Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un discours essentiel de Donald Trump contre l’oligarchie et les médias (...)

Un discours essentiel de Donald Trump contre l’oligarchie et les médias mondialistes et corrompus incarnés par Hillary Clinton

 

Voici une vidéo tout à fait exceptionnelle qui ne sera jamais relayée, soyez en sûr, par nos médias corrompus : il s'agit d'une dénonciation claire, franche, et directe, de l'emprise d'une minorité antidémocratique et cupide sur les États-Unis (et c'est la même chose d'ailleurs aussi dans le monde) et des raisons profondes qui peuvent expliquer le vote d'une grande partie des américains en faveur de cet homme. Les gens en ont plus que marre de se faire voler leur maison par des financiers cupides, de se faire escroquer par des banques, de voir des politiciens qui ne pensent qu'à servir la soupe à des multinationales, et à des lobbies de toutes sortes, sans jamais se soucier de l'intérêt général, du bien commun, et des citoyens en général.

 

Notez bien son discours droit et sans aucune marque de sexisme, de xénophobie, etc., et de toutes les tares dont l'affublent systématiquement nos médias alignés propagandistes, menteurs, et dissimulateurs.

 

Un discours qui permet de mesurer tout le décalage qu'il y a entre l'oligarchie et le peuple, ainsi que le rôle et la responsabilité terribles des médias. Une étude vient d'ailleurs de révéler que sur 200 médias américains, 194 avaient soutenu Hillary Clinton... C'est dément quand on y pense... Comme quoi, la pluralités des médias ne garantie aucunement la diversité des points de vue (Voir cette très édifiante [vidéo]).

 

Maintenant, Donald Trump va-t'il réussir à foutre dehors cette oligarchie ténébreuse et à reprendre le contrôle ? Pas sûr... La bataille risque d'être très rude (contrairement à ce que pensent certains optimistes) parce-qu'il suffit de regarder la pugnacité malfaisante au cours des années des oligarques bancaires, des ploutocrates comme Georges Soros, des dirigeants de l'OTAN, etc., pour comprendre que ces gens ne lâcheront pas leur bout de gras facilement, et qu'ils vont lutter jusqu'au bout du bout du bout contre les peuples pour asseoir leurs dessins de domination totale du monde. La lutte s'annonce donc absolument féroce (nos ennemis utilisent de surcroît tous les procédés, même les plus pervers et les plus iniques et dégueulasses, ils sont prêts véritablement à tout, même à tuer et à créer des conflits et des guerres), et les peuples ont donc encore un long chemin de lutte à parcourir pour en finir avec les tenants de cette oligarchie malfaisante et du Nouvel Ordre Mondial.

 

Souhaitons de tout cœur que Donald Trump parvienne à reprendre le contrôle !

 

Un must, à voir absolument !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Donald" et "Trump", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Hillary" et "Clinton", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " média", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " journa", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " propagan", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " désinform", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mensonge", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mentir", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " manipul", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mondialis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " lobb", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " va-t-en" et "guerre", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " oligar", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " ploutocrat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " corrompu", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " antidémocrat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " essentiel", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " remarquable", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8509.

 

 

Tags : Elections Médias Nouvel Ordre Mondial Oligarchie Corruption Hillary Clinton Donald Trump



Réagissez à l'article

53 réactions à cet article


  • 16 votes
    samagora95 samagora95 13 novembre 12:23
    Les discours d’hollande en 2012 étaient identiques (mon ennemi c’est la finance..blabla...Moi président...bla..bla..bla...), tout le monde connait la suite.

    Il faudra juger sur les actes et non sur les promesses !


    • 8 votes
      mac1 13 novembre 12:59

      @samagora95

      Il faudra effectivement attendre car on ne fait pas bouger un système à sa guise mais contrairement à Trump nos hommes politiques ne sont pas milliardaires et ont souvent besoin de l’argent des oligarques ce qui les rend d’autant plus manipulables…



    • 4 votes
      samagora95 samagora95 13 novembre 13:53

      @mac1

      Je ne pense pas que les clientons aient besoin d’argent,à ce niveau beaucoup de politiques agissent par consentement idéologique.

      Si je devais voir en Trump un instrument de l’oligarchie, je dirais qu’il sera l’antidote contre les partis hors système, ils feront en sorte que sa présidence soit un échec totale...

      Je suis sure à 99,99% qu’ils sont capable d’élire qui ils veulent ! Alors pourquoi Trump ?


    • 7 votes
      mac1 13 novembre 14:54

      @samagora95
      Ce que vous dites est possible et même probable mais Trump joue quand même dans la cour au dessus au niveau financier dans la mesure où il atteint un tel niveau de richesse ( long courrier privé, building privé, golf privé...) qu’il n’y a plus grand chose qu’il ne puisse s’acheter et qu’il n’ait déjà (comme d’autres encore plus avides et plus riches) et il a même pu en partie financer sa propre campagne.

      Pour ce qui est de l’élection de Trump, cela semble tout même un petit grain de sable dans les rouages oligarchiques sinon leurs laquais des médias ne seraient pas aussi mauvais.

      Après il sera sans doute obligé de beaucoup composer avec le système...


    • 10 votes
      Réactionnaire 13 novembre 14:55

      @samagora95"Les discours d’hollande en 2012 étaient identiques (mon ennemi c’est la finance..blabla...Moi président...bla..bla..bla...), tout le monde connait la suite.


      Il faudra juger sur les actes et non sur les promesses !"

      non ça n’allait pas aussi loin dans la dénonciation du système que trump et tout de suite après hollande a rassuré la city dans une interview. 

    • 10 votes
      Pilule Rouge Pilule Rouge 13 novembre 18:23

      @samagora95

      Faut vraiment pas être très malin pour assimiler Trump à Hollande. autant comparer un lion avec un rat d’égout (rappelle-toi le plug anal géant place Vendôme).

      Tu ne comprends pas grand chose en politique, dommage...


    • 1 vote
      zzz999 14 novembre 08:56

      @mac1

      Le système étant ce qu’il est il serait bon qu’il n’est pas de famille et ait des gardes du corps au top niveau et extrêmement bien payé si il veut ne serait-ce que rester en vie.......alors appliquer son programme ?


    • 8 votes
      gerfaut 13 novembre 13:07

      Alors les gauchistes, ça commence à vous faire réfléchir ? Tout ce que vous avez récité sur la lutte des classes, les gentils et les méchants, les riches et les pauvres , les soi-disant racistes et les pauvres immigrés, pendant des années ?


      On vous voit venir défiler et se féliciter de la victoire de Trump, alors que vous avez trahis vôtre peuple, vôtre pays depuis tant d’ années.

      Qui défend les pauvres ? Les frontières. Le peuple américain a voté contre Obamacare, vous entendez ça ?, contre cette clique qui a reçu pourtant 88% des votes des noirs américains et 83% de voix des latinos, mais beaucoup parmi eux n’ ont pas voté, ce sont eux aussi les plus pauvres. Il a voté contre les médias et les perroquets gauchistes mis en place pour les détruire, contre les lobbies des minorités agissantes mis en avant par les gauchistes.

      C’ est le retour de la démocratie, de la majorité au pouvoir. Et c’ est un milliardaire qui fait ça !

      Vous réfléchissez quand ?

      • 4 votes
        Sentero Sentero 13 novembre 14:19

        @gerfaut

        Le peuple américain n’a voté pour personne (46 % d’abstention) puis a voté majoritairement pour Clinton (200 000 voix de plus que Trump) puis a voté pour Trump... les caractéristiques du scrutin permettent à ce dernier d’être élu c’est super pour lui... mais il à peine un quart des électeurs... il n’y a pas de quoi pavoiser de sa part... 


      • 6 votes
        mac1 13 novembre 15:17

        @Sentero
        Résultat peut-être équilibré en nombre voix et en faveur de Trump sur le plan des représentants mais avec des médias vraiment neutres et pas comme ce que j’ai vu lors de mon dernier passage aux US où 95% des médias lui cassaient du sucre sur le dos, il est probable que l’écart serait beaucoup plus grand...


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 15:58

        @mac1
        comme pour la le pen, le boulot des média est de matraquer sur des personnages, leurs louanges ou cabales n’ont que peu d’effet sur le vote. comme touts les émissions sur la mal bouffe ne feront jamais fermer un mc do, au contraire


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 13 novembre 16:01

        -Tout ce que vous avez récité sur la lutte des classes

        ------> Quand je parlais d’obsession … smiley


      • 2 votes
        gerfaut 13 novembre 16:19

        @maQiavel
        Est-ce que tu réfléchis ? Les immigrés et les noirs soit des pauvres souvent votent avec les gauchistes et les élites enrichies et mondialisées, en face il y a un milliardaire (l’ immobilier cela ne s’ embarque pas sous le bras) et les blancs US dont les pauvres. 

        Elle est où ta lutte des classes ? C’ est un argument sérieux !

        Le débat c’ est mondialisation/ ou contre, voilà la fracture

        Et jamais vous ne direz que vous avez récité des conneries.


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 16:39

        @gerfaut
        mettre sérieux à côté de votre nom, et c’est parti pour la poilade


      • 8 votes
        maQiavel maQiavel 13 novembre 16:51

        @gerfaut

        -Elle est où ta lutte des classes ? C’ est un argument sérieux !

        ------> Parce que l’élection de Trump est un argument sérieux qui invalide l’existence de la notion de lutte des classes ? smiley

        Et c’est à moi que tu demandes de réfléchir smiley

         Le fait que des pauvres votent pour des riches est connu depuis des siècles, c’est ça ton argument sérieux ?

        -Le débat c’ est mondialisation/ ou contre, voilà la fracture

        ------> Aussi mais ce débat n’invalide pas la notion de lutte des classes. Tu devais te détendre un peu , tu n’es pas encerclé par des méchants socialo-marxistes.

        Non, écoute : couche-toi sur ce divan et explique-nous un peu ton obsession de la lutte des classes. Comment tout cela a-t-il commencé ? Par une guerre des boutons entre les CM1 et les CM2 dans ton école et ta classe de CM1 s’est faites rétamée ? 


      • 1 vote
        gerfaut 13 novembre 16:59

        @maQiavel
        Ce sont des peuples qui dorénavant votent contre l’ invasion d’ autres peuples. Guilluy est très clair, les élites mondialisées s’ appuient sur l’ immigration qu’ il font venir pour faire baisser les salaires de tous. Le peuple des villes qui ne profitent pas de la mondialisation et les campagnes se défendent contre la mondialisation.

        Pas de verticalité des luttes, là où il y a des peuples différents. Le communautarisme fait voter tout le monde pareil, comme en Afrique où chaque ethnie vote pareil.


      • vote
        gerfaut 13 novembre 17:09

        chaque membre d’ une même ethnie vote pareil je veux dire


      • 1 vote
        pegase pegase 13 novembre 18:23

        @Sentero

        Faux , aux dernières nouvelles les électeurs de Trump sont majoritaires ...


      • 2 votes
        pegase pegase 13 novembre 18:28

        @gerfaut

        Il n’est pas question de voter "pour" ou "contre" les élites milliardaires ou non, mais de contrer l’oligarchie financière .... celle qui émet le dollars US, et qui ne sont pas des anges , voir ce lien là , le très fameux "ordre exécutif 11110" ......

        http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2012/01/14/2679111_j-f-kennedy-les-raisons-de-son-assassinat-l-ordre-executif-11110.html


      • 2 votes
        Croa Croa 13 novembre 19:30

        À gerfaut,

        La véritable gauche (puisque tu t’adresse aux « gauchistes ») N’A JAMAIS ÉTÉ AU POUVOIR ! 

        Alors tu ferait mieux de fermer ta gueule.

        Pour ce qui est de ce que va faire le milliardaire, eh bien nous verrons bien !  Celui-ci semble un peu spécial pour un membre de la haute bourgeoisie mais méfiance, comme dans toute mafia c’est peut-être seulement à un renversement de pouvoir que nous assistons.


      • 1 vote
        Sentero Sentero 13 novembre 20:20

        @mac1

         avec des médias vraiment neutres et pas comme ce que j’ai vu lors de mon dernier passage aux US où 95% des médias lui cassaient du sucre sur le dos, il est probable que l’écart serait beaucoup plus grand

        A mon avis c’est le contraire... plus la presse a cassé du sucre sur son dos plus cela a conforté ses électeurs dans l’idée (illusion) qu’il était antisystème... s’il avait été traité comme un candidat ordinaire il n’aurait surement pas eu autant d’influence.


      • vote
        Zatara Zatara 13 novembre 20:32

        @Sentero
        zavez parfaitement raison....a tel point qu’on se demande si c’était pas finalement le meilleur moyen de le faire élire sans se dévoyer, la critique jusqu’à en devenir allergique.....


      • 1 vote
        gerfaut 13 novembre 21:13

        @Croa
        N’A JAMAIS ÉTÉ AU POUVOIR ! 

        Ca c’ est l’ argument habituel des sophistes, ce n’ est pas qu’ elle n’ a pas été au pouvoir, au contraire, c’ est que son programme est inappliquable confronté à la réalité des hommes. 

        Va dire ça aux paysans Ukrainiens qui avaient trois vaches dans les années 30, on leur a confisqué en les traitant de ’koulak’ au nom de la lutte des classes, et parce qu’ils résistaient, on les a déportés, même les enfants. Va dire ça aux victimes diplomées des Khmers rouges enchainées dans les rizières et obligé de travailler jusqu’ à ce que mort s’ ensuive.

        100 millions de morts à cause de vos conneries !


      • 1 vote
        mac1 13 novembre 21:27

        @Sentero

        Je ne suis pas certain de ce vous dites, il ne faut tout même oublier les présumées casseroles voire les marmites de Clinton qui dans un système d’information normal auraient dues lui péter à la figure.

        D’après ce qu’on entend, elle aurait tout de même fait un débat aux primaires en ayant eu des questions à l’avance. Rien que ça aurait pu être rédhibitoire pour ses électeurs...



      • 1 vote
        Sentero Sentero 15 novembre 18:35

        @pegase

        FAUX aux dernières nouvelles officielles le décompte (qui n’est pas terminé) donnerait 600 000 à 700 000 voix de plus à Clinton tout en sachant que le décompte reste à faire dans deux Etats largement démocrates cad la Californie et New York... l’écart devrait donc se creuser... je resterais au conditionnel tant que les résultats officiels définitifs ne sont pas annoncés partout.


      • 2 votes
        berry 13 novembre 15:12

        Il n’y a pas que ce discours.
        Trump a aussi participé à l’émission d’Alex Jones il y a quelques mois et l’a félicité pour son émission. « vous avez une super réputation », « je ne vous laisserai pas tomber  ».
         
        C’est courageux de sa part, et s’il tient ses promesses, c’est peut-être un tournant historique pour le peuple américain.

        Au passage, Alex Jones n’est peut-être pas aussi pro-sioniste qu’on le pensait jusqu’à présent.
        Dans une récente émission il s’en est pris à la mafia juive, et spécialement à l’ancien directeur de cabinet d’Obama et actuel maire de Chicago, Rahm Emmanuel.

        Ca n’a pas l’air de plaire à tout le monde :
        https://fdebranche.com/2016/10/29/lanimateur-radio-alex-jones-admire-par-trump-qualifie-les-etats-unis-de-mafia-juive/



        • 7 votes
          attis attis 13 novembre 15:29

          Je copie-colle un court article en attente de modération sur agoravox rouge, intitulé "Trump contre l’establishment ?" :

           

          La victoire de Donald Trump est présentée un peu partout comme la défaite de l’establishment et de l’oligarchie ploutocratique. Et il est vrai que Donald Trump a été porté à la Maison-Blanche par un électorat composé en majeure partie de travailleurs blancs déclassés par la mondialisation, la crise financière de 2008 et les manœuvres de Wall Street. Pourtant, un article publié le 11 novembre dans le New York Times montre que, à peine élu, le futur président des États-Unis s’adjoint déjà les services de lobbyistes ayant pignon sur rue à Washington pour former son équipe de transition. Les équipes de transition aident les présidents américains fraîchement élus à composer leur cabinet, ainsi qu’à nommer les quelques 4 000 personnes qui occuperont des postes décisionnaires dans les administrations fédérales. La liste des membres de cette équipe de transition, qui comporte certes plusieurs membres n’ayant pas de liens clairement établis avec le secteur privé, réserve tout de même quelques surprises :

          • Michael Catanzaro, un lobbyiste dont la liste des clients inclut Devon Energy, Hess Corporation ou Encana Oil and Gas, est en charge de « l’indépendance énergétique ».

          • Jeffrey Eisenach, un consultant qui a travaillé pendant des années pour Verizon et d’’autres opérateurs de télécommunications, est chargé de recruter les nouveaux membres de la commission fédérale des télécommunications (FCC).

          • Michael Torrey, un lobbyiste qui dirige une compagnie de conseil qui a permis à des géants de l’industrie alimentaire tels que Dean Foods ou l’American Beverage Association d’engranger des millions de dollars, est chargé de composer l’équipe du ministère de l’agriculture.

          • Michael McKenna, un autre lobbyiste, donnera son aide pour choisir les principaux dirigeants chargés de superviser la politique énergétique. On trouve parmi ses clients la Southern Company, l’un des principaux critiques des régulations sur les émissions de CO2 des centrales à charbon.

          • Martin Whitmer supervisera la partie « transports et infrastructures » de l’équipe de transition de Trump. Il dirige un cabinet d’avocats dont les clients incluent l’Association of American Railroads et la National Asphalt Pavement Association.

          • David Malpass, l’ancien chef-économiste de Bear Stearns, la banque d’affaires qui s’est effondrée suite à la crise financière de 2008, est en charge des « questions économiques » dans l’équipe de transition, ainsi que des opérations du département du Trésor. Il dirige désormais une société du nom d’Encima Global, qui vend des analyses économiques à des acteurs institutionnels.

          • Dan DiMicco, ancien dirigeant de la société de production d’acier Nucor, et désormais membre du conseil d’administration de Duke Energy, dirige l’équipe de transition pour le bureau du représentant au commerce. M. DiMicco a soutenu pendant des années l’idée que la Chine subventionnait de manière non équitable son secteur industriel au détriment des emplois américains.

          Donald Trump avait pourtant déclaré durant sa campagne qu’ « il est temps d’assécher le marécage à Washington », promettant de mettre un terme aux pratiques de lobbying auprès du gouvernement. Le signal envoyé avec cette équipe de transition ne va clairement pas dans ce sens.


          • 4 votes
            maQiavel maQiavel 13 novembre 15:58

            Je m’y attendais, c’est tout à fait logique : Trump ne veut pas s’aliéner la machine du parti républicain sinon il ne pourra pas gouverner. Il doit donner des gages à l’establishment, c’est un pragmatique, à sa place je ferais pareil …

            Cela ne change en rien que le vote contre Clinton est un vote contre l’establishment et que Trump représente un danger pour cet l’establishment qui depuis les primaires a soutenu massivement ses concurrents.

            Par contre ,défaite de l’oligarchie ploutocratique , ça va trop loin , Trump est un buisnessman et mènera sans aucun doute une politique pro-buisness , je ne vois pas en quoi cela affecterait cette oligarchie ...


          • 4 votes
            berry 13 novembre 16:12

            @attis
            Je ne m’attends pas à ce que Trump mène une politique anti-capitaliste.

            S’il se débarrasse de la mafia des néo-conservateurs et s’il tient ses principales promesses (rapatriement des millions d’emplois actuellement délocalisés, arrêt de l’immigration illégale, arrêt des guerres au moyen-orient et en Ukraine, destruction de Daesh), ça sera déjà pas mal.


          • vote
            jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 16:39

            @berry
            son ennemi c’est la finance !


          • 2 votes
            Croa Croa 13 novembre 19:45

            À berry,

            Moi non plus. Trump est une droite différente de celle des Clinton c’est tout. Sa politique sera forcément capitaliste mais plus modérée que celle d’un proche de la haute finance. C’est tout simple à comprendre, les intérêt des magnats de l’industrie ne sont pas ceux des magnats de la finance, enfin pas exactement.


          • 1 vote
            Zatara Zatara 13 novembre 19:51

            @maQiavel
            je le sens mal concernant Trump, ça fait déjà pshhit concernant les Clinton, et au vu de ce qui s’annonce avec l’annonce de son gouvernement, à part le rapprochement avec les russes (ça reste grandiose par rapport à l’hystérie américaine depuis plusieurs mois), ça sent surtout l’esbroufe dorénavant....à suivre


          • 2 votes
            Zatara Zatara 13 novembre 20:21

            @maQiavel
            en attendant, ça sent l’opération de nettoyage tant qu’il est temps smiley :

            L’élection du Donald semble d’ailleurs avoir changé la donne avant même qu’il ne mette le pied à la Maison Blanche. Ainsi, on peut lire cet incroyable aveu subliminal dans le Washington Post, porte-voix de la clique néo-conservatrice favorable à l’hilarante :

            Le Président Obama a ordonné au Pentagone de rechercher et éliminer les leaders d’un groupe lié à Al Qaida en Syrie [Al Nosra, ndlr] que l’administration avait largement ignoré jusque là et qui est l’un des fers de lance du combat contre le gouvernement syrien.

            http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/11/trumpinator-et-les-barbus.html


          • 3 votes
            pilule bleue pilule bleue 13 novembre 17:13

            Excellent discourt, qui je l’espère va marquer le début d’une aire nouvelle. Cette évolution est inexorable quelque-soit le président élu, l’establishment va connaître une chute inévitable, de plus en plus de gens sont conscients de l’arnaque dans lequel le monde est plongé.


            • 2 votes
              berry 13 novembre 17:53

              @pilule bleue

              Christiane Taubira s’en inquiète : "Internet pose un vrai problème parce que c’est un espace de liberté, de circulation de connaissances, de savoirs."


            • 1 vote
              V_Parlier V_Parlier 13 novembre 19:47

              @berry
              Ah tiens, Taubira ! C’est vrai que celle là elle irait bien avec la Clinton : http://youtu.be/9Eztqa1ZQG8?t=1m3s (quant à la vidéo entière sous forme de billet, elle est en attente de modération).


            • 2 votes
              Croa Croa 13 novembre 19:49

              À berry,

              Oui, ils sont tellement cons qu’ils disent franchement ce qu’ils veulent faire !


            • vote
              BlueMan BlueMan 14 novembre 00:42

              @berry : Christiane Taubira n’a pas dis cela dans le sens où tu le présente.

              J’ai recherché cette séquence sur le Net pour en avoir le cœur net, et j’ai fini par la trouver :

              https://www.youtube.com/watch?v=XpxPrEnv8UQ

              Je pense que nous ne devons pas employer les méthodes déloyales de ceux que nous combattons. Si nous commençons a mentir, à désinformer, à travestir les faits et les propos de quiconque, alors nous devenons comme les dévoyés et les pourris que nous voulons dénoncer.

              La vérité et la droiture, voilà ce que l’on doit s’efforcer d’incarner coûte que coûte, même si parfois c’est difficile, ou que l’on commet des erreurs (personne n’est parfait).


            • vote
              zzz999 14 novembre 11:19

              @pilule bleue :

              Ca rappelle un peu "Mon ennemi c’est la finance" de qui vous savez.....On connait la suite. Quand bien même il voudrait appliquer son discours, il en sera empêché par la méthode douce ou par la force, ne soyons pas naifs.

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès