans ses genes, rien que l on puisse faire en l etat ...

                      L esprit de revanche mais surtout vengeance seront grands, car l homme est ainsi fait, c est un animal sauvage, plus bete que mechant d ailleurs.
                      Seul les Tchroumphs sont gentils car ils sont bleus.

                      Nos societes d inspiration Chretienne n ont absolument aucune chance, car trop egalitaires, solidaires et pacifier. Il s agit d un combat, ces belles idees n ont tout simplement pas cour dans ce monde, et ne correspondent absolument a rien dans les autres psyches ...

                      Les societes occidentales disparaissent et c est un mouvement qui va s acceler considerablement, la faute a personne, et la vague immigratoire et demographique sont sans solution et sans appel,

                      Il faudra apprendre la pauvrete, dans les decennies a venir l esperance de vie va s effondrer, c est une bonne chose pourquoi vivre longtemps dans un monde aussi laid, finalement c est la seule lueur d espoit que j entrevois,


                      • 2 votes
                        V_Parlier V_Parlier 12 novembre 22:07

                        @bonalors
                        Ouaoh... merci de nous remonter le moral ! smiley


                      • vote
                        bonalors 13 novembre 04:55

                        @V_Parlier
                        vous remarquerez neammoins que j y ai mis un soupcon d humour avec les Schtroumpfs,

                        J avais essaye d etre plus optimiste ds mon commentaire mais cela aurait ete au detriment de l objectivite et realisme smiley


                      • 2 votes
                        pegase pegase 13 novembre 14:39

                        @bonalors

                        Nos societes d inspiration Chretienne n ont absolument aucune chance, car trop egalitaires, solidaires et pacifier. Il s agit d un combat, ces belles idees n ont tout simplement pas cour dans ce monde, et ne correspondent absolument a rien dans les autres psyches ...


                        Que racontez vous ? Toute l’Afrique est majoritairement chrétienne, ça en fait du monde .... alors je sais bien que l’oligarchie les massacre par centaine de milliers, mais ils font des enfants , beaucoup d’enfants smiley


                      • vote
                        jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 17:38

                        @bonalors
                        pire , les commentateurs seront obligé de se relire, d’utiliser le correcteur de grammaire et d’orthographe,au risque d’être dégradé en niaquoué , puis malgrébien ou pire des disgrâce en bourquinabé


                      • 1 vote
                        yoananda yoananda 13 novembre 19:34

                        Je suis d’accord avec PYR, va falloir attendre, disons, les 100 premiers jours de son mandat, pour voir vraiment si Trump va pouvoir faire dévier le paquebot US, mais dans tous les cas, ces élections marquent une défaite cinglante du système médiatico-mondialiste, et ça, c’est une putain de bonne nouvelle quoi qu’on en dises.
                        Le retour d’un peu de virilité ne peut pas faire de mal.
                         
                        Mais ensuite, certaines idées vont se heurter au mûr des réalités. Faire payer pour l’OTAN : c’est déjà le cas via le droit de seigneurage du dollar. Le mur avec le Mexique c’est un peu ridicule (pourquoi pas des miradors ?). Etc ...

                        

                        Ajouter une réaction

                        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                        FAIRE UN DON







Palmarès