• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Abdelaziz Bouteflika, un décès dans « l’indifférence totale » des (...)

Abdelaziz Bouteflika, un décès dans « l’indifférence totale » des Algériens

L'ancien président Algérien Abdelaziz Bouteflika, chassé du pouvoir en 2019 après les manifestations massives du Hirak contre sa volonté de briguer un nouveau mandat, est décédé le 17 septembre à l'âge de 84 ans. Camille Sari, économiste, estime que « la page était tournée depuis le limogeage » et ne s'attend pas à de grands hommages. Il dresse un bilan amer de ses mandats. « La manne pétrolière et gazière n'a pas servi à l'amélioration des conditions de vie des Algériens », regrette notre invité.

Tags : Politique International Algérie Corruption




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Hijack ... Hijack ... 18 septembre 18:39

    Eh bien qu’il repose en paix ...


    • 2 votes
      levy levy 19 septembre 07:39

      @Hijack.... Un pourri, sa place était en prison, mais le pouvoir Algérien est également pourri comme lui....pas de justice, la reconnaissance de la mafia au pouvoir pour lui éviter la prison...les Algériens en France feraient mieux de prendre les armes pour libérer leur pays ?


    • 4 votes
      Hijack ... Hijack ... 19 septembre 11:41

      @levy

      Il est mort et comme tous les morts, on exprime le souhait : "qu’ils reposent" en paix ... même toi, je te dirai la même chose, mais attention, je te souhaite aussi une longue vie de troll.


    • vote
      levy levy 19 septembre 14:54

      @Hijack ...donc pour Hitler vous dites la même chose ?
      Encore un jambon....


    • 1 vote
      levy levy 19 septembre 07:38

      Un pourri, sa place était en prison, mais le pouvoir Algérien est également pourri comme lui....pas de justice, la reconnaissance de la mafia au pouvoir pour lui éviter la prison...les Algériens en France feraient mieux de prendre les armes pour libérer leur pays ?


      • 1 vote
        Serge ULESKI Serge ULESKI 19 septembre 10:06


        ALGÉRIE : UNE HISTOIRE D’ HUMILIATION ET DE MÉPRIS

        1

         

         Il n’’y a jamais eu de culture démocratique en Algérie ; ni avant l’arrivée des Français, ni pendant ni après ( le parti labellisé « Pour la démocratie » fait un score de 1 à 2% depuis des décennies ; rien de surprenant à cela, ses représentants n’ont pas la main sur le gaz ni sur le pétrole : rien à attendre d’un vote en leur faveur donc ). 

         

        Ceux qui ont mené la lutte pour « l’indépendance » n’avait aucun projet pour le peuple algérien qu’ils n’ont pas cherché à éduquer non plus (certes, ils n’avaient aucun intérêt à le faire puisque sans projet ) ; ils n’avaient qu’un souhait : chasser les colons et prendre le contrôle de l’administration du pays - aspiration légitime au demeurant.

         

        Seule la gestion de la manne gazière et pétrolifère fera et fait l’objet de toute leur attention ; manne à partir de laquelle des miettes ont été redistribuées au peuple algérien qui a su s’en contenter des années durant ; or, aujourd’hui, les miettes du gâteau se font plus rares encore... d’autant plus que le pays demeure « arriéré » dans ses moeurs et son organisation et sous-développé dans ses infrastructures ; de plus, ceux qui se sont rendus en Algérie récemment ont trouvé des « centres urbains dépotoirs »... 

         

        Il semblerait donc que l’Algérie n’intéresse déjà plus les Algériens de l’intérieur.

         

        Le peuple algérien a été et demeure doublement humilié : à la fois par la colonisation et l’échec de son indépendance. 

         

        Manifestations, colère, ras-le-bol... événement ou non-événement ? Il s’agit d’une génération piégée qui ne peut pas quitter l’Algérie (l’Europe n’en veut pas !) ; reste alors une solution, une seule : à défaut de changer de pays, tenter de changer l’Algérie. 

         

        Si l’utopie est le moteur du progrès (et du changement), alors tous les espoirs sont permis, c’est sûr !

         


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 19 septembre 11:39

          @Serge ULESKI

          Connaissant bien l’Algérie, dont je suis descendant ...

          Parmi ceux qui avaient mené la lutte pour l’indépendance, il y avait de tout, des bons et des très mauvais. La démocratie n’a pas la même valeur là-bas et ici, et ici, elle laisse à désirer, vous le savez fort bien.

          Les richesses de l’Algérie n’ont été réelles qu’après l’indépendance, le peuple demandait l’arrêt de la colonisation sans plus, au début, ils ne demandaient même pas le retour des français quels qui soient d’Algérie. Mais le fait est ... que le gouvernement français de l’époque ne l’entendait pas de cette oreille avec tous les répressions sanglantes qui ont suivi ; il faut dire que les algériens été considérés administrativement et dans la vie courante comme moins que des animaux, pour faire court. Ce n’est n’est qu’après maintes répressions, abus en tous genre que les mouvements de rebellions se sont formés. Puis il y a avait la guerre d’une puissance armée, la France, contre le Fln principalement, armés d’armes de chasse en général fournis par l’Urss en grosse partie. Malgré le décalage des forces, les algériens se sont bien battus et ont bcp souffert. Plus tard, sont venus l’Oas. On sait à présent qui finançait et encourageait idéologiqpmement ce groupuscule et j’en suis certain, c’est ce fait qui a fait en sorte que De Gaulle arrête. Mes parents connaissaient bcp de français (de souche) qui étaient contre la guerre d’Algérie, sans jamais porter des armes contre la France ... et ces derniers, souvent devenus de grands intellectuels, confirment ce que j’écris.

          Il y avait eu le coup d’état de Boumédienne contre Ben Bella, car ce dernier n’avait pas tout à fait compris, que l’Algérie était pas seulement contre la France, mais bien contre une idéologie impérialiste venue des USA et leurs alliés. Durant le règne de Boumédienne l’Algérie voulait avancer et elle avançait vraiment à tous les niveaux : instruction, travail, famille etc ... la religion devait devait être une affaire privée et que l’Algérie avait plus besoin d’écoles, universités, hôpitaux etc que de mosquées car pouvait prier chez soi. Quoi qu’il en soit et les documents sont là pour le prouver, l’Algérie sous Boumé avait atteint une stabilité en tout, après nationalisation des hydrocarbures ... tout fonctionnait (contrairement à maintenant), certes ils achetaient bcp de biens à l’étranger, mais commençaient également à en fabriquer, l’importance était sur l’instruction ... Sur ce sujet, il n’y a qu’à voir le nombre d’imminents professeurs algériens qui avaient soit dirigé des hôpitaux en France, soit en avoir été de grands professeurs et tous, sans exception avaient fait leurs études en Urss à 90 % et 10% un peu partout, en France et aux Usa. Obligé de faire court et d’abréger ... Bcp d’algériens n’ont pas suivi cette politique, préférant se replier sur eux mêmes, faire appel et faussement à la religion, comme si elle allait tout régler comme par magie, Boumé était un croyant fervent mais savait ou placer chaque chose. Par la suite, il y a eu bcp de malfaisances, bcp de détournements etc ... Boumé avait échappé à maints attentats, il ne dormait jamais au même endroit. Tout allait cependant bien pour le peuple, mes parents me disaient que presque tout était pris en charge par l’état, les hôpitaux étaient top contrairement à ceux de nos jours, bcp de non algériens français et autres y vivaient en harmonie avec tous, y compris des juifs etc ... Désolé si je me répète, pas le temps de me relire, il y a eu des vols, des abus etc ... puis Boumé mort, il y a eu une petite période néfaste, où tout commençait à foirer ... puis il y a eu le Fils ... On sait ce qu’a supporté l’Algérie à cette époque et malheureusement, jusqu’à présent, l’islamisme n’est pas au pouvoir, mais il y est d’une manière rampante, un peu partout dans la société. Heureusement plus 70 % des algériens ne sont pas islamistes, quelques autres ont des sympathies ...
          On dirait que le gouvernement depuis les années 90 s’est acheté une tranquillité avec les islamistes : vous nous laissez nous enrichir (à coups de milliards de $ pour certains) et on vous laisse tranquille, cela veut dire qu’à part la répression certes très efficace contre les groupuscules violents, préparant des attentats et meurtres, l’idéologie faussement musulmane n’est pas combattue : la preuve, le voile et certains pratiques sont chose courante, car bcp de femmes voilées là-bas, retirent leur voile ailleurs, et leur argument : ce n’est nullement demandé dans le Coran et c’est vrai, les islamistes utilisent des hadiths pour faire croire tout et n’importe quoi, ils sont les propagateurs du wahhabisme.... Bref. 

          Donc, l’Algérie ... doit certes combattre leurs dirigeants voleurs, tricheurs, abuseurs, mais avant tout combattre l’islamisme light dans l’esprit de quelques uns, islamisme qui n’avait qu’un but, détruire l’Algérie de l’intérieur, "un cheval de Troie permanent", comme l’ont connu d’autres nations. Dommage, car en Algérie, il y a énormément de gens de valeurs mais qui n’ont pas droit au chapitre. Le Hirak était à l’image des Gilets Jaunes, une bonne chose, mais le Covid est passé par là. 


        • 5 votes
          Hijack ... Hijack ... 19 septembre 12:28

          @badaboeuf

          Ggna gna gna ...
          Casse pas les assiettes quand même !

           smiley


        • vote
          sylvain66 19 septembre 17:25

          @badaboeuf
          Vous savez la plupart de vos compatriotes préfèrent a mon avis faire société avec quelqu’un qui raconte une histoire qui invite au dialogue qu’avec quelqu’un qui vomit sa haine. 
          Dans cette société la plupart, algériens ou français, aimeraient a mon avis participer de manière constructive. Votre propos ne leur en laisse pas l’opportunité. Il faut être pragmatique, les millions d’algériens, ou descendants d’algériens français, ne partiront pas, et a moins de prendre hitler comme modèle nous avons un pays a recontruire ensemble


        • 2 votes
          sylvain66 19 septembre 18:11

          @badaboeuf
          Dis donc la gauchiasse , toi tu rêves.

          Normalement a force de vomir on devrait être vidé mais bon...
          D’après vous qu’est ce qui crée le mieux le communautarisme sauce US que de se hair et de s’insulter entre communautés ? Vous ne comprenez donc pas que vos commentaires créent précisémment le communautarisme ??? que vous êtes l’alter ego dans la communauté des "français" des salafistes ??
          Vous devriez par ailleurs déduire du communautarisme US qu’il n’a aucun besoin de l’islam pour se développer en général. Vous pourriez aussi remarquer que ce communautarisme et cette lutte des races en amérique existe depuis plus d’un siècle et a complètement éclipsé le mouvement ouvrier. Ce ne sont pas les musulmans, a part peut être les salafistes, qui encouragent le communautarisme, ce sont nos élites, par l’intermédiaires de leurs médias
          Si toute personne qui critique la colonisation sème le doute et la terreur, si c’est ce que vous appellez la takya, il me semble qu’il ne nous reste plus qu’à faire la guerre a la moitié du monde


        • 1 vote
          levy levy 19 septembre 10:25

          Quand les Français arrivent en Algérie, les Algériens vivent sous les tentes, aucun système de santé, quand les Français partent de ce pays, ils laissent des écoles des immeubles d’habitations des Hôpitaux du pétrole de quoi donner du travail aux Algériens...sauf que la mafia politique s’installe et rafle les revenus du pétrole et du gaz pour remplir leur coffres en banques...résultat pas de travail, et la répression par l’armée..une dictature s’installe dans le pays avec l’accord de la France bien sur...alors ils partent et viennent en France mettre la merde plutôt que de renverser la mafia au pouvoir dans leur pays....des cons en somme !


          • 3 votes
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 12:06

            @levy

            Quand les les colons français et non les français débarquent en Algérie, voilà ce qu’était l’Algérie :

            Vieil Alger, XVème siècle …

            *

            Plage et enceinte de la ville d’Alger juste avant la colonisation …


          • 5 votes
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 12:14

            @levy,

            Écoutez bien ce que dit René Vautier sur l’Algérie à l’époque dont vous en parlez :

             L’Algérie avant la colonisation
            Court extrait.


          • 3 votes
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 12:31

            @badaboeuf

            Vois les documents que je poste et tu constateras le contraire.


          • 1 vote
            sylvain66 19 septembre 17:43

            @levy
            alors ils partent et viennent en France mettre la merde plutôt que de renverser la mafia au pouvoir dans leur pays....des cons en somme !

            Faudrait ptet s’occuper de notre mafia au pouvoir plutot que de baver sur les algériens.
            La colonisation n’a jamais eu pour réel propos d’apporter la civilisation a des barbares. D’ailleurs on y a mis fin a peu près au moment ou les investissements y dépassaient les bénéfices. La france, et de gaulle, ont précisémment choisis de ne pas donner a ces pays de système industriel moderne.


          • 1 vote
            sylvain66 19 septembre 17:58

            @Hijack ...
            Écoutez bien ce que dit René Vautier sur l’Algérie à l’époque dont vous en parlez :


            C’est intéressant ces documents mais l’ensemble me laisse une drole d’impression. J’ai pas mal cherché des civilisations qui auraient fonctionné sans l’esclavage, la discrimination notamment des femmes, la guerre, la colonisation... enfin toute la ribambelle des joyeusetés et je n’en ai pas trouvé, ou vraiment sur de courtes périodes. 
            Or si ce document remet en cause la (ridicule) idée d’une colonisation avant tout civilisatrice et l’idée du bon civilisé contre le vilain barbare il propose une vision tout aussi manichéenne du bon arabe agressé par le vil français. Or je ne crois pas du tout au fait que ces deux phénomèmes se compensent. Au contraire ils s’amplifient l’un l’autre.
            On lui répondra " oui et les arabes qui ont fais des razzias et envoyés des millions d’occidentaux se faire castrer par des princes arabes" etc etc etc .
            Enfin a part ça je comprends que certains discours, que l’on voit relayés sue ce site, puissent faire sortir de ses gonds ( ce que vous ne faites pas vous même d’ailleurs, bravo) et poussent à créer un contre discours en réaction. Mais il est indispensable qu’il existe autre chose, une troisième voie en quelque sorte qui crée autre chose qu’une polarisation manichéenne


          • 2 votes
            sylvain66 19 septembre 18:18

            @badaboeuf
            il faudra me préciser ou vous avez vu du salafisme ici.
            Je ne suis pas pour l’immigration massive actuelle, elle est malsaine sous presque tous ses aspects. C’est le pis aller d’un empire en fin de vie.
            Cependant remettre l’immigration en cause, c’est avant tout parler de françafrique, de néocolonialisme (pas que français, loin de là), de la guerre perpétuelle entre les nations et de l impérialisme américain actuel.
            Vous donnez beaucoup trop d’importance aux "salafistes rampants"( qui a d’ailleurs des liens étroits avec l’impérialisme américain). On n’arrêtera pas l’immigration en créant un bunker, on dépend beaucoup trop de l’extérieur


          • vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 19:04

            @sylvain66


            "Vous donnez beaucoup trop d’importance aux "salafistes rampants"( qui a d’ailleurs des liens étroits avec l’impérialisme américain). On n’arrêtera pas l’immigration en créant un bunker, on dépend beaucoup trop de l’extérieur."

            Oui, il fait des cauchemars de salafistes tout en soutenant ceux qui les promeuvent ... Faut pas lui en vouloir, il ne comprendra pas.

            Pour l’immigration, justement, l’impérialisme américain a fait briser le barrage libyen, ce qui a favorisé l’immigration massive de puis l’Afrique via la Méditerranée. Puis la Syrie ensuite. Il y en a qui ont peur des effets, mais tout en soutiennent leurs causes ...


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 19:08

            @sylvain66

            " il faudra me préciser ou vous avez vu du salafisme ici.

            "
            .
            Du salafisme ... c’est par ici !


          • 1 vote
            sylvain66 19 septembre 19:16

            @Hijack ...
            Pour l’immigration, justement, l’impérialisme américain a fait briser le barrage libyen

            J’ai vu l’autre jour cette pourriture de BHL parler de "la crise des migrants", comme quoi " l’histoire était en train de nous juger", qu’il fallait "aider les migrants"
            Ce ... a été le fer de lance médiatique de la destruction de la lybie et derrière nos médiacrates lui donnent une tribune pour faire la leçon aux racistes français gilets jaunes... a gerber
            Putain c’est des types comme ça qu’on doit s’emplafonner plutot que de se taper dessus entre algériens, français, musulmans ou chrétiens.

            BLAST a mis a jour le financement par le quatar de BHL et des sarkozys pour créer le chaos lybien. Rien que pour ça je me suis abonné. BHL leur fait un procès, aucun média n’en parle, soutenez BLAST



          • vote
            sylvain66 19 septembre 19:22

            @Hijack ...
             je serais curieux de savoir ce que vous pensez du message que je vous ai adréssé


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 19:28

            @sylvain66

            " Or je ne crois pas du tout au fait que ces deux phénomèmes se compensent. Au contraire ils s’amplifient l’un l’autre.
            On lui répondra " oui et les arabes qui ont fais des razzias et envoyés des millions d’occidentaux se faire castrer par des princes arabes" etc etc etc " 

            .
            Pour le documentaire, l’Algérie à cette époque était une terre accueillante et très calme, tellement accueillante que les commandants des divers navires passant autour évitaient ; en effet, pas mal de marins y ayant accosté ne revenaient plus à bord de leur bateau, mais demandaient asile et ainsi, bcp sont restés ... certaines de leurs descendances sont connues.

            Pour les razzias, au moins, vous dites arabes et pas musulmans comme bcp de contradicteurs. Oui, les arabes ont fait des conquêtes qu’il n’auraient pas dû faire ... mais qie des millions de d’occidentaux se sont fait castrer, je n’ai pas eu connaissance de ces faits. Je sais par contre que les turcs utilisaient les eunuques, mais ce n’était le fait de gens du quotidien mais plutôt des palais royaux, ils n’étaient pas si nombreux, mais c’est ,bien sûr condamnable. 

            Vous savez, je suis algérien d’origine, mais me considère aussi français qu’algérien, j’ai la chance de bénéficier des 2 cultures, donc je peux parler de l’un ou de l’autre, en bien ou en mal, c’est pareil pour moi, mais je prends par contre, tjrs la défense du plus attaqué, lors de trop gros mensonges. 

            J’ai étudié les crimes des uns et des autres ... et sincèrement, il n’y a pas photo et comme vous l’avez lu ci-dessus, je n’accuse pas les français, mais certains gouvernements français pour les colonies. Les occidentaux ont fait des guerres meurtrières par centaines de millions et avaient colonisé, sans oublier l’inquisition ... les mêmes faits rapportés aux arabes sont minimes en nombre de morts. Je suis perso même contre la conquête de l’Espagne qui n’avait pas lieu d’être.



          • vote
            sylvain66 19 septembre 20:03

            @Hijack ...
            merci de la réponse. Je ne vous mettais pas en cause personellement, je parlais de la video et de ce phénomène en général, je trouve que vous vous en sortez bien au vu des commentaires.

            Si vous voulez vous renseigner sur la traite des blancs. Ca concerne des millions de personnes et peux survivaient a une castration quasi systématique. Même histoire aves les noirs d’ailleurs, avec des chiffres un peu plus gros.
            Les razzias des "barbaresques" ont durées des siècles. Ca a même servis de motivation a l’invasion de l’algérie. Sachant que pendant des siècles des souverains européens ont vendus des blancs aux arabes par l’intermédiare des juifs, cela relève très certainement du prétexte, mais c’était un des faits évoqués

            Concernant votre étude des crimes, je ne vous rejoint pas dans votre analyse. Les occidentaux ont eus les moyens de l’industrie et de la technique. Tout y est donc multiplié par dix, mais ce n’est pas la taille de l’arme qui fait les convitions de celui qui la porte. Par exemple l’occupation de l’espagne, ou les chrétiens n’ont pas eu le droit de lever les yeux sur les musulmans pendant 9 siècles, est peut être toute petite vis a vis de la colonisation occidentale, mais c’est la même logique, les mêmes sentiments humains qui sont en jeu a mon avis


          • vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 20:04

            @sylvain66

            Quel message ? Il n’est malheureusement pas possible de communiquer par messages privés ici. 


          • vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 20:11

            @sylvain66

            Je vais revenir plus tard sur la période en Espagne, que je connais comme ça, donc pas en grand connaisseur, c’étaient des maures (Kabyles) ; mais je ne crois pas du tout qu’il y avait une si grande répression telle que vous la décrivez.


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 21:11

            @sylvain66,

            J’ai un peu cherché ... et, bien sûr qu’il y avait eu de nombreuses batailles, mais jamais de massacre de civils. Si vous trouvez des sources fiables l’affirmant, merci de me les indiquer.
            .
            Sur la conquête : (Selon moi, la conquête de l’Espagne a été une des plus grandes erreur des musulmans, cela après la mort du Prophète). 

            Les envahisseurs du VIIIe siècle étaient, dans leur grande majorité, des Berbères à peine islamisés. Les Arabes proprement dits auraient été au nombre de trente mille à cinquante mille. La masse de la population ne s’est convertie à l’Islam que tardivement. C’est que les conquérants, des guerriers en quête de butin, ne font guère de prosélytisme religieux. Ils laissent subsister en territoire musulman les Juifs qui s’y trouvent, ainsi que d’importantes communautés de chrétiens, les mozarabes.


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 19 septembre 23:58

            @sylvain66

            Votre lien sur la traite des blancs ... alors que les arabes sont dits blancs (malgré qu’il y a plus de blancs basanés), il s’agit d’ottomans, musulmans mais pas arabes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès