• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Canal + : Wizman interview JahRaph, du Cercle des Volontaires. (...)

Canal + : Wizman interview JahRaph, du Cercle des Volontaires. Décryptage

Le 22 janvier dernier, j’ai accordé un entretien à Ariel Wizman, de Canal +, pour l’émission « La Nouvelle Edition ». En effet, Ariel Wizman avait contacté le Cercle des Volontaires pour une interview « dans le cadre d’un reportage pré-Jour de Colère, afin d’en montrer la diversité de sensibilités ». En réalité, il cherchait à démontrer que nous étions un journal obsédé par la question juive. D’un entretien qui a duré 50 minutes, Canal + ne retiendra que 1 minute 30, avec un montage-vidéo très orientée. Exit toutes les questions géopolitiques, le sionisme, la non-représentativité de la classe médiatico politique…

 

Précisons que d’emblée, la présentation que Canal + fait du Cercle des Volontaires contient une énorme erreur (qui constitue une diffamation à notre égard) : aucun journaliste de Mediapart n’a assimilé le Cercle des Volontaires à la « fachosphère, antisioniste, pro-iran, pro-assad, conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche », que ce soit par écrit ou dans une vidéo.

 

Alors que, en visionnant l’intégralité de l’interview, on comprend aisément que je n’ai aucun grief à l’encontre des juifs en général, Canal + cherche à montrer le contraire. Je vous laisse en juger par vous-même.

 

Voici le montage (que j’estime très orienté) réalisé par l’équipe de La Nouvelle Edition (le sujet démarre à la 4ème minute) :

 

Canal+ interview Raphaël Berland, du Cercle des Volontaires, pour en faire un montage orienté

in Interview, Médias / by Raphaël "JahRaph" Berland / on 6 février 2014 at 11 h 58 min /

Le 22 janvier dernier, j’ai accordé un entretien à Ariel Wizman, de Canal +, pour l’émission « La Nouvelle Edition ». En effet, Ariel Wizman avait contacté le Cercle des Volontaires pour une interview « dans le cadre d’un reportage pré-Jour de Colère, afin d’en montrer la diversité de sensibilités ». En réalité, il cherchait à démontrer que nous étions un journal obsédé par la question juive. D’un entretien qui a duré 50 minutes, Canal + ne retiendra que 1 minute 30, avec un montage-vidéo très orientée. Exit toutes les questions géopolitiques, le sionisme, la non-représentativité de la classe médiatico politique…

 

Précisons que d’emblée, la présentation que Canal + fait du Cercle des Volontaires contient une énorme erreur (qui constitue une diffamation à notre égard) : aucun journaliste de Mediapart n’a assimilé le Cercle des Volontaires à la « fachosphère, antisioniste, pro-iran, pro-assad, conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche », que ce soit par écrit ou dans une vidéo.

 

Alors que, en visionnant l’intégralité de l’interview, on comprend aisément que je n’ai aucun grief à l’encontre des juifs en général, Canal + cherche à montrer le contraire. Je vous laisse en juger par vous-même.

 

Voici le montage (que j’estime très orienté) réalisé par l’équipe de La Nouvelle Edition (le sujet démarre à la 4ème minute) :
 

 

(Verbatim)

 

Voix off : « Un peu avant la manifestation, nous avons rencontré le Cercle des Volontaires, un mouvement dit de « ré-information », assimilé pourtant par Mediapart à la fachosphère, antisioniste, pro-iran, pro-assad, conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche, un de ses fondateurs, Jah Raphaël Berland, tient à soutenir Dieudonné en lavant la quenelle de tout antisémitisme. »

 

Raphaël Berland : « ça n’a strictement rien à voir avec le sionisme ni le nazisme. C’est juste un geste potache qui veut dire « dans ton cul ». Si trois personnes vont faire des doigts d’honneur ou des bras d’honneur, devant des symboles juifs ou devant un mémorial de la Shoah, est-ce que tout de suite le bras d’honneur ou le doigt d’honneur va devenir un geste antisémite. ça n’a rien à voir avec les juifs, rien ! »

 

Voix off : « Jah Raphaël, un garçon pourtant brillant et curieux, semble revenir indéfiniment vers des thématiques obsessionnelles. »

 

Raphaël Berland : « L’antisémitisme, c’est un racisme parmi d’autres. »

 

Ariel Wizman : « L’antisémitisme a quelque chose de particulier, c’est qu’il est lié au plus grand crime organisé de l’Histoire depuis la deuxième guerre mondiale. »

 

Raphaël Berland : « Ça c’est quelque chose qu’on vous a mis dans le crâne, c’est-à-dire que ceux qui ont souffert de la seconde guerre mondiale, c’étaient les juifs, mais pas qu’eux [...]. [on dirait que] ce sont les juifs qui ont la médaille de ceux qui ont le plus souffert du racisme. Mais c’est ridicule ! Les noirs aussi pourraient revendiquer ça, et puis on va aller où avec ça ? [...] »

 

Ariel Wizman : « Qu’est-ce qu’ils ont de spéciaux, les juifs, pour attirer votre attention à ce point ? »

 

Raphaël Berland : « Regardez leur visibilité, quand-même ! Est-ce qu’ils ne sont pas proportionnellement plus représentés dans certains métiers ? Moi, ça ne me dérange absolument pas ; c’est comme les chinois, ou les libanais qui sont très forts dans le commerce. Chaque peuple a ses particularités, on va pas le nier. Les arméniens aussi sont très doués pour le business. »

 

Ariel Wizman : « Dans quels métiers ?

 

Raphaël Berland : « Les juifs ? dans la musique, déjà, dans les arts, la culture. Après, aujourd’hui, dans les médias, dans la politique [...]. Est-ce que le monde bancaire est pas en partie, je dis pas complètement, parce qu’il y a également des protestants, des laïques [sic : des athées], etc. mais en partie dominé par des gens qui sont de confession juive ou qui sont d’origine juive ? [...] [Pour] Moi, vous savez, toutes ces questions, ça n’a rien à voir avec les juifs, rien. »

 

Retour au plateau

 

Ali Baddou : « Rien »

 

Ariel Wizman : « Vous voyez, ça n’est quand-même pas la fête, la quenelle »

 

Ali Baddou : « Non, je ne sais même pas s’il faut commenter des propos pareils »

 

Décryptage

 

En réalité, c’est Ariel Wizman qui est obsédé par la question juive, alors que je ne parle que de sionisme. En effet, c’est lui qui reviendra sans cesse sur le sujet, martelant ses questions à propos des juifs, de l’antisémitisme, cherchant à obtenir des propos croustillants.

 

En passant, il est surprenant de constater qu’on peut tout-à-fait dire que les français noirs et arabes sont sous-représentés en politique et dans les médias, c’est politiquement correct. En revanche, dire que les juifs sont sur-représentés en politique et dans les médias, c’est prendre tout de suite le risque d’être perçu comme antisémite. Les réactions excessives autour de la question juive me laissent perplexe.

 

Nous vous proposons à notre tour un petit montage qui met en lumière le caractère répétitif et obsessionnel des questions d’Ariel Wizman.


 

 

Intégralité de l’entretien

 

Rappelons que l’entretien a duré 50 minutes ! Alors, bien sûr, cela était prévisible. Mais pour autant, fallait-il décliner l’invitation ? Comme on dit, il ne faut jamais laisser une chaise vide… Finalement, l’approche du sociologue Pierre Bourdieu était sans doute la bonne : n’accepter une invitation qu’à certaines conditions. En guise de protection minimale, j’avais demandé l’autorisation de filmer l’intégralité de l’entretien, que voici. Nous vous prions de nous excuser pour la prise de son, qui capte le bruit ambiant du bar, ce qui gêne l’audition pour la seconde moitié de l’entretien.

 

Tags : Dieudonné




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • 34 votes
    Philippe Baptise 6 février 2014 12:45

    Ce n’est même pas simplement "orienté" c’est tout simplement honteux ! Bien entendu je n’en suis pas étonné. Mentir est devenu une seconde nature chez ces "journalistes". Tout mon soutient au Cercle.


    • 8 votes
      funambule funambule 6 février 2014 14:16

      Ce n’est pas du mensonge, ça s’appelle un montage. Rien de surprenant donc.
      .
      C’est tout simplement interprété par leur enjeux de journalistes, et ça ne fonctionne qu’entre journalistes d’ailleurs. Il n’y a qu’entre eux qu’ils prennent des airs consternés, et qu’ils se montrent qu’ils sont d’accord sur leur interprétation.


    • 11 votes
      Union Latine Union Latine 6 février 2014 20:04

      Wizman une autre petite chatte de salon ?


    • 4 votes
      saviez_vous_que 7 février 2014 11:16

      Salut à toi JahRaph ! 


      Evidemment la question se pose : était-il vraiment opportun de donner cette interview à Wizman dont le seul but est montrer que les gens sur internet sont quand même bien un peu antisémites ("bien que sympathiques" ;o)).


      Le fait est que dès que les mots juifs, sionistes, Israël, Shoah, lobby, etc. sont prononcés, peu importe ce que l’on dit, ils se suffisent à eux-mêmes pour te discréditer. Il faut donc arrêter de croire que ta sincérité ou tes arguments (qui pour la plupart sont justes) peuvent faire le poids face à un mec qui a les ciseaux pour te faire dire ce qu’il veut.  


      Quand tu sais que même Soral, qui est maître en dialectique, se fait enfumer par BFM TV, je crois que la position de Farida Belghoul est la meilleure : il faut refuser d’aller dans les médias mainstream. D’autant plus que elle, en plus d’avoir dit sioniste et UEJF, elles prononcent les mots "Dieu" et "diable", ce qui dans la France laïque d’aujourd’hui est rédhibitoire. Même moi je suis mal à l’aise avec ces notions alors que je la soutiens à 100%. N’importe quel journaliste en direct pourrait la faire passer pour une extrémiste islamique et elle le sait. Aujourd’hui, tout se passe sur internet de toute façon, alors laissons les jouer tout seul. On a de toute façon déjà gagné. 


      La vérité, c’est qu’il faut être aussi bon qu’un Phillipot pour pouvoir passer dans les médias. Et cela passe par refuser d’utiliser tous les mots cités ci-dessus car ce n’est pas le sens qui compte pour nos amis des medias, c’est la réaction de rejet et de suspicions qu’ils provoquent chez les auditeurs. Ne pas dire lobby, mais groupe de pression communautaire, ne pas dire juifs français, mais français israélites, ne pas dire aparteid, mais état discriminant ses citoyens non juifs, etc. Faire de la paraphrase quoi. D’ailleurs Wizman en use et en abuse : "et pourquoi vous vous intéressez aux juifs/Shoah/Israel/mon cul sur la commode, c’est une obscession chez vous on dirait non ?!", alors que, comme tu l’as fait remarqué, c’est lui qui n’arrête pas avec ça smiley La guerre commence par les mots !


      Petite critique sur le fond et la forme JahRaph :

      le fond : tu balances pleins de trucs qui sont connus sur internet mais seulement sur internet, et en plus essentiellement par les mecs qui s’y intéressent, c’est à dire toi, moi et mon cheval ; il faut donc faire le ménage quand tu parles à des novices, et répondre aux questions posées et seulement à celles-ci en évitant les digressions, car sinon tu passes pour le mecs qui a tout compris et qui a l’air en effet obsédé. En plus Wizman n’en a rien à foutre de ce que tu racontes : bref tu perds ton temps. Laisse les mecs venir à toi. Vois tout ton savoir comme des munitions : le journaliste parle d’Ahmadinejad, paf, tu lui envois dans les dents qu’il n’a jamais dit ce qu’on lui a fait dire et tu renvois les auditeurs à l’interview de l’ancien ministre Israelien qui l’avoue, point ! Ne rentre pas dans les détails de qui a lancé cette fausse info, qui a dit quoi, sauf si ton interlocuteur demande d’en savoir plus : dis l’essentiel et renvoie les auditeurs sur internet s’ils veulent en savoir plus. Apporte une information, n’essaye pas de convaincre Wizman. Tu es là pour poser la petite graine, pas pour refaire les fondations du stade de France.


      Concernant la forme, désolé mais quand on voit ta dégaine, on sait déjà que tu as perdu. T’as vu comment est sapé Wizman sans déconner ? A qui fait le plus confiance le public à ton avis : au mec bien sapé ou au vendeur de fromages de chèvres du Larzac qui entre deux traites traine un peu trop sur internet ? Je passerai sur les bras croisés et ta diction qui donne l’impression que ta pensée est confuse alors que tu maîtrises tes sujets à morts. 


      Pour finir, JahRaph tu as loupé une quenelle magistrale : quand Wizman te dit que l’antisémitisme est plus grave que le racisme, tu aurais du lui remettre dans les dents : "là vous faîtes de la concurrence victimaire !!! C’est exactement ce que vous, les médias, reprochez à Dieudonné depuis dix ans. Seulement lui il a commencé il y a 10 ans seulement..." Bon après coup c’est plus facile c’est sûr ;o) ce sera donc pour la prochaine fois ;o) 


      Bref, la rhétorique est un art et il serait très naïf de croire que parce qu’on est dans le vrai, on va convaincre une audience. Les mots utilisés, comment on les dit, à quel moment on les dit sont encore plus importants que l’idée qu’ils sont sensés porter.  


      Pour finir ce laius, bravo au Cercle des volontaires et à tous les medias indépendants sur internet ! Vous justifiez à vous seuls le coût de mon abonnement internet. Que Dieu protège ce véritable espace de liberté ! (je deviendrais mystique que ça ne m’étonnerait pas moi tiens ;o) ) 


    • 16 votes
      erQar erQar 6 février 2014 13:03

      Ce qu’il y a d’intéressant c’est un bab (look reggae) lance a wiesman (qui doit être juif).....Bah tu est trop représenté dans les médias.
      -
      Les gars, ce qu’il leur fait peur c’est que la banlieue devienne extrême droate car cette banlieue est au banc du système et il n’y pas de levier pour les contrôler.
      -
      Une fois que vous avez compris ça... çà chauffe pour les sionistes et je suis de ceux qui importera le conflit israélo-palestinien.
      -
      Sieg Quenelle
      (Salut quenelle inversé) smiley
      -
      Quenellement


      • 12 votes
        Morpheus Morpheus 6 février 2014 13:40

        Tu t’es fais piéger comme un bleu, Raphaël.
         
        Si tu dois encore te prêter à ce genre d’exercice (très, très, très périlleux), il faut absolument que tu perfectionnes ton discours et que tu clarifies ta pensée (du moins, l’expression verbale de cette pensée, qui à mon avis est claire dans ton esprit).
         
        Mais je te jette pas la pierre, je suis comme toi, l’exercice oral est bien plus difficile que l’exercice écrit et j’y suis mal à l’aise aussi. Raison pour laquelle je t’invite à t’exercer à ça si tu dois renouvelez l’expérience interview.
         
        Amicalement,

        Morpheus


        • 2 votes
          funambule funambule 6 février 2014 14:09

          c’est exact ...
          On dirait qu’il a trop intériorisé la demande de Wizman de tout ramasser, c’est à dire de faire court.
          C’est dommage.
          Faut croire que juste dire "non, je ne crois pas que je pourrais me forcer à faire court" c’est encore trop dur, pour un gars qui doit pourtant approcher le 135 de QI.


        • 4 votes
          vesjem vesjem 6 février 2014 15:14

          @morpheus
          d’accord avec toi , il est un peu fragile et tendu ; d’autant que l’autre communautaire a probablement une oreillette qui lui souffle les questions pièges


        • 4 votes
          Joe Callagan Joe Callagan 6 février 2014 19:07

          Ouaip...

          Au cercle :

          Vous auriez dû vous douter qu’il(s) déformerai(en)t votre propos. Vous en aviez probablement conscience mais avez malgré tout tenté le coup. Ok, je ne vous jette pas non plus la pierre mais tout ceci était prévisible.

          Bonne continuation à vous !


        • 5 votes
          cassia cassia 6 février 2014 21:34

          Je n’aime pas le Cercle des smiley
          Ce sont des soutiens officieux de la trolluche guignolesque UPR !


        • 3 votes
          Kevorkian 6 février 2014 23:26

          Ah décidément tu t’en remettras jamais d’Asselineau. TRAU-MA-TI-SE !


        • 4 votes
          cassia cassia 6 février 2014 23:44

          Le Cercle des smiley soutient officieusement la secte probablement franc-mac "anti-France" UPR, c’est un fait !
          Ils n’ont qu’à répondre sur ce point au lieu de faire les tocards sur Anal +
          Wizman, c’est bien sûr...
          Et c’est comment le nom du président fondateur du Cercle des smiley, Levy ?
          Presque tous de la jaquette....


        • 14 votes
          Riggins 6 février 2014 13:43

          Étonnant cette manipulation de la part de Anal+ !

          :o



            • 15 votes
              maQiavel maQiavel1983 6 février 2014 14:01

              En tous cas , il faut faire tourner cette vidéo de manipulation pour faire comprendre aux gens qui ont encore confiance aux médias et répondent aux interviews ou qui pensent encore pouvoir les changer médias , que ce n’ est pas la solution. 


            • vote
              funambule funambule 6 février 2014 14:25

              vu que c’est une manipulatrice, il vaut mieux pour elle ...
              sinon, parler ou ne pas parler, ça ne change absolument rien d’important ...
              ça ne fait que exciter les petits animaux claniques en mal de reconnaissance (journalistes, comme pseudo-dissidents)
              Les vrais dissidents s’en foutent totalement, ils ne regardent pas les médias, et l’immense majorité de la population est totalement imperméable à cette idéologie intra-journalistique.


            • 8 votes
              maQiavel maQiavel1983 6 février 2014 14:29

               -l’immense majorité de la population est totalement imperméable à cette idéologie intra-journalistique.

              R / Vous plaisantez ? 

            • 13 votes
              Morpheus Morpheus 6 février 2014 15:02

              Ce que dit Laurent Ozon, c’est que les journalistes mainstream sont les kapos du camps de concentration mental où nous sommes maintenu par le système.
               
              Pour rappel, un kapo était un prisonnier qui avait des privilèges à condition qu’il serve l’autorité (militaire) qui gardait les camps de concentration.


            • 3 votes
              vesjem vesjem 6 février 2014 15:23

              @funambule
              vous dites des bêtises ; en repas de famille (hier) , j’ai pu constater les dégâts irréversibles que le "flux" médiatique perpétuel exerce sur l’individu ; flux médiatique 100% "monocorde" que chacun répète en boucle (par ex lors de ce repas ) , à l’insu même de chaque intervenant intoxiqué ;
              très bien analysé par adrien abauzit ;


            • 6 votes
              Awake Awake 6 février 2014 16:46

              l’immense majorité de la population est totalement imperméable à cette idéologie intra-journalistique
              Non mais sérieusement... Entre ça et dire que la télévision n’a aucun pouvoir, soit tu es de mauvaise fois, mais je ne vois pas l’intérêt, soit tu es complètement à coté de la plaque sur ce sujet.
              Peut on conclure que selon toi, les médias ne font pas l’opinion ?


            • 6 votes
              Awake Awake 6 février 2014 16:52

              Sinon j’aurais tendance à penser comme MaQiavel, il ne faut pas parler à ces gens la. Les seuls qui verront la vidéo entière sans le montage manipulateur sont ceux qui vous connaissent déjà.
              En tout cas la démarche vous honore. Continuez le boulot les gars, tout mon soutient pour la suite !


            • 2 votes
              funambule funambule 6 février 2014 21:34

              Non les médias ne font pas l’opinion, mais il la représente plutôt bien et pour cause : ils l’inventent comme un enjeu illusoire.
              Dans les dîners les gens répètent ce qu’ils croient être cette opinion, mais ça n’est pas nécessairement leur opinion.
              Parler de l’opinion à la mode est comme parler d’un chanteur à la mode, ça ne dit rien des choix politiques, rien de ce qui a un effet sur la réalité, c’est juste de la comédie relationnelle où chacun s’amuse à se prendre pour un homme politique, ou pour un journaliste ... peu importe le contenu, l’erreur est de s’illusionner sur son rôle, parce que ça empêche de prendre le vrai rôle que l’on a.

              .

              C’est pour ça que selon vous je disais des bêtises.
              Je dis "farida est manipulatrice" mais pour vous ça n’est pas grave, vous êtes dans la lutte horizontale. Menteurs contre menteurs. C’est triste, mais le plus triste, c’est que vous perdez votre temps à accuser les autres d’être des menteurs.
              Donc, pas étonnant que vous croyiez dans l’opinion publique, c’est pour ça que vous n’avez comme seule optique que de l’influencer, et ma foi, un mensonge par ci, un mensonge par là ... ce n’est jamais qu’être à armes égales.
              Chacun joue la comédie la plus complexe qu’il pense savoir bien jouer.
              .
              Ce que dit Peillon sur la laïcité, j’y souscrit totalement, vous avez raison maQiavel1983 de dire que certains y croient sincèrement dans votre dernier article sur L’ingénierie sociale.
              Ce qui ne veut pas dire que j’apprécie Peillon, car selon un critère précis (qui n’est pas sa judéité affirmée) je ne lui une confiance très faible.

              .

              Mais puisque je dis des bêtises, inutile de préciser ce critère, ça ne serait d’aucune utilité à personne.


            • 2 votes
              maQiavel maQiavel1983 6 février 2014 21:49

              @funambule

              -C’est triste, mais le plus triste, c’est que vous perdez votre temps à accuser les autres d’être des menteurs.

              R / Moi je n’accuse pas les gens d’être des menteurs, surtout quand ce sont des hommes de pouvoir, ils remplissent leur mission en mentant, à nous de remplir le notre.

              Pour le reste je vous répondrai demain.

              Mais deux questions :

              1.  En quoi Farida est elle exactement une manipulatrice ? S’il s’agit de jouer sur les émotions des gens (en relatant des faits vérifiables, ceci dit en passant), qui ne l’ est pas ?

              2.  Comment les médias selon votre propre terme inventent l’opinion, sans la faire ? Je ne comprends pas ou vous voulez en venir …


            • 2 votes
              Awake Awake 6 février 2014 21:57

              3. Pourquoi des marchands d’armes (au hasard...) achètent ils les 3/4 de la presse ?


            • vote
              funambule funambule 6 février 2014 21:59

              1) farida ment pour obtenir un effet politique et Marion Sigaut s’en félicite...
              2) "L’opinion publique" comme objet de justification c’est une invention, une construction, qui n’a rien à voir avec les opinions diverses et variées des gens.
              Mais en étant ce que l’on croit que les autres croient, ça a une influence sur les discours, comme des expressions à la mode.

              Mais ne vous cassez pas à me répondre, ça ne mènera à rien.


            • vote
              funambule funambule 6 février 2014 22:00

              (farida=Farida Belghoul désolé pour la familiarité ... )


            • 1 vote
              funambule funambule 6 février 2014 22:02

              @awake :
              "quand homme blanc coupé bois, hiver rude"


            • 1 vote
              Chitine Chitine 7 février 2014 16:45

              Bonjour Funambule,

              "L’opinion publique" comme objet de justification c’est une invention, une construction, qui n’a rien à voir avec les opinions diverses et variées des gens.
              Mais en étant ce que l’on croit que les autres croient, ça a une influence sur les discours, comme des expressions à la mode.

              Mais ne vous cassez pas à me répondre, ça ne mènera à rien."
              **********
              C’est vraiment très intéressant comme sujet.
              .
              Dans une société totalitaire il n’est pas important de savoir si les gens adhèrent véritablement ou non au discours officialisé et répété, l’important c’est qu’ils fassent comme s’il y adhèrent et le répètent.
              .
              L’opinion que l’on est autorisé à exprimer en public est l’opinion publique.
              .
              L’opinion individuelle ne sert socialement à rien si elle n’est pas travaillée par la rencontre des autres opinions, donc exprimée publiquement. Et qu’enfin un discours commun construit émerge.
              .
              L’opinion que l’on est autorisé à exprimer publiquement occupe le lieu de cette rencontre et empêche la construction des opinions communes, potentiellement contestataires du pouvoir en place.
              .
              Avoir la possibilité de programmer les sujets du jour, de les prioriser, de les sanctionner, c’est avoir un pouvoir d’entraver la construction des opinions communes potentiellement contestataires et c’est donc un enjeu essentiel pour le pouvoir en place dans un régime totalitaire.
              .
              Maintenant la question idiote c’est : une société capitaliste néolibérale est-elle une société totalitaire ?


            • vote
              funambule funambule 7 février 2014 20:52

              Je comprends bien Chitine, mais c’est justement bien cette théorie que je conteste :
              Je ne crois pas que le fait d’imposer des sujets empêche de traiter d’autres sujets et de se faire d’autres opinions, notamment contestataires.
              Je ne dirais pas "au contraire", mais presque.
              Car il en va de même pour les sujets traités dans les médias, que pour les opinions majoritairement exprimées : aucune importance !

              .

              Ce qui fait que les gens répètent les opinons entendues (donc sur les sujets entendus) c’est uniquement le fait qu’ils croient qu’il faut dire ça pour se faire bien voir.
              Donc, peu importe que ce qui est dit pas les médias soit uniforme et/ou inutile, puisque de toutes façons la majorité de la population ne s’autorise pas à réfléchir, croit que la réflexion est interdite, idiote, honteuse, que partager ses idées c’est s’abaisser, c’est prêter le flanc, prendre le risque de se montrer idiot ...

              .
              La seule chose que pourrait faire les journalistes c’est donner l’exemple de conversations éthiques (quelque soient les sujets donc !) mais pourquoi le feraient-ils ? quel intérêt pour eux de faire autre chose que du spectacle ?
              Ils occupent des position sociales qu’ils croient enviables !
              NOUS avons intérêt au changement, donc c’est à NOUS de commencer entre NOUS.
              NOUS qui sommes déjà capable de le faire en cercle restreint, devons montrer aux autres qu’imiter le mode de conversation journalistique avec ses polémiques c’est stérile et néfaste pour NOUS.
              Quand la culture aura intégré la honte d’être malhonnête intellectuellement, les journalistes suivront.
              .
              Mais je vois comment je suis traité ici, j’y mesure la difficulté.


            • 1 vote
              vesjem vesjem 14 février 2014 11:04

              @funambule
              Effectivement , vous défendez la pensée merdiatico-politique omnipotente , contre celle que nous représentons sur le net ; bel exemple d’équité ;

              Sans vouloir vous offenser , la résistance contre une oligarchie est un acte courageux ; se complaire dans le conformisme c’est dormir , en faire l’apologie , c’est desservir sa propre société ;

              Mais comme vous êtes convaincu de l’honnêteté de nos mainstreams , portez-vous bien ;

              Notez quand même cette divergence quasi générale , entre les 100% des médias aux ordres des financiers , et les informations libres circulant sur le net ; un indice , peut-être , de votre fourvoiement ; à moins que la "trollitude" vous anime  !


            • 2 votes
              interlibre 6 février 2014 14:22

              Heu.... Vous vous attendiez à quoi en fait ? Ça m’étonne de votre part de n’avoir pas vu la manipulation venir.


              • 10 votes
                maQiavel maQiavel1983 6 février 2014 14:27

                Mais c’ est peut être aussi une manipulation de la manipulation ( donc une contre manipulation), le cercle des volontaires est peut être plus futé qu’ on ne le crois.

                Ils ont fait l’ appât pour montrer aux plus niais à quel point les médias mentent et manipulent ( d’ ou la contre vidéo ).
                A diffuser à max.

              • 7 votes
                ManBearPig ManBearPig 6 février 2014 14:33

                C’est vraiment un massacre cet entretient, ça fait peine à voir. Je dis surtout pas ça pour être désobligeant, je sais bien que déjouer les procédés de manipulation des journalistes est très difficile, mais l’expression orale et l’art du débat ça s’apprend et ça se travaille.

                L’école républicaine se garde bien d’apprendre à ses enfants l’art d’exprimer une idée à l’oral et d’argumenter, et on comprend pourquoi. Comme ça a été dit, les idées sont surement très claires dans ta tête, mais ça ne suffit face à une fouine de la pire espèce comme Wizman. Là c’est du pain béni pour ces gens là. C’est très judicieux d’avoir contre-filmé l’entretient, mais c’est trop tard, le sujet est passé sur C+. 

                C’est pour ça qu’ils n’invitent jamais des gens comme Soral, pas tant pour ses idées que pour son aisance et sa maitrise parfaite du débat. Ils savent très bien que ce serait une boucherie. 



                • vote
                  Chitine Chitine 7 février 2014 17:11

                  Je ne trouve pas du tout qu’ Alain Soral maîtrise l’art du faux-débat télévisé.
                  Il est si véhément et accapare tellement la parole qu’il se discrédite automatiquement auprès du public qui ne le connait pas encore et qui est pourtant le seul public intéressant à toucher à ce moment là. Que le public déjà acquis repère les glissement de quenelles ne lui sert à rien.
                  .
                  Il a beau être fière de sa maîtrise du logos et déclarer qu’il est friand de confrontation, je pense que dans le fond il se rend compte de cette tendance handicapante et qu’il la soigne sur un canapé.
                  .
                  Soral est justement un excellent candidat à la manipulation par le montage abusif. C’est d’ailleurs par ça qu’on l’a rendu médiatiquement persona non grata et pour ça qu’il aura été un des premier à organiser et exiger des dispositifs pour s’en prémunir.
                  .
                  Dans un vrai débat, non contradictoire, dans l’espace duquel il aurait largement le temps de développer, là c’est autre chose.
                  Et c’est ce qu’il fait en se soignant sur son canapé.


                • 4 votes
                  un primate un primate 6 février 2014 14:35

                  Intéressant.


                  Wizeman joue au chat et à la souris avec l’aut’ bab’. Faut dire qu’ils ont pas le même nombre d’heures au compteur !

                  Qu’il fasse la même avec Soral !




                  • 7 votes
                    Morpheus Morpheus 6 février 2014 15:13

                    Non mais, Soral, c’est un autre niveau, évidemment.
                     
                    Le principe (du système) : fort avec les faibles, faible avec les forts (principe de survie dans le milieu des crapules).
                     
                    TOUJOURS !
                     
                    Wizzman, c’est un chien (de garde) : tombé dans la meute, il ne peut qu’aboyer ou remuer la queue.


                  • 6 votes
                    CyQlotron CyQlotron 6 février 2014 14:37

                    Il a une drôle de voix Wizmann sur la première vidéo ! il a un truc dans le cul ou c’est moi qui ait un soucis d’audition ?
                    Les deux mon général....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Cercle des Volontaires

Cercle des Volontaires

Nous sommes un collectif de citoyens engagés : - pour une information libre et indépendante - pour l’unité des citoyens - pour le débat démocratique sur les alternatives possibles au système actuel et à ses nombreuses dérives (inégalités croissantes, guerres injustifiables, corruption des élites, non-cohésion nationale, matérialisme, individualisme…) Notre devise, “Ce qui nous unit est plus fort (...)


Voir ses articles

Inscrivez-vous et
proposez une vidéo !


Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur

Sur le même thème

Médias

A 1h26 du matin, dans "On n’est pas couché", Laurent (...)

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1h20 du matin, à un moment où l'audience commence à (...)

6 réactions | Bernard Do


Jean-Marie Bigard : "Les gilets jaunes sont la seule (...)

Eric Morillot reçoit Jean Marie Bigard, pour la première de la saison 2 des Incorrectibles. (...)

5 réactions | mat-hac





Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Taux négatifs et spoliation de l’épargne - Hors-série #2 - FVQVC
  2. France Inter s’inquiète pour les milliardaires
  3. Pierre Jovanovic au Livre sur la Place : "les banques sont en faillite totale"
  4. Michel Onfray fait son coming out sur l’UPR et Asselineau
  5. "Homophobie" dans les stades : Charlotte d’Ornellas décrypte le politiquement correct
  6. BlackRock - Ces financiers qui dirigent le monde
  7. C’est l’heure de se réveiller
  8. Squatteurs et escrocs, la nouvelle mafia immobilière ...
  9. Acte 44 à Nantes : La polémique ?
  10. Les États-Unis en récession ?


Derniers commentaires