Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Violences policières contre un média citoyen

Violences policières contre un média citoyen

Violences policières contre un média citoyen

 

 

A l'occasion, d'une manifestation de syndicalistes envahissant et occupant, le 26 janvier 2016, le conseil municipal de Chambéry, le maire, fit requérir la police nationale pour évacuer la salle.

 

A cette occasion, un sort particulier a été réservé, à notre reporter par le commandant de police, qui le connait depuis 6 ans, et qui sait pertinemment sa position, web journaliste citoyen. Mais fidèle à son comportement, et outrepassant le DROIT, il montra avec délectation, l'exemple auprès de ses hommes en virant violemment le journaliste manu militari à plusieurs reprises. Seul journaliste traité de la sorte dans la salle.

 

Rappelons que la Tvnet Citoyenne s'est fait connaître à Chambéry, entre autres, en retransmettant les débats du conseil municipal (+40) et du conseil communautaire (+20) depuis juin 2010, créant de fait un espace de médiation politique salué par beaucoup dans la ville.

 

Tags : Journalisme citoyen Police Violence



Réagissez à l'article

18 réactions à cet article


  • 1 vote
    sls0 sls0 31 janvier 20:29

    La loi dit : Le maire a seul la police de l’assemblée et peut faire expulser de l’auditoire ou arrêter tout individu troublant l’ordre public. En cas de crime ou de délit, il doit dresser procès-verbal et saisir immédiatement le procureur de la République.

    Comme j’ai dû baisser le son, il y avait peut être une raison à l’expulsion, j’ai assisté à des conseils municipaux, c’est quand même plus serein.

    S’il y a infraction, cette vidéo peut servir de preuve quoi qu’une vidéo peut être retouchée.
    Brute de fonderie, un juge risque d’entendre comme moi ’’ Avez vous votre carte de journaliste’’. Si pas de carte on est citoyen lambda.

    Le mieux est de porter plainte et nous faire part de la décision de justice.
    Un juge aura beaucoup plus d’éléments pour donner un avis, c’est son boulot.

    Bien que cela ne résulte d’aucune disposition législative ou réglementaire, en pratique, le titulaire de la carte de presse bénéfice d’un certain nombre d’avantages :

    • Entrée gratuite dans les musées nationaux et souvent dans les musées privés,
    • Entrée gratuite dans les expositions, les salons, certains parcs d’exposition et sans faire la queue (carte coupe-file),
    • Réduction auprès de certaines marques (automobile, informatique, mode (« soldes presse).
    Elle facilite l’accès à l’information, Il y a une différence de sémantique entre facilite et donne droit.

    • 1 vote
      Auxi 31 janvier 21:41

      @sls0

      Le mieux est de porter plainte et nous faire part de la décision de justice.

      Non. Face à la milice nationale, le mieux est de faire justice soi-même. C’est ça ou pas de justice du tout. Devant la "justice", tout ce que risque un milicien, c’est de se faire gronder très fort.


    • 2 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 1er février 17:03

      @sls0

      Brute de fonderie, un juge risque d’entendre comme moi ’’ Avez vous votre carte de journaliste’’. Si pas de carte on est citoyen lambda.

      C’est ce que je retiens de cette vidéo : un simple citoyen n’a finalement pas le droit de se préoccuper de la vie de la cité en filmant un conseil municipal car il ne possède pas le titre d’accréditation l’autorisant à s’impliquer même en tant que simple spectateur.


    • 9 votes
      maQiavel maQiavel 31 janvier 21:08

      Bel exemple de l’arbitraire policier. Et bien évidemment, ça dépasse largement le cas de ce commandant, l’arbitraire est devenu un mode de vie, on le retrouve à tous les niveaux, du plus petit fonctionnaire de la municipalité jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. Et on arrête pas de nous rabâcher la République ceci, les valeurs républicaine cela. smiley


      Mais à la base, tout ça c’est de notre faute, il ne faut pas en vouloir à l’enculeur quand il encule : il est fidèle à sa nature !
       Mais celui qui se la fait mettre profond, comment il peut accepter ça, en redemander et ensuite pleurnicher sur le fait que des salauds nous gouvernent ? smiley
      Si on ne se dote pas de dispositifs de contrôle de nos gouvernants, le pire est à venir mais encore faut-il en avoir la volonté... 

      • 6 votes
        Auxi 31 janvier 21:36

        En France, il n’y a pas de police nationale. Il y a une milice nationale. Cette milice a pour fonction unique de protéger ceux qui ont du fric contre ceux qui n’en ont pas. Au delà de tous les prétextes avancés, c’est son unique raison d’être. La milice nationale, c’est le triomphe posthume de Joseph Darnand.


        • vote
          wendigo wendigo 31 janvier 22:27

           Heuu, faut dire que tu les a pas mal fait ch...er ces dernières années.
          Sinon, dis moi t’aurais pas pris un peu de ventre ces derniers temps ?


          • 1 vote
            le celte le celte 1er février 07:22

            Dans un pays sous loi martiale, les fonctionnaires ont plus de pouvoir, la dissidence moins. 

            Néanmoins, la vidéo me parait "crier_au_loup"...





            • 3 votes
              tvnetcitoyenne tvnetcitoyenne 1er février 07:31

              Le celte, vous êtes perspicace et avez vu juste ; Bonne analyse. Nous avons un logiciel spécial, aussi bon qu’à Hollywood, qui de notre studio nous permet de créer fictivement, un conseil municipal, une horde de syndicaliste, une brigade de police, un faux reporter, une fausse caméra, des fausses images, des fausses violences et bousculades, une fausse expulsion, un faux empêchement de travailler et donc d’informer, des faux textes, des fausses lois et références......Le Celte vous êtes trop fort...vous nous avez démasqué...avec vous plus besoin de force de police ...la réalité n’existe plus ...Fait pas mieux on s’incline plus rien à dire.. Champion du monde !



              • 6 votes
                wendigo wendigo 1er février 08:29

                @tvnetcitoyenne

                 vous ne confondez pas démocratie, avec anarchie, par hasard ?
                Il est clair dès le début de la vidéo que c’est furieusement le bordel.
                Vous savez quand même que même sans état d’urgence, nous avons des lois et règlements dans notre pays.
                Vous avez eu du pot que le commandant de police ne vous embarque pas.
                Sinon dites moi, pourquoi répétez vous plusieurs fois dans la vidéo à l’adresse du commandant "vous avez des comptes à rêgler" ??? Vous pensez vous même que ce monsieur aurait des raisons d’avoir quelques rancunes ?
                Sachez juste qu’une salle de conseil municipal, n’est pas la place du village, on a pas à venir y porter la banderole ni le souk et que quand les flics demande de sortir chez les démocrates civilisés, on s’exécute, la contestation se fait ailleurs (dans la rue si vous voulez lancer le pavé, ou au tribunal si vous voulez porter le pet.) le conseil municipal n’est pas le bureau des plaintes.
                Et pour info, à Chy t’en a gonflé déjà un paquet. Le journalisme même citoyens, SURTOUT citoyen, ce n’est pas de casser les couilles aux gens ni encore moins faire le forcing.
                 Tu devrais aussi rester correcte avec le Celte (à qui je donne raison), quand on fait de la "presse", même si le chaland n’est pas de notre avis on se doit de le respecter, sinon on postule chez BFM !


              • vote
                le celte le celte 1er février 08:56

                @tvnetcitoyenne

                Bonjour,

                Je ne mets pas votre maîtrise en doute, vous accéderez certainement à l’illumination cathodique originelle,...aucune information sur un sujet pourtant important, spectacle violent et consternant.

                Champion du monde !

                Ex-champion du monde !...je n’ai rien à prouver.


              • 1 vote
                maQiavel maQiavel 1er février 14:14

                @wendigo
                Qu’on évacue les manifestants, c’est une chose et ce n’est qui est contesté ici.

                Le journaliste ne faisait pas partie des manifestants mais il a été exclut pour d’obscures raisons qu’aucune lois ou réglementations ne peut justifier, c’est ce qui est expliqué dans la vidéo...

                L’arbitraire des hommes en armes est un véritable danger pour la collectivité... 

                Quand un commandant de police use de son arbitraire, on peut légitimement se poser la question du règlement de compte... 


              • 4 votes
                wendigo wendigo 1er février 23:42

                @maQiavel

                 Règlement de compte .... tout est dit !
                Bon je ne suis pas fan de violence , quelle soit policière ou autre, pas plus que je ne suis fan d’abus de pouvoir et je suis pour la liberté d’expression, mais le métier de "journaliste" ne se fait pas par la harcèlement, le forcing ni même le pied dans la porte. Mais avec finesse et tact.
                Les propos d’Olivier lui même durant la vidéo laisse entrevoir qu’il y a du y avoir matière à ce que le commandant lui tiennes grief , vous le reconnaissez implicitement par votre terme "règlement de compte", nous sommes d’accord ?
                Par les temps qui courent, refus d’obtempérer, ça peut aller bien plus loin qu’une simple bousculade, sommes nous d’accord ?
                Moi je vois là plus une extraction un peu virile que de la violence et pas de règlement de compte, puisque ça n’a pas fini au poste sans hémoglobine. Qui plus est et si j’ai bien compris TVnet n’est pas détenteur de carte de presse, ce qui en fait un simple citoyen ... donc , s’il y avait eu règlement de compte, m’est avis que c’est de ça garde à vue dont il serait question ici et non d’une bousculade . (avec l’état d’urgence, un commandant de police, c’est Jésus surfant sur les eaux, il peut faire un peu ce qu’il veut, si vous avez bien suivi la politique actuellement)
                Je ne sais pas vous, mais j’ai pu voir les flics bien plus ..... taquin avec les lambdas récalcitrants. Tvnet est connue sur Chambéry et c’est certainement pour cela qu’il a passé une bonne nuit,
                Par contre et je ne veux pas affoler TVnet, mais le petit monsieur qu’il prend pour la milice, me semble plus des RG qu’autre chose.( Vu qu’on les a ressorti de la naphtaline ces derniers temps pour cause d’état d’urgence.) et eux par contre n’en ont rien à foutre qu’on la vedette médiatique du bourg .
                Je suis pour une info citoyenne, mais quelle soit faites proprement, sans grossir les faits outre mesure, de plus TVnet a pas mal fait chier Bernie l’ancienne Maire, m’est avis que le nouveau n’a pas envie de voir recommencer la chose avec lui.
                Par contre j’aurais bien aimé voir la partie de la vidéo précédant ces événements tragiques, pour savoir ce qui a motivé le maire à faire donner de la maréchaussée, car c’est bien joli de nous exhiber un tel drame sans nous montrer ce qui en est la cause. Crier à l’arbitraire c’est bien, mais nous le prouver par l’image complètement c’est mieux, sinon comment pouvons nous juger du bien fondé des faits exposés ?
                Là c’est présenté à la BFM, on ne montre que ce que l’on veut bien nous faire voir, ce qui nous arrange peut être le mieux, désolé je ne suis pas client, soit on montre l’intégralité de l’action (tenants et aboutissants) soit on ne montre rien .
                Mais crier à la dictature en ne faisant voir qu’une partie, cela s’appelle de la propagande et Tvnet nous a habitué à nous montrer des conseils municipaux Chambérien bien plus complet, long comme des jours sans pain à la limite d’être chiants et là .... on ne nous montre que le bouquet final.
                Désolé j’ai arrêté de regarder la télé pour moins que ça. Et vous ?


              • vote
                le celte le celte 2 février 05:13

                @wendigo
                Merci pour votre excellente observation.


              • vote
                tvnetcitoyenne tvnetcitoyenne 2 février 09:15

                Les informations sur le cadre juridique sont dans la vidéo, donc il faut en prendre connaissance et débattre à partir de là aussi non on tourne en rond.

                Réglement de compte : "plus de 5 ans 1/2 de pratique d’interdiction de lieu (style Palais de justice etc....) quand ce commandant est là pour filtrer les citoyens ; Des citoyens peuvent rentrer, pas Olivier Berardi (1ère bousculade Les Pilots)

                "Soit on montre l’intégralité de l’action (tenants et aboutissants) soit on ne montre rien“ Dans cette vidéo la contextualisation est dite. Les compléments d’informations sur cette soirée sont sur la Tvnet Citoyenne, visible dans le reportage : “Quand la police chasse les syndicats de la mairie pour un parking....cherchez l’erreur !“ et sur la vidéo du DL (ce qui est rare). 

                La Tvnet Citoyenne n’ a jamais retransmis un conseil municipal (4-6 h) ni communautaire 4h-5h dans son intégralité.

                La Tvnet citoyenne (cette fois le DL ) est le seul média a montré ces images, alors même que depuis 2 ans, le conseil municipal est filmé par la mairie, ne montre jamais dans TV ces images.Si vous voulez tout voir : deux solutions soit vous vous déplacer (engagement des corps ) soit vous demandez l’installation de la vidéo surveillance, visible par l’ensemble de la population ......

                La belle contradiction : “ il“ (qui il et pourquoi pas vous ) faut montrer les images dont vous semblez être amateurs, mais ne pas contester quand on ne peut pas les prendre...mais quand on est empêcher ...il faudrait quand même montrer et que tout cela soit claire. Du grand n’importe quoi.

                Assister à un conseil municipal EST UN DROIT, prendre des notes, des sons, des images des films par tout citoyen EST UN DROIT , donc sortez de l’anonymat et présentez votre corps à tous et devant tous (espace publique ) pour publiciser le conseil municipal (on recrute des web reporter citoyen) et nous en reparlerons volontiers.

                Bousculades et violences sur le journalisme : la réponse est relativement simple nous nous déplaçons à votre travail nous vous secouons comme un prunier nous vous éjectons de votre lieu de travail....et vous nous direz si cela vous convient.

                La personne qui me prend violemment le bras (pincement) et qui dit "là il y a en un autre qu’il faut virer" (son que je n’ai pas car caméra éteinte ) n’est pas des RG , il était 45 ème sur la liste de Dantin et sert de flicaille pour la "sécurité" du conseil apparament. Il a remis le couvert au marché du Samedi....en me harcelant

                Donc la Tvnet est bien un média qui fait de l’information...mais que l’on empêche souvent (refus et rétentions de données, d’accès etc..)


              • vote
                tvnetcitoyenne tvnetcitoyenne 2 février 09:33

                Avant que cela délire de nouveau : le "nous nous déplaçons à votre travail... " = "si la Police se déplaçait à votre travail..."


              • vote
                maQiavel maQiavel 2 février 15:17

                @wendigo

                -Les propos d’Olivier lui même durant la vidéo laisse entrevoir qu’il y a du y avoir matière à ce que le commandant lui tiennes grief , vous le reconnaissez implicitement par votre terme "règlement de compte", nous sommes d’accord ?

                ------> Peut être. Et alors ? En quoi cela excuse –t-il l’arbitraire ? Le commandant a le droit de ne pas aimer ce journaliste, c’est une affaire personnelle qui ne regarde personne d’autre qu’eux. Mais en utilisant sa fonction et le pouvoir qu’elle lui confère pour virer un journaliste d’un conseil municipal au mépris des lois et des réglementations, ca devient une affaire publique.

                Et c’est en cela qu’il y’ a abus de pouvoir.

                Par les temps qui courent, refus d’obtempérer, ça peut aller bien plus loin qu’une simple bousculade, sommes nous d’accord ?

                Mais de quoi parle-t-on ? De quel droit , ce commandant peut il se permettre de virer un citoyen d’un conseil municipal ? Il n’en a pas le droit, c’est aussi simple que ça , pas besoin d’aller chercher midi à 14 heure.

                 Est-ce que résister à un policier qui viole la loi est un refus d’obtempérer ? Si un policier entre à votre domicile au mépris de toutes les lois et qu’il vous demande de le suivre, si vous refusez , vous refusez d’obtempérer ????

                Si assister à un conseil municipal est un droit, prendre des notes, des sons, des images par tout citoyen est un droit, c’est qu’on a affaire là à un fonctionnaire qui viole et méprise la loi alors qu’il est censé la faire respecter, je ne vois parce qu’il y’a de plus à dire …

                -Moi je vois là plus une extraction un peu virile que de la violence

                ------> Peu importe, il aurait pu lui faire des bisous aussi ca ne changerait rien au fait qu’il n’en avait pas le droit …


              • vote
                MinTakA MinTakA 1er février 09:39

                Bravo les gars ! Merci pour le partage.

                Notre pays est bel et bien gangrené... plus de justice, plus de droits.

                Je vous soutiens dans votre combat citoyen. Ne lâchez rien.


                • 1 vote
                  simplesanstete 2 février 02:05

                  Ils se sucent les uns les autres, voilà toute la conspiration. ! Quand à Vichy...fermez là, tempête dans un verre d’eau.

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON

Auteur de l'article

tvnetcitoyenne

tvnetcitoyenne
Voir ses articles







Palmarès