• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La technologique s’invite dans les manifestations

La technologique s’invite dans les manifestations

Le laser, la nouvelle arme des manifestants

Les forces de l’ordre en général, françaises en particulier, utilisent désormais des armes de guerre pour contrer les manifestants, elles n’hésitent pas à sans servir et, dans bien des cas, à outrance. La France en est le « meilleur » exemple ; elle est en effet le seul pays d’Europe à utiliser une grenade à base de TNT envers sa population.

Quelles réponses peuvent donc avoir les manifestants face à des individus capables de tirer sur la population avec des armes destinées à faire mal, à éborgner, à mutiler, bref à anéantir des vies ?

La première réponse a été technologique, avec l’usage intensif des réseaux sociaux qui permettent notamment de préparer, d’organiser, de témoigner et de filmer des scènes qui sont autant de preuves à charge contre les FDO.

Mais d’autres technologies voient vu le jour, notamment à Hong Kong, où les manifestants ont commencé à utiliser des lasers dans le but d’aveugler les caméras utilisées pas les forces de l’ordre, dont le but est d’identifier les manifestants à l’aide, notamment, de technologies de reconnaissance faciale (ce que nous prépare le gouvernement français). Les résultats étant significatifs, les usages se sont élargis au signalement d’une menace (policière) et d’aveuglements directs des forces de l’ordre.

Voir la vidéo de l'OBS à ce sujet…

Vous pensez que les hongkongais sont drôlement rusés ? C’est sûrement vrai, mais le premier cas d’aveuglement des FDO durant une manifestation s’est déroulé… en France ! C’est à l’occasion de la 10ème manifestation des gilets jaunes dans la ville de Toulouse qu’un manifestant a utilisé un laser contre un hélicoptère de la gendarmerie. Son sort ? Il a été condamné à un an de prison ferme ; on ne rigole pas avec l’usage des lasers en France : Toulouse : il vise l'hélicoptère avec un laser pendant la manifestation des gilets jaunes et écope d'un an de prison

Après Hong-Kong, c’est au tour du Chili de reprendre cette technique du laser pour éblouir les forces de l’ordre, et les images de ce que sont devenues les manifestations sont tout simplement impressionnantes. La guerres des étoiles n’est pas loin…

Les civilisations entrent visiblement dans une nouvelle ère, celle de la guerre des peuples. La rébellion vaincra-t-elle le côté obscure des forces gouvernementales ?

Tags : Manifestation Armes Gilets jaunes




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • 8 votes
    ETTORE 16 novembre 19:33

    Eclairer les forces de l’ordre avec des lasers.......

    Peu de chance d’en faire des lumières pour autant.


    • 2 votes
      sls0 sls0 17 novembre 16:28

      Il vaut mieux ne pas avoir la tremblote, viser une lentille de 3-4mm à une vingtaines de mètres il faut le faire. Mastic + laser + petite lunette pour viser c’est faisable.

      Chez moi il y a pas de caméra de flicage, il y a les caméras particulières qui couvrent. J’ai testé de prendre la main sur une caméra wifi, si la protection n’est pas excessive, le wifi du smartphone est plus proche donc plus puissant. C’était du chinois pas cher ce qui ne veut pas dire que le plus cher aille mieux. Mais je ne vais pas généraliser une expérience unique.

      Pour le laser vers l’hélicoptère, dans tout pays diriger du laser vers un appareil volant ça fait mal si on se fait choper, il y a eu des presques accidents qui auraient pu faire beaucoup de victimes. En ville l’hélico a une vision verticale, si pour l’appui tactique ça ne dérange pas pour la reconnaissance faciale il y a mieux. Le laser est une plaie pour l’aviation civile, on se fait choper et ça fera mal. En 2017 la FAA aux USA a reçu 6754 rapports de pilotes qui ont été éblouis par des lasers. S’ils en chopent un pour l’exemple et pour arrêter ce jeu, c’est bien plus d’un an que le mec au laser prendra.

      Au Canada d’après la loi sur l’aéronautique c’est un acte criminel punit de 100000$ et 5 ans de prison.

      Aux USA en moyenne c’est 2 ans.


      • vote
        pegase pegase 18 novembre 19:12

        @sls0

        À compter du 1er juillet 2013, les personnes qui commercialisent ou détiennent des appareils à laser sortant de classe supérieure à 2 (épilateurs laser, télémètres, collimateurs, lasers show, pointeurs laser…), non destinés à un usage spécifique autorisé, doivent veiller à se mettre en conformité avec les nouvelles dispositions.

        Ces appareils à laser sortant sont, en effet, susceptibles, dans des conditions normales d’utilisation ou dans d’autres conditions raisonnables prévisibles, d’émettre un rayonnement exposant le corps humain.

        L’article 68 de la loi n° 2011-267 du 14 mars 2011 d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI) punit, de 6 mois d’emprisonnement et de 7500 € d’amende, le fait : d’acheter, de détenir, d’utiliser ces appareils ou de fabriquer, importer, mettre à disposition à titre gratuit ou onéreux, détenir en vue de la vente ou de la distribution gratuite, mettre en vente, vendre ou distribuer à titre gratuit des appareils à laser sortant de classe supérieure à 2 non destiné à un usage spécifique autorisé.

        Liste des usages spécifiques autorisés :

        Le décret n° 2012-1303 du 26 novembre 2012(1), a défini la liste des usages professionnels autorisés pour les appareils à laser sortant de classe supérieure à 2 :

        • fabrication et maintenance des appareils à laser
        • traitement des matériaux
        • stockage et transmission des données
        • médical, esthétique
        • scientifique
        • défense, sécurité
        • aéronautique, spatial et aviation civile
        • instrumentation, mesurage et capteurs
        • spectacle et affichage.

        Source : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/securite-des-appareils-a-laser-sortant-nouvelle-reglementation-a-partir-1er-juillet-2013


      • vote
        pegase pegase 18 novembre 20:26

        La législation concernant les lasers de catégories supérieures à la classe 2 est très stricte ...

        J’utilise un classe 4 à 10,6 µm (10600 nm), même à 120 W de puissance je peux vous dire que ça fait peur smiley même les reflets sont dangereux ...

        http://www.inrs.fr/risques/rayonnements-optiques/rayonnement-laser.html

        Concernant les machines :

        Chaque appareil laser comprend des mécanismes techniques intégrés, par exemple un capot de protection associé à un organe de coupure du faisceau, visant à prévenir l’exposition accidentelle. Cependant, il faut porter des lunettes de protection adaptées à la longueur d’onde émise lorsqu’on utilise un laser d’une classe élevée et si le faisceau n’est pas confiné.

        Le laser doit être mis en conformité avec la législation française pour être détenu et utilisé.

        Le laser de classe 4 ne doit être utilisé que dans une enceinte confinée, dans un local avec des panneaux avertissant l’utilisation en cours du laser, et donc l’interdiction de pénétrer dans le local .... Sans compter la colonne lumineuse avec lumière rouge obligatoire sur la machine, lunettes obligatoires pour l’opérateur, extraction et filtration des vapeurs nocives, extincteurs etc etc ...

         


      • 3 votes
        Nainconnu 17 novembre 20:16

        Trop classe , trop top niveau , trop Star Wars , ces lasers ... Le mieux , ça reste les bombes à merdes et a pisses . Ces infectes larbins , lâches et serviles ne meritent pas mieux que de l’artisanal et du bio ....
        En attendant de passer à la vitesse supérieure avec de l’amoniaque et des boules de pétanques ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TotoRhino

TotoRhino
Voir ses articles







Palmarès