• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vers un dégel des relations entre les deux Corée ?

Vers un dégel des relations entre les deux Corée ?

« La Corée : les colombes de la paix ? » : un sujet de l’émission L’Échiquier mondial sur RT France. 

Tags : Corée du Nord Corée du Sud




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 1er février 14:01

    Pour ce qui est de la réunification des deux Corée, c’est juste un discours mobilisateur pour les franges des populations nord et sud coréennes qui en rêvent , car non seulement ce n’est pas possible sur le plan militaire mais en plus personne n’en veut sur le plan diplomatique.

    Depuis le développement des armes non conventionnelles nord coréennes, la conquête du nord ne semble plus réalisable et de l’autre coté, le nord n’a pas les moyens conventionnels de conquérir le sud. On est plus dans les années 50, la réunification par les armes c’est du passé.

    Sur le plan diplomatique, la classe dirigeante nord coréenne n’accepterait jamais de renoncer à son pouvoir et à ses privilèges en se réunifiant au sud, en toute logique le système nord coréen aura une tendance naturelle à se pérenniser . Quant à la classe dirigeante sud coréenne, le cout d’une réunification serait exorbitant pour la Corée du sud , sans même parler du risque de troubles sociaux du fait que des millions de nord coréens sont inadaptés à une société capitaliste de consommation.

    De plus la réunification retirerait le principal prétexte de la présence des forces américaines dans la péninsule, les américains n’en voudront donc jamais car cette présence est stratégique dans le cas d’une confrontation avec la Chine. Quant aux Chinois, il y’a pour eux le risque que cette réunification se fasse sous l’égide d’un sud pro-américain et sans le tampon nord coréen, la seule perspective d’avoir des troupes américaines à la frontière chinoise fait frémir d’effroi la classe dirigeante chinoise.

    Tout le monde est pour le maintient des deux Corée sans le dire, les enjeux sont ailleurs. 


    • 1 vote
      Shanti-Zen* JE BOYCOTTE YOUTUBE (#WorldPeaceNow*) 1er février 14:47

      @maQiavel

      Bien résumé ! C’est exactement ça. En espérant que toute l’Asie, y compris le Japon puisse se libérer de l’emprise de l’Empire, ce n’est pas pour demain, mais qui sait ? avec l’émergence spectaculaire de la Chine et surtout celle de l’Inde qui ne fait que commencer...


    • vote
      maQiavel maQiavel 1er février 15:15

      @JE BOYCOTTE YOUTUBE (#WorldPeaceNow*)

      Ce n’est pas si simple parce que la Chine elle-même suscite un certain nombre d’inquiétude en Asie. Si des puissances régionales se sont allié à l’empire américain, ce n’est pas à cause d’une « emprise » qui serait exercé sur elles mais parce qu’elles craignent la Chine. 


    • vote
      Shanti-Zen* JE BOYCOTTE YOUTUBE (#WorldPeaceNow*) 1er février 16:31

      @maQiavel
      Le Japon et la Corée u sud sont sous tutelle américaine à 100%, sur lr plan militaire en tout cas, ces pays sont truffés de bases US de partout, les russes et les chinois les considèrent comme des extensions du Pentagone.


    • vote
      maQiavel maQiavel 1er février 17:29

      @JE BOYCOTTE YOUTUBE (#WorldPeaceNow*)

      Oui, les forces militaires sud coréennes et japonaises sont sous commandement américain, c’est évident. Mais il ne faut pas croire que les sud coréens ou les Japonais n’en veulent pas bien au contraire, d’ailleurs l’élection de Trump a beaucoup inquiété ces deux pays car ils craignaient que les Etats unis diminuent leur présence militaire. Ce que je veux dire, c’est que le scénario des méchants impérialistes américains qui contrôlent mentalement leurs vassaux qui ne font que subir en victime ca ne marche pas , ça ne fonctionne pas comme ça , la Corée du sud et le Japon sont bien contents d’avoir des troupes américaines sur leur sol.

      D’ailleurs, concernant la Chine, il y’a un autre niveau de lecture quant à sa perception de la présence militaire américaine au Japon. Paradoxalement, même si les élites chinoises s’enflamment officiellement contre la présence de l’U.S. Navy, les projets de boucliers anti-missiles et les accords de défense Tokyo, la Chine plaide pour le maintien des forces américaines au Japon. La raison est en simple : la Chine considère ces forces comme le paravent ultime à un aventurisme stratégique japonais. Si les forces américaines se retiraient, le Japon serait forcé de s’assumer seul sécuritairement et cela conduirait inexorablement à sa montée en puissance, et quand on connait les velléités d’émancipation stratégique de la droite japonaise, cette crainte est fondée. La Chine est très inquiète de la résurgence de la volonté de puissance du Japon nourri par la mouvance nationaliste décidée mettre un terme au complexe de repentance pacifiste et à ne faire aucun compromis avec la Chine. C’est une évidence non dite qui tranche avec les discours anti-américains que peuvent tenir les Chinois : ils ne souhaitent pas le départ des forces américaines du Japon.

      Le jeu se joue sur plusieurs bandes. 


    • vote
      pegase pegase 2 février 23:56

      @maQiavel

      Le Japon avec leur démographie en berne (c’est peu dire) ne représentent pas une grosse menace, c’est plutôt le contraire ... et ce n’est pas en habillant les filles comme des mangas que ça va améliorer les choses ...

      Ce qui est étonnant, c’est le partenariat transpacifique de libre échange économique entre le Vietnam, la Corée du Sud et les USA, Canada, Mexique, Chili ... (TPP, RCEP, FTAAP)

      http://www.france24.com/fr/20160204-tpp-etats-unis-vietnam-zone-libre-echange-commerce-critique-signature-auckland-stiglitz

      En principe via le CETA, nous ne devrions plus payer de taxes douanières pour nos échanges avec le Vietnam ou même la Corée du Sud si les marchandises transitent par le Canada ...


    • vote
      pegase pegase 3 février 00:03

      @maQiavel

      Ah merde, les Etats Unis viennent de s’en retirer smiley

      https://www.franceculture.fr/geopolitique/ceta-ttip-ttp-les-accords-de-libre-echange-reconfigurent-lespace-mondial

      ""Le 23 janvier, Donald Trump signait le retrait des États-Unis de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP)""

      Quel bordel, on a peine à suivre smiley 

      C’est bien la preuve qu’il y a désormais un net clivage entre l’administration Trump et l’oligarchie anglo-saxonne mondialiste ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès