• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Les petits secrets du miel industriel

Les petits secrets du miel industriel

Vous faites peut-être partis des ¾ des Français qui achète régulièrement du miel, et pourtant, il est possible que vous n’en ayez jamais mangé de votre vie. La raison de ce paradoxe est simple : le miel est le produit alimentaire le plus fraudé dans le monde ! Dans cette vidéo on va voyager autour du globe pour remonter la chaine de production du miel et voir que la fraude est présente à toutes les étapes du processus.

Tags : Alimentation




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 3 mai 11:01

    50 euros ça fait cher.

    Je n’ai jamais acheté de miel au supermarché ni au marché d’ailleurs.

    Je vais directement chez l’apiculteur que je vois travailler dans son labo.

    Il n’a pas 20 sortes de miel différents, c’est une région de forêts et de fagnes.

    Quand j’étais en Moselle, Jean-Jacques mettait des ruches dans les Vosges pour du miel d’accacia chez un autre ami apiculteur.

    Les apiculteurs se connaissent, le vilain petit canard est connu en général.


    • 1 vote
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 mai 11:28

      Le miel, c’est dégoûtant : du sucre régurgité par des insectes (c’est ça qui lui donne sa saveur !) pour nourrir leurs larves. Abominable !


      • 4 votes
        albert123 3 mai 14:57

        @Gaspard Delanuit

        ouais c’est abominable la nature, vite un masque !!!


      • 1 vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 mai 15:16

        @albert123

        Ou mieux : un équipement complet d’apiculteur !  smiley


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 3 mai 15:34

        @Gaspard Delanuit

        Tu t’es fait piquer par une abeille ??? La pauvre, elle en est morte ... faut pas leur en vouloir à ce point.  smiley 

        (sauf si tu plaisantais).

        Sinon, si tu suivais tous les processus de la nature depuis le début, tu risques d’être encore plus écœuré ! 


      • 1 vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 mai 15:40

        @Hijack ...

        Ouais je sais que la forêt c’est dégueu, les sangliers y baisent sans préservatif. Et les baleines font caca dans la mer et puis ensuite il y a des gens qui se baignent dedans, beurk ! 


      • 1 vote
        Hijack ... Hijack ... 3 mai 16:39

        @Gaspard Delanuit

        Lol ! Je parlais du processus naturel de la pousse de toutes les plantes ...
        Non, en vérité, la forêt, c’est bien plus propre que chez toi ou chez moi ... 

         smiley

      • vote
        berry 3 mai 21:40

        @Gaspard Delanuit
        Blague à part, le miel c’est vraiment écoeurant, c’est tellement sucré, beurk !
        Je n’ose pas trop imaginer l’effet sur la glycémie et la santé pour ceux qui en mangent trop, c’est un coup à finir diabétique.


      • 2 votes
        Hijack ... Hijack ... 3 mai 23:30

        @berry

        Je connais un diabétique (type 1) ... qui, lors d’une hypo sévère, se sucre avec du miel. Hyper efficace, rapide.

        Ce n’est pas le sucre qui donne le diabète (l’autre, le gras, dit type 2 ), c’est plutôt la malbouffe trop grasse, le manque de sport etc ... mais aussi la génétique.



      • 2 votes
        Hijack ... Hijack ... 4 mai 11:45

        @Gaspard Delanuit

        Oui, une simplification.
        Ce qu’il faut c’est distinguer les 2 grandes classes de diabètes qui n’ont rien à voir ensemble, sauf que leur glycémie peut monter dangereusement. Il y a aussi (plus rare) le gestationnel, qui atteint uniquement les femmes enceintes, j’en parle pas ici. Je vis près d’une personne atteinte de diabète insulinodépendant ... c’est quelque chose.
        .
        Grosso-modo :
        -Le diabète 1 -insulinodépendant-, maladie auto-immune (c’est à dire que ses propres défenses immunitaires prennent les cellules qui fabriquent l’insuline pour des intrus et les détruisent), leur pancréas fonctionne mais les cellules qui créent l’insuline n’existent plus ; ce diabète est aussi appelé diabète juvénile car il atteignait en très grande majorité les très jeunes enfants ... mais depuis quelques années, il atteint de plus en plus d’adultes. Celui qui est affecté par ce diabète n’est en rien responsable ... on peut suivre un régime strict, être sportif de haut niveau et en être atteint. Affection très difficile à vivre pour les enfants et même en tant qu’adulte. Actuellement on n’en guérit pas. Si ce diabète n’est pas équilibré, on risque gros. Heureusement, il y a eu pas mal de nouveautés scientifiques : pompe à insuline, capteur ... sans parler d’avancées comme les implantations de cellules manquantes, mais c’est un autre sujet. Souvent sujets à des hypoglycémies, car contraints de se faire au moins 3 injections d’insuline régulièrement. Avec une moyenne glycémique appelée Hba1C normale(moins de 7% d’hémoglobine glyquée), un diabétique peut vivre bien, sans trop de problèmes.
        .
        -Le diabète 2 (appelé diabète gras) -maladie du siècle- atteint généralement les adultes, leur pancréas via les cellules de Langerhans fonctionne tjrs, mais très mal Bcp sont obèses ou assez gras ... Aux USA, les plus atteints sont les mangeurs de Burgers, principalement noirs et moins aisés. Contre ce diabète 2, lorsqu’il atteint un certain niveau, l’insuline peut être injectée, mais surtout bcp de médicaments pour diminuer la glycémie. Les atteints de cette affection sont plus souvent atteints de dégâts du diabète (que je ne cite pas). Aussi, ce diabète peut-être d’origine génétique.
        .
        En France, le diabète est bien pris en charge et fait partie des nations les plus avancées en Europe ... contrairement à bcp de pays industrialisés comme les USA, où ... une famille aisée, si elle a le malheur d’avoir un diabétique, de se retrouver ruinée (c’est souvent arrivé), vu le prix de l’insuline là-bas. En Europe et Afrique du Nord, l’insuline est pratiquement gratuite partout.
        .
        Voilà en gros ...Avec le diabète (le diable bête), faire attention à ne pas confondre diabète 1 et 2, deux affections différentes ; souvent à la tv, ou au ciné ils disent diabétique sans faire de distinction ... 


      • 1 vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 mai 11:54

        @Hijack ...

        "faire attention à ne pas confondre diabète 1 et 2, deux affections différentes"

        Exact. 


      • vote
        yoananda2 4 mai 12:08

        @Gaspard Delanuit
        depuis qu’il y a le net, la planète s’est remplie d’experts spécialistes en tout. Je penses qu’on n’est pas loin de résoudre tous les problèmes séculaires de l’humanité, on a fait un bond quantique. Si on avait sût qu’une simple recherche gogole pouvait nous amener la, on l’aurait inventé bien avant.


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 mai 12:17

        @yoananda2

        Bon quantique, peut-être pas, mais courbe exponentielle, sans aucun doute.  smiley


      • vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 mai 12:23

        "Bon quantique" (pour un lot de deux chats qui sont le même chat mais dont l’un des deux est mort)


      • vote
        yoananda2 4 mai 13:06

        @Gaspard Delanuit

        Bon quantique, peut-être pas, mais courbe exponentielle, sans aucun doute. 

        je dirais : courbe conponentielle. Con(nerie) + exponentiel.


      • 1 vote
        Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 mai 14:01

        @yoananda2

        Internet augmente la vitesse de la circulation de l’information. Quelle que soit "l’information". Donc ça accélère la recherche scientifique mais ça accélère en même temps la vitesse de l’effondrement cognitif des tarés. 


      • 3 votes
        Durand Durand 3 mai 16:17

        @mat-hac

        J’ai visionné la vidéo avec l’œil du professionnel que je suis et je n’y ai trouvé aucune erreur ou approximation méritant d’être rectifiée... L’apiculture est un sujet suffisamment complexe pour que je le souligne et en réalité, j’en suis vraiment bluffé. 

        ..


        • 4 votes
          Durand Durand 3 mai 16:19

          Juste quelques précisions...





          – Les conditionneurs français ne sont pas à l’origine des lois européennes sur la sacro-sainte concurrence libre et non faussée, sauf s’ils ont voté pour le Traité de Maastricht en toute connaissance de ses implications, ce qui est très improbable... Ils sont donc juridiquement contraints de commercialiser des miels plus ou moins frelatés et très ”bas de gamme” pour ne pas perdre des parts de marché et pour pérenniser leurs entreprises et les emplois qui vont avec.





          – L’Ukraine est devenue le premier producteur européen de miel grâce à la délocalisation de notre culture du tournesol non-oléique. Du coup, l’Ukraine est aussi devenue le premier producteur mondial d’huile de tournesol et le premier fournisseur de l’UE en huile et en miel.


          ..


          ...


          • 3 votes
            Durand Durand 3 mai 16:25

            ...


             – C’est d’autant plus dommage que la culture du tournesol demande peu ou pas d’irrigation et quasiment pas de pesticides...



            Mais le plus dommageable, c’est le traité de libre échange total que la Commission Européenne a signé avec le gouvernement nazi de Kiev, juste après le Maïdan... Ce traité permet à l’Ukraine d’avoir les mêmes conditions commerciales que les états membres entre eux au sein de l’Union...





            Mais le pire de tout, c’est que l’attaché agricole de l’ambassade de France à Kiev a demandé l’intervention en Ukraine de l’Institut Technique et Scientifique de l’Abeille et de la Pollinisation (ITSAP), qui est en France le seul organisme national de ce type à être théoriquement chargé de protéger la filière française du miel... Or, cette mission de l’ITSAP consistait à faire en sorte que que la production ukrainienne se hisse à la hauteur des normes européennes pour, au bout du compte, mieux concurrencer notre production nationale !!!





            Qui aime bien châtie bien...





            Dans la vidéo, le beau barbu assis à côté de Jean-Louis Lautard (qui est un collègue et voisin) et qui faisait partie d’autres organismes apicoles locaux en région Provence, en synergie avec l’ITSAP, n’a pas aimé qu’à mon corps défendant – car il s’agissait d’une personne de grande qualité mais aussi d’une des plus compétente de cet organisme – il n’a pas apprécié donc, qu’à ce propos, je le traite, lui et tous les organismes-pompes-à-fric-et-à-carrières qui gravitent autour de l’apiculture française, de collabos...



            J’ignore si en quelque mesure cela a influé sur sa récente décision de démissionner de toutes ses fonctions mais pour tout dire et bien que j’ai depuis perdu son contact, j’ai la faiblesse de l’espérer. 


            ITSAPL’ITSAP participe à une mission sur l’apiculture en Ukraine - ITSAP



            ..


            • 9 votes
              Hijack ... Hijack ... 3 mai 16:34

              En fait, c’est au consommateur de prendre ses dispositions. Par ex. ... boycotter tout miel de supermarché (ou autre fournisseur), tant que la qualité à tous les niveaux ne soit pas là : origine réelle, nom de l’apiculteur, etc... Une autre condition, le prix de ce miel serait un peu plus élevé que l’habituel, mais ce serait logique ; la qualité a tjrs un prix. Autrement, autant s’acheter du sirop de sucre, sans autre produit chimique ajouté. / Nous sommes tjrs responsables de ce que l’on nous vend ; c’est à nous qu’incombe la responsabilité des ces conneries alimentaires.
              .
              Sinon, mise à part cette période épidémique, nous avions la chance de recevoir régulièrement du miel de qualité ... En effet, mon beau frère a une ferme (Sud algérien) où il fabrique artisanalement son miel + huile d’olive (le tout de première qualité). On se contente actuellement comme bcp, du miel de supermarché.
              .
              Enfin, le miel c’est une chose, mais il n’y a pas que ça ... Les fruits par exemple, sans aucun goût, ou plutôt si, un goût dégueu de produit chimique (j’ignore comment ils procèdent) ... surtout les fruits hors saison. Important : la mode du "sans pépin" ... comme si l’homme a trouvé comment faire mieux que la nature elle-même ... les fruits sans pépin sont fades, sans goût du fruit ou alors ajouté artificiellement ... Ceux qui n’ont pas eu la chance de goûter les fruits d’antan, ne peuvent s’en rendre compte et d’ailleurs, peu de jeunes consomment ces fruits sans aucun goût, sauf évidemment ceux qui ont l’avantage de recevoir de vrais fruits de la campagne/ou de la nature, voire de leur propre jardin.


              • 4 votes
                Durand Durand 3 mai 16:34

                A noter également que beaucoup de miel Chinois transite par l’Ukraine et est réexporté avec la mention ”Miel d’Ukraine”...

                ..



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès