• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Russie a lancé l’un des drones furtifs les plus puissants du (...)

La Russie a lancé l’un des drones furtifs les plus puissants du monde

La Russie a lancé l'un des drones furtifs les plus puissants du monde.

La Russie a lancé le drone kamikaze le plus puissant du monde

Tags : Prospective et futur Russie Ukraine Armes




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Croa Croa 15 juin 14:48

    Pourquoi « drone kamikaze » ? C’est tout simplement un missile de croisière (avec option de pouvoir changer de cible en vol mais ce détail ne justifie pas un nouveau nom il me semble).


    • 1 vote
      sls0 sls0 15 juin 15:39

      @Croa
      Un drone avec 3kg d’explosifs que l’on peut lancer sur une cible ou qu’il le fasse d’une façon autonome on peut dire drone kamikaze.


    • vote
      sls0 sls0 15 juin 15:31

      Pour la première vidéo les russes avec leur système Mourmanks BN neutralisent tout signal GPS, communication satellite sur 2000km.

      Je me demande comment ils vont faire voler leur drone dans ces conditions.

      Dans la deuxième vidéo le drone avec ses 4 hélices ascensionnelles sur les ailes est ukrainien, c’est un drone à propulsion hybride. Il a de bonnes caractéristiques mais pas de bol pour lui, au pays de la corruption il a peu de chances.

      Le Lancet à déjà dégommé du TB2 turc en Syrie à titre de test.

      Pour l’instant le drone Switchblade n’a fait qu’une taupe comme victime en Ukraine, il ne supporte pas les kalachnikovs. Il est facilement repérable et pas bien rapide.

      En Ukraine de simples drones DJI Mini2 coutant 10000 fois moins qu’un TB2 ont fait un boulot sur le terrain plus appréciable en général que le TB2.

      En vision thermique avec le Mavic 2 Enterprise Advanced, on a du haut de gamme qui reste discret, un zoom x32, 640x512 lignes en thermique.

      Le Orlan-10 russe coûte 500 fois moins que le TB2 mais avec ses différents modules est plus polyvalent.


      Il y a de plus en plus de contre-mesures contre les drones, il faut du discret, c’est pour cela que ma préférence va vers le Mini2 à 460€ ou le Mavic 2 Enterprise Advanced à 6000€.

      Une vidéo sur le Mavic 2 entreprise advanced :

      https://youtu.be/j6Ro827cNLA


      • vote
        sls0 sls0 15 juin 18:45

        @Zip_N
        Je ne peux parler que de ce que je connais.
        De mon service militaire je me rappelle que dans le cadre de la discrétion, c’est surtout le bruit et le mouvement qui nous trahissent.
        En drone j’ai un Air 2S et un Mini2. Il y a 15 jours un ami viticulteur m’a montré son octocoptère pour la pulvérisation. Pas du tout discret le bestiau, il est bruyant et très visible. J’ai fait des prises de vue avec le Air 2S le plus bruyant de mes drones, on ne l’entendait pas.
        Ce sont des drones très bruyants et très visibles qui sont employé pour le transport de grenades et Cie, pour moi c’est bon pour de la propagande mais nul au niveau tactique. 
        Le drone du pote c’est une caisse pour le transport, une table pour le montage et une commande à peu près équivalente à deux ordinateurs portables.
        Mon Mini2 entre dans une poche de veste, une minute pour le faire voler, je l’emploie pour de l’animalier car il est très discret. Au niveau portée c’est 10km que je n’ai pas testé. Lui au niveau tactique il vaut le coup. Le bidasse programme sa route, le sort de sa poche, le drone fait sa surveillance de 4-6km de front sans être vu et revient se poser. Il change la batterie et le renvoit sur le douteux, il a un visuel, les coordonnées après place aux mortiers ou canons.
        Pour les plus gros drones je connais moins, je me suis intéressé au drone houti, 2000 euros ce drone, il a niqué des batteries Patriot, une raffinerie Aramco, des aéroports, le TB2 turc à 5 millions de dollars n’a pas le même palmarès. Il a un SR (surface équivalent radar) de piaf, se fabrique dans un garage.
        Les iraniens viennent d’abattre un MQ 4C triton à 190 millions de dollars. Dès qu’un pays à une maîtrise technologique le technologique coûteux dérouille. Pendant ce temps là aucune batterie Patriot n’a réussi à abattre un drone houti. Des Pantsir russes les abattent mais il en faut un tout les 15km.

        En Ukraine les drones ont bousculé les tactiques habituelles, en Syrie les russes ont appris à travailler avec les drones et l’artillerie en synergie. La consommation d’obus a été divisé par 20.
        Les tchétchènes à Marioupol ont lancé la mode des petits drones, du combat urbain c’est passé au front proche.
        Un paramètre nouveau qui sera pris en compte.
        Les iraniens ont détruit un drone qui vaut 380000 drones Mini2, les iraniens ne pourraient jamais détruire 380000 Mini2. Le nombre son influence c’est du facteur 2 ou au carré, la qualité c’est du facteur 1.


      • 1 vote
        roman_garev 16 juin 10:50

        @sls0
        "Pour la première vidéo les russes avec leur système Mourmanks BN neutralisent tout signal GPS, communication satellite sur 2000km. Je me demande comment ils vont faire voler leur drone dans ces conditions."

        L’armement russe n’utilise guère le système GPS, mais le système russe GLONASS.

        Mais dans ce cas même le GLONASS n’est pas utilisé.

        Le complexe Lanzet contient trois types de systèmes de guidage : par coordonnés, optoélectroniques et combinés. De plus, les deux modèles (Lanzet-1 et -3) disposent d’un canal de communication télévisé, qui permet à l’opérateur d’observer visuellement la défaite de la cible. Parmi les autres caractéristiques de l’appareil, il y a la capacité de déterminer les coordonnées de diverses sources et objets, de sorte qu’il ne nécessite pas de systèmes de navigation par satellite. (Source en russe.)


      • vote
        sls0 sls0 16 juin 15:25

        @roman_garev
        C’est par rapport à la première vidéo ma remarque, c’est du temps long, malgré des guidages inertiels devenu très performants, le temps long demande à se repositionner de temps en temps, il y a le système GPS ou Glonas, la triangulation de signals radios, les étoiles ou la position du soleil.
        En plus c’est un drone connecté donc qui doit échanger des ondes radios.
        Ma première rencontre avec le Krasukha ça été sur Fligthradar24 du coté Méditerranée orientale, je voyais des avions sauter sur la carte confirmé par leur traces, impressionnant. Le lendemain j’ai eu la réponse sur aviapro.com, un site qui connaît très bien le matériel russe, avec des connaissances pointues et des sources bien placées.
        Pour les israéliens et les américains dans le coin c’est l’horreur imparable.
        Vu la puissance du système je crois que même le matériel russe doit être perturbé.

        La deuxième vidéo, déjà un drone ukrainien présenté comme drone russe ça fait tâche.
        En théorie mes drones le signal porte à 10-12km et bien plus aux USA. DJI au niveau radio-commande ils sont au top.
        Personnellement j’ai testé jusqu’à 6km sans problème, du vol à vue avec une lunette x30.
        J’ai déjà eu des coupures de liaison à 200m à cause de micros HF. Se baser sur l’image pour conduire un drone qui a perdu ses références c’est bien sur le papier mais dans la pratique j’y crois pas.

        Dans votre article on parle du Switchblade, en Ukraine avec les Krasukhas c’est le fiasco complet.
        Le Lancet par contre il a du potentiel, pour le TB2 turc c’est l’ennemi mortel.
        L’idée de mines aériennes est intéressante, vu la durée de vol l’inertiel est plus que suffisant, une reconnaissance ami/ennemi, des senseurs et 50gr d’IA et roule ma poule.

        A toute avancée technologique on trouve une parade, en Ukraine les drones on fait une entrée remarquée, je ne parle pas du TB2, il y en a pour 300 millions de dollars qui ont été envoyés au tapis. Coté russe ont a vite compris, en Russie il n’est pas rare qu’il y ait des conscriptions civiles pour les bidasses. La dernière que j’ai vu passer il y avait 300 drones dont 200 DJI Mini2 à 460 euros.
        Cette petite merde à 460 euros surveille sans se faire repérer 4 à 6km de front. 10000 fois moins cher qu’un TB2 mais un gain tactique qui n’est pas 10000 fois moindre surtout avec des mortiers ou obusiers à proximité.
        Pour info, les iraniens ont abattu ces derniers jours un drone US MQ-4C qui coûte 190000 dollars, les américains doivent plus attristés que le soldat tchétchène qui a paumé un mini2.
        L’argent c’est le nerf de la guerre, mais il faut regarder le rapport dépenses/gains tactiques.
        Coté USA on regarde les dépenses qui vont enrichir le complexe militaro-industriel US, d’autres font attention au rapport dépenses/gains tactiques.


      • 1 vote
        Jean Keim Jean Keim 17 juin 06:39

        @sls0

        << Je ne peux parler que de ce que je connais. >>

        Si chacun méditait cette vérité le monde serait changé.


      • 1 vote
        Jean Keim Jean Keim 17 juin 06:36

        Ha si seulement l’ingéniosité et le fric utilisés dans l’armement était employé intelligemment.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès