• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Europe va-t-elle aider Joe Biden à remplir les caisses américaines (...)

L’Europe va-t-elle aider Joe Biden à remplir les caisses américaines ?

Le Président américain Joe Biden souhaite harmoniser sur le plan international l’impôt sur les sociétés. Olivier Piton, avocat et auteur, analyse au micro de Rachel Marsden les réactions et les enjeux européens et mondiaux qui en découleraient.

Tags : Etats-Unis Union européenne Impôts




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Hijack ... Hijack ... 17 avril 18:11

    Ben voyons ! L’Europe (ou plutôt, l’U.E ) est là pour ça, non ?  smiley

    Manquerait plus qu’ils se rebellent les européens ... non mais !


    • vote
      Sentero Sentero 18 avril 18:43

      Moi ce que je vois c’est que Trump a baissé les impôts sur les profits des entreprises et que Biden essaye de revenir en arrière ce qui n’est très populaire dans les milieux d’affaire... bref il fait (à minima mais c’est déjà mieux que Trump) ce qu’à peu près n’importe qui de censé ferait à sa place pour tenter de redistribuer un peu plus les richesses...


      • vote
        yoananda2 18 avril 20:51

        @Sentero

        pour tenter de redistribuer un peu plus les richesses...

        je n’ai jamais compris pourquoi il faut "redistribuer les richesses" au juste.

        L’américain moyen avec son 4x4, sa maison à 4 salle de bain, ses 3 écrans plats n’en a pas assez ?

        Il faudrait envoyer des 4x4 en Afrique ?

        De quoi on parle au juste ?

        Le richesse de Jeff Bezos par exemple se compte surtout en actions. Il faudrait redistribuer ces actions aux pauvres ? (ce qui ferait sûrement s’écrouler leur cours mais passons)

        Non seulement je n’ai jamais compris, mais je n’ai jamais trouvé quelqu’un pour me donner une explication qui tienne la route, au dela de l’injonction quasi religieuse.

        C’est à dire, ma question est : une définition rigoureuse de ce qu’est la richesse, comment elle est produite, et pourquoi il serait plus juste de la redistribuer "plus" (qu’elle ne l’est déjà), et envers qui et selon quel principe.

        Ce n’est pas de la rhétorique, c’est une vraie question.

        Par exemple, si on me dit que les pauvres ne peuvent pas se soigner correctement, j’entends, et je ne dis pas qu’on doit les abandonner à leur triste sort, ni même qu’on doit leur couper l’eau. Ce n’est pas ce que je dis. Mais la, on ne parle pas de redistribuer les richesses, on parle d’assurer certains besoins minimaux pour vivre, et il me semble qu’on a déjà des impôts pour ça. Si les états ne les utilisent pas pour ça, il faut peut être aller demander ce qu’ils font avec plutôt que d’accuser les "trop riches", non ?

        Bref.

        Si vous avez une explication, je suis preneur.


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 18 avril 22:49

        @yoananda2

        "Mais la, on ne parle pas de redistribuer les richesses, on parle d’assurer certains besoins minimaux pour vivre"

        La définition des "besoins minimaux pour vivre" est une jauge très variable. 


      • vote
        Sentero Sentero 18 avril 23:43

        @yoananda2

        En ce qui me concerne j’évoquais les entreprises (pas les "riches" ou "trop riches")... je trouve qu’il est normal que leurs profits soient imposés pour profiter à des services publics par exemple ce qui contribue selon moi à une sorte de "redistribution des richesses".


      • vote
        yoananda2 19 avril 00:06

        @Sentero
        d’accord. Les profits des entreprises alors.
        Ils sont déjà taxés non ? taxes, charges sociales, impôts sur les benefs,, sur les dividendes et j’en passe.

        Comment vous équilibrez avec les taxes sur les personnes du coup ?
        Comment vous équilibrez pour ne pas délocaliser ailleurs ou c’est moins taxé ?
        Quel serait le niveau de taxation qui ne tuerait pas les entreprises ? (il faut qu’elles puissent 1/ investir, 2/ attirer les capitaux)
        Et pour faire quoi de ces taxes au juste ? quoi de plus qu’on ne pourrait pas faire avec les taxes actuelles ?

        Vous dites pour redistribuer aux "services publics"... je suppose que vous pensez hopitaux, écoles ... mais c’est déjà gavé d’argent le public. S’il en faut plus c’est peut être parce que c’est mal géré plutôt que parce qu’il manque de la "redistribution". On ne peut pas justifier un nouvel impôts dès que le public alloue mal ses sous et qu’il décide de sacrifier certains pans. En France par exemple 58% du PIB va dans le public. C’est gigantesque. Si on manque de lit d’hopitaux ce n’est pas parce que les entreprises sont "trop riches", c’est parce que des politiques ont décidés que les lits d’hopitaux étaient moins prioritaires que ... (la liste est longue).
        Bref, je ne voulais pas dire qu’il ne faut pas le faire, mais je voulais demander comment vous le justifiez "proprement".
        Parce que à un moment, s’il n’y a plus d’entreprises, il n’y a plus rien à taxer. (donc forcément y a une limite à ce qu’on peut faire en la matière)


      • vote
        Sentero Sentero 19 avril 14:23

        La question est plutôt d’arriver à un minimum d’harmonisation entre les pays au niveau des taxes sur les profits des entreprises sinon la tentation d’un dumping fiscal pousse les taxes sur les entreprises à la baisse et cela au détriment de dépenses publiques, plus ou moins bien utilisées mais pas forcément inutiles pour autant.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès