• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’humour en 2050

L’humour en 2050

L'humour en 2050, ça va être bien.

 

 

Tags : Humour Censure Médias Polémique




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 10:30

    Excellent...
    Sauf que 2050, c’est déjà maintenant...
    Que des Gilles Verdez qui s’indignent de façon théâtrale, surjouée, grotesque, que des petits procureurs, juges et parties, tous parangons de vertu, à condition de pas trop gratter le verni, super, la raie publique des censeurs est en marche...


    • vote
      Yakaa Yakaa 29 janvier 10:51

      Cette vidéo superficielle n’a aucun intérêt...
      Juste de la grosse manipulation de base qu’affectionnent tant les "On nous cache tout, On nous censure tout"  :
      Prendre quelques cas particuliers pour en faire une grosse généralité.

      Encore une fois "les dissidents éclairés" (qui se démarquent tant du troupeau de cons) singent et arrivent à faire pire que les médias mainstream.


      • 5 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 11:03

        @Yakaa
        Un gros con complotiste qui pense certainement que les reptiliens dirigent le monde en sous main proclamait déjà en 2005 qu’on ne peut plus rien dire...

        https://www.youtube.com/watch?v=L49kX5ascVw

        .

        "Juste de la grosse manipulation de base qu’affectionnent tant les "On nous cache tout, On nous censure tout"

        .

        Ben voyons... Vous vivez dans une grotte pour ne pas vous rendre compte que sous la pression des associations bien pensantes la liberté d’expression se réduit à peau de chagrin dans ce pays des droas dlom et des libertés ?

        .

        Tout devient sujet à polémique, de quoi chopper le Bourdon


      • 3 votes
        Yakaa Yakaa 29 janvier 12:34

        @Gaston Lagaffe
        Le politiquement correct ambiant dans lequel les médias dominants baignent ou plutôt pataugent me fait autant chier que vous et j’en suis parfaitement conscient, seulement la pensée binaire et sans aucune nuances de la part de ceux qui parlent au nom du "camp du bien" (dans les médias mainstream), comme des "éveillés autoproclamés du net" (cette vidéo) m’insupporte tout autant.

        Chacun défends son petit intérêt personnel ou communautaire ou idéologique et c’est la guerre de tous contre tous.

        Ici vous êtes par exemple nombreux à défendre le droit de se moquer sans limites des Juifs, des femmes ou des homos, mais la moindre vanne à l’égard d’un Musulman est vécue comme de l’Islamophobie ou pire une forme de blasphème. D’autre plus nationalo-FN veulent pouvoir rire sans limites des noirs, des arabes et des Juifs et des PD, mais le moindre épisode des Deschiens devient du racisme anti-blanc, de la haine de soi, de la propagande Anti-Française et du mépris de classe.

        Si on peut rire de tout, je pense que ce n’est possible qu’avec une très grosse dose de subtilité et d’intelligence, les sketch incriminés au début de la vidéo sont avant tout d’une très grande médiocrité humoristique et c’est personnelement ce qui m’afflige le plus. Ce n’est pas en tapant systématiquement sur les PD, les Juif, les femmes et les gros que l’on devient automatiquement drôle car "politiquement incorrect".

        Si Desproges pouvait aller très loin et rire de tout, plus qu’une question d’époque c’est de mon point de vue avant tout une question d’intelligence, de dosage et de subtilité.


      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 13:01

        @Yakaa
        Des Bigards et des Michel Leeb ont existé avant maintenant, sont ils haut sur l’échelle de la qualité humoristique ? ça dépend de celui qui regarde, c’est subjectif l’humour, l’important c’est qu’il puisse s’exprimer, peu importe que ce soit digne des blagues de tonton Gustave aviné au gros rouge en fin de banquet, il a le droit d’être con, c’est pas en interdisant tout et n’importe quoi en virant des gens (Tex par exemple) ou en les traînant devant la 17ème chambre pour des propos tenus qu’on va aller vers un monde meilleur.

        .

        On voit où ça a mené le monopole du politiquement correct dans le débat public pendant 40 ans, les gens, les jeunes aussi veulent titiller les limites de la bienséance, et chassez le naturel il revient au goulot, la surenchère est valable aussi dans l’humour dit noir ou trash, Jeremy Ferrari n’a rien inventé, c’est lui qui est co-auteur de la belge, il y avait une très grande liberté de ton dans les années 70 jusqu’au milieu des années 80, et puis après tout le monde a commencé à ramener sa fraise avec ses susceptibilités exacerbées par les têtes pensantes des associations de la pleurniche professionnelle et surtout très lucrative, maintenant en plus des lobbies LGBT et SoS Racismes en tous genres, on a les féministes végano-marxistes qui déboulent en force. Manque plus que Sauvez Gras Double et Les Roux en colère pour compléter le tableau.

        .

        L’auto dérision est une marque d’intelligence paraît il, et bien en ces temps où la connerie règne de plus en plus en despote absolu, y a plus beaucoup de gens toutes catégories sociales confondues et toutes ethnies/confessions confondues qui font preuve d’auto dérision, à force de jouer au plus susceptible qui gagne...

        .

        Tout le monde perd à ce jeu là, la liberté d’expression en est la première victime, le vivre ensemble suivra... C’est ce qui est en train d’arriver, la guerre du tous contre tous est lancée et les plus manipulables se ruent tête baissée dans les pièges qui servent les intérêts de ceux qui divisent pour régner... Ca c’est certain.


      • 2 votes
        maQiavel maQiavel 29 janvier 13:43

        @Yakaa

        Chacun défends son petit intérêt personnel ou communautaire ou idéologique et c’est la guerre de tous contre tous.Ici vous êtes par exemple nombreux à défendre le droit de se moquer sans limites des Juifs, des femmes ou des homos, mais la moindre vanne à l’égard d’un Musulman est vécue comme de l’Islamophobie ou pire une forme de blasphème. D’autre plus nationalo-FN veulent pouvoir rire sans limites des noirs, des arabes et des Juifs et des PD, mais le moindre épisode des Deschiens devient du racisme anti-blanc, de la haine de soi, de la propagande Anti-Française et du mépris de classe.

         

        ------> Exactement, deux poids deux mesures et offuscation à géométrie variable. Ce qui me dérange le plus dans ces critiques, c’est ce manque de cohérence. On insulte les groupes qui s’offusquent de tel ou tel autre fait sans voir que soi même on s’offusque dès qu’un groupe auquel on appartient est attaqué symboliquement, c’est de l’hypocrisie.

        En ce qui me concerne, je ne veux pas vivre dans un monde dans lequel des blagues seraient interdites. Mais je ne veux pas non plus vivre dans un monde ou il serait interdit de s’offusquer de ces blagues. Chacun devrait pouvoir faire les blagues qu’il veut et chacun devrait être libre de les critiquer ou de s’en offusquer, c’est ce qui me semblerait « normal ». 


      • 1 vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 14:06

        @maQiavel
        On a le droit de s’offusquer de là à obliger que tout le monde soit offusqué, que tout le monde doive se ranger derrière ses propres indignations, sous peine d’excommunication sociale, de licenciement voire de prison, carrément, ou bientôt les non charlie se feront traiter au Cric de Nathalie la Sainte, ou tout autre kapo de la bienpensance autoproclamée et souvent bien cynique et hypocrite quand on gratte un peu, il y a une marge, il me semble. ça s’appelle la tolérance aussi, de comprendre que pas tout le monde se sent concerné par la $hoah, perso je m’en branle comme de mon dernier plat de nouilles, que les termes enculés, pédés, font partie du langage courant tout comme face de craie, nègre, chinetoque ou bougnoule, que le féminisme outrancier est contreproductif et que le prosélytisme religieux ils peuvent se le carrer bien profond, les croyances étant avant tout personnelles. 

        .

        La dictature de l’indignation obligatoire c’est la même que la dictature de l’humour où tout doit être tourné en dérision, une dictature qu’elle qu’elle soit reste avant tout une dictature avec tout ce que ça implique. Et ces merdias ne sont plus des vecteurs culturels (l’ont ils jamais été d’ailleurs ? Quand ils étaient en noir et blanc et encore... peut être) mais sont devenus un tribunal permanent de la pensée autorisée, avec ses matons, ses cases idéologiques dans laquelle on classe les gens par étiquettes fast food et on communautarise tout y compris la sexualité, sacro sainte parole des merdias aux mains des milliardaires, évidemment, mais ai je besoin de le préciser.


      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 14:24

        @maQiavel
        Faudrait aussi se poser la question pourquoi ce sont à tous les extrémismes qu’on tend les micros et sur qui on braque les caméras, ce serait intéressant ça aussi.

        .

        Une blague d’une belge au JT de France 2, 3 tweets indignés parmi une foule d’indifférents ou d’approbateurs, lesquels font la une de tous les merdias ? Les 3 tweets indignés et oh, divine surprise, celui en tête est de Gilles William Goldnadel pour qui la souffrance palestinienne c’est de la petite bière à côté de la $hoah...

        .

        Pourquoi on donne la parole en permanence à des débiles profonds comme Caroline Fourest, traitée d’intellectuelle par un ancien premier ministre tout aussi mongolien sur les bords qui considère que BHL est un philosophe, pourquoi ce sont ces résidus d’asile psychiatriques qui squattent les tv ? Genre Christine Angot qui croit que le monde doit tourner autour de son anus ou Yann Moi-je qui croit que le monde tourne autour de son nombril ? Pourquoi ce sont des extrêmes minorités qui font toujours le plus de bruit aussi ?

        .

        Ce serait bien qu’on réponde à cette question, j’ai ma p’tite idée comme dirait l’autre... Des agitateurs bien commode en tout cas pour créer la discorde dans le débat public et jusque dans les familles...


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 14:28

        @Gaston Lagaffe

        Je suis parfaitement conscient de ce que tu dis mais ce n’est pas pour autant qu’il faut tomber dans l’autre extrême qui consiste à interdire toute indignation, surtout si les siennes sont à géométrie variable.

        Tu as tout à fait le droit de ne pas te sentir concerné par la shoah, et même d’en rire mais d’autres ont le droit de s’offusquer des blagues qui te font rire puisqu’ils se sentent plus concerné que toi par rapport à ça et c’est normal. Et il y’a des humours dont toi-même tu vas t’offusquer et qui n’offusquera pas d’autres personnes , d’ailleurs si mes souvenirs sont bons , le fait que Dieudonné soit devenu pote avec des sérial killer t’as indigné … 


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 17:10

        @maQiavel
        Indigné indigné, pas jusqu’aux poils des aisselles quand même, c’est un bien grand mot, oui j’avais trouvé ça glauque. comme s’associer avec Germain Greffe Cohaine comme directeur de publication, faute de goût, c’est tout, comme écrire des saloperies sur la fille handicapée de L.Louis et faire porter le chapeau à un autre, oui ce sont des bassesses dont Dieudonné aurait pu se passer, j’ai rien contre la provoc trash mais quand c’est gratuit et de mauvais goût, ma casquette de critique d’art tombe le masque (haha)

        .

        A part ça bien sûr que tout le monde a ses indignations préférentielles, de là à tenter de les ériger en dogmes pour tous le monde et qu’il faut même aller jusqu’à légiférer pour mettre des comiques en tôle, faut pas abuser quand même... C’est une époque assez bizarre à ce niveau là, pas que, mais j’aurais imaginé dans les années 70 qu’on irait vers une liberté d’expression totale, or, c’est le contraire qui se produit, dans ce domaine on recule de beaucoup sous prétexte de ne pas heurter les sensibilités. Et si il y a des fous furieux capables d’aller fusiller des dessinateurs parce qu’ils caricaturent leur ami imaginaire, ce n’est pas en emprisonnant des humoristes que ça va les empêcher de nuire, un prétexte est facile à trouver pour celui qui veut occire son prochain... L’humain est souvent bête et méchant, et ce, depuis la nuit des temps, ce n’est pas en pondant des lois aussi ridicules que liberticides qui va effacer les tares humaines...


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 17:11

        @maQiavel
        Où ai je écrit qu’il fallait interdire les indignations ? C’est un peu ridicule comme concept, ce que je dis c’est que ceux qui s’indignent n’ont pas à exiger des autres qu’ils en fassent autant, ça me paraît normal quand même non ?


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 18:36

        @Gaston Lagaffe

        -comme écrire des saloperies sur la fille handicapée de L.Louis et faire porter le chapeau à un autre

        ------> Ben tu vois moi je trouve ça indigne. Je pense même que tout individu ayant un minimum d’humanité devrait trouver cela indigne. J’ai envie de partager cette indignation et c’est mon droit le plus strict. Mais on a aussi le droit de refuser de partager cette indignation avec moi, je n’oblige personne, seule la loi oblige. Et c’est là le vrai problème, ces lois qui restreignent le droit à l’expression sous la pression de réseaux communautaires, pas les indignations des uns ou des autres qui ont leur part de légitimité d’ailleurs.

        Tout ce que je veux dire, c’est que les gens ont le droit de trouver des choses indignes et de s’en offusquer et de vouloir partager ces indignations et offuscations (et ça dépasse l’humcur , cfr l’affaire H&M par exemple). Je n’ai pas dit que tu as écrit qu’il fallait interdire les indignations mais c’est pourtant la réaction des gens qui sur -réagissent à ces indignations qui mènent à ce type de questionnement, comme si s’indigner était anormal (alors qu’ils le font eux-mêmes en permanence dès qu’ils sont touchés) et qu’ils posaient en soi un problème. 


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 18:38

        *et que le fait de s’indigner posait en soi un problème.


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 20:06

        @maQiavel
        Oui ben visiblement on est d’accord complètement là dessus, c’est du bon sens, semble t’il, je ne vois pas où sont nos divergences étant donné que je ne me sens pas visé par ceux comme tu dis qui sur-réagissent à ces indignations, ce que je constate moi, ce ne sont pas les personnes mais les merdias qui mettent de l’huile sur le feu encore et toujours, c’est plus vendeur que jouer l’apaisement mais là on dépasse le cadre de simples personnes ou d’individus...


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 20:21

        @maQiavel
        Et si tu veux parler des gens qui fréquentent et commentent sur fdesouche par exemple, à leur décharge, il y a des traitements à plusieurs vitesse encore et toujours dans les merdias qui sont tout heureux de trouver un facho à jeter à la vindicte populaire, pointer l’esstrèèème droate dès qu’ils le peuvent, en balançant le nom complet du suspect si c’est un blanc mais changent le prénom Mohammed (au hasard) en Vladimir pour relater des faits divers, on se souvient de la "journalope" qui regrettait publiquement que les attentats n’étaient pas l’oeuvre de skinheads à crête rose qui votent FN, par exemple.

        .

        C’est flagrant, ne soyons pas de mauvaise foi, le racisme bien compris de la Licra c’est expressément le racisme du blanc, yakaa ( smiley ) regarder leurs clips de propagande pour s’en apercevoir, comment ils tordent la réalité en faisant jouer les mauvais rôles aux blancs et ceux des gentils, aux divers.. Tu ne peux pas nier ça quand même et ça fait 30 ans que ça dure. Le racisme n’est jamais considéré comme tel venant d’un noir ou d’un arabe. On ne verra pas BHL se pointer dans un tribunal pour enfoncer un arabe en disant qu’en plus du meurtre commis c’est au motif aggravant de racisme anti-blanc et que c’est un Attila en puissance, par contre l’inverse a été vrai, les vidéos doivent encore se trouver sur le net, BHL, garant de la moralité, ce pays est tombé bien bas et il creuse encore, bref, c’est un autre sujet.

        .

        Ce n’est que le début puisque les meurtres pour cause de clope refusée, regard de travers, manque de "respect", refus d’avances sexuelles, ne font qu’augmenter en nombre chaque année et la pression monte d’un Cran, si cher à Tintin, chaque année, on va l’avoir le clash généralisé suffit d’attendre. Profitons de rire tant qu’on peut encore, perso j’en ai de moins en moins envie avec tous ces lecteurs de Victor Hugo qui déboulent des grottes d’Afghanistan, tous ces ingénieurs subsahariens en physique des particules et autres dynamiques des fluides qui viennent apporter leur savoir immense à coups de gourdins et de couteaux, égorger nos fils et nos compagnes jusque dans nos campagnes parce qu’ils ne suivent pas leurs cours en classe, enseignement d’une richesse incommensurable (toute ressemblance avec un hymne à la mayonnaise serait totalement fortuit de ma part, lol)...


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 22:04

        @Gaston Lagaffe

        Je ne parle pas forcément des gens qui fréquentent et commentent sur fdesouche.

        Sinon, aujourd’hui, le traitement des médias est contrebalancé par celui des réseaux sociaux qui font preuve de la même mauvaise foi on l’a vu dans différentes affaires. Quand tu dis que le racisme n’est jamais considéré comme tel venant d’un noir ou d’un arabe , je m’inscris en faux , non seulement à cause des réseaux sociaux dominé par une frange de la population droitarde et identitaire mais aussi à cause de cette tendance présente dans les médias dominants qui ne sont plus du tout marginaux. Et pour cette frange de la population, le raciste c’est avant tout le noir et l’arabe.

        Mais peu importe, moi la seule chose qui me dérange, c’est le manque de cohérence. On ne peut pas s’offusquer quand on se moque des uns et se plaindre quand d’autres s’offusquent quand d’autres sont attaqués. Soit personne ne s’offusque sur rien, soit tout le monde a le droit de s’offusquer, pas de deux poids deux mesures. Puisqu’on est d’accord avec ça , tout va bien. 


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 23:09

        @maQiavel
        Mais peu importe, moi la seule chose qui me dérange, c’est le manque de cohérence.

        .

        Je plussoie, je ne supporte pas l’incohérence, y compris la mienne, ça m’arrive, je ne suis qu’un putain d’humain avec tout ce que ça représente.

        .

        Les réseaux sociaux ne sont pas l’opinion publique, ils n’en sont qu’ une approximation, voire une caricature, déformée, amplifiée car la présence physique n’est plus une limite ou disons, un garde fou ou carrément un véhicule de passer de la parole aux actes plus facilement qu’au travers des écrans, ce qui implique un danger immédiat pour les frustrés de tout ordre qui se défoulent sur ces dits réseaux.

        .

        Les merdias traditionnels étant en perte d’audience flagrante pas tant par la démocratisation d’internet que leur propre médiocrité à tous les niveaux, talents proposés dans les émissions de divertissement, on en est à glorifier des inconnus qui baisent dans une piscine ou qui voyagent à travers le monde pour prouver scientifiquement que quand on a un QI de 65 on est tout aussi con à Miami qu’à Paris en passant par Ibiza... Merci à cobayes des tv réalités qui épargnent des budgets aux anthropologues professionnels et amateurs, au passage, nous apprécions ce dévouement désintéressé de votre part pour nos moyens plus que limités, merci à eux, fin de la parenthèse en charentaises chantant la javanaise d’un usurpateur de marseillaise, les merdias officiels, disais je, fonctionnaient jusqu’à maintenant par l’audimat, par parts de marché, par marketing, avec l’appui d’annonceurs, mot poli pour désigner des entreprises qui ont besoin de pub pour vendre leurs merdes, comme du Nutella à 70% de rabais, ce qui donne l’occasion de constater de visu, le résultat d’abrutissement généralisé pratiqué par la TV et son temps de cerveau disponible pour Coca Cola, n’est ce pas.

        .

        Donc il est normal que ces merdias de l’ancien monde exsangue, au bord de la faillite en plus de devoir compter avec la concurrence des chaînes nationales, privées, ou internationales qui saturent le marché, je rappelle qu’il y a encore 20 ans ou disons 34 ans nous n’avions que 3 chaînes nationales diffusées à large échelle puis TF1 a été privatisée et il y eut Canal+, la 5, ainsi de suite jusqu’à aujourd’hui où 30000 vies humaines ne seraient pas suffisantes pour regarder tous les programmes des chaînes proposées et en concurrence entre elles... vais pas vous faire l’historique des merdias mais voilà le topo, donc ils sont obligés de draguer le public d’internet, c’est marketing et pour eux, une question de survie.

        .

        Les réseaux sociaux ne sont pas représentatifs de l’opinion publique réelle, puisque tout le monde et c’est là que je rejoins le sujet d’origine, à savoir la liberté d’expression et comment la préserver actuellement, tout le monde est susceptible de s’auto censurer en parlant publiquement car non seulement il y a possibilité de représailles ou de conséquences dramatique pour un mot qui défie le sens de la pensée autorisée du moment sur simple dénonciation anonyme pour un statut facebook malheureux posté en 2 secondes sous l’effet de l’émotion, un tweet mal placé et mal pensé du genre Filloche qui lui a coûté son poste d’abonné de longue date au PS, exit en un tweet ses décennies de militantisme pour la cause antiraciste, exit sa participation originelle à SoS racisme, on ne retiendra que BHL, Marek Halter et la tribu de lumière, in fine, mais salut Filloche, t’as tweeté un dessin antisémite relayé par E&R, au revoir merci, par là la sortie, il a été jugé et exécuté en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire et ce pauvre Filloche dans sa naïveté légitime de citoyen de l’ancien monde était persuadé que son passé noble aurait plus penché dans la balance qu’un tweet relayé hâtivement en 2 secondes, il a perdu et c’est ce qui nous perdra MaQ, car toi et moi sommes de l’ancien monde et on croit, on espère que le bon sens l’emportera, mais des Filloches, des Tex, y en aura plein d’anonymes, et oui, là où c’est néfaste, c’est que si les réseaux sociaux ne représentent qu’un ersatz d’opinion publique, ils influencent les esprits, s’infiltrent dans les entreprises trop soucieuses de leurs images de marque dans un monde de concurrence débridée, de compétition autant virtuelle que réelle, des mexicains sont sur la même ligne de départ sur l’échelle de la compétitivité que des chinois, c’est le lièvre et la tortue, sauf que la tortue n’a quasiment aucune chance d’arriver première dans ce monde agencé par des algorithme qui dictent les lois du marché à la nanoseconde, trop complexe à développer ici, mais c’est à ça que nous assistons, nous autres qui venons de l’ancien monde, espérons pour nos retraites que les nouvelles générations sauront s’adapter plus vite que nous, anciens et obsolètes quadragénaires dépassés par une technique qui ne s’arrête pas pour pisser, pour chier, pour tomber malade...

        .

        Il est là, le challenge MaQ, et céder notre humanité y compris avec tous ses défauts à ce monde électronique, artificiel, contre nature, c’est tomber en esclavage et skynet, terminator, toussa toussa, seront des prophéties si on continue dans ce sens... Au commencement était le verbe, tâchons de ne jamais en perdre l’exclusivité et la maîtrise, avant qu’on nous le dicte de façon artificielle et hypnotique......


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 23:31

        @Gaston Lagaffe

        Je plussoie, je ne supporte pas l’incohérence, y compris la mienne, ça m’arrive, je ne suis qu’un putain d’humain avec tout ce que ça représente.

        Bon, là tu as définitivement gagné, tu as réussit à m’attendrir. smiley

        Sinon, d’accord avec ton com. 


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 23:33

        Les réseaux sociaux sont le bâillon qu’on enlève brusquement à quelqu’un (appelons Mr. Peuple) qu’on a gardé sous silence depuis la nuit des temps, ici en France depuis la fin de la guerre avec merdias autorisés, monopole de la parole par certains sur le débat public, peu à peu entre 70 et 2010, les merdias ont façonné la pensée dite unique, relayé la bienpensance, insultant sans arrêt les ploucs, les gueux, les beaufs, les habitants de la France profonde, les rabaissant à chaque occasion, les faisant même disparaître du PAF au profit des allogènes, des immigrés, il y a de quoi nourrir des rancoeurs tenaces qui se font entendre avec fracas et chaos sur les réseaux sociaux.

        .

        C’est Paris, Versaille, la cour du roi soleil contre le reste du pays, ça n’a pas changé depuis la monarchie (sur ton peuple), on n’est pas sorti du film Ridicule de Ptrice Lecomte, les paysans meurent la bouche ouverte et dans le silence, on s’amuse à Versaille de faire des jeux de l’Esprit, de vénérer le bel Esprit, pendant que le pays s’enfonce dans la révolution, sauf que cette fois il n’y aura pas de révolution, le problème est devenu planétaire...

        .

        Les réseaux sociaux et tout ce que l’on peut y trouver sont les conséquences de tout cela...

        .

        Rien de plus ni de moins

        .


      • vote
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 janvier 23:34

        @maQiavel

        Bon, là tu as définitivement gagné, tu as réussit à m’attendrir.

        lol m’en fous c’est pas un concours de patos, pas un concours tout court, d’ailleurs, MaQ smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 30 janvier 09:32

        @Gaston Lagaffe
        Ohlàlà, façon de parler ... smiley


      • vote
        jimontheair jimontheair 29 janvier 14:09

        C’est mon dernier mot, TOUT EST DIT sur ces soit disant ’subtils" bien comme il faut. 


         smiley  smiley smiley  smiley smiley  smiley smiley  smiley smiley  smiley smiley  smiley 

        • 3 votes
          Yakaa Yakaa 29 janvier 15:11

          @jimontheair
          Ce sera aussi mon dernier mot.

          Que les choses soient claires, il n’est pas question ici de censure mais simplement de respect car je ne viens pas ici (même virtuellement) pour me faire insulter, donc j’assume très bien le fait d’appuyer sur "Signaler un abus" à chaque fois que vous venez déverser vos flots d’insultes et je continuerai jusqu’a ce que vous soyez lassé de perdre du temps à écrire pour rien.
          Pas de censure donc car je n’ai aucun problèmes à dialoguer avec des personnes qui ne partagent pas mes idées car c’est parfois enrichissant, par contre me faire insulter c’est non.

          D’autre part je suppose que vous savez lire, et qu’il y a ici comme ailleurs des règles auxquelles vous êtes censés adhérer en écrivant n’importe quel message et je ne vois pas pourquoi la grande majorité des membres les respecteraient si certains peuvent s’en auto-exempter en toute impunité.

          Si vous n’arrivez pas à maitriser vos flots éruptifs d’insultes, il reste alors la piste d’une bonne thérapie.

          Sur ce, bonne chance dans la vie.


        • vote
          jimontheair jimontheair 29 janvier 14:47

          Oups, ce n’était que mon avant dernier mot sur ce fil en fait tout à l’heure  smiley  smiley 


          • 1 vote
            wendigo wendigo 30 janvier 12:03

            Même les blagues de Toto posent problème aujourd’hui ... elles sont mysogines soit insultent la théorie du genre, si elles agressent pas directement les vieillards .
            Toto n’est pas charlie.
            Même le professeur Choron n’est plus Charlie c’est pour dire !


            • 1 vote
              Hijack ... Hijack ... 1er février 23:47

              Snifff ... le pire, dans les années 2050, Dieudo serait du passé.
              Et, même s’il sera entré dans l’histoire à cette date, au niveau qualité et force d’humour, il manquera. Je doute fort que l’on puisse approcher son niveau d’humour.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JOVTOD

JOVTOD
Voir ses articles







Palmarès