• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Zineb El Rhazoui au Sénat : "Je ne crains pas de dire que les Frères (...)

Zineb El Rhazoui au Sénat : "Je ne crains pas de dire que les Frères Musulmans sont aujourd’hui aux portes du pouvoir en France"

Auditionnée, jeudi 23 janvier 2020, par la commission d’enquête sénatoriale sur la radicalisation islamiste, la journaliste Zineb El Rhazoui a fortement critiqué l’Association musulmane pour un islam de France (AMIF), « infiltrée » selon elle par l’organisation Les Frères musulmans. « L’AMIF comme instance représentative de l’Islam de France va générer quelque chose d’ingérable », a-t-elle estimé.

Mise en place en octobre dernier, après l’attentat de la préfecture de police de Paris, la commission d’enquête sénatoriale sur la radicalisation islamiste auditionnait la journaliste et essayiste Zineb El Rhazoui, ancienne collaboratrice de Charlie Hebdo. La jeune femme est connue pour ses positions très critiques à l’encontre de l’Islam.

Zineb El Rhazoui a dénoncé « une infiltration » des Frères musulmans dans la société française et dans les plus hautes instances de l’État, n'hésitant pas à affirmer : « Je ne crains pas de le dire  : les Frères musulmans sont aux portes du pouvoir. »

Après un exposé sur l’histoire de la pensée « frériste », la journaliste a critiqué l’Association musulmane pour un islam de France (AMIF), une structure portée par l’ancien banquier et essayiste Hakim El Karoui et l’imam de Bordeaux Tarek Oubrou, et qui a pour but de voir émerger un islam indépendant financièrement et théologiquement.

« Appointer l’AMIF comme instance représentative de ce qu’ils appellent l’islam de France va générer quelque chose d’ingérable », a déclaré Zineb, qui n’a cessé durant son audition de rappeler les liens des membres de l’AMIF avec les Frères musulmans, qui appliquent, selon elle, la charia spécialement dédiée aux minorités musulmanes en Occident.

La journaliste a effectué cette grave mise en garde :

« Que dit cette charia ? Infiltrons, formons des élites, ne braquons pas forcément sur le voile. Les choses se feront par étapes (…) Le plus important c’est de marquer de l’empreinte de l’islam, toutes les institutions (…) de former des élites qui placent l’idéologie de l’islamisme au-dessus des valeurs républicaines tout en intégrant ses valeurs républicaines. »

« Je pense que ce serait une très grosse erreur historique de livrer les Français de confession musulmane à l’AMIF », a-t-elle ajouté, avant de qualifier cette association de « clergé adoubé par la République qui pourra émettre des fatwas ».

Tags : Société Institutions Islam Islamisme




Réagissez à l'article

201 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Hieronymus Hieronymus 25 janvier 10:30

    elle je l’adore ! smiley

    son accent de beurette me rend hilare surtout quand elle prononce des noms arabes

    j’en reviendrais presque à remercier les Islamistes grâce auxquels Zineb est parvenu à une certaine notoriété, sans eux je n’aurais jamais eu la joie de pouvoir contempler une telle perle

     smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès