• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron, et sa fuite en avant : "Il ne doit pas y avoir d’impunité pour qui (...)

Macron, et sa fuite en avant : "Il ne doit pas y avoir d’impunité pour qui que ce soit. Personne n’est au dessus des règles !"

Macron sous-entend qu'il n'était pas au courant de la gravité de l'affaire Benalla & reconnait des dysfonctionnements à l'Elysée qu'il prétend corriger très vite !

Stratégie culottée de tentative de sortie de crise, après plus de trois jours de réflexion !

- Habile tentative de Macron pour s'en sortir sans trop de casse ? ou président incroyablement naïf ?

Qu'en pensez-vous ?

Merci

Rappels :

_ Macron a vu la vidéo le 2 mai et s'est entretenu avec Benalla de suite après pour confirmation !. Il avait demandé que Benalla soit sanctionné, d'où sa soit-disant mise à pied de 15 jours.

_Macron avait demandé de suivre la manif en permanence ! Donc il était parfaitement au courant

_ Macron en vérité, a couvert son pote Benalla depuis le début et nous prend vraiment pour des cons ! Pauvre France !

_voir les articles & commentaires publiés sur Ago

 

Affaire Benalla : "Inacceptable" selon Emmanuel Macron

BFMTV INTERNATIONAL

Tags : France Politique Information et Médias Société Désinformation Polémique Manipulation Emmanuel Macron Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 10:44
    Collomb auditionné, en ce moment même, commence à noyer le poisson par des généralités ayant pour objectif principal d’endormir la commission d’enquête !
    "Je croyais que Benalla faisait partie de la police"
    "je l’ai rencontré pour la dernière fois dans le BUS des BLEUS"
    "je ne savais pas du tout ce que faisait B le 1er mai"
    "réserve b ... !"
    "j’ai refusé le port d’arme, toutefois mercredi j’ai appris qu’il avait réussi à l’avoir (sans passer par mes services)"

    "je n’ai pas causé de B AVEC Macron"

    etc, j’arrête l’audition, merci de prendre la suite !

    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 10:47

      @Mao-Tsé-Toung
      b OU B = benalla

      "Crase je le connais encore moins que B"


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 10:54

      @Mao-Tsé-Toung

      j’oubliais le plus important, dans ses déclarations liminaires, il a affirmé que ce n’était pas à lui de "déclencher" l’article 40 dans ce cas précis ; d’autres auraient du le faire nous dit-il !

      lui voulant dire ici que "nombreux" autour de lui n’avaient pas l’obligation de le faire !


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 11:45

      @Mao-Tsé-Toung

      je reprends sur la Q de la FI sur le sujet & Méserski * : ce "subordonné" n’était-il pas le premier à devoir déclencher l’article 40 ! Pourquoi n’est-il pas inquiété ?

      Collomb ne sait rien sur ce flic si on excepte les derniers jours ; et nous dit que le terrorisme lui prend

      En ce moment Collomb dit que "Méserski est un MAJOR"

      *voir mon second article sur ce gus, qui chapeautait les deux affreux en étant passif, la plupart du temps, avait donné un coup de main quand même dans l’agression du 1er mai


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 11:48

      @Mao-Tsé-Toung

      Collomb ne sait rien sur ce flic si on excepte les derniers jours ; et nous dit que le terrorisme lui prend trop de temps pour qu’il puisse s’intéresser à tout !


    • 6 votes
      PLACIDE2 23 juillet 16:20

      @Mao-Tsé-Toung L’homosexualité supposée de mr Macron ne me gênerait pas s’il gardait ses "mignons " dans la sphère privée.


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 17:04

      PLACIDE2 23 juillet 16:20

      @Mao-Tsé-Toung L’homosexualité supposée de mr Macron ne me gênerait pas s’il gardait ses "mignons " dans la sphère privée.

      °°°°°°°°°°°°°

      s’il gardait ses "mignons " dans la sphère privée.

      @PLACIDE2

      Là ! c’est rigolo d’entendre ça ; comme si cela allait de soit, pardi !

      Je parle rarement Religions mais plutot de métaphysique qui tient compte du fait religieux !Désolé mais il faudrait lire tout ce que j’ai écrit là-dessus !

      Comme c’est très important ici je vais faire un exposé très bref avant de sortir :

      1/

      L’homme est un animal qui ne peut se passer de religion (par contre il peut se passer de religieux)

      2/

      Dans notre monde européen, c’est la religion dite judéo-chrétienne la seule référente ; qu’on le veuille ou non ! Nous n’avons pas le choix ; qu’on me comprenne bien : pour prendre un exemple : un communiste historique français -à supposer qu’il en existe encore- même s’il nous dit être athée est profondément chrétien (amour & partage) la plupart du temps ! Évidemment que le clergé pas plus que nos politicards ne représente le chrétien sincère !

      3/

      Désolé, ce n’est pas moi qui le décide mais, pour nous autres européens & autres assimilés, ce ne sont pas les Macron & autres Schiappas qui disent la Vérité sur l’Amour et la Sexualité, loin s’en faut !

      C’est le Mythe de Sodome & Gomorrhe qui fait foi

      Et partant de là, la plus grande abomination est l’Homosexualité, que vous le vouliez ou pas :

      Macron a sali la France à jamais en infiltrant la Gay Pride à l’Élysée ; les symboles sont très importants ; que le Marocain le sodomise ou pas, je n’en sais rien, mais ça ne m’étonnerait pas !

      CQFD


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 11:49

      Je laisse tomber pour la journée


      • 3 votes
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 13:43
        Petit retour dans le feuilleton Benalla/Macron ! Trop c’est trop ! Et dire qu’ici Hiero & quelques autres observateurs nous disent que c’est une affaire secondaire ! Toutefois ce que nous dit Hiero sur la plus que probable police parallèle dont Benalla serait chargé de constituer, est évident ! Police parallèle AUX ORDRES DES MAROCAINS* VIA DES MAFIEUX ; PEUT-ÊTRE MÊME DE DJIHADISTES !

         Et l’affaire serait mineure et donc sans importance !?

        Arrêtez vos conneries SVP (à tous ceux qui tiennent de tels propos ici & ailleurs !)  !

        LE PLUS GROS MENSONGE du Collomb :

        il ne connaissait pas Benalla (quel culot, il prend tout le monde pour des cons ! Pauvre France !), or ils faisaient tous deux partie du cercle fermé des responsables de la campagne électorale, en tant que figures principales !

        Benalla depuis l’élection est le personnage que l’on a vu en permanence autour de Macron ; et Collomb, premier flic de France, de nous dire :

        "je croyais qu’il faisait partie des services de police" !

        N’importe quoi !

        *se rappeler l’affaire Ben Barka de triste mémoire avec les MAROCAINS & la MAFIA déjà !

        CQFD





        • 6 votes
          Hieronymus Hieronymus 23 juillet 13:56
          7 messages rien que de Mao à 13h56
          tous records battus de l’auto-commentaire
           smiley

          • 3 votes
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 14:12

            Hieronymus 23 juillet 13:56

            7 messages rien que de Mao à 13h56
            tous records battus de l’auto-commentaire

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°°°°°°°°°°

            @Hieronymus

            Un commentateur avait déjà réagi à votre type de réaction, en disant :

            S’acharner sur l’auteur ne change rien au contenu !

            Parlez-moi du contenu SVP ; j’avais déjà remarqué chez vous une dérive trollesque à mon égard !

            Reprenez-vous ; ne niez pas encore l’importance capitale de cette affaire ; quel jeu jouez-vous ?

            Merci

            CQFD


          • 5 votes
            Hieronymus Hieronymus 23 juillet 16:56

            @Mao-Tsé-Toung
            veuillez excuser mon ironie, j’ai parfois un côté taquin

            en vérité je pense que vous êtes un contributeur positif de Agoravox, vous écrivez de nombreux articles sur des sujets d’actualité qui permettent des débats intéressants

            voilà ce que je pense smiley


          • 2 votes
            pegase pegase 23 juillet 18:42

            @Hieronymus

            Il a le mérite d’être honnête, d’autres utilisent le subterfuge du multicompte ...


          • 7 votes
            Pyrathome Pyrathome 23 juillet 14:00

            Qu’en pensez-vous ?

            Le règne de "Jupiteux premier" et son engeance de pieds nickelés va s’arrêter là......L’incompétence, la malfaisance, le mensonge et l’imposture ne payent jamais !
            Et donc, soit il continue à ses risques et périls, soit il démissionne dans la foulée, mais comme cet individu n’a aucun honneur, alors, la pourriture et la lente putréfaction vont faire le reste....
            Impossible de tenir 4 ans dans ces conditions, ça va être la longue marche vers l’abîme !
            Il ferait mieux de demander un prêtre pour l’extrême onction ou retourner fissa chez "Rothschild" pour se cacher dans un placard....



            • 9 votes
              ubikand 23 juillet 14:10

              "Il ne doit pas y avoir d’impunité pour qui que ce soit. Personne n’est au dessus des règles !"


              Ferme là sous homme, pourriture incarnée. 

              La "république" est un système assez abouti de non séparation des pouvoirs, où des consanguins grossièrement déguisés en factions opposées se jugent entre eux, et au pire pour eux se font de petites réprimandes,
              et où le "personne n’est au dessus des règles" et la "non impunité" ne concernent que "ceux qui ne sont rien".
              Et tu le sais. 

              Et Mao demande à ce qu’on écoute encore ces ordures causer en audition et jouer à une parodie de justice, où les gros passe droits et les grands passeurs de droits habituels et consubstantiels de la "république" seront épargnés ? 

              • vote
                Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 23 juillet 14:44
                ubikand 23 juillet 14:10

                Et Mao demande à ce qu’on écoute encore ces ordures causer en audition et jouer à une parodie de justice, où les gros passe droits et les grands passeurs de droits habituels et consubstantiels de la "république" seront épargnés ?

                °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                @ubikand

                Je ne demande rien à personne !

                Comme le Hiero, vous ne lisez pas mes commentaires, en rien favorables aux politicards !

                Écouter, ne veut pas dire Approuver : et vous le savez bien !

                CQFD

                Merci pour votre contribution


              • 1 vote
                ubikand 23 juillet 14:53

                @Mao-Tsé-Toung

                Ecouter encore c’est approuver. 
                CQFD pour les comprenants ! 

                Bien à vous. 


              • 3 votes
                Clocel Clocel 23 juillet 14:54
                Des règles ???

                Tiens... On ne parle plus de loi ?

                Mais ce n’est pas du tout la même chose petit homme !

                M’enfin, si ça passe...

                • 5 votes
                  Matlemat Matlemat 23 juillet 15:49

                   Sorte de mea culpa, macron se rend compte qu’il a accepté l’inacceptable, il y a bien un dysfonctionnement à l’Elysée, le problème c’est lui même. 


                  • 1 vote
                    ubikand 23 juillet 16:03

                    @Matlemat

                    Bien abrutis et serviles sujets sont ceux qui ramènent LE problème au seul cas du personnage macron, car le problème de ces passe droits de ces copinages en caste et de ces impunis est inhérent à la "république" !!! 


                  • vote
                    ubikand 23 juillet 16:10

                    Auquel je rajoute que LE problème concerne aussi bien que "l’elysee", tout autant, le parlement, les commissions et autorités de consanguins, les supposés 3eme et 4eme pouvoirs, bref, les consanguins promus par un système déficient et non démocratique. 

                    Car la "république" est un système hautement intégré, voyez vous ! 


                  • vote
                    Matlemat Matlemat 23 juillet 16:34

                    @ubikand
                     A quoi ça sert le pouvoir si c’est pour ne pas en abuser ?

                    Coluche, dans le film : Le roi Dagobert


                  • vote
                    Matlemat Matlemat 23 juillet 16:37

                    @ubikand
                     le Macron était au courant, après 15 jour de mise à pied donc de vacances, on lui donne un luxueux logement de fonction et il a le privilège d’être dans le car des bleus. 

                     C’est tout de même moyen surtout que Macron avait dit que les violences du 1er mai seraient punies avec une grande sévérité.


                  • vote
                    ubikand 23 juillet 16:49

                    @Matlemat

                    Bien abrutis et serviles sujets sont ceux qui ramènent LE problème au seul cas du personnage macron, car le problème de ces passe droits de ces copinages en caste et de ces impunis est inhérent à la "république" !!!

                    Auquel je rajoute que LE problème concerne aussi bien que "l’elysee", tout autant, le parlement, les commissions et autorités de consanguins, les supposés 3eme et 4eme pouvoirs, bref, les consanguins promus par un système déficient et non démocratique. 

                    Car la "république" est un système hautement intégré, voyez vous ! 


                  • vote
                    Matlemat Matlemat 23 juillet 17:25

                    @ubikand
                     C’est vrai mais c’est quand même assez rare que le président de la république soit directement impliqué, d’habitude il y a toujours un bouc émissaire, son silence de trois jours montre que ça l’a bien emmerdé et rien que pour ça cela fait très plaisir.

                     Vous ne seriez pas un peu anarchiste ? Pas de mal à ça tout ces gens là ne servent à rien, les gens peuvent se gérer par eux même.


                  • vote
                    ubikand 24 juillet 08:32

                    @Matlemat

                    "Vous ne seriez pas un peu anarchiste ?"

                    Pas du tout, mais alors pas du tout. 

                    "Pas de mal à ça tout ces gens là ne servent à rien, les gens peuvent se gérer par eux même."

                    Par eux même certainement (gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple), mais de manière nimportenawak et sans instances dédiées certainement pas. 


                  • 1 vote
                    raymond raymond 23 juillet 18:08

                    d ordinaire après de gros faits divers les SONDAGES nous abreuvent de résultats

                    ici rien pas un questionnement populaire, tout va bien
                    la 5 eme République depuis le début De Gaulle le sac ; Mitterrand policiers de vincennes ; Sarkosy les valises de Libye, ici Macron se forme une police parallèle 
                    le nouveau président qui avait dit de faire une république exemplaire !
                     

                    • 2 votes
                      Scalpa Scalpa 23 juillet 19:04

                      A la benne !


                      • 1 vote
                        troletbuse 23 juillet 20:48

                        Macaron DEMISSION


                        • 3 votes
                          troletbuse 23 juillet 21:00

                          Après lui avoir donné un appartement, un salaire de 10000 € par mois, le port d’armes, un voiture avec gyrophare-Tout celà après le 1er mai et après sa mise à pied- Macaron se défausse sur Benalla en parlant de comportement inadmissible et punissable. Ce mec est vraiment un salopard, comme je l’ai toujours dis. En plus, il nous prend pour des coins. DEMISSION et CONDAMNATION pas audition.


                          • 2 votes
                            troletbuse 23 juillet 21:06
                            LREM ==> LDEM ==> LPEM
                            La ripoublique en marche, sous Macronimbus, est devenue la dictature en marche et maintenant : La POURRITURE en marche

                            • 2 votes
                              troletbuse 23 juillet 22:35

                              Il n’y a pas du tout dysfonctionnement. C’est la méthode Emmanuelle Macaron, le petit Hitler.


                              • vote
                                Scalpa Scalpa 23 juillet 23:21

                                Si ben passe a la benne qui va sauver pacron accroché au balcon

                                un pompier passe...

                                • 2 votes
                                  BA 24 juillet 08:49

                                  A propos des nombreux mensonges de l’Elysée :


                                  Affaire Benalla : l’audition du directeur de l’ordre public ébranle la version de l’Elysée.


                                  Jusqu’ici c’était le caractère dérisoire selon certains de la punition qui avait suscité sur ce plan la polémique, même si Bruno Roger-Petit avait déclaré qu’il s’agissait là de "la sanction la plus grave jamais prise contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée".


                                  Mais l’audition par la commission des lois de l’Assemblée nationale ce lundi soir d’Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police, a semé le doute dans les esprits sur la réalité même de la suspension.


                                  En effet, à travers les réponses qu’il a apportées aux questions de Marine Le Pen, Alain Gibelin, qui a également souligné que la présence du chargé de mission élyséen Place de la Contrescarpe le 1er mai n’était pas régulière, a indiqué qu’Alexandre Benalla avait participé à des réunions préparatoires à des déplacements d’Emmanuel Macron tout au long la première quinzaine de mai. 


                                  La députée élue dans le Pas-de-Calais a d’abord interrogé le haut-fonctionnaire de la manière suivante :


                                  "Nous avons bien compris, vous nous l’avez expliqué tout à l’heure, qu’il y avait des réunions en amont pour préparer des grands événements dans lesquels le président de la République a vocation à se déplacer dans Paris, que vous n’y étiez pas à titre personnel mais que l’intégralité de vos services étaient présents. J’aimerais juste savoir s’il y a eu une réunion de ce type entre le 2 et 18 mai ?"


                                  Laconiquement, Alain Gibelin a répondu  : "Oui, très certainement".


                                  La parlementaire a relancé : "Comme vous nous avez indiqués tout à l’heure que monsieur Benalla était présent à l’intégralité de ces réunions, il ne vous est pas apparu qu’un jour monsieur Benalla n’était pas présent à l’une des réunions qui ont pu avoir lieu entre le 2 et le 18 mai ?"


                                  Le directeur de l’ordre public a alors développé, avec davantage de détails : "Non. Et je répète que la sanction prise à l’encontre d’Alexandre Benalla à aucun moment n’a été porté ni à ma connaissance, ni à celle de mes collaborateurs."


                                  La présidente du Rassemblement national a tiré les conclusions de ces éléments : "Nous avons bien compris que personne ne vous avait informé de cette sanction mais vous venez, par la réponse que vous venez de m’apporter, de m’indiquer que cette sanction n’a en réalité pas été appliquée puisqu’il y a eu des réunions entre le 2 et le 18 et monsieur Benalla était présent avec vos services ?"


                                  "Oui", a simplement rétorqué Alain Gibelin. 


                                  La version de l’Elysée apparaît une nouvelle fois fragilisée. 


                                  https://www.bfmtv.com/police-justice/l-audition-du-directeur-de-l-ordre-public-remet-en-cause-la-realite-de-la-suspension-d-alexandre-benalla-1494103.html




                                  • vote
                                    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 juillet 14:19

                                    @BA

                                    le feuilleton continue

                                    Rétropédalage écrit de Gibelin... sur la période : entre le 2 et le 18 mai

                                    Gibelin prétend avoir mal compris la question, pourtant bien posée, dans le calme et enregistrée pur l’éternité... !

                                    N’importe-quoi !

                                    Pressions ?

                                    Merci beaucoup pour votre contribution


                                  • vote
                                    Pierre Régnier 24 juillet 10:27

                                    Ce qui n’est pas dit, ni dans l’extrait de BFMTV ni dans les commentaires ci-dessus, c’est l’hypocrisie de la "grande" presse, toutes tendances confondues qui ne "découvre" les révoltants dysfonctionnements de la présidence macronienne que lorsque ceux-ci nuisent aux "valeurs" qu’elle soutient.

                                    Qu’on se souvienne de la récente affaire Mamoudou Gassama. Ce sont les journalistes de cette "grande" presse qui, de façon presque unanime, ont accusé de complotisme ceux, très rares, de leurs confrères qui persistaient à chercher une réponse au mystérieux et terrible mystère : pourquoi et comment un enfant de 4 ans s’est suspendu - ou a été suspendu - côté rue, à la rambarde d’un balcon d’un quatrième étage (ou d’un cinquième ou d’un sixième si c’est de là qu’il est tombé)  ? Dès lors que le brillant sauveteur avait été reçu à l’Elysée pour y être félicité par le président de la République il n’y avait, pour ces "grands journalistes", plus rien à voir, à chercher, à éclaircir.

                                    Ce 22 juillet le quotidien 20 minutes, prenant prétexte d’une grossière plaisanterie, en a rajouté une couche : https://www.20minutes.fr/high-tech/2311447-20180722-affaire-benalla-grand-retour-theories-complot-2nd-aussi-1er-degres


                                    • 1 vote
                                      Pierre Régnier 24 juillet 10:30

                                      Ce qui n’est pas dit, ni dans l’extrait de BFMTV ni dans les commentaires ci-dessus, c’est l’hypocrisie de la "grande" presse, toutes tendances confondues qui ne "découvre" les révoltants dysfonctionnements de la présidence macronienne que lorsque ceux-ci nuisent aux "valeurs" qu’elle soutient.

                                      Qu’on se souvienne de la récente affaire Mamoudou Gassama. Ce sont les journalistes de cette "grande" presse qui, de façon presque unanime, ont accusé de complotisme ceux, très rares, de leurs confrères qui persistaient à chercher une réponse au mystérieux et terrible mystère : pourquoi et comment un enfant de 4 ans s’est suspendu - ou a été suspendu - côté rue, à la rambarde d’un balcon d’un quatrième étage (ou d’un cinquième ou d’un sixième si c’est de là qu’il est tombé)  ? Dès lors que le brillant sauveteur avait été reçu à l’Elysée pour y être félicité par le président de la République il n’y avait, pour ces "grands journalistes", plus rien à voir, à chercher, à éclaircir.

                                      Ce 22 juillet le quotidien 20 minutes, prenant prétexte d’une grossière plaisanterie, en a rajouté une couche : https://www.20minutes.fr/high-tech/2311447-20180722-affaire-benalla-grand-retour-theories-complot-2nd-aussi-1er-degres


                                      • vote
                                        Pierre Régnier 24 juillet 10:32

                                        @Pierre Régnier

                                        Veuillez m’excuser pour l’involontaire répétition.


                                      • vote
                                        ubikand 24 juillet 11:26

                                        https://www.instagram.com/p/BlgcxyxA757/?utm_source=ig_embed&nbsp ; smiley 


                                        Et en fond, pour les avertis, les pompiers pyromanes politiciens du parlement lumineux et autres habitants des caves et clubs qui doivent cogiter sec :
                                        "comment exploiter cette affaire pour faire croire en faisant genre que la république est autre chose qu’une institution pourrie à la moelle"



                                        • 1 vote
                                          BA 24 juillet 16:16

                                          Cet après-midi, à l’Assemblée Nationale, le député Christian Jacob pose LA QUESTION QUI TUE au premier ministre :


                                          « Les Français se posent une seule question : pourquoi monsieur Benalla est-il aussi protégé et privilégié par le président ? »


                                          https://www.lci.fr/politique/en-direct-affaire-video-alexandre-benalla-manifestation-1er-mai-suivez-la-seance-des-questions-au-gouvernement-motion-de-censure-les-republicains-commission-d-enquete-parlementaire-2093676.html




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès