• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le pouvoir de l’abstention

Le pouvoir de l’abstention

L'écrivain Antoine Buéno expose le "jeu de dupes" du vote qui transforme les citoyens en "collabos" du pouvoir et de ceux qui le cherchent.

L'abstention, c'est renverser le système par les urnes.

Tags : Politique Société Citoyenneté




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Giordano-Bruno 2 septembre 12:23

    Il prône davantage la lutte contre le parti de Marine Lepen que l’abstention. Dommage.


    • vote
      abolab 2 septembre 14:27

      @Giordano-Bruno

      Oui, M. Buéno n’est pas assez encore assez radical dans sa manière d’approcher les choses, mais force est de constater que si la vidéo date de 2017, c’est comme si c’était maintenant : elle est toujours d’actualité.


    • vote
      abolab 2 septembre 14:42

      "Le scandale politico-financier"

      Sous-entendu : la campagne de vaccination massive actuelle...

    • vote
      mat-hac mat-hac 2 septembre 17:20

      Le vote blanc a été reconnu par les journalistes lors des élections de 2012.


    • vote
      Parrhesia 2 septembre 17:59

      @mat-hac
      Bonjour mat-hac,

      Il faut dire que la reconnaissance des journalistes français, que ce soit en 2012 ou maintenant...
      Mais... Bonne soirée à vous !


    • vote
      abolab 3 septembre 11:03

      @mat-hac

      Reconnu pendant 30 secondes par les journalistes, cela nous fait une belle jambe...

      Déjà, une élection qui n’a pas au moins 50% de votants devrait clairement être annulée.


    • vote
      abolab 4 septembre 09:12

      @mat-hac

      Le vote blanc est un acte de compromission. Pourquoi même perdre son temps à se déplacer dans un bureau de vote ?

      Voter blanc c’est encore participer à la corruption totale de ce système.


    • 5 votes
      BlueMan BlueMan 2 septembre 21:49

      Le pouvoir de l’abstention ? RIDICULE !

      Qui ne dit mot consent.


      • 1 vote
        abolab 3 septembre 11:04

        @BlueMan

        Si vous aimez le fouet qui vous frappe, continuez-à voter pour les candidats mis en place par la caste.


      • 2 votes
        BlueMan BlueMan 3 septembre 20:17

        @abolab : Il est navrant de constater que même si on produit une explication concise et claire, il y a toujours des malcomprenants pour fuit et partir sur autre chose.
        Je vous le réexplique d’une manière différente : si vous vous abstenez, alors vous validez implicitment ce qui se passe, et vous ne pouvez dès lors plus prétendre à une quelconque critique ou plainte puisque vous avez cautionné ce qui arrive par votre inaction.
        C’était quand même pas compliqué à comprendre.


      • vote
        abolab 4 septembre 08:53

        @BlueMan

        Voter c’est le déni de l’égalité dans la citoyenneté. C’est accepter que certaines personnes, carriériste de la politique, ont plus de pouvoir que les autres dans la société.

        S’abstenir de voter, c’est au contraire rejeter tout ce qui est : à la fois ce qui passe et ce qui ne passe pas. Ce qui passe ne l’est que du fait des citoyens qui donne du crédit à ce système et qui y participe.

        Si vous votez, vous acceptez le fait que celui qui arrive en tête prend le contrôle du pays, alors que ce résultat ne dépend pas de vous. Vous vous compromettez donc en acceptant une chose qui ne dépend pas de vous.


      • vote
        abolab 4 septembre 09:06

        @BlueMan

        Voter c’est accepter, à titre individuel, d’être réduit à l’état de masse, de n’être qu’une poussière insignifiante, un numéro anonyme dans une foule votante. 

        Voter c’est dénier le pouvoir même de l’individu, c’est se soumettre à l’idée que vous ne valez pas plus qu’une unité divisée par le nombre total de votants.

        Voter, c’est accepter que votre conscience n’est qu’un fragment infime sans pouvoir, sans valeur aucune. C’est promulguer que quelqu’un d’autre peut penser et décider à votre place ce qui est bon ou pas pour la société.

        Voter, c’est l’écrasement total de votre individualité, de votre pensée, de votre être tout entier dans sa relation à la société. C’est faire allégeance à la corruption des idéologues qui ont créé les institutions du pouvoir et accepter leur emprise sur l’esprit de la population.

        Voter, c’est renier toute liberté, c’est renier toute forme d’intelligence. C’est accepter que des gens décident à votre place et régulent votre vie.

        Voter est l’arme de contrôle des "élites" sur une population ignorante et non éduquée, et maintenue volontairement dans cet état d’ignorance par le système organisant le vote.


      • vote
        abolab 4 septembre 09:15

        @BlueMan

        Ne pas voter est le seul pouvoir politique que vous avez pour contrer la caste institutionnelle. Toute forme de vote ne fait que renforcer les institutions et leur emprise sur l’esprit de la population.


      • vote
        abolab 4 septembre 09:20

        @BlueMan

        Voter, même blanc, est un acte d’allégeance et de soumission aux élites qui ont créé et qui maintiennent les institutions.

        Vous valez mieux que cela. Ne pas voter, c’est entrer dans une dimension totalement différente de conscience politique. C’est soudainement prendre conscience de la dictature psychologique et sociologique sur laquelle se fonde notre société et de l’emprise de cette structure mentale sur la population et son organisation.


      • vote
        abolab 4 septembre 09:24

        @BlueMan

        Je vous invite à quitter la secte par vous-même et à observer et arpenter ce pays avec de nouveaux yeux. Vous êtes le maître de votre destin, pas eux.


      • 1 vote
        BlueMan BlueMan 4 septembre 19:37

        @abolab : Toutes ces interventions, pour manquer le plus important, c’est triste.
        La seule chose qui soit mieux que l’élection, c’est de voter.
        En élisant, nous renonçons à voter puisque nous abandonnons notre droit de vote en le confiant à des gens qui ont le pouvoir de décider à notre place, ce qui est navrant. C’est cela que vous auriez dû dire, au lieu de votre diatribe émotionnelle vaine.
        Mais même dans ce cas, le vote ne remet pas ne question l’erreur de ne pas 
        aller élire. Je vous l’ai expliqué deux fois, bien clairement, mais vous êtes aveugles.
        À un moment, vous devriez vous apercevoir que ne pas aller voter (élire) est une erreur par inaction et donc par consentement implicite. Surtout que nos traîtres de politiciens se moquent de l’abtsention à partir du moment où ils sont élus. Vous ne l’aviez pas remarqué ? 
        Laissons le temps passer et le chaos s’accroitre... Certains ont besoin de plus de souffrances avant de se réveiller et comprendre, c’est une constante anthroplogique.
        Bonne continuation.


      • 1 vote
        Giordano-Bruno 3 septembre 11:18

        Une petite astuce pour répondre à ceux qui voudraient que je vote : je leur explique que si je votais ce serait pour le candidat qu’ils détestent le plus.


        • vote
          Piloun Piloun 4 septembre 16:19

          Pour que l’abstention serve à quelque chose, il faudrait 100% d’abstentionnistes. Comme ça n’arrivera jamais, l’abstention est la pire forme de soumission qui puisse exister. Macron a été élu grâce aux abstentionnistes



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

abolab


Voir ses articles


Publicité





Palmarès