• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Débat centre-droite sur la politique des HLM

Débat centre-droite sur la politique des HLM

Un centriste calme et expérimenté débat avec un jeune représentant du Rassemblement National. Ce dernier est assez talentueux, même s'il fait l'erreur d'interrompre son interlocuteur. Cela se passe sur RT France. 

Sur le fond deux visions s'opposent. Celle de l'axe Macron-Sarkozy, face à celle de la droite nationale.

Tags : Ville Immigration Immobilier




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • 2 votes
    clode clode 8 janvier 09:48
    la politique des HLM.....Haut Les Mains..grosses magouilles dans ce panier à crabes....

    • 3 votes
      Conférençovore Conférençovore 8 janvier 10:00

      "même s’il fait l’erreur d’interrompre son interlocuteur."

      Non, pas particulièrement. Et puis c’est un débat : tant que cela reste acceptable et audible, ce n’est pas un soucis.

      Le pb des cités-ghettos n’est pas d’ordre urbanistique. Il y a exactement les mêmes (et bien pires même) dans les pays de l’est et on peut s’y balader à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit sans aucun soucis. Il n’y a aucun pb de violences dans les mêmes quartiers où il y a des asiatiques ou blancs. Et ce n’est pas davantage un pb de moyens : le 93 est le 2ième département le plus riche de France (peut-être même le premier si on ajoute les traffics).

      Le pb est une partie de la pop qui y réside : certains n’élèvent pas leurs enfants. Ils les pondent chez nous et ensuite les laissent traîner dans les rues. Le capital culturel de ces gens est très faible.

      La "mixité sociale" ne fait que déplacer les pbs. Elle revient à imposer des racailles à d’autres pop qui se comportent bien et n’ont rien demandé. J’ai vu cela dans une ville de banlieue parisienne où plusieurs familles à pb venant d’une ville intégralement remplacée avaient été relogés. Quelques semaines plus tard, c’était le bordel : squatt des halls, traffics, femmes en boubou déambulant et hurlant dans leur dialecte, bastons, dégradations... Nombre d’habitants qui vivaient paisiblement sont partis accentuant la "ghettoïsation". Je ne vous dis pas non plus l’effondrement du niveau des écoles avoisinantes...

      Nous déversons des milliards dans ces quartiers. L’argent des Français qui travaillent est reversé à des parasites. A qq’un qui lui disait "Ah mais ici, il n’y a pas de bibliothèque...", EZ avait répondu "c’est normal, ils l’ont brûlée". Le Pécresse-boy qui prétend qu’il va faire revenir des pop qui ont quitté ces quartiers remplacés est un menteur : la séparation de fait n’est pas seulement liée à l’insécurité physique mais aussi l’insécurité culturelle que génère un certain type d’immigration. Personne n’a envie de vivre dans ces zones islamo-africaines.

      Il y a officiellement minimum entre 600 et 700K de clandestins (plutôt 900K en réalité). Nous dépensons des milliards pour accueillir des types qui ne sont ni mineurs, ni non-accompagnés. L’immigration est un grouffre (100 Md par an).

      La seule solution est de rétablir l’ordre, déchoir les bi-nat qui se comportent mal, expulser tous les criminels étrangers et mettre un terme à cette immigration-invasion (fin du regroupement familial, du droit du sol, etc). Il n’y a qu’un seul candidat qui propose cela (et ce n’est pas Marine)


      • vote
        Paroissien de dame P 9 janvier 12:24

        @Conférençovore
        Depuis des lustres la criminalité et liée à la pauvreté , c’est un cercle infernal , la ville de Marseille de par sa situation géographique en à été le témoin depuis des générations . Toi la petite frappe de facho planquée derrière son ordi , tu veux aller y vivre dans ces trous à rats ??? Aucun avenir pour la jeunesse , pas de boulot , pas de divertissements des parents à la dérive vivant comme dans les pays du quart monde , et c’est les ordures que tu vénères qui les ont fait venir pour faire du dumping social et salarial . Tu es milliardaire ou grand entrepreneur pour soutenir ceux qui sont le problème qu’ils nous ont exposé. Eux ils en ont rien à foutre des quartiers tant que ces gens consomment et peu importe comment ils ont obtenu le pognon. Tu es vraiment une merde sans cervelle.


      • vote
        sls0 sls0 8 janvier 10:17

        Il semble que ton champion en sociologie Sébastian Roché ne soit pas d’accord avec toi.

        https://www.millenaire3.com/ressources/Tolerance-zero-Incivilites-et-insecurite-de-S.-Roche-20-apres-quelle-re-lecture


        • vote
          sls0 sls0 8 janvier 11:32

          La surreprésentation des immigrés
          dans les logements HLM peut être liée à leurs plus
          faibles revenus, mais aussi à la plus grande taille de leur ménage. Il y a aussi l’âge qui intervient, les immigrés italiens sont plus vieux et sont à 65% propriétaires alors que les français c’est 60%.

          J’ai vécu un moment dans une ville moyenne en Belgique, il y avait une vraie mixité dans les logements sociaux, à la deuxième génération il y avait souvent une mixité de couple. C’était une ville frontière et il y avait déjà depuis longtemps une mixité franco-belge.

          Parmi les sans-abris la part est proche
          de 5,5 % pour les immigrés vivant en France depuis moins de 5 ans. Elle est de 1,4 % pour les non-immigrés.


          • 2 votes
            yoananda2 8 janvier 13:25

            La politique des HLM marche très bien ... dans les pays de l’est peuplés de blancs.

            Le problème ce n’est pas la politique urbaine mais migratoire.


            • vote
              Paroissien de dame P 9 janvier 12:26

              J’espère que Madame aura consenti à la parution de ce torchon inique.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès