• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Manu, des "salopes" et de la "beuh" sur le perron de l’Elysée... Quelle (...)
#31 des Tendances

Manu, des "salopes" et de la "beuh" sur le perron de l’Elysée... Quelle symbolique pour la République ?

La fonction présidentielle avait été abaissée et le président jupitérien devait tout changer. Pas sûr que la Fête de la musique organisée dans la cour de l'Elysée y participe. Remonté et animé d'une colère froide, Michel Onfray réagit à cette fameuse soirée.

Réaction extraite d’une vidéo tirant à boulets rouges sur le président de la République.

Tags : Musique Michel Onfray Emmanuel Macron




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • 41 votes
    Qirotatif Qirotatif 29 juin 18:21

    Onfray confond deux choses : la personne du Président et sa fonction qui est associée à des lieux symboliques. Que le Président soit photographié torse-poil on s’en fout. Poutine passe son temps à se faire photographier au volant de camions, en train de faire du judo, torse-nu en train de pêcher, etc.et le pb n’est absolument pas là : il ne transforme pas le Kremlin en discothèque avec des danseurs travelos se trémoussant là où sont reçus ses homologues du monde entier. Il ne laisse pas davantage des gamins courir dans des cimetières où des soldats Russes sont tombés, pas plus qu’il n’inviterait un rappeur qui a passé sa vie à cogner sur des femmes pour picoler les réserves de vodka le tout aux frais du contribuable russe. Tout ces actes, sous couvert de modernité, constituent autant d’insultes aux institutions, à l’Histoire du pays, à la mémoire (eux qui nous en parlent en permanence...) des disparus et des sacrifiés. Poutine ne se pencherait jamais sur le cas d’une adolescente expulsée de Russie et encore moins n’engagerait un dialogue à distance via la presse. Il n’irait certainement pas prendre parti dans une affaire même pas jugée en allant inspecter le fion d’un type qui aurait eu un pb avec la police, humiliant l’ensemble des fonctionnaires de police, influençant la justice, etc. Poutine ne raconterait pas à des journalistes les dessous de la politique russe comme l’a fait le nul de Tulle. 


    Le Président ne souille pas la France en faisait un simple footing, il souille le pays en détournant des lieux hautement symboliques et en ayant tous ces comportements indignes de la fonction. Le pb n’est pas la vulgarité des paroles des chansons de ce DJ. Sa seule présence suffit à caractériser une volonté de souiller le pays et ses habitants. Onfray semble découvrir que Macron et ses prédécesseurs sont là pour liquider le pays. Il est parfaitement cohérent qu’ils n’aient aucun respect ni pour les lieux symboliques, ni pour les institutions et encore moins pour leurs électeurs qu’ils prennent finalement pour ce qu’ils sont. Vive Macron !

    • 13 votes
      dom66 30 juin 00:47

      @Qirotatif
      Votre commentaire est génial et Je le signe avec vous Bravo smiley merci


    • 19 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 30 juin 11:30

      @Qirotatif
      Vous vous méprenez si vous pensez que Macron a voulu intentionnellement salir l’Elysée et sa fonction présidentielle ... Macron est comme "çà", il n’a fait qu’exprimer sa nature et sa façon de s’amuser. Macron est un tordu, un méchant, un malin et c’est grâce à "çà" que l’oligarchie lui a donné la possibilité de devenir président ... Imaginez ce que ferait un président droit dans ses bottes, honnête et juste, il corrigerait les erreurs du "système" et dérangeait tous les puissants. Vous imaginez les dégâts que ferait un président "normal" ... C pour cette raison que l’oligarchie choisi des tordus afin qu’ils ne changent rien au "système" et qu’ils les fassent rire ...


    • 2 votes
      Qirotatif Qirotatif 30 juin 19:26

      @DJL 93VIDEO
      Non sans doute.


    • 3 votes
      Eric_F 30 juin 22:49

      @DJL 93VIDEO
      je ne suis pas sûr qu’il soit spontanément adepte de ce style musical et vestimentaire, mais il pense qu’une image de coolitude lui apportera l’adhésion enthousiaste de la jeunesse et des minorités. Que le lieu ne s’y prête pas ne lui est seulement pas venu à l’idée.


    • 6 votes
      gorguetto gorguetto 1er juillet 11:10

      @DJL 93VIDEO Oui Macron est comme ça, mais il le sait bien, et se sent un être supérieur, qui avec les pouvoirs présidentiels, peut se petmettre ce qu’il veut vis à vis des Français. Il les salit intentionnellement, les insulte, les paparazzi trop insistants se voient menacés par les gardes du corps présidentiels armeau poing, ce qui fait rire de toutes ses grandes dents la madame rabougrie qui l’accompagne. Il est capable d’utiliser les forces de l’ordre, presque pour le plaisir, et sans aucun état d’âme contre les lépreux. Aucune empathie, aucun remord sauf peut-être celui de n’avoir pas oser davantage. Il organise ses gardes rapprochés pour couper court àtoute velléité de possibles insubordination. Il sent bien que la tension monte. Mais il s’arrange pour que toute riposte soit impuissante, à quelque niveau que ce soit. Un chef d’état major, ça se jette, les hommes en faction chez lui, ça se matte.... jusqu’à quand ? Je pense que Hitler était plus sensible que lui ! Sincèrement.


    • 3 votes
      HELIOS HELIOS 1er juillet 12:41

      @Eric_F
      ... dans ce cas Macron fait du "clientelisme" et tente de s’assurer le vote des gens qu’il flatte...

      On n’est plus dans la simple action politique, mais dans la manipulation ; qu’il y a-t-il de commun entre ceux qui ont voté pour lui aux présidentielles et ceux qu’il a invité ?


    • 5 votes
      zygzornifle zygzornifle 1er juillet 17:08

      @DJL 93VIDEO

       Imaginez ce que ferait un président droit dans ses bottes, honnête et juste.

      ça c’est de la science fiction en France .....


    • 1 vote
      Eric_F 2 juillet 10:05

      @HELIOS
      C’est bien évidemment du racolage à bon compte, il veut corriger son image de technocrate par un côté décontracté pour séduire un nouveau public et reconquérir la frange terranoviste de son électorat initial.


    • 2 votes
      docdory 2 juillet 13:16

      @Eric_F

      Vous dites , je cite :"il pense qu’une image de coolitude lui apportera l’adhésion enthousiaste de la jeunesse et des minorités." . 

      Euh, franchement, ça m’étonnerait ! Si l’on considère la minorité numériquement la plus importante de la jeunesse, qui est la minorité de religion mahométane, cette minorité en général ne supporte absolument pas l’homosexualité, donc le fait que Macron invite quelqu’un qui se proclame "pédé" sur son t.shirt leur est donc probablement intolérable. Par ailleurs, dans les banlieues islamisées, on écoute du rap, pas de la techno ! 

      En réalité, les "chanteurs" ( ou plutôt les histrions ) invités à l’Elysée vont plaire exclusivement à la minorité "bobo politiquement correcte", qui, certes, est devenue minoritaire en voix en occident voire en France, mais garde néanmoins l’essentiel du pouvoir politico-médiatique ! Les yeux et les oreilles de cette minorité bobo ont du ruisseler de félicité à la vue et à l’écoute des pseudo-provocations de bas-étage et de l’audace de pacotille qui ont émané de ce groupe techno-homosexuel !


    • 16 votes
      medialter medialter 29 juin 18:38

      Commentaire juste et drôle d’Onfray, sauf que le bougre, en fin de carrière de philosophe, n’a toujours pas capté qu’il existe une conspiration organisée depuis une cinquantaine d’années, en toute continuité et par tous les gouvernements successifs, visant à tirer le niveau général vers des affres abyssales. Loin d’être terminée, cette vrille savamment entretenue nous amène droit vers des techno-zombies dont la norme zoogène absorbera l’essentiel des futures générations. Ce pauvre Onfray n’est capable que de faire ce triste constat (qu’un Bigard ferait d’ailleurs bien mieux que lui), sans jamais avoir été en mesure d’en déterminer l’épicentre d’origine, les tenants et les aboutissants. Sa place dans les merdias, il l’a payé le prix fort, il est devenu le Ruquier de la philo


      • 4 votes
        ZardoZ ZardoZ 29 juin 19:44

        @medialter

        il est devenu le Ruquier de la philo

        D’ailleurs ils ont un peu le même look, tu les interchanges et les moldus n’y verront que du feu


      • 2 votes
        Miko 29 juin 23:36

        @ZardoZ
        Faut rien exagérer quand même .... Les moldus s’en contrecarrent, coupe du monde oblige * Peuvent pas être au four et au moulin ... Onfray est à Macron ce que Ruquier est à Hanouna .... 


      • 1 vote
        joeblow 2 juillet 06:33

        @medialter

        Et c’est juste la pointe de l’iceberg.


      • vote
        beo111 beo111 29 juin 21:40

        Ouais rien de nouveau, je me rappelle avoir fumé un oinj ou deux dans la salle de réception de l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion des vœux aux associations du maire d’alors, Bertrand Delanoé.

        Y’avait un dealer sympa parmi les invités.


        • 7 votes
          Mollah Homard 29 juin 22:41

          @beo111

          enflure, tu me dois 100 balles !


        • 2 votes
          Miko 29 juin 23:38

          @beo111
          Deux sans balles en fait !! Rembourse FDP ou je te mets en PLS !!


        • 2 votes
          beo111 beo111 29 juin 23:56

          Non mais attendez les gars, d’une part les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et d’autre part, ma dette était en Franc, et le Franc n’existe plus, ya prescription là !


        • 2 votes
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 30 juin 01:43
          NO COMMENT !

          J’ai déjà donné :
          Macron surexcité s’en prend aux nationalistes européens : « Lèpre » nationaliste avant de célébrer la Fete de la Musique à l’Elysée en très charmante compagnie... très colorée !
          https://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/points-de-vue-du-22-juin-macron-77487

          PS)
          Kali-Yuga (age de Fer des grecs)

          • 8 votes
            Norman Bates Norman Bates 30 juin 02:21

            Quelle symbolique pour la République ?

            C’est simple : sur la photo prise à l’Elysée avec cette horde de gens bigarrés il n’y avait qu’une "salope" en habits supposément vertueux...comme ses prédécesseurs elle se vend au plus offrant, elle cède, elle capitule, elle se soumet, elle n’impose son autorité qu’au sinistre air de la parole, son pouvoir étant réduit à nuire aux plus vulnérables...
            Dans une réelle méritocratie cette incarnation de Marianne finirait au bois de Boulogne, contrainte de porter une dense perruque, pas pour embellir sa face mais pour la cacher...
            Salope !

            • 1 vote
              Yvan 30 juin 11:58

              J’admire la culture, et la fermeté d’âme, et la lucidité, et l’humilité magnanime de ceux qui prennent volontiers un surplomb serein à l’égard de Michel Onfray, et lui offrent une bonne leçon de philosophie, tout cela sans le morigéner le moins du monde, uniquement animés par une générosité confraternelle...


              • 1 vote
                Pyrathome Pyrathome 30 juin 15:44

                Onfray est vénére , il n’a pu se faire sucer la bite et lécher les couilles sur le perron de l’Élysée par cette horde de salopes en chaleur.... smiley smiley

                • 7 votes
                  Hieronymus Hieronymus 30 juin 16:27

                  qu’est ce ça veut dire président jupitérien ?
                  je connais l’astrologie et la symbolique planétaire mais cette expression de président jupitérien, tout le monde répète ça sans que jamais personne n’explique même un peu ce que ça signifie, c’est simplement con et débile !
                  les journaleux, ces feigneux, au lieu de répéter tous la même chose devraient faire un micro trottoir et demander aux gens ce que signifie président jupitérien ? personne ou presque ne saurait répondre qq chose d’un peu cohérent !

                  .

                  on pourrait multiplier les exemples de ces expressions politiques galvaudées et reprise à tue -tête sans jamais un début d’explication : état de grâce, droit d’inventaire, devoir d’ingérence, communauté internationale, etc...
                  non seulement les journaleux nous matraquent de propagande mais ces feigneux ne font même pas l’effort d’expliquer les expressions qu’ils utilisent !


                  • 1 vote
                    Eric_F 30 juin 22:44

                    @Hieronymus
                    En l’occurrence, il a été plus dionysiaque que jupitérien lors de ta teuf de la zicmu élyséenne.


                  • 8 votes
                    thierry3468 1er juillet 03:02

                    Je ne suis pas certain que Macron soit aussi machievelique.Macron n’est que communication et postures.Ses conseillers essaient de combler le vide et la vacuité du personnage par des artifices et l’illusion de l’action en marche.Pour paraitre moderne ,ouvert à toutes les différences et au métissage,ces conseillers ont organisé ce petit happening digne de Jack Lang.Macron,dans sa bétise crasse ,aveuglé par son égo démesuré,croyait bien faire sur la forme.Mauvaise pioche car le fond est minable,pitoyable...Brigitte Macron a probablement adoré la syntaxe et le style aérien de DJ Smile.Macron et sa femme ne sont que de pitoyables acteurs d’une farce de plus en plus imbuvable.


                    • 6 votes
                      av88 av88 1er juillet 07:45

                      Macron président jupitérien.

                      Jupiter, énorme planète gazeuse, elle n’est pas constituée de roche, eau etc....mais uniquement de gaz.

                      • 2 votes
                        Nicolas 1er juillet 13:08

                        @av88

                        Mais après tout il n’est que le chef de l’usine à gaz nationale. C’est un gros boulot qui demande une grande boîte à outils et beaucoup de rustines.


                      • 4 votes
                        zygzornifle zygzornifle 1er juillet 17:04

                        @av88

                        mais uniquement de gaz.
                        Comme le proute ? Donc le comportement de Macron ne m’étonne pas ....


                      • vote
                        Nicolas 1er juillet 11:32
                        Ne vous en faite pas, dans 15 jours il y aura le 14 juillet. Après la fête vient le sérieux, avec lignes droites, cérémonials, tambours, trompettes, beaux chevaux, et tout et tout. Perso, j’adore, ça me rappelle ma jeunesse quand il fallait que je représente mon régiment à l’Arc de Triomphe. Eh oui, quand on vieillit on devient sentimental...

                        La fête de l’Elysée ? On n’est plus sous Vincent Auriol la potiche, ni sous Pompidou. J’ai trouvé ça très Fellinien et digne du Satyricon (ancien ou moderne).

                        • 1 vote
                          Eric_F 2 juillet 10:08

                          @Nicolas
                          c’est en effet terriblement "décadent", on passe de Jupiter à Bacchus !


                        • vote
                          Nicolas 2 juillet 11:56

                          @Eric_F

                          Bah, tant qu’on reste chez les Grecs, ça peut encore aller. On a fait des progrès depuis. Je veux dire les Grecs anciens et non les contemporains.


                        • vote
                          Nicolas 2 juillet 15:27

                          @Eric_F

                          Mais, qu’on se calme, tout s’est déroulé dans une ambiance familiale.

                          Bacchus est le fils de Jupiter et de Sémélé, fille du roi de Thèbes, par translation du mythe de Dionysos.

                          Il devint le dieu de la Vigne, du Vin et des Festivités, mais aussi de la Danse, de la Végétation, des Plaisirs de la vie et de ses Débordements.

                          Donc, Jupiter le père a fait danser ses enfants, quoi de plus naturel.

                          La prochaine fois, votez pou un autre dieu.

                          P.S. source Wikipedia.


                        • vote
                          Zatara Zatara 2 juillet 16:28

                          @Nicolas
                          Mais, qu’on se calme, tout s’est déroulé dans une ambiance familiale.

                          ....un paquet de saloperie peuvent se déroulé dans "une ambiance familiale".... c’est juste hors de propos concernant ce qui est évoqué ici...

                          Et Macron n’est le père de personne, comme la plupart des présidents et premiers ministres européens....


                        • vote
                          Nicolas 2 juillet 18:45

                          @Zatara

                          Ironie, dérision, vous prenez tout au pied de la lettre. Dommage.


                        • 5 votes
                          zygzornifle zygzornifle 1er juillet 17:02

                          Macron se comporte comme un roi et non comme un président , il est la honte de la France et de ses valeurs pour le peu qu’il en reste ....


                          • 4 votes
                            HELIOS HELIOS 1er juillet 18:09

                            @zygzornifle

                            C’est tout simplement qu’il a oublié qu’etre député, president... enfin, ELU du peuple c’est representer TOUT le peuple et pas seulement une faction qui le soutient

                            Il est donc le representant d’un groupe qui se soutiennent dans leurs interets...

                            Cela porte un nom, c’est une mafia , il est le "parrain de cette mafia" et accessoirement president de la France, quand cela l’arrange. C’est le maitre à penser du "en même temps", et quand il y a maitre a penser il y a secte et gourou. C’est donc également le gourou de sa secte "En marche".

                            ... secte mafieuse... hmmm, c’est bien que les français l’aient mis la ! je reviserai mon interpretation lorsqu’il aura, par exemple, décidé d’un référendum sur un sujet polemique comme l’Europe, l’Euro, l’Otan, là où cela fait le plus mal....


                          • vote
                            Soi même 2 juillet 00:20

                            Parfois le con qui a la notoriété publique devrait se taire.


                            • 3 votes
                              jeanpierreosons 2 juillet 11:31

                               

                              Là comme ailleurs, Macron fait ce qu’il veut. Par son attitude, il me fait penser à Gian Maria Volonte dans ce film d’Elio Petri de 1970, où celui-ci joue le rôle d’un commissaire de police, chef de la brigade criminelle, sur le point d’être promu au poste de directeur de la section politique, qui assassine sa jeune maîtresse qui l’a trompé. Il lui tranche la gorge en laissant de grossiers indices pouvant l’accuser. Et comme c’est lui qui mène l’enquête, il va tout faire pour l’orienter vers lui, persuadé que personne n’osera le dénoncer, comme aucun journaliste ou média dit indépendant, n’osera dénoncer Hulot.

                              Comme lui, Macron peut tout se permettre. Ce n’est pas d’aujourd’hui. Alors qu’il multiplie les discours et cérémonies officielles pour redonner son faste à la fonction présidentielle, il l’a abaissée depuis bien longtemps. Existe-t-il une démocratie (ou présumée telle) au monde où un ministre en exercice serait maintenu à son poste près de 5 mois après avoir fabriqué une fausse lettre d’un procureur, pour s’auto-innocenter d’une accusation de viol ? Réponse : la France où Macron maintient à son poste Nicolas Hulot qui, le 8 février dernier, avec la complicité de BFM TV, lui a fait parvenir cette lettre vue à l’écran, soit-disant du procureur Alexis Bouroz, cousue d’invraisemblances (une quinzaine). Il faut taper mon nom sur facebook ou sur internet pour voir les explications, puisqu’après une dizaine de jours, mon article de 2 pages à peine, proposé le 18 juin a été refusé. Il est dommage que les règles de fonctionnement d’Agoravox ne permettent pas de savoir dans quelles conditions a eu lieu le rejet. Si un vote pour la parution ou non a vraiment existé, pourquoi n’est-il pas possible de savoir le nombre de votants et comment se sont répartis les votes, sinon, c’est à vous dégoûter de proposer un article ! Et lorsque l’on utilise le terme de média citoyen, c’est la moindre des choses que d’avoir le résultat d’un vote.

                              Je serais curieux de savoir combien d’utilisateurs ou de modérateurs du site ont vu mon article du 18 juin intitulé : « Toute vérité est-elle bonne à dire ». Le 29 juin, j’ai écrit ceci : «  Agoravox, qui se dit média indépendant, est-il aux ordres du pouvoir politique ? A qui peut-on faire croire qu’il y ait besoin de plus de douze jours pour vérifier si un article de moins de deux pages est publiable ou non ? Je l’ai proposé le 18 juin et je n’ai jamais reçu de réponse, même de refus, malgré une relance il y a deux jours ! » Quelqu’un m’a répondu et je l’en remercie que « quand un article est polémique, peu de gens osent voter et qu’il n’a pas eu le loisir de lire mon article du 18 juin, lequel à ce jour du 01/07 n’est plus dans la pile. » Question : l’a-t-il jamais été ? Agoravox est-il lui aussi tenu comme l’est Nicolas Hulot par Macron (il faudrait peut-être que les spécialistes se posent la question des conséquences) pour sa fabrication du faux ? N’est-il pas en train de leurrer le citoyen, un peu à la manière du plaider-coupable en justice où, en échange d’une reconnaissance de culpabilité acceptée par son auteur, des infractions plus graves passent à la trappe, les compteurs étant remis à zéro, une pratique utilisée dans les dossiers politico-financiers !

                               



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès