• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Union européenne, stop ou encore ? Excellent débat avec Etienne chouard (...)

Union européenne, stop ou encore ? Excellent débat avec Etienne chouard ...

Etienne chouard, dans le difficile exercice d'eurosceptique, débat face à un défenseur de l'union européenne ...

 

 

 

Etienne Chouard argumente :

 

Dans le commerce extérieur, c'est à dire les échanges entre les pays, il y a un jeu à somme nulle ... Quand un pays exporte plus qu'il n'importe de façon durable, ça veut dire forcément ou mécaniquement qu'il y en a un autre ou plusieurs autres qui se répartissent l'importation nette de manière chronique.

 

Le modèle allemand exportateur, n'est pas généralisable, on ne peut pas dire "faite comme les allemands", on ne peut pas généraliser l'exportation, le seul régime généralisable, c'est l'équilibre, c'est ce que préconisait Keynes à travers la charte de la Havane en 48 ; si on veut sauver nos monnaies et éviter de se faire la guerre à force de s'appauvrir les uns les autres ou de se piller les uns les autres, il faut que nous parvenions à équilibrer des échanges commerciaux, de force s'il le faut ... C'est à dire que quand un pays exporte trop, il faut le taxer, il faut l’empêcher d'exporter, afin qu'il n'en résulte pas une prédation sur les autres nations, c'est un prélèvement sur les autres que d'être exportateur net ... Il est normal qu'il y ait des variations, exportateur net une année, puis déficitaire l'autre année ...etc .. Mais c'est une prédation d'être exportateur net tout le temps, et être importateur net tout le temps c'est être une victime des échanges internationaux ...

 

Tags : Europe Allemagne Etienne Chouard Union européenne



Réagissez à l'article

40 réactions à cet article


  • 1 vote
    lilou 12 mai 07:15

    Ô Révolte des ruminants meuglant-arguments qui rentrâmes après lonnnnnnnnngues Z’et La Borieuses Z’Ecoutes de la Sphère pour, surtout ne point.... Panser. Ô Incapables d’écouter R’un débat de bon aloi tant cette envie de se montrer sachant, les consument en-dedans. Meuuuuuuuuuuuuuuuh, démocratiiiiie, meuuuuuuuuuuuuh, narcissique je-suis meuuuuuuuuh. Chouinons Zensemble de nôtre pAUUUUvre soooort, meuuuuuuuuuuuhons mes Zamis... Françhais ; terriens. Un jour, les vâches perdrons du poids. smiley


    • vote
      yoananda yoananda 12 mai 08:22

      J’ai écouté les 25 premières minutes jusqu’ici.
      1ere partie : l’union européenne est "malade", mais la France aussi. C’est ce que je dis depuis longtemps.
      Réponse de Chouard : oui mais si certains vont mieux c’est parce qu’ils exportent, l’union européenne c’est la compétition du moins disant social (en substance).
       
      Ensuite, le défenseur de l’UE ne réponds pas vraiment. Et Ensuite Chouard nous parle du rachat des journaux français par l’oligarchie (pour répondre au fait que "ça ne va pas si mal puisque les dirigeants sont ré-élus).

      C’est dommage que ça dérive sur de la conspiration parce que les 2 questions initiales sont très intéressantes et ne sont pas répondues.
       
      Je vais donc répondre à Chouard : les pays nordique ont un haut niveau de protection sociale mais sont compétitifs ! Pourquoi ? parce qu’ils n’ont pas un état obèse, qu’ils sont bien gérés ! C’est tout ! Basta.
       
      Chouinard est simpliste, comme si tout se réduisait à ça.
       
      Oui l’union européenne provoque une forme de compétition (mais pas que) MAIS la compétition ça peut être une chance de se sortir les doigts, d’arrêter d’être affalé sur son canapé et de commencer à faire du sport ! C’est précisément ce dont la France à besoin.
      Il ne faut pas oublier plusieurs choses :
       * en France on tape sur les salariés pour maintenir les privilèges des fonctionnaires, mais on pourrait faire l’inverse
       * si nous on baisse en niveau ça permet a d’autres de monter
       
      Je continue de visionner.


      • 2 votes
        Joe Chip Joe Chip 12 mai 12:07

        @yoananda

        De toute façon, l’élection de Macron a été compris par tous et partout comme un référendum sur l’Europe venu effacer les 10 années de confusion politique qui ont suivi le rejet du traité de 2005 par les mêmes Français. 


        C’est la première leçon à tirer : les eurosceptiques n’ont rien tiré de ce référendum et ils en portent la responsabilité. A plusieurs niveaux :

        - division et incessantes guerres de clochers
        - faiblesse conceptuelle de la pensée "souveraino-souverainiste" progressivement rongée par la théorie du complot 
        - entre-soi sur internet  
        - négativisme, catastrophisme, déclinisme
        - mépris de la population générale et des contribuables (les fameux "moutons"), on le voit avec les membres de l’UPR qui expliquent maintenant que les électeurs sont des "animaux" répondant schématiquement aux injonctions médiatiques et à la communication abêtissante

        De plus, avec le recul, il aurait sans doute été préférable que le FN ne préempte pas la critique de l’UE et de l’euro. L’abandon brutal de la dédiabolisation dans la dernière ligne droite avant l’élection et la confusion sur l’euro resteront les deux principales erreurs de MLP. 
        Quant au débat de l’entre-deux-tour, la stratégie, selon plusieurs médias, aurait été directement inspirée par le diagnostic psychopathologique de Macron tel qu’il a été dressé par un "psychiatre" italien lié à Casa Pound dans une vidéo publiée quelques jours avant le débat :


        En gros, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le FN aurait basé sa stratégie sur un gros délire interprétatif de psychologie de bazar applicable à n’importe quel homme né après 1968 : "Viscéralement attaché à sa maman, son narcissisme reposant sur un égo à la fois fragile et démesuré l’amène à écraser les gens afin de surcompenser son complexe d’infériorité" 

        Le charlatan auteur de ce pénétrant portrait prétend en outre avoir déduit tout cela de l’étude de photos (morphopsychologie) complétée opportunément par la "biographie" de Macron. Le tout en 8 minutes. 

        Mais cela aura visiblement été suffisant pour persuader les cadres du FN qu’il suffirait de faire interpréter à MLP un rôle de mégère castratrice aux bras ensorcelants pour faire s’effondrer en direct le fragile petit Macron aux traits fins d’homme-enfant. Consternant, à ce niveau.
         
        Au final, la vieille ficelle antifasciste de Tonton aura encore une fois, une ultime fois, marché. La "victoire culturelle" revendiquée abusivement par Zemmour, De Benoist, Fillon et tant d’autres à droite qui se sont fourvoyés sur l’importance de ce concept marxiste, emprunté à une époque où les grandes idéologies façonnaient le débat politique, aura été insuffisante pour obtenir la victoire dans les urnes. 

        Un peu facile aussi de faire des Le Pen et de Philippot les bouc-émissaires d’une faillite collective et d’insuffisances à tous les niveaux. 
         
        Mais ce n’est pas grave. Tout va continuer comme avant. Zemmour va continuer à chroniquer quotidiennement la mort de la France sur RTL et vendre ses essais très lucratifs sur le déclin français, pareil pour Onfray qui a déjà annoncé la publication de 14 ouvrages pour lutter contre Macron, et je ne parle même pas des pourfendeurs du système sur internet qui vont continuer à vomir sur l’UE, l’euro, les moutons, le sionisme, la mère Denis, etc...

        Quand on a la loose... 

         

      • vote
        yoananda yoananda 12 mai 12:56

        @Joe Chip
        objectivement je fais partie des vomisseurs/loosers, mais ... je ne peux te donner tort !


      • 1 vote
        Joe Chip Joe Chip 12 mai 15:48

        @yoananda

        Nous en sommes tous un peu. Il faut juste en prendre conscience et ne pas trop se complaire dans cet état d’esprit. Cela demande un certain stoïcisme.


      • 4 votes
        Ar zen 12 mai 17:29

        @yoananda

        Chouard est "simpliste" écrivez vous. Alors observons de près ces "pays nordiques" avec un haut niveau de protection sociale.

        Première chose. Ce sont de petits pays. L’ensemble de la population "nordique" c’est 26 millions d’habitants. la France seule 65 millions.

        Deuxième chose. La Norvège n’est pas dans l’UE.

        Troisième chose. La Suède et le Danemark ne sont pas dans la zone euro.

        Quatrième chose. La Finlande, seul pays nordique de l’UE et de la zone euro est en grand danger !

        http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/05/16/a-l-heure-de-l-austerite-les-jeunes-finlandais-veulent-sauver-leur-modele-social_4420046_4350146.html

        Par ailleurs, le modèle "scandinave" est aussi en difficulté, "grâce" à l’UE ! Lisez bien la notice wiki. https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_scandinave.

        Nulle doute qu’au fil du temps le modèle nordique, au sein de l’UE, sera incapable de résister, tout simplement parce que ce n’est pas la vision écrite dans les traités. Ce sont les puissances de l’argent qui gouvernent l’UE, la redistribution de la richesse produite n’est pas leur affaire !

        Prenez un peu de recul et réfléchissez sur du temps long.


      • vote
        yoananda yoananda 12 mai 17:31

        @Ar zen
        merci je l’ignorais, et visiblement Chouard aussi ! Donc je maintient : simpliste.

        S’il avait répondu comme vous ... je n’aurais pas dit ça.


      • 4 votes
        stabilob0ss stabilob0ss 14 mai 18:37

        Et il maintient... bin voyons. Il doute de rien.

        Les piliers de comptoir d’agoravox savent tout mieux que tout le monde, c’est bien connu.


      • vote
        yoananda yoananda 12 mai 08:41

        36ème minute à propos de la Grèce Chouard nous fait encore le coup de "si la Grèce avait pu emprunter auprès de sa banque centrale" ... arf, ben voyons, on rembourse les prêteurs avec de la monnaie de singe, c’est ça sa solution !
        Oui c’est possible, c’est une forme de défaut "light" mais dans la pratique, ça casse la confiance, et ça ne marche pas sur le long terme, c’est une fuite en avant.
        Et puis, vous imaginez en France, Hollande avec le pouvoir de créer de la monnaie ???
        C’est bien pour ça que les pays intelligents y ont mis fin.
        Toujours le même argument "loi 73 ouin ouin" ... vu et revu, faux et refaux en ce qui me concerne.


        • 6 votes
          pegase pegase 12 mai 09:57

          @yoananda

          Avec de tels arguments vous auriez pu voter Macron, si la France a plus de 2000 milliards de dette c’est faute à la loi 73 et à des banques anglo-saxonnes qui ne veulent surtout pas nous soustraire à leur emprise, mais au contraire nous utiliser pour financer leurs guerres illégales dans le but inavoué de faire la même choses dans d’autres parties du monde ...

          Je l’ai dit, vous auriez pu voter Macron, vous faites un excellent mondialiste !


        • 1 vote
          Joe Chip Joe Chip 12 mai 12:31

          @pegase

          Fumisterie. 


        • 4 votes
          pegase pegase 12 mai 13:16

          @Joe Chip

          Vous avez raison, emprunter aux banquiers de la City à des taux de 3 à 4% plutôt que gratuitement à notre banque centrale, c’est effectivement de la fumisterie !


        • 3 votes
          pegase pegase 12 mai 13:22

          Environ 31 000 euros de dette par habitant ...


        • 1 vote
          Joe Chip Joe Chip 12 mai 15:47

          @pegase

          J’ai déjà écrit des dizaines de post sur la loi de 73. Je n’ai rien à ajouter à ce sujet et je sais au demeurant que cela serait parfaitement inutile.


        • 2 votes
          Joe Chip Joe Chip 12 mai 15:52

          @pegase
           

          Il n’y a pas une cause unique ni spécifiquement française qui explique notre niveau d’endettement. La plupart des pays occidentaux n’ont pas eu de "loi de 73" et sont également endettés. La différence, c’est que certains pays ont fait des choix difficiles pour limiter ou résorber cet endettement : Allemagne, Suède, Australie, Canada... 


        • 1 vote
          yoananda yoananda 12 mai 16:17

          @Joe Chip
          l’endettement exponentiel existait aussi bien avant la loi 73, sauf qu’il finissait en défaut ou en guerre ou les 2 !!!

          Mais la guerre n’est plus permise à cause des nukes, et le défaut ça fait tiers-mondiste !

          Le niveau de dette s’explique pour plusieurs raisons et n’est pas un problème tant qu’on peut la faire rouler, elle n’a pas vocation de nos jours à être remboursée depuis qu’on a largué les amarres de l’or (qui n’est plus adapté à une économie moderne).

          Bref, beaucoup de fantasmes autour de cette loi de 73 et de la dette, à cause des vidéos fallacieuses de Grignon et des graphiques trompeurs d’AJH, entre autre, et des propagateurs du net.


        • 3 votes
          pegase pegase 12 mai 22:53

          @Joe Chip

          Il n’y a pas une cause unique ni spécifiquement française qui explique notre niveau d’endettement.


          La cause des cause était notre asservissement voulu par la haute finance anglo saxonne, ça ne date pas d’aujourd’hui mais de la guerre et même avant la guerre, De Gaulle n’a été qu’un accident de parcours dans leur agenda !


          La plupart des pays occidentaux n’ont pas eu de "loi de 73" et sont également endettés.


          Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que vous écrivez, ou peut être vous ignorez des détails importants, la loi 73 a été transformée en article 104 du traité de Maastricht concernant cette fois ci tout les pays signataires de l’UE en 1992, puis transformé en article 123 au traité de Lisbonne, ratifié par Sarkozy en 2007, tout les états membre de l’UE sont assujettis à cette loi .... cad pas moins de 28 pays occidentaux aujourd’hui, y compris la Grèce ...


          Vous devriez lire ce livre ...

          Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 de Pierre-Yves Rougeyron

          https://www.youtube.com/watch?v=bTq6XyP1n_g&feature=youtu.be

          Les états signataires s’interdisent de se financer directement à taux zéro auprès de leur banque centrale ou de la BCE. Ils sont obligés de s’adresser aux banques privées qui leur proposent les taux qu’elles décident tout en se finançant actuellement elles mêmes à un taux quasi nul auprès de la BCE.

          Cette situation est identique pour tous les pays du monde occidental et dure en France depuis 1973.

          Un coup d’état financier et politique en 4 actes

          1ier acte : La France privatise la création monétaire
          En 1973, le ministre des finances Valery Giscard D’Estaing (sous la Présidence de Pompidou, ancien directeur général de la banque Rothschild) modifie les statuts de la Banque de France à travers la loi 73-7 pour lui interdire de faire des avance ou des prêts à l’Etat.

          2ième acte : On Européanise cette règle
          En 1992, l’article 104 du traité de Maastricht interdit à la BCE et aux Banques Centrales Nationales de consentir des avances ou des prêts aux États ou aux Collectivités Publiques.
          Cette loi s’étend donc à toute l’Europe.

          3ième acte : La règle passe dans la proposition de constitution Européenne
          L’article 123 du traité de Lisbonne reprend mot pour mot le libellé de l’article 104 de traité de Maastricht.

          4ième acte : Sarkozy bafoue 200 ans de démocratie Française
          Le traité de Lisbonne a été adopté en France par Mr Sarkozy le 04 février 2008 alors que le référendum sur la constitution européenne avait été rejeté en 2005 par 53% des Français.


        • vote
          CoolDude 13 mai 13:20

          @yoananda

          Ben avec la loi 73... C’est pas une guerre que l’on va avoir, c’est sur... Mais la mort du système bancaire, ce qui est pas plus mal au final.

          La charge de la dette est l’ensemble des dépenses de l’État consacrées au paiement des intérêts de sa dette.

          Dans la loi de finances pour 2016, elle s’élève à 44,5 milliards d’euros (Md€) (en crédits de paiement), soit 10,7% du budget de l’État. Le paiement des intérêts de la dette représente ainsi aujourd’hui le quatrième poste de dépenses de l’État.

          (cf : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/finances-publiques/ressources-depenses-etat/depenses/qu-est-ce-que-service-dette.html)

          Donc, 44,5 milliards d’euros qui vont dans la poche d’acteur financier privé quasiment sans rien faire !

          A mettre en rapport avec l’évasion fiscale :

          La France y occuperait une large place, avec une perte de recettes fiscales annuelles estimée à plus de 160 milliards d’euros (dans la fourchette haute), si on la considère proportionnelle au poids de son PIB dans l’économie de l’Union européenne.

          (cf : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/finances-publiques/ressources-depenses-etat/depenses/qu-est-ce-que-service-dette.html)

          Au final, on leur file 45 Milliards d’un coté... Et ils se barrent avec 160 milliards !

          Je pense qu’il va falloir faire quelque chose, sinon il va y avoir le feu aux banques (et aux banquiers).

          D’ailleurs, il n’y a pas qu’eux qui pose problème.

          Bref, la France dépense trop ??? C’est ça l’idée !

          http://www.finances.net/infos/actions/Les-Fran%C3%A7ais-d%C3%A9pensent-trop-dit-Juncker-%C3%A0-Macron-1001990543



        • vote
          CoolDude 13 mai 13:44

          @Joe Chip

          Concernant l’Allemagne :

          https://www.lesechos.fr/09/02/2015/lesechos.fr/0204144329705_le-nouveau-record-de-la-balance-commerciale-allemande-sous-l-oeil-de-bruxelles.htm

          Le SMIC vient d’être instauré en Allemagne :

          https://www.smic-horaire.net/smic-allemagne.html

          Est ce que cela va être le début des délocalisations pour eux aussi ?

          Wait and see...


        • vote
          yoananda yoananda 13 mai 14:14

          @CoolDude
          oui la France dépense trop, j’avais écrit un article avec tous les postes de dépense en 2009, donc je connais tout ça à fond.

          Ca n’a rien à voir avec la loi de 73.

          Par exemple les 44.5 miyard qui font "dans la poche d’acteurs financiers", oui, comme presque tout le monde tu t’arrêtes la. Les acteurs financiers ce sont AXA, BNP, Crédit patate et d’autres qui vendent des oblig à des particuliers pour leur retraite. Les 44 miyards, en très grande majorité (je dirais au moins 40) sont reversé à des épargnants français ou étrangers, mais ce sont des gens ... pas des banques qui récupèrent les 44 miyards.

          Par contre sur l’évasion il y a un vrai sujet, sur la moitié des agences d’état qui ne servent à rien, il y a un vrai sujet, sur les privilèges des fonctionnaires, il y a un vrai sujet, sur les retraites multi-cumulée des élus, il y a un vrai sujet, etc...

          Oui, la l’état Français dépense trop.

          Pourquoi il emprunte autant d’après toi ? tu ne t’es jamais posé la question ? personne ne force l’état à emprunter et à devoir rembourser les intérêts ... PERSONNE !!! Souvent c’est même plutôt lui qui décide du taux de remboursement. Poses toi la question !!!

          (et ouvre un bouquin d’économie académique au lieu de juste répéter les rumeurs du net smiley )


        • vote
          CoolDude 13 mai 14:49

          @yoananda

          La retraite est par répartition... !? Non ?!

          "Pourquoi il emprunte autant d’après toi ?"

          Pour compenser les 45 milliards d’intérêts et les 160 milliards d’évasion fiscale qui se barre chaque année !

          45 Milliards = 10% du Budget !

          200 Milliards = 40 % du Budget...

          Bingo !!!

          Encore ?



        • vote
          CoolDude 13 mai 15:00

          @CoolDude

          Quand un état devient dépendant des banques... Ce n’est pas bon.


        • vote
          CoolDude 13 mai 15:20

          @yoananda

          "Personne ne force l’état à emprunter et à devoir rembourser les intérêts..."

          Dans ce documentaire, on explique simplement que pour que le système fonctionne, il faut de la dette. L’état est forcé de s’endetter pour faire avancé la machine.

          Doit on accepter une usure de la dette Française par le secteur privée, voir même par des agents privée étranger ?

          Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ?

          https://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo


        • vote
          yoananda yoananda 13 mai 16:21

          @CoolDude
          tu me réponds par une vidéo qui traine sur le net de 2h ...

          c’est la vidéo d’un confusioniste notoire, qui justement se base sur certains graphiques fallacieux d’AJH.

          l’auteur est autodidacte en informatique, fil de Pierre Rabhi ...

          ce n’est pas du tout une autorité en finance.

          BARF

          MAIS BARF !!!

          Tu te moquerais pas un peu de moi ?

          Je t’explique justement que les vidéos qui traînent sur le net ne valent si on n’a pas le background académique pour comprendre.

          "on explique simplement que pour que le système fonctionne, il faut de la dette."

          Oui, on a abandonné le standard or, car il n’y a pas assez d’or pour les économies modernes.

          Du coup, notre monnaie, c’est la dette en effet.

          "L’état est forcé de s’endetter pour faire avancé la machine."

          Je ne sais ce qu’en dit la vidéo. L’état n’est pas "forcé" et surtout pas à se SUR-endetter !
           
          Bref, ta réponse est très bien, c’est le cas typique de fausses infos propagées sur le net qui font que plus personne ne comprends rien à rien et qu’il y a des "décodex" des anti-"fake news" des accusations de complotisme, etc...
           


        • vote
          CoolDude 13 mai 20:41

          @yoananda

          Yep... C’est vrai, elle est longue cette vidéo, mais elle passe tout seul ! Je vous conseille sincèrement si vous avez un peu de temps devant vous de la visionner.

          Mais pour résumer, c’est la description du système Argent <=> Dette.

          Pas de dette... Pas d’argent.

          Si tout le monde rembourse ses dettes... Il n’y aura plus de monnaies en circulation !

          Ne rester pas dans le déni... > :)

          Pour soutenir le système (quand le banques frôle le dépôt de bilan par exemple), l’État est obliger de s’endetter.


        • vote
          yoananda yoananda 13 mai 20:44

          @CoolDude
          menfin !

          tu as lu ce que je t’ai écris ????


        • vote
          CoolDude 13 mai 21:41

          @yoananda

          Et alors ? C’est donc faux ce qu’il dit ! As tu au moins essayé d’écouter et de comprendre juste un quart d’heure sa démonstration ?

          Personnellement, je l’ai vu et revu et j’ai rien à dire. Il est blindé son discours...

          Peut être que ceux qui catégorise l’auteur de cette vidéo comme "confusionniste" essaie juste par un argument d’autorité de décrédibiliser son message.

          Genre :

          Tu as fait "1%" au élection, donc tu n’as rien à dire...

          C’est du Conspirationnisme...

          Etc...

          C’est un peu simple.


        • vote
          CoolDude 13 mai 21:42

          @yoananda

          Bon soit... Soyer Charlie. Si le Decodex le dit, c’est que ça doit être vrai.


        • vote
          yoananda yoananda 13 mai 22:05

          @CoolDude
          j’écris : "Du coup, notre monnaie, c’est la dette en effet."

          tu réponds : "Si tout le monde rembourse ses dettes... Il n’y aura plus de monnaies en circulation !

          Ne rester pas dans le déni... > :)"

          Quel déni puisque je te dis que la monnaie c’est la dette ! Tu me réponds comme si j’avais dit le contraire et que je refusais ta vérité révélée. Je l’ai dit déjà expliqué plusieurs fois ici, bien avant ta gogovidéo !

          Donc je te laisse à tes phantasmes, tu n’écoutes pas, tu réponds à je ne sais quoi, t’es en roue libre.


        • vote
          pegase pegase 14 mai 00:41

          @CoolDude

          Laissez tomber, yoananda est dans le déni de la réalité depuis toujours sur ces sujets ....

          Ce qu’il n’a pas compris c’est que l’endettement de l’état se rajoute à celui des ménages, on en est à plus de 31 000 € par habitant, vieillards et bébés y compris ....


        • 1 vote
          le celte le celte 12 mai 08:47

          Je me demande bien à quoi peuvent encore servir ces discussions, certes intéressantes pour les 1% d’intéressés, mais autant pisser dans un violoncelle. 


          • vote
            yoananda yoananda 12 mai 08:47

            40ème minute Chouard évoque l’outil de la dévaluation :
            * on peut faire la dévaluation "interne" à la place
            * on peut dévaluer l’euro
            mais c’est vrai que la dévaluation permet de corriger les déséquilibres et est sans douleur socialement parlant (mais la encore, c’est pareil, ça revient à amputer la dette due aux étrangers, c’est dégueulasse pour eux).


            • 4 votes
              pegase pegase 12 mai 10:10

              @yoananda

              40ème minute Chouard évoque l’outil de la dévaluation :
              * on peut faire la dévaluation "interne" à la place


              Justement, c’est converti en appauvrissement généralisé des français ....


              * on peut dévaluer l’euro


              Ni comptez pas, il est ajusté sur l’économie allemande ...


              (mais la encore, c’est pareil, ça revient à amputer la dette due aux étrangers, c’est dégueulasse pour eux).


              En empruntant à notre banque centrale il n’y aurait pas cette dette ...


            • vote
              yoananda yoananda 12 mai 09:32

              58’ : le libre échange ruine partout tous les états, enrichi les multinationales.
               
              Ha, la, c’est un vrai argument de la part de Chouard. Je ne sais pas si c’est vrai, mais admettons, je veux bien le croire.
              Si on considère que l’état est le seul garant de la justice, de la redistribution sociale, de la souveraineté, alors oui, la, on est face à un vrai problème.
               
              En principe l’état est censé pourvoir taxer les multinationales et donc ... ne pas être ruiné, mais ne soyons pas hypocrite, on sait tous qu’il y a un concurrence fiscale et donc dans la pratique, c’est impossible.
               
              Donc la ... je ne sais pas quoi répondre, si ce n’est ceci : poussons la logique jusqu’au bout.
              On aboutirait à la disparition des états ? ben peut-être, mais au lieu de payer des impôts on paierait des sociétés privées pour assurer notre sécurité, pour nos assurances, notre chômage, notre retraite, notre santé, etc...
              Dans l’absolu, ce serait envisageable. Mais dans la pratique, on sait bien que tout le monde ne pourrait pas tout se payer.
              Est-ce que ça serait très différent de ce qu’on aujourd’hui ?
              Dans l’absolu, une entreprise pourrait proposer à grande échelle un service de sécurité/assurance/retraite/santé avec répartition démocratique ... si les gens préfèrent si affilier ...
              La différence serait que l’état n’aurait plus le monopole, c’est à peu près tout.
               
              Dans la pratique ça risquerait d’exacerber les inégalités, je ne vais pas dire le contraire et jouer les ingénus. On assisterait probablement à une fragmentation de la société, les riches ne voulant pas payer pour les pauvres. (mais bon c’est déjà le cas de toute manière). On aurait des ghéttos (mais bon c’est déjà le cas de toute manière).
               
              Je ne sais pas. J’atteins mes limites.


              • vote
                yoananda yoananda 12 mai 11:07

                1’25" : l’union européenne soutient les nazis de pravi sektor qui bombarde le dombass. Oui c’est vrai, mais ce serait strictement pareil en France sans l’union européenne : on aurait BHL, Kouchner et je ne sais qui qui auraient décidé qu’on devait les soutenir pareil. Encore une fois, des problèmes attribués à l’Europe qui n’en sont pas à la base.


                • vote
                  yoananda yoananda 12 mai 11:35

                  J’ai terminé de regarder, c’était assez intéressant. J’ai trouvé les arguments de Chouard Faible. Son interlocuteur était plus modéré d’ailleurs : Chouard ne parle JAMAIS des avantages de l’UEuro, uniquement de ce qui lui fait peur (un peu comme Marine Lepen d’ailleurs) alors que l’autre reconnaissait des désavantages/inconvénients/problèmes à résoudre. Ce dernier à été meilleurs selon moi même s’il n’a pas toujours su apporter de réponses à Chouard (ce que j’ai essayé de faire ici, sans prétendre que ce sont les bonnes réponses).


                  • 3 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 mai 13:27

                    @yoananda
                    "Ce dernier à été meilleurs selon moi"

                    Je n’avais pas compris que c’était un concours, je pensais que c’était un dialogue.

                    Les batailles de singes et les comparaisons de bites avec Chouard n’ont aucun intérêt car il s’en fout totalement de "gagner". Il cherche les meilleures solutions possibles pour notre monde, d’où quelles viennent, et non à faire le malin pour séduire qui que ce soit. 


                  • 1 vote
                    pegase pegase 12 mai 13:28

                    @yoananda

                    Chouard ne parle JAMAIS des avantages de l’UEuro,


                    Les quels ? Je ne vois que des inconvénients, lorsque je sollicite un sous traitant chinois, je dois le payer par avance en dollars, l’euro ne facilite en rien la tâche des échanges ...

                    Vous voulez essayer ? je vous refile des adresses si vous voulez !


                  • 3 votes
                    pegase pegase 12 mai 13:51
                    Enquête sur la loi du 3 janvier 1973 de Pierre-Yves Rougeyron

                    https://www.youtube.com/watch?v=bTq6XyP1n_g&feature=youtu.be


                    • 1 vote
                      Jean Keim Jean Keim 14 mai 09:33

                      Je ne souscrits plus à tous ces arguments pour ou contre l’Europe, pour ou contre l’euro, et plus encore pour ou contre l’économie libérale et l’économie de marché, il faut quand même se réveiller au sens propre (comme au sens spirituel) et commencer par prendre conscience que tous ces sujets ne sont que des décisions prises par une minorité ploutocratique à leur avantage, et là encore n’est pas le fond du problème...

                      Il n’y a pratiquement pas de thèmes traités par les médias dans lesquels l’argent directement ou d’une manière masquée ne joue pas un rôle, c’est sidérant, prenez un journal et faites en l’expérience.
                      La dynamique de pratiquement toutes nos activités est le profit et donc l’argent, la construction européenne, la politique, la recherche, l’économie, la santé, la guerre, la mort, etc., Mammon est bien le roi du monde.
                      Alors quand on prend du recul, quand on fait soit un plan large, soit un plan serré sur la planète, et que le constat est que l’argent est omniprésent partout, alors on se dit que le principal problème "matériel" est identifié, comme dans une maladie un agent pathogène.
                      Donc il nous faut changer de civilisation, et envisager une civilisation sans argent, tout au moins sous sa forme actuelle, là je vois les sourires narquois ou condescendants de la majorité des gens bien pensants, mais si nous continuons notre mode de vie actuel, nous allons rendre la planète inhabitable et compromettre l’existence de la vie elle-même.
                      L’argent est une création de la pensée... juste après la prise de conscience du pouvoir de l’argent, c’est sur le rôle joué par la prensée que nous devrions faire une introspection.
                      La pensée ne peut produire que ce qu’elle connaît, là se trouve la clef pour enfin pouvoir envisager nous sortir de nos multiples impasses.
                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès