• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > "Viens sur le terrain, viens mouiller la chemise !" Le coup de gueule d’un (...)

"Viens sur le terrain, viens mouiller la chemise !" Le coup de gueule d’un berger contre Hugo Clément après un reportage sur les loups

Sur Facebook, la réponse de "Carnet de berger" au journaliste a déjà été vue plus d'un million de fois en quelques heures.

Sur Facebook, Joseph Boussion a fait part de sa colère après un reportage de Hugo Clément sur la traque d’un loup dans les Hautes-Alpes début juillet. Le berger n’a pas mâché ses mots à l’encontre du journaliste.

Dans le reportage en question diffusé sur FranceTV Slash, Hugo Clément interroge un photographe animalier. Ce dernier a filmé le moment où un loup est tué dans le col du Lautaret, alors qu’il semblait pourtant s’éloigner d’un troupeau. L’interviewé décrit des louvetiers “qui s’en foutent, n’ont aucune estime pour les loups”.

De quoi déclencher l'ire de Joseph Boussion, ancien membre de Nuit Debout et candidat aux élections régionales de 2015 en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, qui s’est adressé directement au journaliste de France 2 dans une vidéo publiée le 8 juillet sur Facebook.

Tags : Information et Médias Animaux Nature




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 13 juillet 2020 14:19

    Les français mangent de moins en moins du mouton.

    40000 tonnes de moutons qui viennent de Nouvelle Zélande.

    Le secteur ovin meurt en France, sans les subsides il y aurait plus de moutons et sans les loups il n’y aurait pas de salaires pour les bergers.

    Pour la filière le loup sert deux fois :

    Pour les subsides.

    Pour avoir une présence médiatique pour qu’on oublie pas les subsides.

    Il y a des pays sans subsides et avec des loups, on en parle beaucoup moins du loup.

    Le secteur se casse la gueule, 2/3 des revenus c’est du subside.

    Les exploitations qui tiennent le choc sont en zone loup car il y a plus de subside.

    En brebis il y a 6-7% de mortalité, chez les agneaux ça monte à 10%. La mortalité référencée supposé loup c’est 0,6%. Avant le loup les attaques c’était les chiens avec le loup c’est devenu supposé loup.

    Si on ne veut plus de problème dus au loup, on mange du mouton.


    • 3 votes
      mmbbb 13 juillet 2020 16:29

      @sls0 je fais de la montagne je connais assez bien le probleme , Cette montagne qui est un lieu fragmentée doit etre partage entre les touristes et les eleveurs .
      Les touristes sont souvent assez cons , ils sont pour le loup , mais les bergers doivent avoir des chiens patous Certains touristes , a la vue du patou chient dans leur froc et paniquent. ils se font tailler un steak et portent plainte , Le berger est responsable est doit indemnisé , Il y a de quoi pété les plombs .
      Dans le Mercantour , les loups sont tres actifs et attaquent la nuit J ai rencontre un monsieur dont sa fille travaille dans ce parc . Camera thermique pour suivre le comportement du loup , Ils ont une stategie de groupe Et plusieurs moutons sont zigouilles 
      Ces bergers prennent des chiens turcs , le Kangal ; ce sont des chiens qui foncent et attaquent Les bergers ont a nouveau des problemes avec les touristes
      La problemetique n est pas simple Reduire le probleme aux statistiques comme tu le fais a chaque enonce , denote un raisonnement purement technocratique .

      lorsqu il n y aura plus de troupeau , la foret en montagne gagnera ! 

      Evite de traiter les autres d andouille rigolo 


    • 1 vote
      sylvain66 13 juillet 2020 17:26

      @sls
      comme je l’ai déja dit, les subventions existaient avant le loup, comme pour à peu près tout le secteur agricole, et les subventions pour le loup ne servent pas à payer les salaires de berger . Seulement celui des éventuels aides bergers, dont on avait pas besoin avant .

      Les attaques ont très largement augmentées depuis le loup . Au début de ma carrière, je n’en avais jamais, à la fin tout le temps, impossible de laisser les brebis dehors, il faut toujours les ramener dans leurs parcs qui deviennent dégueu ... Il y a aujourd’hui dans les 12000 bêtes tuées tous les ans, et c’est un chiffre sous estimé parceque les gars du parc qui viennent faire les constats ne viennent jamais tout de suite, et que les bêtes mortes disparaissent très vite à la montagne, et pas de bête, pas de constat, pas d’indemnisation . Pour ma part, j’ai du pommer environ un tiers de mes bêtes attaquées) . Sinon il est vrai qu’on arrive rarement à savoir si c’est un loup ou non, d’autant que les vautours arrivent en 30 minutes sur les lieux, 1 h après, il reste plus grand chose . Et puis si une bête s’est faite bouffer 700 metres au dessus de la cabane, ça veut dire se lever à 6 h, se taper les 700 metres de dénivellés fissa, rentrer, ouvrir aux brebis, puis c’est reparti jusqu’à 21 h ... desfois j’appellais pas

      Contrairement à vos affirmations, les éleveurs s’en sortaient pas plus mal avant le loup, souvent ils ne mettaient même plus de bergers, et bien sur qu’ils avaient déja des subventions ! Aujourd’hui, on leur a clairement fait comprendre qu’ils étaient plus génant qu’autre chose, même si on adore présenter aux touristes les ptis moutons, les ptites vavaches et les hauts de montagnes bien tondus . Ils savent que si ils lachent la pression, on les lachera, et qu’ils n’auront plus qu’à se démerder avec le loup . Ils n’y arriveront pas, les marges sont trop courtes, et tous les aménagements à 2000 mètres d’altitudes se font en hélico et coutent un bras.

      "En brebis il y a 6-7% de mortalité ... loup c’est 0,6%

      je ne sais pas d’ou sortent vos chiffres, moi j’avais environ 25 pertes sur un troupeau de 2000 bêtes et sur 4 ou 5 mois, les collègues à peu près pareils . A la fin, sur ce nombre, il y en avait environ la moitié due à la prédation ( la ça fait bien 0.5%) . Mais c’est surtout pour les bergers que le boulot est devenu un enfer . Avant vous suiviez vos bêtes environ 10 heures par jour mais peinard, en faisant la sieste par ci par là, et quand vous étiez trop crevés vous pouviez les lacher une demi journée ou aller faire les courses tranquilles . Maintenant c’est 14 heures par jour parce qu’il faut les ramener à la cabane tout les soirs, il faut être vigilant tout le temps, si on descend il faut les parquer et revenir vite, la nuit il y a de la pression et vous l’entendez ... ce n’est plus du tout un métier tranquille . Après 4 mois stressant 7j sur 7 et plus de 10 heures par jour, vous étonnez pas qu’il y en ait qui soit sur les nerfs et qui ne supportent pas qu’un mec qui n’y connait rien et qui passe ses journées à faire des films viennent leur expliquer que ce sont des connards arrièrés et violents .
       


    • vote
      sls0 sls0 13 juillet 2020 22:58

      @sylvain66
      Les chiffres viennent d’un syndicat agricole, web-agri ? Je ne suis plus sûr, c’est de mémoire, je me rappelle d’écart du simple au double suivant les exploitants.
      J’ai un pote berger en Flandre mais pour le lait, il fait son fromage et a une bonne clientèle profil bobo. Producteur<>consommateur il y a pas mieux économiquement parlant.
      Je viens d’aller voir sur viande.com, la consommation de viande bovine a été divisée par deux en 20 ans.
      55% de la viande c’est de l’importation.
      La filière ovine français est écrasée et abandonnée.
      Ici sous les tropiques il n’y a pas de mouton. En France je veillais à manger du mouton local, je ne vais pas râler contre la délocalisation et bouffer du mouton congelé de Nouvelle Zélande.
      On comprend que les éleveurs s’en sortaient mieux avant, ils pouvaient vendre leur production à un prix correct. Je viens de regarder, entre 2016 et 2017, la production a baissé de 5,3% et le prix de 2,2%.

      Plus de 60 ans, donc je mange du mouton, les jeunes c’est plus trop ça. Il y en a pas au macdo.

      Le loup et le berger c’est plus en Roumanie, je suis resté 3 semaines dans un village de bergers. Si je voulais savoir où étaient les loups, eux savaient. Le loup n’était pas trop un problème pour eux. Pas d’énormes troupeaux, il y avait aussi des vaches et des chevaux. Par contre leurs chiens de vraies teignes. Si on connait ça va, sinon une distance de sécurité de 100m c’est un minima.
      Leur fouet quand il claque ça pète plus fort que du 7x64. A 10m le museau d’un loup est explosé, avec les chiens, 10m c’est pas possible.
      Juste avant le retour, j’avais l’odeur d’un loup sur ma chaussure gauche. Tout les chiens roumains réagissaient, en France il n’y a eu qu’un chat.
      Facile à voir le loup roumain, il rentre même en ville parfois. Au Canada c’est plus difficile, il est chassé. Pendant 10 jours je savais qu’il était à proximité, en 10 jours une photo floue de son cul. Bon j’étais là pour aider à préparer la ligne de trappe du cousin d’un pote pas pour la chasse photo. Le trappeur m’avait dit que le loup était très difficile à trapper, très intelligent.
      Où j’étais en Roumanie, les bergers étaient à portée de vue et d’entraide le plus souvent.

      Le jour où je veux voir un loup en France, je demanderait à un berger si je peux l’aider. On peut piéger pour tuer, on peut aussi piéger pour faire peur.


    • 2 votes
      hase hase 13 juillet 2020 23:24

      @mmbbb
      Je pense que les bobos randonneurs sont plus néfastes que les loups ; et je pense aussi que la planète n’appartient pas aux humains. Il faudra bien que ce bipède de mes deux se foute ça dans le crâne.


    • vote
      sls0 sls0 14 juillet 2020 04:18

      @mmbbb
      Je ne connais pas le loup français, le canadien et le roumain c’est tout. Je ne suis pas un défenseur absolu du loup, pas plus que le renard. Pour celui qui ne connait pas le renard, gare à ses poules.
      Il se trouve que je paie des impôts et l’argent dépensé pour le loup m’intéresse.
      Région
      Nombre d’ovins
      Nombre de loups
      Nombre d’attaques de loups
      Nombre d’animaux indemnisés
      Cout de la protection
      Cout du remboursement

      PACA
      1000000 ovins
      500 loups
      3300 attaques 6,6 par loup
      11000 bêtes
      25 millions 25€ par ovin
      3,5 millions d’indemnité 3,5€ par ovin
      Le cout loup est de 28,5€ par ovin

      Castille
      3000000 ovins
      1400 loups
      2000 attaques 2,1 par loup
      3000 bêtes
      Pas d’aide à la protection 
      900000 d’indemnité 0,3€ par ovin
      Le cout loup est de 0,3€ par ovin

      Saxe
      134000 ovins
      150 loups
      90 attaques 0,6 par loup
      250 bêtes
      1300000 d’aide 9,7€ par ovin
      200000 d’indemnité 1,5€ par ovin
      Le cout loup est de 11,2€ par ovin

      Suisse
      400000 ovins
      50 loups
      120 attaques 2,4 par loup
      250 bêtes
      3000000 d’aide 7,5€ par ovin
      100000 d’indemnité 0,25€ par ovin
      Le cout loup est de 7,75€ par ovin

      Les loups français attaquent 3 fois plus.
      Je ne compte pas les loups allemands, ils doivent être végétariens avec un rapport de 11.
      Le cout loup français est 6,33 fois plus élevé que la moyenne.

      Ca serait pas idiot d’aller voir chez nos voisins pour voir comment ils font coté attaques. En plus ça cout moins cher en impôts.
      Une piste éventuelle, chez nos voisins un troupeau c’est de 200 à 600 max. Chez nous du 4000 ça se trouve.
      Ca c’est le coté fric, il y a trois fois plus d’attaque en France, je paie.
      Le cout loup par ovin est 6 fois plus cher en France, ça m’irait s’il y avait trois fois moins d’attaque que la moyenne, c’est l’inverse, je paie.

      Pour ce qui est des bobos qui se font bouffer par des patoux c’est limite de la sélection naturelle. Le rural à ses règles c’est à l’urbain de s’adapter. Il pourra l’ouvrir quand il y aura des troupeaux au jardin du Luxemourg.

      Je ne connais pas les conditions de gestion des moutons en région PACA, je ne connais que les conditions roumaines, c’est no problem. Bon du 4000 têtes ça n’existe pas. Le matin c’est 4 à 8km avec les bêtes et la même chose au soir. Pour la nuit c’est du costaud.

      Pendant ma promenade européo-ovine j’ai regardé le tir de sélection, stupide voir contre productif s’il y a éclatement de meute. Le tir de défense est efficace.
      Comme je l’ai écrit plus haut je ne connais pas les conditions de terrain en France. Le mec qui décide à Paris du nombre de loups à tuer ne doit pas en connaitre beaucoup plus que moi. Les gens sur place sont mieux placé pour décider et c’est encadré.


    • vote
      rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 12:12

      @sls0

      Oui ! compter les moutons, ça m’endort ! tellement c’est insignifiant !
      Mais compter les ogives, ça me réveille, tellement c’est signifiant ! 


    • 3 votes
      machin 14 juillet 2020 13:02

      @sls0

      "Si on ne veut plus de problème dus au loup, on mange du mouton. "

      Quand il n’y aura plus de loup, et ils y arriveront comme ils sont arrivé à détruire 80 % de la faune), je leur fait confiance pour trouver un autre motif de subventions...

      Quand on vit de la charité public, on trouve toujours le moyen d’attendrir le quidam.



    • 2 votes
      sylvain66 14 juillet 2020 13:47

      @machin
      il n’y avait pas de loup il y a 25 ans, il y en a dans les 500 aujourd’hui et il y en a dans tout le massif centrale.. on en voit même en aveyron .

       ils y arriveront comme ils sont arrivé à détruire 80 % de la faune

      c’est qui "ils" ?? vous pensez qu’il y aurait de méchants coupables qui détruisent la nature et des innocents dont vous feriez parti ?? Que l’ordinateur sur lequel vous tapez vos messages est bio ?? ou alors les méchants pollueurs seraient ceux qui l’ont fabriqué et pas vous ??

      Et puis affirmer que les agriculteurs, car tous les agri touchent des sub, vivent de la charité public c’est un peu gonflé . Comme je l’ai déja expliqué, les subventions agricoles sont faites pour qu’on soit compétitifs à l’export ( sachant que la plupart des autres puissances industrielles font pareil, y compris les ricains "ultraliberaux", histoire d’écraser l’agriculture non industrielle) et pour avoir du controle sur les agri ( on peut en ajouter, vendre du matos neuf( 40% de sub sur tout achat de matos neuf..)...)

      Ce serait comme affirmer que les fonctionnaires vivent de charité public . Et puis vous devriez bien vous rendre compte que si ces subs n’existaient pas, vous payeriez l’équivalent des subs en achetant plus cher votre nouritture


    • vote
      sylvain66 14 juillet 2020 13:58

      @sls0
      c’est vrai que le mouton a pas le vent en poupe, j’ai bossé pour des éleveurs qui ne vivaient que de l’aid .
      Pour ce qui est du loup, vous avez raison, la clef pour pouvoir garder avec du loup, c’est d’avoir des petits troupeaux . Avec 2000 brebis dans les alpes, vous ne pouvez quasiment jamais avoir tout votre troupeau sous les yeux . Je me suis fait manger des bêtes à 500 mètres de moi, j’ai rien vu, les chiens non plus, et les brebis non plus . On est plus habitués et ça revient pas comme ça . Le problème évidemment, c’est que diviser le troupeau par trois, c’est multiplier les frais de gardes par quasi 3
      Les louvetiers et les chasseurs ont beaucoup de mal à les débusquer aussi, il faut dire que les alpes sont maintenant remplies de zones sauvages et inaccessibles.
      En roumanie, l’agriculture n’a pas changée comme ici, les gens habitent la campagne, ce qui n’est plus le cas chez nous . Même la plupart des agri vont de leur champs a leur tracteur et ne sortent pas des zones de culture .
      Après je ne sais pas pour le loup, mais l’ours pose pas mal de problèmes en roumanie : il y a des attaques, dans certaines villes les gens ne sortent pas le soir car les ours viennent faire les poubelles, ils ne se baladent pas dans les bois...


    • vote
      sylvain66 14 juillet 2020 14:29

      @sls0
      11000 bêtes
      25 millions 25€ par ovin

      ca fait 250 euros par ovins . L’indemnisation c’est déja environ 100 euros pour une brebis, 300 pour un bélier, plus le cout du constat, plus le "suivi loup " . On estime le coup du loup à 30 millions en 2019


    • vote
      sylvain66 14 juillet 2020 14:31

      @sylvain66
      désolé, ça fait 2500 euros par ovins ! par contre c’est bien 100 euros par brebis . Les 2400 autres... c’est la magie de l’administration je suppose


    • 2 votes
      sls0 sls0 14 juillet 2020 17:18

      @sylvain66
      C’est de l’ovin repère que j’emploie, un ovin statistique pour se faire une idée. Ca ne veut pas dire qu’une personne particulière va toucher une somme pour un mouton particulier.
      C’est pour faire de l’intercomparaison entre pays.
      Le mouton français coute cher pour peu de résultats.
      Je dis que je paie via mes impôts c’est vrai mais si on me dit que c’est pour faire en sorte qu’il y ait un berger pour 300 bêtes je suis d’accord. Est-ce que je paie au fait si ça fait des chômeurs en moins.
      Pour l’instant je ne vois que des heurts et des discussions stériles.
      Le secteur ovins est en crise par manque de débouchés, ce sont les grands groupes alimentaires qui font les prix et les bénéfices, le loup sert d’exutoire à ce mal être. Le rôle de l’état qui est pote avec les grands groupes n’est pas d’apporter des solutions mais de garder l’exutoire.
      J’ai vu que vous avez parlé d’aide à l’export, pour rester compétitif. En Afrique cette aide fait des paysans très pauvres et pour certains meurent de faim.

      En ce moment j’essaie de me trouver des excuses pour retourner en France, une de mes excuses était d’aider des bergers à se protéger du loup. Je sais pister et ils n’aiment pas ça, je piégeage est interdit mais leur foutre la peur de leur vie dans le cadre de la loi. Chacun son plaisir, un de mes plaisirs c’est d’approcher au plus près. J’ai toujours vécu d’une façon rustique, en France c’est plus trop la mode. Pour ne pas trop me faire remarquer il faut que je vive à proximité de gens rustique, il y a bien des chances que je cotoye le monde des bergers. Passer des heures à observer la nature avec ou sans moutons c’est pareil.

      Pour les ours en Roumanie vous avez raison. Ce sont eux la plaie. Les apiculteurs sont furax, ils font les poubelles. La plupart du temps ils sont farouches mais si on est entre la mère et ses petits elle apprécie pas du tout. Des loups j’en ai vu dans une ville de la taille de Nice. Les gens s’en inquiètent pas, ils râlent pour les poubelles.


    • 3 votes
      mmbbb 13 juillet 2020 16:09

      j apprécie les deux commentaires a charge contre les bergers ; Il est vrai que ceux ci ne sont pas rentables : Alors supprimons toutes les subventions d etat et les aides La culture n est pas rentable elle est subventionnee notamment le cinema . Le cinema francais produit des chefs d oeuvre. Matzneff ; l ecrivain pedophile toucherait une prime du ministere de la culture . La SNCF n est pas rentable, sans dotation d etat , pas de transport , Toutes ces diverses ass qui vivent aux dépens dotations et qui viennent nous emmerder tel le CRAN . La presse ecrite idem pas de dotations plus de presse ect ect

      Notre déficit est du a ce que l on reverse 56 % de POINT PIB dans les depenses publques

      Les aides sociales coutent une blinde , le cout du sejour de la famille leonarda 450 000 € .

      Tirez sur les bergers qui couteraient trop cher est assez mal venu .

      PS Sego l ecolo du Poitou a paye le prototype de la route solaire de Colas 8 000 000 d euros pour quelques kilometres ! 


      • 2 votes
        mmbbb 13 juillet 2020 16:39

        @pegase Apprends a lire ! supprimons aussi les aides aux entreprises ! Le credit d impot aux entreprises CIF , 20 milliards d euros ! 

        Cout de l aide medicale aux personnes en situation irreguliere pres d un millirad d eruos 

        En France l ouvrier n est pas rentable, on l a delocalisé ! sacre rigolo 

        on ne fabrique plus de masques plus de medocs etc sacre rigolo 

        Ce qui est rentable c est la speculation notamment immobiliere ! 


      • 5 votes
        sylvain66 13 juillet 2020 17:38

        @pegase
        encore une fois, stupide cheval ailé, les bergers ne sont pas au smic .

        mmbb n’a pas tort dans son commentaire mais en oublie une importante : la totalité de l’agriculture francaise ( exepté les maraichers, qui ne sont pas subventionnés et gagnent en moyenne 3 balles de l’heure), qui ne sont pas rentables et devraient donc surement mettre la clef sous la porte, ces parasites .

        Vous pourriez surement bouffer leur dépot de bilan après, vu que vous n’auriez plus grand chose d’autre . Mais en fait non, car comme ce n’est pas inutile, voir indispensable, les prix de la bouffe augmenteraient . Vous n’avez rien compris au sens des subventions agricoles, elles ne sont pas là pour supporter des assistés, elles sont là pour être compétitifs à l’exportation, assurer un controle de l’état sur la production ( et ils se gênent pas), et accessoirement faire de personnes qui exercent une activité indispensable des "assistés", histoire qu’ils la ramènent pas trop .

        Dans ce monde la pub et la finance ramènent plein de pognons, l’agriculture et la maçonnerie que dalle . Je vous suggère d’habiter sou un panneau publicitaire et de bouffer votre pognon, moi je reste sur le gigot


      • 3 votes
        sylvain66 13 juillet 2020 20:39

        @pegase
        ben oui le SMIC, c’est le salaire minimum, et les bergers ne sont pas au SMIC .
        Et si vous exercez une activité agricole et n’avez aucune subvention, vous devriez vous renseigner un peu .


      • vote
        sylvain66 13 juillet 2020 21:06

        @pegase
        je sais pas de quoi vous parlez avec vos prêts .
        Mais sinon j’avais oublié de signaler pour vos petits calculs qu’un berger ne travaille pas 12 mois par ans, les saisons font généralement 4 à 5 mois


      • 1 vote
        sylvain66 14 juillet 2020 14:03

        @pegase
        quand je vous dis que j’étais à 2000 euros par mois après 6 ans, ça veut dire que j’étais au dessus du SMIC .
        sinon, vous avez l’air de bien vous marrer avec vos parapentes, moi j’aurais le vertige


      • vote
        sylvain66 13 juillet 2020 18:52

        a part ça je ne sais pas comment ce type a fait pour trouver une montagne avec 300 bêtes, ça doit quand même être plutot cool . J’en ai pour ma part eu entre 1200 et 3000, et c’est la fourchette en général


        • 7 votes
          ZardoZ ZardoZ 13 juillet 2020 19:06

          Grosses feignasses les bergers de nos jours, ils n’ont qu’à surveiller le troupeau, jour et nuit.

          Dans les Abruzzes en Italie aucuns problèmes de cohabitation entre les bergers et le loup.


          • 4 votes
            sylvain66 13 juillet 2020 21:14

            @ZardoZ
            Grosses feignasses les bergers de nos jours

            Ca dépend toujours du référentiel ça, c’est surement des feignasse si on compare à un ouvrier du textile au bangladesh, et même des bourgeois ! Par contre, si les bergers sont des feignasses, alors pour ce que j’en ai vu, tout les français sont des feignasses


          • 1 vote
            sylvain66 13 juillet 2020 21:20

            @ZardoZ
            Et vous pensez qu’en italie les agri n’ont pas de subventions ?? les subventions agricoles sont négociées au niveau européen, et l’italie fait encore partie de l’europe .
            Après on peut effectivement très bien s’accomoder du loup : il faut des troupeaux plus petits, ou plus de bergers, plus de chiens, aller moins loin des villages pour pouvoir rentrer le soir et eviter les endroits sans visibilité .
            Tous ces aménagements font augmenter les couts . Mais on peut aussi en éviter, les bergers peuvent dormir dehors comme avant, on peut y envoyer des enfants comme c’est le cas de beaucoup de pays dans le monde, suffit qu’ils n’aillent pas à l’école ... Mais pour cela il faudra encore faire progresser un peu la misère chez nous, car personne n’accepte ces conditions aujourd’hui


          • 4 votes
            ZardoZ ZardoZ 13 juillet 2020 22:36

            @sylvain66

            Le loup il a bon dos, dans les années 70, bien avant que le loup revienne, il y avait déjà des attaques... La plupart des attaques sont le fait de chiens errants, notamment les "huskies" qui sont particulièrement féroces envers les moutons et d’autres animaux.
            Pour l’ours c’est idem dans les Pyrénées, les bergers feignants et cupides, lui font porter le chapeau dans tout le massif, alors que le nombre d’ours est ridiculement bas, 52 au dernier comptage en 2019.
            L’ours et le loup, sont chez eux depuis des centaines de milliers d’années, le berger se doit de se faire tout petit et qu’il arrête de ramener sa grande gueule.


          • 1 vote
            sylvain66 14 juillet 2020 14:24

            @ZardoZ
            il y avait déjà des attaques... La plupart des attaques sont le fait de chiens errants

            Vous balancez des lieux communs sans aucune idée des réalités qu’il y a derrière .Comme je l’ai déja précisé, au début de ma carrière vous pouviez laisser vos brebis dormir en crête sans problèmes, quasiment jamais de dégats, à la fin ( seulement 9 ans plus tard) ce n’était absolument plus possible, carnage assuré .
            Je n’ai pas de chiffres depuis les années 70, mais entre 2013 et 2018 les victimes sont passée de 6000 à 12000, en progression constante . Sur 5 ans ... et le loup se développe bien depuis plus de 20 ans maintenant . Les attaques sont passées d’anecdotique à systématique, et la plupart du temps, si on peut difficilement l’attribuer sans aucun doute à un chien ou un loup ( il y a en plus des croisements), ça se voit quand même : les chiens vous les voyez, les loups non
             .
            Sinon, il y a très peu d’attaques d’ours, mais elles sont impressionantes, vu qu’ils attaquent parfois en présence du berger 


          • 1 vote
            Scalpa Scalpa 14 juillet 2020 01:59

            Assis dans son 4x4 le berger surveille la brebi avec ses jumelles.


            • 2 votes
              sylvain66 14 juillet 2020 14:34

              @Scalpa
              Sur la plupart de mes montagnes, j’avais environ 1 heures de marche avant d’arriver à ma cabane, ensuite commençaient les estives . Vous n’avez jamais du aller à la montagne pour sortir des conneries pareilles


            • 1 vote
              sylvain66 14 juillet 2020 14:35

              @Scalpa
              et quand il faut faire tourner le troupeau, il passe un coup de fil aux meneuses . Ah la technologie !


            • 1 vote
              Scalpa Scalpa 14 juillet 2020 16:17

              @sylvain66
              j’ai vecu 13 ans dans les hautes pyrénées.




            • vote
              sylvain66 15 juillet 2020 20:31

              @Scalpa
              c’est une belle région, j’y ai fait un remplacement l’an dernier, dans le val d’azum


            • 2 votes
              rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 11:32

              si l’on tient compte de ce que raconte ce berger ! Alors ceux sont tous les grands prédateurs du monde qui disparaîtront ! Comment après avoir éliminé au cours du temps tous nos prédateurs en France, et je remonte au temps du néolithique, peut-on sérieusement demander aux Africains de préserver leur faune ? Ils se marrent !

              Comment après avoir déforesté massivement depuis le néolithique, (au moyen âge, l’agriculture était tellement intensive qu’il n’y avait plus de forêts ! bois et forêts d’aujourd’hui datent de plantations effectuées au 18ème et 19ème siècles principalement !) pourrait-on sérieusement demander à Bolsonaro de ne pas défricher l’Amazonie ? Il se marre !

              Que ce Berger change de métier ! la reconversion, c’est à la mode chez les ouvriers, alors pourquoi pas chez les éleveurs ? Ces gens là pensent que la montagne où les campagnes leur appartiennent ! De quel droit ?


              • 1 vote
                sylvain66 14 juillet 2020 14:45

                @rinbeau
                si l’on tient compte de ce que raconte ce berger !

                Et si on tenait compte de ce qui raconte sur les forums ! Ma foi on se suiciderait trois fois par jour !

                Que ce Berger change de métier ! la reconversion, c’est à la mode chez les ouvriers, alors pourquoi pas chez les éleveurs ?

                Effectivement, on serait bien mieux sans les ouvriers et les agriculteurs, qui nous emmerdent et se plaignent les salauds ! Et puis ces maçons sales et bruyants ! Pas mal d’éleveurs se sont mis à embaucher des roumains qui ne se plaignent pas eux !

                l’agriculture était tellement intensive qu’il n’y avait plus de forêts ! bois et forêts d’aujourd’hui datent de plantations effectuées au 18ème et 19ème siècles principalement !)

                Le plus grand choc forestier c’est 1850, c’est pas le moyen age . Sinon c’est vrai et on est trois fois plus nombreux aujourd’hui, on gache deux fois plus, et on détruit nos terres à une vitesse inégalée !  Autant dire que c’est pas demain la veille que ça va s’arrêter, à moins peut être que bonne âmes décident de se laisser mourri de faim


              • vote
                rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 17:08

                @sylvain66

                sources s’il vous plait !


              • 1 vote
                rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 17:10

                @rinbeau

                pour le choc forestier du 19ème siècle !


              • 1 vote
                rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 17:21

                @sylvain66

                La majorité des Français sont des urbains habitants dans les grandes villes ! c’est pour cela que les forets repoussent et la nature reprend ses droits ! Je n’amalgame pas les ouvriers et les paysans ! les uns n’ont que la sueur de leur front, (les ouvriers), on oublie trop souvent que les paysans ont leur patrimoine, La terre !
                Quant à la destruction de la terre, à la fin de la seconde guerre mondiale il y avait beaucoup de produits chimiques dont on ne savait plus comment les rentabiliser !
                ben voyons pesticides ! et hop le tour est joué ! même si des paysans en meurent !
                Capitalisme oblige !


              • vote
                rinbeau rinbeau 14 juillet 2020 17:38

                @rinbeau

                Attention ! j’ai pratiqué l’archéologie sur de nombreux sites en France !


              • 1 vote
                herve_hum 14 juillet 2020 23:08

                @rinbeau

                entièrement d’accord avec vous., la réintroduction des loups est avant tout un choix de société où le berger ne peut imposer sa loi, surtout parlant du domaine public qu’est la montagne. Soit il apprend à faire comme les italiens, soit il change de métier et tant pis pour son fromage !

                Pour finir, il convient de rappeler qu’un loup qui s’égare en dehors de la zone qui lui est réservé se voit irrémédiablement condamné à mort


              • vote
                sylvain66 15 juillet 2020 20:38

                @rinbeau
                vous pouvez essayer " une histoire de la forêt", de martine chalvet, qui est un très bon bouquin . Je n’ai pas de lien internet



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès