• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Dangers de l’aluminium des vaccins : L’ALU TOTAL !!!
#31 des Tendances

Dangers de l’aluminium des vaccins : L’ALU TOTAL !!!

Si comme moi, vous avez un enfant, vous vous posez certainement des questions sur la vaccination et en particulier, sur les adjuvants d’aluminium… et si ce n’est pas le cas, eh bien il va falloir s’y mettre sérieusement. 

Je pense que faire confiance à des Agences Sanitaires qui accumulent les scandales sanitaires, et croire en l’innocuité de l’aluminium, sans la moindre preuve, ce n’est pas raisonnable.

Mais se méfier sans preuve revient à peu près au même.

C’est pour cette raison que j’ai réuni dans une longue vidéo, qui m'a pris 18 mois de travail, toutes les preuves scientifiques qui démontrent sans ambigüité la dangerosité des adjuvants d’aluminium, en particulier pour le nourrisson.

En effet, cela fait 20 ans que la Recherche (indépendante de l'industrie) avance, bon an, mal an : il y a aujourd’hui un très solide corpus d’études scientifiques internationales qui analysent la toxicité de l’aluminium et ses effets sur l’organisme

Toutes les sources sont là : https://alutotal.wordpress.com/

Il est urgent de bien comprendre le délire des Adjuvants d’Aluminium des vaccins.

Voici donc quelques faits ALU-cinants que j’ai découverts  :

- Toutes les agences sanitaires disent que les adjuvants d’aluminium sont sûrs.

- Pourtant, cette affirmation ne repose sur aucune donnée scientifique et relève de la croyance pure.

- L’aluminium est un NEUROTOXIQUE : il est dangereux pour le cerveau. Et ça tombe mal, car il est démontré qu’il migre jusqu’au cerveau, par le biais des macrophages.

- Chez le nourrisson, le cerveau est en plein développement, donc hypersensible à toute pollution neuro-toxique : les protections dont bénéficie l’adulte sont immatures chez le bébé. L’aluminium peut pénétrer son cerveau bien plus facilement que chez l’adulte, entraînant alors des troubles neuro-développementaux (dont l’autisme).

- Mais ce n’est pas tout : l’aluminium est cancérigène (provoqué par les vaccins adjuvés chez le chat et fortement suspecté via les déodorants, pour le cancer du sein), et peut causer un tas d’autres troubles tous caractérisés par des inflammations chroniques (asthme, syndrôme de fatigue chronique, maladies auto-immunes...).

Impossible ? C’est ce que je pensais aussi avant de découvrir notamment ça :

  • les quantités d’aluminium injectées aux nourrissons dépassent largement les niveaux de sécurité européens, pendant au moins la première année de vie.
  • Les études portant sur la sécurité d’un vaccin adjuvé à l’aluminium sont systématiquement biaisées par l’utilisation de placebos contenant de l’aluminium... ou l’utilisation d’un autre vaccin en guise de placebo… ce qui est antiscientifique.
  • Les vaccins tout comme les adjuvants sont dispensés de passer les tests standards de toxicité  : Cancérogénèse, mutagénèse, tératogénèse…
  • Et surtout : ça fait à peu près 10 ans qu’on connaît l’une des causes les plus probables de l’autisme. Si on nous tient dans l’ignorance, c’est tout simplement qu’il s’agit d’une question POLITIQUE.

 

Mais bien sûr, tout ça, il faut le démontrer, preuves solides à l’appui. Donc allez voir ma vidéo de 2 heures, j’ai fait un chapitrage ultra-précis pour faciliter le visionnage sur youtube.

Et puis ça a l’air flippant dit comme ça, mais on va bien se marrer quand même. On va même apprendre plein de mots rigolos, comme pharmacocinétique, cytokine, ou iatrogène. De quoi écraser toutes les belles-mères du monde au scrabble.

Si vous êtes convaincus par ce travail, n’hésitez pas à le diffuser, le partager, et surtout à en discuter avec votre pédiatre, en imprimant cette brochure : https://docdro.id/FPcrcC4

Ça m’a pris 18 mois pour réaliser cette vidéo, ça ne vous prendra que 2 heures pour comprendre le délire total des adjuvants d'aluminium... ça paraît honnête, vu l’enjeu !

Merci à tous !

 

Tags : Vaccins Scandale Santé menacée Journalisme citoyen Industrie pharmaceutique




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • 13 votes
    Godfather Godfather 28 novembre 12:33

    Excellent travail ! D’intérêt publique ! Bravo et merci pour eux !

    En parallèle et vis à vis du contexte historique :

    http://mccomber.blogspot.com/2007/07/le-mauvais-sicle-annexe-3-le-fluore.html


    • 14 votes
      Nina K Nina K 28 novembre 13:12

      Merci Hypatie !

      Tu fais bien de montrer que l’industrie pharma distribue des produits nocifs en toute connaissance de cause... Avec l’aide de nombreux complices ou d’idiots utiles (Agences de santé, politiciens, médias grand public, médecins, pharmaciens...)


      • vote
        cassini 28 novembre 13:12

        Moi, c’est ma religion qui m’interdit d’être transfusé. 


        • 9 votes
          vince733 28 novembre 14:37

          Félicitations !!! Enorme et excellent travail d’intérêt public. Merci !!!


          • 8 votes
            gaijin gaijin 28 novembre 16:20

            super boulot !!!

            a faire tourner ...............


            • 5 votes
              CoolDude 28 novembre 16:38

              Au passage :

              Prix d’un Hexavalent (avec adjuvant) au alentour de 40 Euros.

              Prix du DTP standard (sans adjuvant) au alentour de 7, aller pour arrondir 10 Euros.

              Dans le DTP standard il y a 4 fois plus "d’antigène" mais il coûte 4 fois moins cher.

              Étonnant n’est ce pas ?

              C’est plus une aiguille qu’ils nous enfoncent...

              Bon on va dire que c’est le prix de "l’antigène" de l’hépatite en plus qui coûte cher !

              Prix du vaccins Hepatite B au alentour de 10 Euros.


              • 3 votes
                Hypatie Hypatie 28 novembre 18:16

                Merci à tous !

                Si vous avez des conseils pour aider à diffuser ces informations, je suis preneuse car ce n’est vraiment pas mon fort...

                 smiley


                • 2 votes
                  CoolDude 28 novembre 23:38

                  @Hypatie

                  Facebook ?

                  Je blague...

                  Personnellement, je me pose la question : "Combien de temps va survivre cette vidéo sur Youtube".

                  Demande, ou poste (dans la rubrique quasi-quotidien : Vos infos, liens, news ( et autres )) des "Montons Enragés", on sait jamais...
                  https://lesmoutonsenrages.fr/

                  ...

                  Après les d’autres médias alternatifs ouverts et citoyens, je n’en connais pas.

                  Bon courage.
                  Et merci pour votre travail.


                • vote
                  Hypatie Hypatie 29 novembre 09:49

                  @CoolDude
                  Merci !
                  Je me pose la question également smiley N’hésitez pas à la ripper, c’est du CC.


                • 1 vote
                  Les Vaxxeuses Les Vaxxeuses 1er décembre 11:21

                  Oh mais le vilain mensonge que voilà !
                  Vous êtes capable de nous faire une vidéo de qualité professionnelle, mais vous ne connaissez pas les ficelles de la diffusion sur internet ?
                  A qui voulez vous faire gober ça ?


                • 2 votes
                  njama njama 2 décembre 11:53

                  Bonjour Hypatie et bienvenue sur Agoravox

                  Bravo pour la vidéo !
                  Elle a été reprise par l’association E3M une référence sur ce sujet sensible !

                  « L’alu total » : une maman publie une excellente vidéo sur l’aluminium des vaccins !

                  30 novembre 2018
                  Une maman concernée par la vaccination vient de publier une vidéo qui synthétise l’état des connaissances sur les risques liés à l’aluminium, un sujet ô combien important.

                  C’est très pédagogique, bien documenté, c’est drôle et même les chats sont concernés !

                  Cette maman a travaillé 18 mois pour résumer et rendre accessible ce sujet essentiel pour notre santé et celle de nos enfants. Alors même si la vidéo dure 1h50, ça vaut le coup de passer un peu de temps à la visionner, non ?

                  https://www.vaccinssansaluminium.org/video-aluminium-vaccins-2018/


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:02

                  @Hypatie
                  sur le choix de l’hydroxyde d’aluminium comme adjuvants dans les vaccins, il n’y a pas de critère scientifique valable - bien au contraire la toxicité est connue -, car cette option a suivi des critères de production industrielle ainsi que d’ordre économique pour le fabricant.

                  4. Le changement d’adjuvant s’est déjà produit : l’exemple des vaccins IPAD
                  Comme nous l’indiquions supra, l’Institut Pasteur avait mis au point, au début des années 1970, des vaccins adsorbés sur phosphate de calcium (vaccins dénommés IPAD = Institut Pasteur ADsorbés sur phosphate de calcium), face aux risques présentés par les sels d’aluminium.
                  En 1985, la branche vaccins de l’Institut Pasteur, Pasteur Production, fut rachetée par l’Institut Mérieux, donnant naissance à Pasteur Vaccins.
                  [...] Marc Girard (directeur scientifique en 1985 de Pasteur Vaccins - fruit de la fusion Pasteur / Mérieux) précisait que les critères économiques avaient prévalu dans cette volonté d’imposer l’aluminium comme seul adjuvant (30) : «  Avec l’arrivée de Mérieux, si vous voulez, les choses sont devenues beaucoup plus professionnelles. (...) c’était des industriels, c’est là où, dans un souci de rationalisation, l’Institut Mérieux a dit «  écoutez, on laisse tomber le phosphate de calcium, tout le monde fait de l’hydroxyde d’aluminium. » (...) Dans une industrie, c’est toujours plus compliqué d’avoir différents produits qu’il faut mélanger, pas mélanger, éviter de mélanger, etc. C’est plus simple d’avoir une ligne unique. »

                  source  : pages 10-11 Le Dossier Intégral Phosphate de calcium : une alternative aux sels d’aluminium septembre 2015

                  https://www.vaccinssansaluminium.org/wp-content/uploads/2015/09/Le-phosphate-de-calcium-Une-alternative-aux-sels-daluminium.pdf


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:06

                  Est-il possible de changer d’adjuvant ? la réponse est OUI !

                  hydroxyde d’aluminium vs phosphate de calcium

                  même source, extrait page 10 :

                  3. Le changement d’adjuvant est une modification mineure

                  La Commission Européenne énonce dans sa directive de 2005 sur les adjuvants dans les vaccins à usage humain que, pour procéder au changement d’adjuvant dans un vaccin déjà autorisé, il n’est pas nécessaire de refaire l’ensemble des études cliniques.
                  ...


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:10

                  une toxicité de l’adjuvant aluminium connue depuis longtemps, quoiqu’en dise Mme Buzyn...

                  extrait page 11 : Les choix raisonnables de l’Institut Pasteur n’ont ainsi pas résisté au « réalisme économique ».

                  « Nous avons regretté que lors de la fusion Institut Pasteur-Institut Mérieux, le vaccin de ce dernier, sur aluminium adsorbé, ait été préféré aux vaccins Ipad sur phosphate de calcium pour des raisons politiques, même si les vaccins Ipad faisaient 40 % du marché aussi bien en France qu’à l’export  », déplore ainsi le Dr Jean-Paul DAMAS, lauréat de l’Académie nationale de médecine et ancien interne de l’hôpital de l’Institut Pasteur. Une analyse partagée par le Dr Louis LERY, de l’Institut Pasteur, dans une lettre adressée à la Sous-Direction des Affaires scientifiques du ministère des Affaires sociales le 29 septembre 1987 (31) :
                  « (...)les publications portant sur les effets toxiques ou les effets indésirables de l’aluminium et de l’hydroxyde d’alumine sont de plus en plus nombreuses, d’année en année. Cet élément pousse ainsi à préférer des produits adjuvantés avec un autre sel minéral comme le calcium, composant habituel de notre économie générale. Récemment, en juillet dernier, l’administration américaine a pris des positions nettes concernant les allergènes retard contenant de l’hydroxyde d’alumine. »

                  Malheureusement, ces alertes des chercheurs de l’Institut Pasteur ne furent pas entendues.


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:13

                  Le professeur Romain Gherardi... répond aux questions de « L’Obs ».

                  Serait-il possible d’utiliser d’autres adjuvants ? Comment faisait-on avant l‘aluminium ?

                  En France, jusque dans les années 80, l’institut Pasteur a refusé l’aluminium, il utilisait du phosphate de calcium. On en a dans les os, l’organisme est « équipé » pour le tolérer. Mais quand les laboratoires Mérieux ont racheté l’institut Pasteur dans les années 80, les vaccins Pasteur sont passés à l’aluminium. Alors même que leurs vaccins au phosphate étaient d’excellente qualité.

                  Pourquoi ce choix du tout-aluminium ?

                  J’ai rencontré le comptable de l’institut Pasteur de l’époque. Il m’a expliqué qu’une dose de vaccin avec du phosphate de calcium coûtait à l’époque 30 centimes de francs de plus qu’une dose avec l’aluminium. De plus, pour obtenir l’immunisation, avec le phosphate, on n’avait besoin que de deux injections alors qu’il en fallait 3 avec l’aluminium. Mérieux a dit : « On préfère vendre 3 vaccins plutôt que 2 ». Il faut comprendre que la politique vaccinale est très déterminée par des intérêts financiers...

                  source : Vaccins : « Nous ne savons pas grand-chose sur les effets de l’aluminium » L’Obs > Santé 24 sept. 2017


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:17

                  « Le phosphate de calcium coûtait à l’époque 30 centimes de francs de plus qu’une dose avec l’aluminium »

                  « On préfère vendre 3 vaccins plutôt que 2 »

                  Une troisième dose de vaccin coûte bien plus que 30 centimes de francs (= 0.13 €uro

                  - en valeur constante 1980 / 2016 selon un convertisseur Insee).

                  Or, à efficacité égale il vaudrait mieux 2 vaccins que 3, ça ne se discute pas !

                  Pour la santé des enfants, à efficacité égale, et pour une toxicité moindre avec le phosphate de calcium, il vaudrait mieux 2 vaccins que 3, ça ne se discute pas !

                  Question : pourquoi donc l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), le CTV (Comité technique des vaccinations), le ministère de la santé valident les vaccins contenant des adjuvants aluminiques à l’efficacité moindre, à la toxicité supérieure, et donc plus coûteux ? plutôt que de contraindre l’industriel à les fournir avec l’adjuvant phosphate de calcium.

                  Avis scientifiques ou corruption ?


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:22

                  VIDÉO 11’17 Dr Luciia TOMLJENOVIC : « L’aluminium a été commercialisé simplement en supposant qu’il était inoffensif »

                  Le Professeur Lucija TOMLJENOVIC est Docteur en biochimie, Chercheuse au Neural Dynamics Research Group de l’Université de Colombie-Britannique, Vancouver (Canada), Rédactrice en chef adjoint de Journal of Alzheimer’s Disease.


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:24

                  Le Dr Nathalie GARÇON, spécialiste des adjuvants pour GlaxoSmithKline en 2002 :

                  « En réalité, le seul adjuvant [aluminique] autorisé pour usage humain, est le plus empirique. Personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa biodistribution. [...] En fait, je crois que si l’aluminium arrivait maintenant, il ne serait pas accepté. » (source : page 220 de ce document officiel)

                   
                  DR. GARCON : Actually, the adjuvant, the only one that is licensed for human use, is the one which is the most empirical. I mean, nobody knows how it works, nobody knows the biodistribution. I mean, it has really not much known about this one. It’s for the new one for which, I agree, you have to attempt for better characterization. Actually I believe that if alum * was coming now, it won’t be accepted.

                  * l’origine l’alun (alum en anglais) qui servait d’adjuvant pour les vaccins

                  Alum was the major adjuvant used to increase the efficacy of vaccines, and has been used since the 1920s.[19] But it has been almost completely replaced by aluminium hydroxide and aluminium phosphate in commercial vaccines.[20]

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Alun
                  https://en.wikipedia.org/wiki/Alum#Medicine


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:48

                  Autre preuve que la vaccinologie a peu à voir avec la science, tant leur fabrication est hasardeuse de l’aveu même d’un "connaisseur"  ! 

                  Le Dr Jean-François Saluzzo est Directeur de Production des vaccins viraux et chef de projet Recherche & Développement pour les vaccins anti-SIDA, anti-dengue et contre le SARS chez Sanofi Pasteur mais également consultant pour l’OMS, a notamment déclaré dans une vidéo sur la fabrication et le contrôle des vaccins qu’ils ne savaient pas comment marchent les vaccins.

                  Cette VIDÉO fait partie des cours de vaccinologie aux médecins (sic !) 

                  CIF Vaccinologie 2011- Fabrication et contrôle des vaccins

                   [...] à 50’15 : « Une des raisons essentielles de l’histoire des vaccins, c’est qu’on ne comprend pas comment marchent les vaccins. Tout simplement parce que quand un vaccin a été mis au point, plus personne ne s’intéresse au vaccin, si bien que de nos jours quand un nouveau virus apparaît, on ne sait pas comment les autres vaccins ont marché et est-ce qu’on peut s’inspirer d’autres vaccins ? Je pense que si on veut faire des progrès dans l’avenir dans le domaine de la vaccinologie et des vaccins nouveaux, c’est d’étudier d’abord la réponse immunitaire. » [...] à 51’ : « …Jamais on n’a pu faire un vaccin avec une protection mucosale… tout simplement parce qu’on met toujours la charrue avant les bœufs… On ne connaît pas comment marchent les vaccins. »

                  lire l’article : http://initiativecitoyenne.be/article-dr-saluzzo-de-sanofi-pasteur-on-ne-sait-pas-comment-marchent-les-vaccins-114130498.html


                • 1 vote
                  njama njama 2 décembre 12:56

                  Le Pr Philippe Even, Président de l’Institut Necker, Professeur émérite à l’Université Paris Descartes, ... en 2013 :

                  A la question : « connaît-on le fonctionnement des adjuvants des vaccins », il répond : « c’est complètement empirique. Ça ne repose sur aucune base scientifique ».

                  VIDÉO 6’33 Les adjuvants des vaccins expliqués par Philippe Even.

                  « Je ne serais pas éloigné de vous dire qu’en 2013 on n’en sait pas beaucoup plus que Jenner ou Pasteur il y a 200 ans et plus que 100 ans. »


                  - Les effets secondaires des adjuvants vaccinaux sont-ils sous-estimés ?
                  «  ah ça il est clair qu’on les sous-estime sûrement ... »

                  https://www.youtube.com/watch?v=fYBf-nlxhFg

                  La vaccinologie serait plus proche d’une popote de rebouteux que d’une médecine digne de ce nom, et l’immunologie au mieux une science encore très embryonnaire !
                  et malgré tant d’approximations l’inoculation de ces "mixtures" a été rendue obligatoire !



                • vote
                  Bertie 6 décembre 14:23

                  @njama
                  Vous dites mais pourquoi donc ?
                  MAIS UNIQUEMENT parce que ça rapporte 33 % de plus au minimum ! sans parler des "à côtés" ...


                • vote
                  Ceci n’est pas Initiative Citoyenne 7 décembre 22:59

                  @njama
                  Le Dr Lucija Tomljenovic est une scientifique antivaccin qui passe son temps à publier des "études" scientifiques biaisées pour tenter de démontrer la dangerosité des vaccins.
                  Plusieurs de ses études ont été rétractées à cause du manque flagrant de rigueur scientifique.
                  http://cecinestpasinitiativecitoyenne.be/torture-de-souris.html


                • 5 votes
                  JL 28 novembre 18:44

                  ’’ Les études portant sur la sécurité d’un vaccin adjuvé à l’aluminium sont systématiquement biaisées par l’utilisation de placebos contenant de l’aluminium ’’

                   

                  C’est stupéfiant ! Quelle justification ces pseudos-études peuvent-elles avancer pour valider cette pratique ?


                  • vote
                    guepe guepe 28 novembre 21:41

                    @JL

                    C’est stupéfiant ! Quelle justification avez vous pour ne pas avoir douté une seconde que cette information soit fausse ?


                  • 5 votes
                    CoolDude 28 novembre 23:20

                    @guepe

                    Comment ont ils "testé" le Vaccin GSK Infentrix HEXA

                    https://ca.gsk.com/media/537989/infanrix-hexa.pdf

                    Test fait sur 267 sujets.

                    A un groupe, on injecte une dose de l’Infentix HEXA

                    A l’autre groupe, on injecte une dose Infentix + une dose Engerix-B + une dose HIB + une dose OPV

                    Conclusion :
                    Most reported solicited local symptoms and solicited general symptoms were mild to moderate in intensity. There were no statistically significant differences between the two groups in the incidence of soreness, redness or swelling at the injection site (regardless of side/site/dose) or fever.

                    En gros CA VAAAA.... !!!
                    C’est pas pire que d’injecter les 4 ensembles.

                    Bon pour être commerdialisé.

                    C’est trop la classe.

                    Un autre ?
                    http://ca.gsk.com/media/1350795/shingrix-french_pm-2017-10-13.pdf

                    Etc...
                    Etc...

                    C’est stupéfiant ! Quelle justification avez vous pour ne pas avoir douté une seconde que cette information soit fausse ?

                    Il suffit de lire n’importe quelle notice !

                    L’avez vous fait ?


                  • 6 votes
                    Hypatie Hypatie 29 novembre 09:22

                    @guepe
                    Bonjour,
                    vous avez tout à fait raison de douter : c’est la base de la démarche scientifique. Ensuite, il faut étudier la question. Vous verrez que dans la 5ème partie (01:23:53) de ma vidéo, je détaille ce fait AHURISSANT (car oui, moi-même je n’en reviens pas).

                    Je prends en l’occurence les tests de sécurité du GARDASIL et du CERVARIX. Vous avez toutes les études dans le lien des sources. J’ai même rajouté une autre étude qui compile toutes les études faites sur ce sujet (dans les sources, Stillo et al., et vous verrez qu’ils disent "placebo" mais quand on va voir de quoi est constitué le placebo, il s’agit d’aluminium.

                    • Rapport de la FDA sur le CERVARIX (de GSK) en 2009

                    https://www.fda.gov/downloads/biologicsbloodvaccines/vaccines/approvedproduc ts/ucm237976.pdf

                    • Rapport sur le GARDASIL (de Merck) en 2002 (protocole 015, p.38)

                    https://www.scribd.com/document/367386168/V501-015-00-PRO-VD?secret_password=j4BXCUs76g4wRtDxk5cy

                    Stillo et al. 2015, Safety of human papillomavirus vaccines : a review : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4667712/

                    Etude Cochrane sur la sécurité du Gardasil : https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD009069.pub3/abst ract

                    contredite par une autre Etude Cochrane qui dénonce les biais de l’étude, dont l’usage des placebos à l’aluminium : https://ebm.bmj.com/content/23/5/165

                    C’est devenu la norme ! Et c’est cela qui est terrifiant. Le terme même de "PLACEBO" est en train de changer de définition.

                    Allez vérifier par vous-même, car il ne s’agit pas de croire ce que je dis, mais bien de dénoncer des faits inadmissibles.


                  • 10 votes
                    pilule bleue pilule bleue 28 novembre 19:25

                    Félicitation pour cette vidéo qui fait la synthèse très claire de la problématique de la vaccination. Vidéo que tout médecin sérieux devrait visionner avant de vacciner !


                    • 3 votes
                      guepe guepe 28 novembre 20:04

                      Du grand n’importe quoi.

                      On ressort même le soir disant lien avec l’autisme, qui n’est qu’une escroquerie scientifique.

                      Une " recherche" mdr. J appelle pas un aspirateur à toutes les conneries qui vont dans mon sens , une recherche.


                      • 13 votes
                        Godfather Godfather 28 novembre 20:46

                        @guepe

                        Nan mais c’est clair, n’importe quoi ! D’ailleurs je trouve personnellement que 11 vaccins obligatoires, c’est pas assez. Ils s’en sortent pas le lobby pharmaceutique avec ça. Il faut se cotiser un peu plus si on veut qu’ils continuent de sauver l’humanité. 

                        On leur doit quand même le Roundup et Monsento, institut de bienveillance pour l’humanité. Le Napalm, le ZyklonB et le gaz Sarin aussi. S’il vous plaît.

                        Alors Madame qui s’inquiète et s’investie pour la santé de nos enfants, c’est un peu fort de café là je trouve.


                      • 1 vote
                        guepe guepe 28 novembre 21:38

                        @Godfather

                        Ah nan mais trop quoi ! T as grave raison !!

                        Nan , mais moi je suis pas une ouf quoi , c est bien qu il y a des puces dans les vaccins et qui donnent les cancers mais y a trop encore trop de teubés qui savent pas que les labos, cilisheitan

                        Nan mais les vaccins , jamais pour mes enfants. Si jamais ils choppent le tétanos, une gousse d ail et un bisou ça suffit. C est comme ça qu ils faisait les Amérindiens de l’Oregon y a 10 000 ans. Pas comme ses darones qui écoutent le médecin et qui d’injectent du napalm, gaz sarin et zyclon B vendus par les labos pharmas style Monsanta mdr

                        Vas y, ma bestah du mimosa.bisou.


                      • 1 vote
                        Hypatie Hypatie 29 novembre 09:24

                        @guepe
                        Par ailleurs, "aluminium" n’est pas synonyme de "vaccination", il y a des alternatives...


                      • 1 vote
                        gaijin gaijin 29 novembre 09:28

                        @Hypatie
                        ne vous fatiguez pas avec la guepe elle ne vient que tenter de discrédibiliser le discours, les faits , les arguments ...elle s’en tape
                        vous en rencontrerez pas mal des comme ça ....


                      • 1 vote
                        Zatara Zatara 29 novembre 14:01

                        @gaijin

                        vous en rencontrerez pas mal des comme ça ....


                        comme des mouches à m.....

                        Guèpe pour les vaccins

                        Sutter Kane pour le 11 septembre


                      • 6 votes
                        vesjem vesjem 28 novembre 22:06

                        Excellente étude qui me fait m’interroger : pour quels motifs "buzin (et consorts)" , évidemment renseignée sur cette dangerosité pour les bébés français, a-t-elle rendu obligatoire par la loi les 11 vaccinations des bébés français ?

                        Sa communauté vaccine-t-elle ses progénitures ?

                        Ne s’agit-il pas là d’un génocide d’un genre nouveau, qui, au lieu de tuer, transformerait la population française (à l’exception de certains "initiés" ) à l’état larvaire, par création de troubles neurologiques graves car intellectuellement invalidants ?

                        On est en droit de se poser cette question

                        Notons qu’un organisme du même type que celui existant aux états-unis exonérant de toutes responsabilités les "fauteurs" de telles lois, a été créé récemment. créé en france ; un service d’état d’indemnisation spécifique, prenant à sa charge les plaintes (c.à.d , avec l’argent du contribuable)  


                        • 4 votes
                          A_Suivre A_Suivre 29 novembre 03:30

                          @vesjem 

                          « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.

                          L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.

                          Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.

                          En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.

                          L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »

                          Günther Anders, "L’Obsolescence de l’homme", 1956

                          Ce cher Günther Anders, un visionnaire ?? ou bien un initié ??



                        • 7 votes
                          Hypatie Hypatie 29 novembre 09:35

                          @vesjem
                          Bonjour,
                          pour ma part, je reste persuadée qu’il ne s’agit que d’une bête question d’argent, rien de très amusant en fait. Les hauts cadres des industries sont parfaitement conscients, mais pour tous les autres, il s’agit de dissonance cognitive. Comme la vaccination est devenue intouchable et taboue, tout ce qui s’y relie l’est également, par "contamination" :) 
                          Idem pour les médecins et les politiques, qui voient les rapports, mais n’en tiennent pas compte puisqu’ils ne cadrent pas avec leurs paradigmes, leurs croyances (et parfois, plus rarement, leur porte-monnaie).
                          Maintenant, tout l’enjeu est de nous faire accepter les Troubles neuro-développementaux comme étant NATURELS, et donc non criticables (sous peine d’être excommunié). C’est la conclusion à laquelle j’aboutis.
                          C’est une impasse car les industries et les politiques mondiales ont fait ce choix d’administrer un neurotoxique à l’ensemble de la population. Aucun retour en arrière n’est possible, il ne reste que la fuite en avant. Sauf...

                          Sauf si on les force à arrêter le délire (en passant, selon moi, par le fait d’attaquer les pédiatres pour faute grave, vu qu’ils ne fournissent pas les informations nécessaires et disponibles, et donc que le consentement éclairé est de fait, interdit).


                        • 1 vote
                          vesjem vesjem 29 novembre 10:17

                          @A_Suivre
                          çà ressemble bigrement au "meilleur des monde" d’huxley


                        • 2 votes
                          vesjem vesjem 29 novembre 10:22

                          @Hypatie
                          ou pourquoi ne pas y voir une conspiration maléfique ?
                          pour le savoir, une étude sur le comportement vaccinal des "élites" serait une révélation ;
                          de même pour la fréquentation des écoles publiques des enfants des dirigeants
                          une simple étude statistique


                        • 1 vote
                          Deepnofin Deepnofin 29 novembre 15:22

                          @vesjem Sur bien d’autres sujets on pourrait se poser la question, là je pense par exemple aux ondes des téléphones portables ou même simplement aux écrans, dont des milliardaires ont avoué qu’ils en éloignaient leurs enfants.

                          Mais dans l’absolu, à mon avis, que ce soit effectivement un Plan Malthusien, un plan conscient d’asservissement par "Idiocratie + Lobotomie", ou juste le fruit de la dégénérescence du Capital... ça ne va pas changer grand chose pour nous, et à la limite, ce genre de débats même peut se révéler contre-productif, car faisant diversion et contribuant à nous diviser, pendant que les méfaits continuent... On doit se recentrer sur l’essentiel au vu de l’urgence de la situation.

                          Le reste, le "pourquoi du comment", on ne pourra de toutes façons pas le savoir tant qu’on laissera nos états cultiver le secret-défense (et les labos cultiver le secret pro... La santé publique doit être Publique). Donc on a encore du temps avant d’en arriver à la Grande Révision de l’Histoire et d’en connaitre le fin mot.


                        • vote
                          vesjem vesjem 1er décembre 18:09

                          @Deepnofin
                          paroles de sagesse



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès