• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les explications de Fred après la suppression de la dernière vidéo de (...)

Les explications de Fred après la suppression de la dernière vidéo de "L’Esprit Sorcier" avec Pierre Rabhi

Fred explique ce qui s'est passé avant et après la mise en ligne de la dernière vidéo "Flash" de l'Esprit Sorcier le 16 novembre dernier, dans laquelle s'exprimait le très controversé Pierre Rabhi. La vidéo a été finalement retirée peu de temps après, suite à de nombreuses réactions, motivées notamment par l'article du Monde Diplomatique consacré à Pierre Rabhi.

En complément, l'interview de Pierre Rabhi dans le dossier "La ville au service du climat" de l'Esprit Sorcier, publié le 1er janvier 2016. Dans cet épisode, Fred et son équipe nous expliquent pourquoi et comment la ville influence le climat. Et posent la question : vaut-il mieux vivre en ville ou à la campagne ?

Tags : Ville Censure Science et techno Climat Pierre Rabhi




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • vote
    mat-hac mat-hac 28 novembre 20:46

    Au moins c’est bien de reconnaître ses erreurs. À la TV ça ne se fait pas.


    • 11 votes
      Belenos Belenos 28 novembre 22:11

      "le très controversé Pierre Rabhi."

      N’importe quoi.

      " l’article du Monde Diplomatique"

      Disons plutôt un vomi acide avec des grumeaux visqueux. 


      • 5 votes
        barbarello barbarello 28 novembre 22:44

        @Belenos
        Ah bon ? 
        Moi je suis heureux que des gens divers et variés aient mis le holà sur le mythe Rabhi "jésus des champs", égérie des bobos de rue89 et d’ailleurs, mou du cul prônant l’abandon de toute lutte politique sérieuse ; sans parler des très sérieux doutes concernant son travail agricole, détail qui m’intéresse moins. 


      • 3 votes
        Zatara Zatara 28 novembre 23:07

        @barbarello
        Rabbi ne propose pas un combat politique... justement...


      • 5 votes
        Zatara Zatara 28 novembre 23:09

        @barbarello
        ce n’est pas un abandon de toute lutte, c’est l’abandon du système qui les initie....


      • 9 votes
        Qirotatif Qirotatif 28 novembre 23:44

        @Belenos
        Nous vivons une époque où exprimer son amour de la Terre, la nécessité de se remettre en harmonie avec les cycles cosmiques, l’impératif de tous faire un effort vis-à-vis de l’univers dans lequel nous évoluons, où toutes ces idées assez simples au fond, qui nous extraient d’une logique marchande, qui nous sont bénéfiques, sont conspuées, réduites à l’anathème réac... et on  les milieux autorisés...  le sait : entre le réac et le nazi, il n’y a parfois qu’une simple membrane hémiperméable pour les idées rappelant les zeurs sombres...

        L’article de l’immonde procède de tout ce que dénonce Rabhi. Il est truffé de crimes par association, de sous-entendus douteux et apparemment d’erreurs. L’homme y est dépeint comme un individu auto-centré, ne faisant tout cela que pour sa gloire personnelle, avec un "système" derrière laissant plus que supposer au lecteur une dérive sectaire. Du reste c’est peut-être le cas... mais notre journaliste s’est manifestement contenté de cela : suggérer, sans jamais réellement enquêter. N’est pas Denis Robert qui veut...

        Ses relations parfois très anciennes ont été passées au microscope avec le zèle de celui qui a manifestement un parti pris idéologique à faire valoir : le retour à la Terre, le refus de la modernité pour la modernité (car c’est de cela dont il est question chez Rabhi : il ne s’oppose pas bêtement au progrès, il questionne les apports e la modernité... ce n’est franchement pas la même chose)... tout cela ne peut que cacher en réalité un retour de l’obscurantisme.

        Existe-il un "business" Rabhi ? La question est sans doute mal posée bien que légitime. Et de toute façon cet article n’y répond pas eu égard à l’absence de travail réel du journaliste. Personnellement je me suis contenté d’écouter cet homme, gratuitement et ses mots simples m’ont poussé à une forme de changement. Il ne fût pas le seul... mais grâce à lui, grâce à des gens de la famille comme à de simples anonymes faisant des vidéos sur la permaulture, je m’y suis mis et intégralement avec de la récup : la terre, le bois, le BRF, le fumier, tout a été récupéré. Nous sommes des milliers, des millions même à parfois débuter avec rien, que ce soit par nécessité ou par choix.

        Alors certes, Rabhi n’est peut-être pas un scientifique et peut-être n’avait-il en effet pas sa place dans cette émission mais ce qui interpelle ici c’est la dictature de l’opinion : j’imagine qu’une certaine partie du public a considéré que cet article de l’immonde leur suffisait pour se faire une opinion. 

        Dans sa réponse à la réponse de Rabhi,le "journaliste" Malet tente encore d’insinuer qu’il y a des éléments financiers troubles autour du paysan, que ce dernier prônerait une attitude qu’il n’adopterait pas lui-même et de conclure que "Au cœur de l’industrie culturelle, M. Rabhi a su mobiliser l’imaginaire du paradis perdu et en faire un produit de consommation de masse".

        Dans son article et son explication se dessine le fond de la critique, celle-ci étant "adressée à une forme d’écologie non politique, spiritualiste et individualiste, qui appelle une prise de conscience des personnes mais se garde de mettre cause le système économique". Malet serait bien inspiré de visionner les vidéos de Christian Laurut qui avait très bien analysé les travers de l’écologie politique...

        Malet qui a tenter de pointer les liens supposés de Rabhi avec des "milliardaires" a,hélas pour lui, échoué à amener le moindre éléments concret sur ce plan. En revanche il est de notoriété publique que Malet, lui, bosse pour un journal qui appartient à l’oligarchie de la finance et qui fait partie de ces titres de presse fort bien dotés en subventions de l’Etat. Quand bien même ce que Malet affirmerait serait rigoureusement exact, cela ne changerait pas le fond du message qu’il n’a en réalité pas compris : Rabhi est sans importance et lui-même le comprend quand il affirme "parfois j’en est marre d’être PR". Ce qui importe c’est ce que nous faisons tous, Malet et ses "enquêtes" compris. 


      • 3 votes
        Zatara Zatara 28 novembre 23:52

      • 8 votes
        Qirotatif Qirotatif 29 novembre 00:05

        @barbarello
        "prônant l’abandon de toute lutte politique sérieuse"

        Cette expression est très souvent employée par tout un tas de gens qui probablement estiment que leur lutte politique à eux est "sérieuse" contrairement à celle des autres sans qu’ils puissent d’ailleurs démontrer en quoi celle-ci le serait davantage. C’est très criant ces dernières semaines avec le cas des Gilets Jaunes où tout un tas d’observateurs estiment que leur lutte est "désordonnée", "part dans tous les sens", "souffre d’une absence de représentativité" ou encore qu’elle passerait sous silence le véritable problème qui est écologique, voire y serait même opposée (ces gens étant supposés être des beaufs qui se réveilleraient chaque matin en se demandant presque comment diable pourraient-ils dégrader un peu plus leur propre environnement).
        Il faudrait que tous ces gens qui parlent de "lutte politique sérieuse" expliquent ce qu’ils entendent par là pour pouvoir comparer entre leur conception de celle-ci et d’autres formes de lutte.

         "égérie des bobos et d’ailleurs"

        C’est possible... mais est-ce réellement essentiel ?


      • 5 votes
        Ozi Ozi 29 novembre 10:07

        @Belenos
        Encore un coup des pseudos zététiciens du net qui ont harcelé massivement la chaîne "l’Esprit sorcier" afin que Fred abjure...
        Le fanatisme de ces "septiques militants" est de plus en plus visible sur le net, quelque soit le sujet, les mecs sont en pleine croisade.


      • 1 vote
        barbarello barbarello 29 novembre 11:21

        @Zatara
        Oui, je connais cette rengaine fréquente chez certains mous du cul et chez certains bobos collusoires genre ceux de rue89 (pas vous hein, je n’en doute pas...) : transformation personnelle engendre implique entraine transformation sociale focus là dessus que là dessus ; ne t’occupe pas des choses "générales" comme la politique, l’économie, la géopolitique, et dis bonjour à la dame et aux ministres et députés avec déférence.
        Avec en parallèle le caressage dans le sens du poil de l’ordre politique en vigueur et de son personnel qui déterminent pourtant en bonne partie le "modèle" contre lequel on dit s’opposer, chose que pratique très bien Rabhi.
        Que c’est confortable socialement, et psychologiquement car cette "grandeur d’âme" si affirmée de long en large et tout le temps ça doit faire du bien à l’amour propre.


      • 1 vote
        barbarello barbarello 29 novembre 11:22

        @Qirotatif
        C’est assez gonflé "intellectuellement" de mettre en parallèle Rabhi et les gilets jaunes. Le mouvement des gilets jaunes est à mon avis l’anti-Rabhi par excellence.

        Sérieuse : qui s’attaque aux causes, aux causes, qui reste ancré résolument dans les réalités et les possibilités, qui ne s’accommode pas d’effets de mode ni ne les utilise à des fins disons questionnable$$$, qui ne fuit pas les confrontations nécessaires, etc

        Sinon, essentiel, pas vraiment, mais important ça tout à fait à mon avis. Car cela, ces accointances, ces adorateurs, révèlent aussi l’essence politique et sociale de ce que porte "le rabhisme".


      • 1 vote
        pegase pegase 29 novembre 11:31

        Comme si l’immonde était une référence smiley

        Leurs torchons ne sont que des ramassis de mensonges, volontairement truffés d’erreurs et d’approximations, afin que leur propagande passe pour vérité ...Ceci dit, le discours de Rabhi, je n’ai jamais accroché !

        Sacré Fred


      • 4 votes
        Zatara Zatara 29 novembre 13:44

        @barbarello
        Ce qu’il y a de plus marquant dans tous cela, c’est de faire passer ce type et sa philosophie pour le ponte du Temple Solaire....
        Personne n’est parfait, et loin de moi l’idée de faire de Rahbi un prophète. Mais je m’étonne, je m’extasie même, devant la charge fondamentalement creuse de la doxa.
        Pour un peu, un type qui fera un potager sera bientôt considéré comme un extrémiste, un terroriste, un sympathisant de Mao, Staline, Hitler. On vit une époque formidable.

        Le problème, c’est de faire une lecture politique de ce qu’est Rahbi....


      • 6 votes
        Belenos Belenos 29 novembre 13:53

        @barbarello
        Il vous appartient de trouver sympathique ou antipathique qui vous voulez, ce sont des choses qui ne se contrôlent pas et qui ne s’expliquent pas toujours non plus raisonnablement. A part ça, avez-vous des éléments objectifs à nous présenter pour nous montrer que Pierre Rabhi a causé du tort à quelqu’un dans sa longue existence, par ses actes, par ses paroles, par sa pensée ? Si on me posait la question pour BHL, pour Attali, pour Bergé, j’aurais bien des choses à répondre. Pour Rabhi, je ne vois guère. Je ne refuse pas d’apprendre des choses à son sujet, mais la médisance par métaphores ou par sous-entendus n’a jamais aucun effet sur moi. La personne qui ressort extrêmement entachée de cette vidéo, je dirais même pleine d’une merde collante dont il aura du mal à se débarrasser, c’est l’animateur "Fred" lui-même, que je ne n’imaginais pas aussi pleutre et immoral. Ce gars se chie dessus en public et ça sent drôlement mauvais. La télévision attire vraiment les pires déchets de l’humanité. Ou bien elle les produit, on ne sait pas trop. 


      • vote
        Belenos Belenos 29 novembre 13:54

        @Ozi
        Pas faux !


      • 1 vote
        Belenos Belenos 29 novembre 14:05

        Les interventions de Qirotatif et Zatara sont très justes. 


      • 2 votes
        barbarello barbarello 29 novembre 14:50

        @Zatara (et Belenos) 

        "Le problème, c’est de faire une lecture politique de ce qu’est Rahbi.... "

        Exactement.
        Et c’est ce que je vous encourage à faire sur la base de mes quelques remarques qui tracent quelques axes d’analyse possibles sur ce rabhisme qui plait tant à qui on sait, de Haski à Macron en passant par tout un éventail de gens ayant intérêt à la démission des luttes directes contre les pouvoirs institués au profit d’un mou du culisme enrobé de miel spiritaluo écolo.  smiley 

        Vive les gilets jaunes, le contraire du rabhisme !  smiley 


      • vote
        pegase pegase 29 novembre 15:30

        @barbarello

        Ma copine est ingé agro, archi convaincue par les bienfaits de l’agriculture biologique, mais elle n’écoute pas Rabhi pour autant ... smiley

        Par contre elle écoute Claude Bourguignon le biologiste des sols dont la démarche est réellement scientifique, elle est 100% d’accord avec lui ...

        https://www.youtube.com/watch?v=vzMhB1fgWew

        mébon, les paysans sont au courant, il ne faut pas les prendre pour des imbéciles, c’est simplement que pour obtenir les aides à la PAC, ils sont obligés de se plier aux injonctions du ministère ...


      • 1 vote
        Zatara Zatara 29 novembre 15:46

        @barbarello

        Avant de répondre à un aspect de ton dernier post, je tiens à faire une parenthèse sur ce que tu appelles le "rahbisme"... Que les bobos en est fait un objet de culte, ou tout comme, ne doit pas te faire considérer que la pensée de Rahbi soit vécu et "vendu" par son auteur comme telle. Il y a une distinction à faire entre l’auteur et sa pensée, d’une part, et la récupération idéologique politique et marchande par les bobos, certaines entreprises en manque de green washing, et par des politiques qui pense que ça va faire monter le taux de sympathie en étant pris en photo à côté d’une figure populaire considéré comme extrêmement sympathique et pleine de sagesse.

        Tu dois reconnaitre qu’il tout à fait logique, quelque part, que les bobos se soient appropriés Rahbi, puisqu’ils s’approprient tout message et toute pensée en lien avec leurs petites turpitudes du moment....Incapable d’appliquer à eux même certains comportements trop restrictifs, ils partent en croisade pour prêcher la bonne parole, car c’est bien la masse qu’il faut éduquer, quand bien même celle ci pollue jusqu’à 8 fois moins par personne, en vérité,c’est leurs style de vie qu’il protège derrière une morale).

        Ainsi, non content de ne pas avoir la capacité d’en saisir la portée philosophique, ils vont machinalement intégré une version abrutie pour la transformer en élan politique et marchand par rapport à leurs propres style de vie. Ceci passera donc par l’obtention de 4 ou 5 gadgets écolo (qui n’ont rien de fondamentalement écologique, si ce n’est qu’il tienne dans la comparaison une certaine validité, d’avec les merdes habituelles utilisés par le commun de la poupoulasse). Je te laisse imaginer ce que l’on peut vendre en tant qu’entreprise avec un Pierre Rahbi sur la photo....

        Aussi, j’en viens à ton post :
        Vive les gilets jaunes, le contraire du rabhisme !

        Je comprends parfaitement pourquoi tu dis que les gilets jaunes sont le contraire de la philosophie de Rahbi, mais c’est, en réalité, un non sens.

        Rahbi et les GJ sont deux lectures du monde qui n’ont en réalité aucun point commun quand on sait faire la différence entre politique et philosophie.

        S’en prendre à Rahbi de cette façon est aussi stupide que de s’en prendre à Michel Serres concernant la hausse du prix du gazole.


      • vote
        barbarello barbarello 29 novembre 19:22

        @Zatara

        Chouette, j’ai un nouvel ami qui me tutoie  smiley 
        Vous pardon tu fais une analyse qui me semble plutôt juste concernant l’appropriation par les bobos de rabhi loooove. 
        Par contre, dans ton long commentaire tu occultes complètement ce qui est le coeur de ma critique de ce rabhi envoutant pour certains et qu’il a l’air si zentil et saze, et qui est bel et bien de nature politique, ou philosophie en politique si tu veux, et que je recolle ci-dessous : 
        rabhisme politique pseudo philosophique : transformation personnelle engendre implique entraine transformation sociale focus là dessus que là dessus ; ne t’occupe pas des choses "générales" comme la politique, l’économie, la géopolitique, et dis bonjour à la dame et aux ministres et députés avec déférence. 
        Avec en parallèle le caressage dans le sens du poil de l’ordre politique en vigueur et de son personnel qui déterminent pourtant en bonne partie le "modèle" contre lequel on dit s’opposer, chose que pratique très bien Rabhi. 

        Ceci, ces 2 aspects distincts et complémentaires de rabhi, est pour moi beaucoup trop. No way, surtout "de nos jours". 

        Vive les gilets jaunes, le contraire du rabhisme !  smiley 


      • vote
        barbarello barbarello 29 novembre 19:29

        @pegase
        Ils ont l’air pas mal ces Bourguignon, ils font terroir mais pas poseurs, eux. Mais je n’ai pas les connaissances en agronomie et agriculture pour trancher sur le cas rabhi biospiritualo arnaque ou pas. 

        Par contre j’ai dis ce que je pensais de rabhi parait il si "sage" ânonnent certains, 
        monsieur transformation personnelle engendre implique entraine transformation sociale focus là dessus que là dessus ; ne t’occupe pas des choses "générales" comme la politique, l’économie, la géopolitique, et dis bonjour à la dame et aux ministres et députés avec déférence. 
        Avec en parallèle le caressage dans le sens du poil de l’ordre politique en vigueur et de son personnel qui déterminent pourtant en bonne partie le "modèle" contre lequel on dit s’opposer, chose que pratique très bien Rabhi. 

        Qu’on me laisse en paix avec ce rabhi qu’il FAUT aimer, que diable !  
         


      • vote
        Zatara Zatara 29 novembre 21:30

        @barbarello
        Il faut comprendre encore un truc. Je ne dis pas que Rahbi n’a pas un impact politique lié à "sa" philosophie, loin de là... Et c’est d’ailleurs une limite de sa pensée puisqu’il ne va, ni ne peut, fondamentalement, déployer des réponses d’ordre technique à l’échelle d’une civilisation (et quand on comprend vraiment ce genre de pensée, ce n’est d’ailleurs pas le but). On pourrait donc assimiler cela à une utopie... sauf qu’il n’est pas utopique de vouloir se rapprocher de la nature et de prendre conscience de ses limites face à la surexploitation. De toute façon, c’est plus ou moins plié en ce qui concerne une bonne partie de la faune et de la flore avec l’extinction de masse en cours, mais sait on jamais....


      • 1 vote
        Qirotatif Qirotatif 30 novembre 05:48

        @barbarello

        Le fond de ta critique est de dire que Rabhi détourne des "véritables luttes"... je le mets entre guillemets parce que ce n’est pas l’expression que tu emploies mais celle qui est communément utilisée par nombres de personnes pour qualifier des "choses "générales" comme la pol, l’éco, la géopolitique...". 

        On peut y répondre de plusieurs manières qui se complètent : 

         D’abord en disant que la sauvegarde de notre environnement est sans aucun doute le plus grand défi que nous ayons à relever, que ce soit collectivement ou individuellement. C’est sans nul doute la mère de toutes les luttes.

         Ensuite, en constatant que souvent il y a confusion entre prise de conscience individuelle et individualisme. Réduire le discours de PR à une stérile critique de la modernité revient à passer à côté de l’idée centrale qui est une invitation à devenir soi-même fertile. En réalité tu amalgames le fait que certains le voient comme un prophète ou que d’autres le récupèrent parce qu’il a une image très vendeuse pour une entreprise, un homme politique ou d’affaire avec le discours lui-même. 

         Et si les gens ne sont pas capables de trier, de prendre les aspects positifs d’un discours et garder leur libre-arbitre pour le reste, alors sans doute n’ont-ils pas compris grand chose à un discours pourtant simple : "Il nous faudra sans doute, pour changer jusqu’aux tréfonds de nos consciences, laisser nos arrogances et apprendre avec simplicité les gestes qui nous relient aux évidences. Retrouver un peu du sentiment de ces êtres premiers pour qui la création, les créatures et la terre étaient avant tout sacrées.

         Enfin et c’est volontairement redondant avec le premier point, nous avons un problème de fond qui est là aussi très simple à comprendre : actuellement, en 2018 (mais c’était vrai également il y a plusieurs décennies), 7-8 md d’individus ne peuvent pas tous vivre comme des Occidentaux-Asiatiques ou Moyen-Orientaux fortunés. Les écosystèmes n’y survivront pas et n’y survivent déjà pas : 60% de vertébrés en moins en qq années et toutes les données disponibles attestent de cette réalité. Alors à moins de solutions radicales dont personne ne veut, il va bien falloir opérer des changements. PR est un vieux Monsieur à qui je souhaite encore longue vie mais dont celle-ci risque de s’arrêter. Autrement dit, il apparient déjà au passé mais a eu l’intuition très tôt de ce à quoi il assisterait de son vivant. Il  il n’est pas le seul  a compris avant d’autres que ce changement à l’échelle individuelle conditionnant celui à l’échelle collective était inéluctable.


      • 1 vote
        Qirotatif Qirotatif 30 novembre 06:04

        @barbarello
        "C’est assez gonflé "intellectuellement" de mettre en parallèle Rabhi et les gilets jaunes. Le mouvement des gilets jaunes est à mon avis l’anti-Rabhi par excellence."

        Ce n’est pas ce je dis.

        "Sérieuse : qui s’attaque aux causes, aux causes, qui reste ancré résolument dans les réalités et les possibilités, qui ne s’accommode pas d’effets de mode ni ne les utilise à des fins disons questionnable$$$, qui ne fuit pas les confrontations nécessaires, etc "

        Beaucoup se sont perdus dans cette quête de la cause des causes pour une raison simple : elles sont multiples et nous en sommes, chacun à notre niveau, une parcelle de celle-ci. En se perdant dans cette recherche sans fin, ils, nous, oublions de considérer nos effets directs. 
        Pour ce qui est des "effets de mode", PR me semble assez ringard dans son discours : il n’a rien inventé en réalité, pas plus que les gens qui pratiquent une permaculture qui se faisait déjà il y a des milliers d’années.

        "Car cela, ces accointances, ces adorateurs, révèlent aussi l’essence politique et sociale de ce que porte "le rabhisme". "

        Pour les supposées "accointances", il a répondu (voir son droit de réponse). Les fans de certaines stars sont hystériques mais est-ce pour autant que l’on peut décréter que cela révèlerait une forme d’hystérie chez leur idole elle-même ?


      • 2 votes
        Gollum Gollum 30 novembre 08:59

        @Qirotatif

        Bons posts dans l’ensemble et bonnes réponses à barbarello. Hormis les lignes sur la permaculture. Qui, non, ne se faisait pas il y a des milliers d’années.

        Sinon il n’y aurait pas eu de famine. Les gens labouraient leurs champs. Les permaculteurs ne labourent pas. Enfin la permaculture est possible aujourd’hui du fait que l’on connait bien la biologie des sols ce que nos ancêtres ne risquaient pas de connaitre.. Des tas de principes de permaculture étaient ignorés de nos ancêtres. Et c’est en cela qu’elle est une révolution potentielle énorme.

        @barbarello

        Il y a plusieurs façons de s’opposer. L’attaque frontale (les marxistes adorent) ou une approche plus fine de contournement.

        Pas sûr que l’attaque frontale soit la plus efficace.

        Si tout le monde voulait pratiquer la sobriété heureuse telle que Rabhi la propose le Capitalisme s’effondrerait de par absence de carburant..

        C’est ce qu’on pourrait appeler la tactique de la terre brulée. On ne laisse rien à l’ennemi pour le nourrir..


      • 3 votes
        gaijin gaijin 30 novembre 09:43

        @barbarello
        " Vive les gilets jaunes, le contraire du rabhisme ! 

        "
        oui mais le rabhisme comme vous dites ce n’est pas pierre rabhi ....
        lui c’est juste un type ....comme tous les autres , c’est a dire qu’il éclaire certains aspects de la question. le problème général c’est la tendance a vouloir trouver quelque part un messie , un homme providentiel ou quoi que ce soit du genre ....
        ce sont les disciples qui créent les gourous ( voir le cas krishnamurti )

        ça les gj semblent l’avoir compris et du coup il ont fait du rabhisme : ils se sont changés eux mêmes smiley , se sont remonté les manches et sont devenus le changement qu’ils voulaient voir dans le monde ....
        des colibris quoi ? ( avec des manches de pioche ....)


      • 2 votes
        barbarello barbarello 30 novembre 12:34

        @gaijin
        Décidément cette considération concernant rabhi le mou du cul phraseur collusoire 

        transformation personnelle engendre implique entraine transformation sociale focus là dessus que là dessus ; ne t’occupe pas des choses "générales" comme la politique, l’économie, la géopolitique, et dis bonjour à la dame et aux ministres et députés avec déférence. 
        Avec en parallèle le caressage dans le sens du poil de l’ordre politique en vigueur et de son personnel qui déterminent pourtant en bonne partie le "modèle" contre lequel on dit s’opposer, chose que pratique très bien Rabhi. 

        ne semble pas pouvoir atteindre le cerveau du rabhiste envouté par le looove à 2 balles enrobé de considérations écolo machin truc façon baba des sixties ! 

        Peut être la lecture de ce lien permettra de réveiller les consciences qu’endort rabhi avec ses phraaaaaaases et postures de saaaage en carton, concernant ce qu’est réellement ce rabhi et sa "philosophie" et surtout sa philosophie politique !

        Pas étonnant que les bobos de rue 89 et des ordures comme macron monde l’apprécient (rabhi cédant à leurs appels d’ailleurs... !!!), au delà de l’axe d’analyse proposé par zatara, car là on touche au "Proooojet" : 
        https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/pierre-rabhi-les-representants-politiques-que-l-on-merite-144297.html

        Vive les gilets jaunes, le contraire du rabhisme de bien et bien des manières, comprenne qui peut et surtout veut !!! 

        Et qu’on cesse de m’ennuyer avec ce "machin" rideau de fumée ! 


      • vote
        barbarello barbarello 30 novembre 12:35

        @gaijin et les autres rabhi envoutés, bien entendu. 


      • 1 vote
        gaijin gaijin 30 novembre 17:42

        @barbarello
        je ne suis pas plus rabhi envouté que je ne vous accuse de faire le jeu de l’immonde en l’attaquant .....


      • vote
        Belenos Belenos 3 décembre 10:47

        @Tous

        Deux réponses à l’article malhonnête et malveillant du jeune journaliste de l’Immonde Diplodocus :

        Tentative de décryptage systématique d’un article de désinformation sur Pierre Rabhi. 

        L’attaque du Monde Diplo contre Pierre Rabhi et la biodynamie



      • 3 votes
        PumTchak PumTchak 28 novembre 22:49

        Bah, le président et le gouvernement annoncent la peste brune à Paris et la France des années 30. il est normal que Le Diplo deviennent un sceptique du Conspiracy watch en lutte contre les gourous vichyssois des pseudo-sciences.


        • 5 votes
          DIVA DIVA 29 novembre 01:31

          L’Esprit Sorcier "Officiel" vs liberté d’expression ...


          • vote
            BaronRouge BaronRouge 29 novembre 09:20

            Attention quand même à ce que le retour à une vie au plus proche de la nature ne devienne pas un totalitarisme "vert" auquel tout le monde doit se soumettre pour le plus grand bonheur de toujours les mêmes... C’est bien parti en tout cas.


            • vote
              PumTchak PumTchak 29 novembre 10:33

              @BaronRouge

              (...) le retour à une vie au plus proche de la nature ne devienne pas un totalitarisme "vert"

              Pouvez-vous préciser ?



            • vote
              PumTchak PumTchak 29 novembre 14:09

              @BaronRouge

              Aah ! Pas les pastèques ! Les vraies elles poussent près chez moi, sont très désaltérantes à manger, surtout quand il fait chaud. Mais en politique, je crois qu’ils ont détruit la capacité à percevoir la vraie écologie.

              Ok pour vos articles : de toute façon, on peut prendre prétexte à tout pour aller vers le totalitarisme : l’homme nouveau, le communisme, le capitalisme, même l’écologie. De même, quand les ressources seront à peu près épuisées et les environnements envahis par la pollution, les révoltes pourront aussi être comprimées par la dictature.

              Ce qui n’est la même chose que simplement s’installer à la campagne et vivre à partir de l’autoconsommation. le retour à une vie au plus proche de la nature : c’est à peu ce qu’explique Pierre Rabhi.


            • 2 votes
              gaijin gaijin 29 novembre 09:59

              c’est rigolo chez les scientifique l’esprit critique est toujours a géométrie variable ......


              • 6 votes
                Gollum Gollum 29 novembre 11:03

                Donc si CG Jung, qui pratiquait l’astrologie, vivait encore aujourd’hui il serait boycotté d’antenne ?

                Et ses ouvrages mis à l’Index peut-être ?

                Cool... smiley

                Pitoyable cette censure. Donc Rabbhi dans une émission donnait des points de vue intéressants, mais sous prétexte que... il faut le diaboliser.

                La logique moderne me sidère. M’enfin nous on s’en fout on fera comme on voudra on est des grands garçons. smiley


                • 3 votes
                  gaijin gaijin 29 novembre 11:11

                  @Gollum
                  mais aussi newton l’alchimiste et bien d’autres .....
                  c’est même plus du délit d’opinion c’est du délit d’avoir fréquenté des gens qui ont eut une opinion ....


                • 3 votes
                  Belenos Belenos 29 novembre 14:02

                  @gaijin
                  "c’est même plus du délit d’opinion c’est du délit d’avoir fréquenté des gens qui ont eut une opinion."

                  C’est à ça qu’on reconnaît une belle chasse aux sorcières : pour tout inquisiteur, la sorcellerie est contagieuse. L’amie de la soeur de la mère de la femme qui a ramassé des plantes médicinales dans la forêt est donc aussi une sorcière. A moins que... à moins qu’elle se place rapidement du côté des dénonciateurs. Ce que fait ici "Fred la petite pute". 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès