• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Europe - Poker menteur sur les migrants : qui a gagné ? Qui a perdu ? - (...)

Europe - Poker menteur sur les migrants : qui a gagné ? Qui a perdu ? - Macron VS Salvini

Europe - Poker menteur sur les migrants : qui a gagné ? Qui a perdu ? - Macron VS Salvini

Salvini : « Je suis satisfait et fier » de l'accord

euronews (en français)
Ajoutée le 29 juin 2018
Ministre italien de l'Intérieur et chef de file de l'extrême droite, Matteo Salvini se félicite après l'accord signé par les dirigeants de l'UE à Bruxelles sur les migrations

Conseil Européen Jour 1 : ce que Macron a dit en arrivant : défense/commerce/zone euro/migration ...

Conseil européen Jour 2 : conférence de presse finale du Président Macron

 

Tags : France Droit Culture Italie Polémique Emmanuel Macron Union européenne Migrants Matteo Salvini




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    ezechiel 30 juin 12:29
    C’est Salvini qui a gagné, puisque le traité signé lors de cette rencontre conclut que des centres d’accueil de migrants seront construits en Europe uniquement pour les pays se déclarant volontaires.
    Or, avec la pression migratoire dénoncée par les peuples autochtones, il est évident que les pays d’Europe centrale n’accepteront pas de construire de centres d’accueil, ni l’Italie, ni même la France.



    APPEL À VIRER christophecroshouplon de AGORAVOX !
    qui choisit qui a le droit de commenter ses articles, et qui doit se taire.


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juillet 01:59

      ezechiel 30 juin 12:29

      "C’est Salvini qui a gagné, puisque le traité signé lors de cette rencontre conclut que des centres d’accueil de migrants seront construits en Europe uniquement pour les pays se déclarant volontaires."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      "C’est Salvini qui a gagné... "

      @ezechiel

      je veux bien, mais pour combien de temps ?

      Voir mon argumentation sur le fond, en réponse à Hieronymus

      Merci pour votre contribution


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 30 juin 20:46

      la vraie question n’est pas tant qui a gagné qui a perdu mais plutôt y a t il enfin une inflexion dans la politique européenne allant dans le sens de l’intérêt des peuples (européens s’entend) afin d’enrayer cette vague migratoire suicidaire ?
      car le gvt français ne représente pas les intérêts des Français
      le gvt allemand ne représente pas les intérêts des Allemands
      le gvt espagnol ne représente pas les intérêts des Espagnols
      et ainsi de suite pour les autres gouvernements européens de l’Ouest à l’exception peut être du gvt italien faisant maintenant office de vilain petit canard
      .
      on peut se réjouir, le gvt italien (produit de la "lèpre" populiste) a tenu bon et une inflexion de la politique européenne (encore très timide) a été actée, en dehors du gvt italien, seuls les gvts des pays de l’Est osent faire preuve de bon sens
      les "migrants" à de rares exceptions près, ne sont pas des réfugiés mais des envahisseurs, on pourrait même les qualifier de pilleurs, ce sont des gens qui ne sont pas capables de développer des moyens de production dans leur propre pays et trouvent bien sûr plus simple d’aller se servir ailleurs chez les autres, ils n’apporteront que malheur et désolation c’est évident pour quiconque réfléchit un peu mais il est interdit d’énoncer ce type de vérité sous peine d’être accusé de racisme
       smiley


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juillet 01:36

        Hieronymus 30 juin 20:46

        "... gvt italien faisant maintenant office de vilain petit canard
        .
        on peut se réjouir, le gvt italien (produit de la "lèpre" populiste) a tenu bon et une inflexion de la politique européenne (encore très timide) a été actée, en dehors du gvt italien, seuls les gvts des pays de l’Est osent faire preuve de bon sens
        les "migrants" à de rares exceptions près, ne sont pas des réfugiés mais des envahisseurs, on pourrait même les qualifier de pilleurs, ce sont des gens qui ne sont pas capables de développer des moyens de production dans leur propre pays et trouvent bien sûr plus simple d’aller se servir ailleurs chez les autres, ils n’apporteront que malheur et désolation c’est évident pour quiconque réfléchit un peu mais il est interdit d’énoncer ce type de vérité sous peine d’être accusé de racisme"

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        "... il est interdit d’énoncer ce type de vérité sous peine d’être accusé de racisme"

        @Hieronymus

        Vous nous donnez là une version, à peine "mise à jour", de ce monument français "du bon sens" populaire, Jean de la Fontaine  : "bon sens" perdu à tout jamais : et pour prendre un exemple par ici, nous avons parmi nous, sans aller chercher plus loin, des spécimens graves, tous malades de la peste... !

        (quelques exceptions comme Pierre Régnier, bercy, forcesillusion et quelques autres ont essayé de faire prévaloir ce "bon sens" populaire dans l’affaire Mamoudou, en ne demandant que la recherche de la vérité ; force est de constater que l’argumentation, des plus fallacieuses, qui puisse s’imaginer -celles des Maq*et Sutter Kane- a triomphé, si ce n’est dans l’enceinte de ce forum, partout dans le monde, car notre époque malade, très malade (pré-goulaguique) pousse naturellement le pékin moyen à faire chorus à la"raison du plus fort" en s’auto-censurant, pardi  !

        ( Les Animaux malades de la peste)

        ’Cette fable illustre la maxime « La raison du plus fort est toujours la meilleure » (La Fontaine, Le loup et l’agneau). C’est toujours le plus faible que l’on punit quand on a la force de le faire, c’est la loi des vainqueurs. Pour donner raison au lion (symbole du roi, donc du plus fort), le renard dit que ce n’est point un péché de manger des moutons. Mais, lorsqu’un âne (honnête, mais sans doute naïf) dit qu’il a mangé de l’herbe d’un pré sans en avoir le droit, les animaux décident de le sacrifier. Ils ont ainsi (une fausse) bonne conscience en le mangeant. Les personnages sont ancrés dans la réalité du temps de La Fontaine, mais leurs attitudes restent universelles. Le dénouement est tragique, mais il permet d’insister sur l’hypocrisie et sur le scandale d’une justice contrôlée par les puissants.’ WIKIPEDIA

        *je n’en veux pour preuve que malgré toutes vos réactions de bon sens, vous continuez à dialoguer, comme si rien ne s’était passé, avec ce type de gus qui porte en lui, comme beaucoup, une peste à peine voilée (pour qui a encore ses yeux ouverts)... une peste immarcescible !

        ------------------------------------------

        On devrait donc se poser la vraie question, si Jean de la Fontaine dit vrai, si je dis vrai, c’est quoi la peste aujourd’hui (pour les pays européens, sans parler des autres !) ?

        C’est, que vous le vouliez ou non, la dette, que tous les charlatans, comme le Maq vous diront, en substance, par ici -à la suite de rigolos comme Chouard- que ça se règle facilement, car il suffirait d’effacer quelques zéros... !

        Dans mes nombreux articles sur "l’économie/finances" j’ai développé le sujet, et je n’ai pas du tout envie d’y revenir ! J’ai écrit aussi que Macron a gagné surtout pour sa position "ultra-européenne" car l’histoire des Tsipras & Co a montré au populo de notre époque, de tous pays, qui est aujourd’hui, le plus fort dont parle la fable... dans ce monde capitaliste plus qu’incertain !

        Merci pour votre contribution


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juillet 01:44

        @Mao-Tsé-Toung

        pour ceux qui ont besoin de références récentes appuyant mes dires ; j’ai cru entendre tout récemment la menace non voilée :

        "les marchés vont apprendre aux italiens, à bien voter"


        CQFD


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 1er juillet 04:57

        @Mao-Tsé-Toung

        JE N’INVENTE RIEN

        Le commissaire européen Günther Oettinger, du parti de Merkel : « Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter »

        Carlo Cottarelli ancien haut responsable au FMI, est le nouveau président italien !

        Ma grand-mère lisant ça, citant un proverbe espagnol, aurait dit :

        aucun doute, ce sont les mêmes chiens avec des colliers différents !

        Vous croyez toujours au Papa Noël : ils travailleraient tous, d’arrache-pied, pour le bien-commun du populo ?

        Merci pour votre réponse



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès