• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron le caïd de cour d’école

Macron le caïd de cour d’école

« Ça va manu ? »

Il n’en fallut pas plus pour ébranler la susceptibilité de Sa Majesté Impérial Macron 1er Heureusement, la conversation est restée détendue.

Tags : Politique Etats-Unis Société Ethique Polémique Manipulation Emmanuel Macron Donald Trump




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Simple citoyenne Simple citoyenne 26 juin 11:42

    Bonjour Matthius ; merci pour cette vidéo et qui résume bien les différentes stratégies débiles de communication ; la com du "wesh" mon pote à la Macron, ou la com de Sarkozy sont des manières dégradantes de s’adresser à nos concitoyens ; pour Macron c’est déjà fini il n’avait et n’a toujours aucune aura, ses communicants qui bossent pour lui, pensent que s’adresser aux Français comme à des jeunes de banlieue, c’est peut-être le meilleur moyen de se faire comprendre, quant à Hollande qui n’avait pas de communicants il s’adressait aux Français comme s’il s’adressait à des enfants, voilà d’ailleurs un extrait d’un article du point sur Hollande :  François Hollande parle-t-il comme un enfant ? Extrait

     « Sans juger le fond de ses déclarations, Hollande parle en effet comme un enfant, dit-il. C’est le langage d’une personne qui n’a pas grandi. Quand on l’entend dire "La croissance, elle est là", cela résonne comme "Maman, elle n’est pas contente, papa, il va se fâcher". En même temps, Hollande s’adresse aux Français comme à des enfants. Peut-être craint-il de ne pas être compris d’eux. » 

    Chercher à adopter un langage pour soi-disant se faire comprendre de leur propre concitoyen, comme s’ils (ceux qui dirigent notre pays) débarquaient d’un autre monde, ce qui est le cas pour Macron en particulier le petit fonctionnaire de chez Rothschild, est la preuve flagrante qu’ils sont bien d’un autre monde, celui de la décadence, du pouvoir et du fric, et méprise avec morgue le peuple, en les nommant les sans dents, ou les insultants comme le fait Macron chaque jour.



      • 4 votes
        troletbuse 27 juin 10:25

        J’ai toujours dis que Macaron était un nullard dont le parcours a été fonction de la richesse de ses parents. Un français approximatif comme l’anglais, un vocabulaire pauvre, une inculture vérifiée, l’ENA qui est devenu une anti-référence. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès