• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Des noirs américains s’expriment après avoir rencontré le président (...)

Des noirs américains s’expriment après avoir rencontré le président Trump

Ceux que vous ne verrez jamais dans les médias mainstream

Transcription :

Bonjour ! Nous aimons notre président Trump ! Merci à vous ! Oui, nous l'aimons. USA ! C'était super. Les Américains avant les clandestins. C'était génial. C'était une des plus grandes expériences de ma vie. Je ne l'oublierais jamais. C'était merveilleux… c'était magnifique. Absolument. Regardez tous ces oncles Tom, hein ? Des Noirs libres penseurs. C'était fantastique. C'était incroyable. C'est un tel honneur d'avoir pu venir et même voir le président en personne. C'était incroyable. Je viens de rencontrer le président. Il m'a dit que j'étais le mec le plus cool de la pièce. C'était un honneur, merci. Vous savez, je ne pensais pas que je serais ici un jour, le gars de la rue… à la Maison Blanche. En tant que Noir, jamais je n'aurais pensé que je serais le premier de ma famille à être invité à la Maison Blanche. Vous savez, peu de gens pourraient dire ça dans les familles noires. Non, donc c'est bien que ça se soit réellement passé, vous savez. Je suis entré dans l'histoire dans ma famille. Une expérience incroyable. Beaucoup d'Américains ordinaires y ont participé, ont eu l'occasion de partager des rires avec le président des États-Unis. C'était une expérience formidable. Je lui ai serré la main. G énial. J'ai perdu ma voix là-bas, alors je suis désolée. C'était incroyable... Nous avons passé un excellent moment. ... De voir le président, le vice-président. Oui, Monsieur. ... De voir tant de conservateurs noirs américains.

Il était juste lumineux. Une énergie... C'est notre troisième fois à elle et moi. A chaque fois qu'on y va, le Président Trump, il est si drôle… il est juste lumineux. L'énergie est incroyable. Chaque fois, on ressent de la chaleur. C'est électrisant. Ça m'a donné des frissons. Dès qu'il est entré, la façon dont la foule a explosé là-dedans, c'était comme... Le président a dit que nous lui avions fait sauter les oreilles. J'ai eu l'occasion d'écouter tout ce qu'il fait pour la communauté noire, et je suis juste reconnaissant pour ce Président. Je ne l'ai pas soutenu lors de la dernière élection, mais après avoir vu ce qu'il fait et le discours qu'il a prononcé, il m'a convaincu. Je vais voter pour lui en 2020. Il a fait savoir très clairement qu'il est ici pour faire passer l'Amérique en premier. Vous savez, il y a des gens qui souffrent ici, mais en attendant, on consacre beaucoup de temps et d'énergie à aider les clandestins ou les personnes qui viennent dans ce pays de façon illégale. Et vous savez, les démocrates ont fichu le bazar dans nos centres-villes, mais lui essaie vraiment d'éradiquer tout ce désordre et d'aider les gens de la manière la plus efficace possible... contrairement aux mensonges et promesses vaines des démocrates, qui n'ont eu aucun résultat. Les gens se réveillent. Les gens changent. Les Hommes sont naturellement conservateurs. Parce que nous sommes des êtres humains…

On nous apprend à travailler dur pour ce qu’on a. On ne grandit pas en se faisant dire "tu vas avoir quelque chose juste parce que tu le veux" ou " tu n'as pas à travailler pour l'obtenir". Quand j'ai volé et que j'ai essayé de me procurer un snickers et que je n'avais pas d'argent pour ça, ma mère m'a tapé sur la main " repose ce snickers ! On ne peut pas se le permettre". Vous voyez ce que je veux dire. Mais les démocrates eux disent "hey, on va tout vous donner gratuitement". C'est pas vrai, car rien n'est gratuit. Nous payons tout avec nos impôts. Ce sont eux qui travaillent pour nous. C'est Donald Trump qui m'a réveillé. Au début, quand il a été nommé et qu'il a été élu, j'étais pas un grand fan. Mais de voir ce qu'il a fait pour les communautés noires, de voir ce qu'il a fait pour l'Amérique en particulier, je suis devenu un énorme fan. Et il a mon soutien pour encore quatre ans et je vais voter pour Donald j Trump. Rendez-vous là-bas. Et quand il nous a dit, quand il nous a demandé " qu'est-ce que nous avons à perdre", j'ai dit "c'est exactement ça". Nos écoles sont terribles, nos collectivités sont horribles, nous devons faire quelque chose. Nous devons faire quelque chose. Et c’est ce qu’il fait Mais je sais qu'avec lui, nous allons accomplir un grand changement ici en Amérique. Je pense que beaucoup d'Afro-Américains se réveillent et se rendent compte que Trump est formidable pour l'Amérique ...

Soutenez son travail en faisant un don sur : http://www.filsdepangolin.com ? Facebook : https://www.facebook.com/FilsdePangolin/ Twitter : https://twitter.com/Filsde_Pangolin @Filsde_Pangolin ---- Source ➡️ https://youtu.be/3gbsBU5XXIY ---- Traduction : Alexandra Lépée ----

"Si vous reuploadez cette vidéo sur votre chaine ou ailleurs, merci de mettre un lien vers cette vidéo, c 'est toujours appréciable " ---- #FilsDePangolin

Tags : Racisme Médias Donald Trump




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • 5 votes
    sls0 sls0 26 août 21:53

    C’est quoi tout cette propagande pour Trump en ce moment.

    C’est pas les USA ici, on ne vote pas pour le président US.


    • 2 votes
      La France Réveillée NOUS SOMMES RÉVEILLÉS 27 août 11:57

      @sls0
      Alors on s’auto-plussoie mon loulou ?


    • 1 vote
      sls0 sls0 27 août 12:37

      @NOUS SOMMES RÉVEILLÉS
      Le soleil se lève à peine ici et la nuit je dors.
      Je laisse le plaisir enfantin des plus aux enfants et aux demeurés.


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 27 août 13:43

      @sls0

      Je pense que c’est lié à deux grilles de lecture :

      -Il y’a ceux qui sont dans une perspective de croyance au complot systématique qui considèrent que Trump est le plus grand résistant à l’« Etat profond » ( auquel ils donnent un contenu ésotérique qui n’a plus rien à voir avec Peter Dale Scott qui a créé ce concept) et qui fondent sur lui tous leurs espoirs de lutte contre le « nouvel ordre mondial » ( auquel ils donnent aussi un contenu ésotérique à la Alex Jones ). 

      -Il y’a ceux qui ont une vision racialiste de la société, qui considèrent que l’homme blanc est menacé de toute part et qui voient en Trump, à tort ou à raison, le grand défenseur des blancs. 

      Ici, on est dans la première configuration. Mais chez certains, c’est les deux en même temps.


    • 2 votes
      ged252 27 août 18:55

      @sls0
      C’est pas les USA ici


      .
      Ben si c’est les USA, on copie tout sur les USA, et j’ai bien peur que ce soit les mêmes personnes qui dirigent en coulisse les USA, et qui dirigent en coulisse la France.
      .
      Le merveilleux melting pot a commencé aux USA à partie de 1965, avec les lois sur l’ouverture du pays à l’immigration, et en France ça a commencé en 1981, avec le grand, l’immense, Mitterrand.


    • vote
      microf 28 août 01:32

      @ged252

      Les Usa sont un pays d´immigration, le Président Trump est un descendant Allemand.
      Les seuls de souches Americains sont les indiens.


    • vote
      Heimskringla2 Heimskringla2 28 août 07:28

      @microf

      Même les Indiens ne sont pas de souche. 


    • 1 vote
      albert123 28 août 08:47

      @maQiavel

      tu oublies juste tout ceux pour qui foutre une raclée aux pédo gauchistes et nettoyer les écurie d’augias en mettant fin aux délires féministo-lgbt-racialiste est une bonne chose, 

      voir tout les dégénérés perdre leur face dès qu’un trump est élu est en soi un moment de joie,

      remettre à leur juste place tous les idéologisés et autres zinzins fragiles qui nous les brisent quotidiennement avec leurs lubies sociétales est devenue une nécessité pour inverser la tendance décliniste de l’occident que ces zouaves et leur valeurs inversées estiment être du progrès,

      il n’y a de toute évidence rien a espérer du coté des démocrates, avec trump pas grand chose non plus, mais ce pas grand chose c’est déjà beaucoup,

      les gauchistes sont heureux de vivre dans la fange, les non gauchistes (censurés et ostracisés depuis presque 40 ans) ne le supportent plus, de fait un type comme trump sans être la panacée c’est déjà un bol d’air

      le plus sage serait de laisser la main avant que la rancoeur n’amène à la vengeance une fois les rennes repris, après les gauchistes n’ont jamais été des gens raisonnables mais des idéologisés donc des hystériques, on connait donc déjà leur position et ce qui leur arrivera quand le vent aura définitivement tourné


    • vote
      ged252 28 août 10:14

      @microf
      Les noirs en Afrique noire sont les seuls de souche.
      Les blancs en Europe sont les seuls de souche
      .
      Les Usa sont un pays d´immigration,


      .
      Les USA ont été un pays d’immigration exclusivement Européenne, jusqu’en 1965. C’est après 1965 que le melting pot a commencé. C’est à dire l’immigration en provenance du monde entier.
      .
      Selon Huntington "Qui sommes nous ?" les sondages réalisés ont montré qu’il n’y a jamais eut plus de 14 % des américains qui voulaient plus d’immigration.
      Il pointe comme responsable de l’immigration les démocrates et plus particulièrement le milieu universitaire, les journalistes et le milieu du show bizness, qui en ont fait la promotion.
      .
      C’est quand même bizarre que toi, microf, un africain qui vit en Afrique, selon tes propres paroles, tu prêches le droit à l’immigration et à l’installation des étrangers aux USA, en disant que " les USA ont toujours été un pays d’immigration" ; Alors que vous les Africains avez chassés les blancs de vos pays, trouvant trop difficile de vivre avec eux ; Ou ne voulant subir aucune contrainte venant des blancs, cela étant trop humiliant pour votre amour propre, et alors que les blancs vous ont tout apporté : la paix, la fin de l’esclavage, la fin des guerre tribales, la santé, la médecine, le progrès technique, le confort, l"hygiène ect
      .
      Et nous en France ou aux USA on devrait accepter des gens qui ne nous apportent rien, qui nous haissent, nous insultent, nous agressent, et qui veulent nous imposer leurs lois et leurs façons de vivre ?
      .
      Lois et façons de vivre qui sont si bonne qu’ils les ont fuient en venant en Europe,


    • 1 vote
      ged252 28 août 10:39

      J’apporte une précision importante
      .
      Il y a gauchiste et gauchiasse.
      .
      Ou sont passé les gauchiasses ? On n’en a plus sur les forums, ou presque plus.
      .
      C’est que depuis 5/6 ans la merveilleuse immigration pour laquelle ils se font battu toute leur vie, comme des lions, malgré les avertissement que Le Pen leur avait adressé, selon lesquels cette immigration à terme se retournerait contre eux.
      Et bien ce retournement a fini par arriver et les mêmes personnes qui nous expliquaient que si nous nous opposions à l’immigration nous étions des racistes, des fachos, des sans coeurs, des salauds (Tapie), des nazis, et que nous avions un devoir moral d’accueillir l’immigration à bras ouvert, qu’en tant que pays riche, nous avions une obligation de solidarité, que nous devions être des humanistes, que l’immigration était un enrichissement humain et culturel, ... et autres choses du même style ...
      Les mêmes personnes ont soudain fait volte face il y a environ 5/6 ans en arrière, et sont devenus anti immigration et anti islam.
      Par contre elles sont toujours anti RN, anti chrétiennes, anti raciste et toute la liste
      .
      Ce sont ces mêmes personnes qu’on qualifiait de gauchiasse, de "anti tout", les mêmes qu’on continue a qualifier de fou ou de malade mentaux : "la gauche est une maladie mentale"
      .
      Les gauchistes étaient les français de souche convaincu par la propagande, les gauchiasses d’autres personnes .....


    • vote
      ged252 28 août 10:41

      @ged252
      C’est par rapport à ce qu’à dit Albert123, mais je ne peux pas en dire plus. smiley


    • vote
      Mr.Knout Mr.Knout 28 août 13:59

      @ged252

      "Les USA ont été un pays d’immigration exclusivement Européenne, jusqu’en 1965 "

      Les noirs dans tout ça ?


    • vote
      Heimskringla2 Heimskringla2 27 août 17:29

      Le prix du rêve Américain, c’est l’inégalité et c’est l’inégalité qui fait la beauté de la vie. 


      • 1 vote
        yoananda2 27 août 18:29

        @Heimskringla2

        Le prix du rêve Américain, c’est l’inégalité et c’est l’inégalité qui fait la beauté de la vie. 

        chaque fois qu’on veut plus d’égalité, on le paye par une perte de liberté.

        Il y a ceux qui préfèrent vivre et mourir libre, et il y a ceux qui préfèrent une vie d’esclave.

        Merci à Pol Pot, Staline et Mao Tsé Toung de nous avoir montré le prix de l’égalité.


      • vote
        Heimskringla2 Heimskringla2 27 août 21:25

        @yoananda2

        Oui, le prix de la liberté, c’est le risque. On en revient à la vidéo de Onfrey sur ce sujet. 

        Cioran disait que la liberté était trop lourde pour beaucoup de gens. Il n’avait pas tord et dans cette époque, c’est encore pire. La névrose du virus Chinois en est un symbole.


      • vote
        albert123 28 août 10:19

        @Heimskringla2

        l’inégalité n’est pas un coût, juste une réalité naturelle qui dérange uniquement les adeptes de la morale du ressentiment qui ont remplacé l’axe médiocres / doués par le risible et grotesque axe gentils / méchants.

        l’égalitarisme n’est qu’un déni de cette réalité, mu par une idéologie et des anti valeurs qui cumulent toutes les tares humaines.

        et c’est justement cette idéologie qui n’est que moraline haineuse et sectaire qui empêche une redistribution des richesses sereine.

        En tant que doué je suis plus enclin à redistribuer une partie des fruits de mon labeur à ceux qui ne le sont pas, et ce d’autant plus que socialement je suis considéré comme faisant partie d’une élite.

        En tant que méchant désigné comme tel par des feignasses jalouses et inaptes, s’autoproclamant représentantes du camp du bien, je n’aie plus que mépris pour ceux qui me déclarent ouvertement la guerre.

        la morale aristocratique amène donc à bien plus de grandeur et d’humanisme que la morale du ressentiment qui ne pousse qu’a la détestation de l’autre.


      • vote
        Mr.Knout Mr.Knout 28 août 14:28

        @yoananda2

        C’est marrant de vous voir manier le concept d’égalité aussi vaguement que le font les gauchistes.
        Egalité de quoi ? de droits ?Economique ?...?

        Qu’es ce qui justifie une telle inégalité économique aux USA ? L’age d’or de ce pays était accompagné d’une certain mesure de ses élites économiques. Qu’es ce qui, si ce n’est le creusement de l’écart entre classe moyenne et élites, a permis à Trump de se faire élire ? D’ailleurs de plus en plus de milliardaire comprennent que cette inégalité est très nuisible pour l’ensemble de la société.


      • vote
        maQiavel maQiavel 28 août 15:39

        @Mr.Knout

        Même chez les gauchistes, moi je n’ai jamais vu la notion d’égalité manié aussi vaguement, lorsqu’ils en parlent c’est toujours dans un secteur spécifique du champ social, ce n’est jamais l’égalité « en général ». Et si on veut parler d’égalité économique, à part dans les groupuscules marxistes les plus radicaux, il n’en est jamais question, les gauchistes parlent plutôt de réduction des inégalités, c’est-à-dire qu’ils acceptent le principe des inégalités économiques mais qui ne soient pas béantes jusqu’à l’absurde. Après, on peut ne pas être d’accord avec eux mais au moins on comprend ce qu’ils défendent et ce à quoi ils s’opposent.

        Là c’est autre chose, c’est incompréhensible. J’ai l’impression que chez certains, le mot « égalité » les renvoie à autre chose, à une sorte d’imaginaire affectif, à quelque chose qui ressemblerait à un archétype qui ferait des humains des êtres par essence et par nature absolument égaux et indifférenciés. Peut-être que je me trompe mais ça expliquerait les récurrentes références à la nature et aux essences pour prouver que cet archétype est faux ( alors que personne ne le défend, d’où la difficulté de comprendre leur propos) et ça explique aussi les confusions fréquentes entre « égalité » et « différence ». Mais c’est avant tout une question d’affect et de ressenti, donc impossible à contre argumenter rationnellement, eux le ressentent comme ça, c’est tout …


      • vote
        Mr.Knout Mr.Knout 28 août 18:32

        @maQiavel

        "Même chez les gauchistes, moi je n’ai jamais vu la notion d’égalité manié aussi vaguement "

        Tu doit pas en voir beaucoup. smiley
        Je me douterais de ce que cache cette critique de l’égalité au sens général si je n’avais pas connaissance de la complexité des pensées de ces interlocuteurs.Pour moi : La pensée anglo-saxonne à coloniser les esprits, l’élection, la relation supériorité/infériorité, le rapport à la "grace" divine même si maquillée chez les athées par d’autre termes, entre autres concept tue l’esprit français. (la langue le sauve encore mais pour combien de temps).
        Nous avons là des gens la plupart du temps (comme moi) courtois je préfère demander une précision.



        • vote
          Scalpa Scalpa 30 août 11:26

          Un blanc dans une maison noire.

          Un noir dans une maison blanche.

          Dans une raie publique bananière lequel monte au cocotier le premier ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès