• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Christophe Bourseiller : "Nouvelle histoire de l’ultra-gauche"

Christophe Bourseiller : "Nouvelle histoire de l’ultra-gauche"

Casseurs, Black-Blocs, Antifafs, Skinheads rouges : c'est en spécialiste reconnu des marges activistes que Christophe Bourseiller nous fait plonger dans l'univers militant et violent de l'ultra-gauche. À l'heure où la démocratie se fragilise, une indispensable enquête sur ceux qui la menacent.

Ils ont pour nom de guerre les "Black Blocs", les antifas, les autonomes, les zadistes. Ils se définissaient hier comme situationnistes, conseillistes, luxemburgistes, marxistes libertaires, anarcho-communistes.
Ce sont eux les "infiltrés", les "provocateurs", les "casseurs" qui, au sein des manifestations, affrontent les policiers, vandalisent les commerces, dégradent les monuments. Eux qui occupent et radicalisent les fronts politiques, humanitaires ou écologiques, qui ferraillent au nom des Gilets jaunes, des sans-papiers, des néoruraux, des altermondialistes. Eux qui s'emparent de chaque foyer de contestation pour en faire un axe d'insurrection.
Ils forment l'ultra-gauche, cette mouvance qui se veut à la gauche de l'extrême gauche.
On la croyait finie. Elle est aujourd'hui plus active que jamais.
Christophe Bourseiller nous fait découvrir l'histoire de cette nébuleuse dissidente et la géographie de cet univers militant. Il raconte la chronique secrète de cette avant-garde critique de l'idéologie mais aussi de la culture, de la pensée, des arts. Il dessine le culte de la violence révolutionnaire qui l'anime.
Une plongée sans égale dans les marges.
Un travail d'investigation éblouissant, éclairant, indispensable.

Source : https://www.lenouveleconomiste.fr/librairie/nouvelle-histoire-de-lultra-gauche-82753/

En complément, cet entretien de Christophe Bourseiller sur Sud Radio, au micro d'André Bercoff :

Tags : Politique Histoire Violence urbaine Démocratie Altermondialisme Marxisme Gilets jaunes




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • vote
    Étirév 30 janvier 09:58

    Tant qu’il faudra choisir un camp, tant que l’on ne sortira pas de ce dualisme systématique et source des nombreuses et perpétuelles discordes entre les hommes, on ne pourra trouver aucun recours à la Paix.
    Les « diviseurs » pour mieux régner le savent.
    Ce sont toujours les jeunes qui constituent la majorité de ses « ultras ». Or, la jeunesse est l’âge de toutes les sottises et de toutes les exactions. Rien n’est plus étranger à la sagesse que la jeunesse. Aussi, elle est le bras séculier de tous les despotes, la matière première de tout militantisme extrême.
    « Dans notre société démocratique et humaniste, on encense la jeunesse alors qu’elle est avant tout grégaire. C’est pour quoi les tyrans ont tant besoin d’elle. », nous rappelle Louis Pauwels.

    BLOG


    • vote
      sls0 sls0 30 janvier 11:03

      En théorie, Guy Debord et l’anarchie je connais un peu.

      Les black-blocs sont arrivés à un moment où je m’intéressais moins.

      Ce n’est que dernièrement que je me suis intéressé aux black-blocs, aux antifas, je voulais comprendre hors des médias.

      Ce que j’avais cru comprendre ne correspond pas franchement à ce que dit Christophe Bourseiller.

      Bon, du sud radio c’est à prendre avec des pincettes.

      Du coup de suis allé voir si Bourseiller servait de référence dans toutes les bases qui m’ont servit pour comprendre. Sur une soixantaine de références, Bouseiller n’apparait jamais.

      C’est comme ça je préfère faire confiance à des thèses de sociologie qu’à sud radio ou quelqu’un non reconnu comme référence qui a écrit un livre.


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 janvier 20:20

        @sls0

        Christophe Bourseiller est un homme qui a un parcours riche et peu commun, tout en étant un auteur prolifique (vous avez peut-être déjà lu un de ses livres sans vous souvenir de son nom). Voyez sa fiche Wiki ici : 
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Bourseiller
        Vous avez raison de ne pas avoir confiance dans les médias, quels qu’ils soient, mais il n’y a pas besoin de vouer une confiance aveugle pour écouter et comprendre. Heureusement, sinon, on ne pourrait jamais découvrir quelqu’un ou quelque chose de nouveau, donc on ne pourrait jamais ouvrir son horizon, par peur de s’éloigner de ce que l’on connaît déjà et de ses anciennes références. 


      • vote
        sls0 sls0 31 janvier 21:56

        @Qaspard Delanuit
        Je n’ai pas découvert du nouveau, j’ai découvert du vécu.
        J’ai connu une époque où il était difficile de se retrouver dans toutes les gauches extrêmes.
        Déjà quand on se disait anarchiste il fallait en plus donner la tendance.

        En l’écoutant par moment il y a du dissonant dans son discours par rapport au vécu. Du coup j’ai regardé si le problème venait de mes souvenirs ou de sa vision de l’histoire, je ne suis pas gâteux. Après j’ai regardé si c’était une référence au niveau historique sur le sujet ce qui n’est pas le cas.
        Comme ma curiosité s’est réveillé j’ai aussi regardé des thèses qui par principe sont neutres.
        Ma critique repose sur de l’assez robuste, je ne me suis pas resté sur l’impression qu’on réécrivait mon passé, j’ai gratté plus loin.


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 01:12

        @sls0

        En tout cas, il parle de courants politiques et de modes idéologiques qu’il a bien connus lui-même de l’intérieur, par ses propres engagements, ceux de ces parents, ceux de ses proches, etc. Bien sûr, chacun peut avoir son expérience personnelle des événements et des époques sans que la description qu’il en fait permettent à tout le monde de s’y retrouver point par point. Parfois aussi les tendances changent beaucoup en quelques années tout en gardant le même nom. Ce qu’il décrit correspond en tout cas assez bien à ce que j’ai moi-même connu. 


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 02:37

        "sans que la description qu’il en fait permette"


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er février 02:41

        (ou même "ne permette") 


      • vote
        makhno makhno 31 janvier 13:35

        Vers 20:22 : Ah.. ? "....habillés de noir..." ... !?

        Mais , comme TOI donc , c’est notable... cher Christophe B... !!!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès