• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Maintenant, l’Agence européenne des médicaments alerte sur le vaccin Johnson (...)

Maintenant, l’Agence européenne des médicaments alerte sur le vaccin Johnson & Johnson

Le 13 juillet dernier, l'Agence américaine du médicament avait mis en garde contre un risque accru de développer le syndrome de Guillain-Barré avec le vaccin Johnson & Johnson. Aujourd'hui, l'Agence européenne des médicaments (EMA) vient confirmer cette crainte. Elle indique que la balance bénéfices-risques reste favorable pour ce vaccin. Les plus de 55 ans pourront donc toujours se vacciner avec le vaccin de Johnson & Johnson. Mais cette alerte ne souligne-t-elle pas le manque de recul que nous avons sur les vaccins ?

Tags : Vaccins




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • vote
    sls0 sls0 27 juillet 09:58

    Il y a pas les chiffres c’est dommage.

    Je les donne :

    Aux USA il y a eu 100 cas pour 12,5 millions de doses, c’est 0,0008%.

    A titre le comparaison, le Zika c’est 0,024% d’après une étude épidémiologique en Polynésie. 30 fois plus que le vaccin.

    La mortalité est de 10%, les soins et rééducation ça peut prendre 3 mois.

    La létalité du covid en fonction de l’âge on la trouve, le pourcentage de la population ayant eu le covid aussi, je vous laisse calculer le rapport bénéfice/risque.


    • 10 votes
      abolab 27 juillet 10:26

      @sls0

      Les statistiques à court terme font partie de la propagande rassuriste de l’industrie pharmaceutique et des gouvernements. La réalité est que les risques à moyen et à long terme sont exponentiellement plus importants que les risques à court terme. Sauf que les maladies causées par les vaccins ne seront jamais causalement reliées à la vaccination, car aucune étude de risque et sur les effets biologiques des vaccins dans leur forme commercialisée n’a été mené sur des cellules humaines de différents organes du corps humain. 

      Aucune étude d’immunotoxicité, de génotoxicité ou de carcinogénicité n’ont été mené sur des cellules in vitro durant les phases de développement des vaccins. Cela nécessiterait un travail de fond colossal de la part de plusieurs laboratoires pendant plusieurs années pour chaque vaccin.


    • 8 votes
      abolab 27 juillet 10:29

      @sls0

      Vous avez le droit de croire en l’inoccuité du vaccin, mais cela est du domaine de la croyance. Si l’on s’en tient à la science, il n’y a aucune preuve de l’innocuité des vaccins étant donné que les études démontrant leur innocuité d’un point de vue biologique ne sont pas réalisées.


    • vote
      sls0 sls0 27 juillet 11:01

      @abolab
      Je suis un incrédule presque extrême, ne venez pas avec vos croyances. En bon bayésien je parle en probabilité, en crédance. En fonction des événements, des chiffres, la crédance peut changer de camp, l’anti dogme absolu, l’anti croyance.
      Comme je ne carbure pas à la croyance, je me base sur les chiffres.

      Si vous avez des remarques faites les par rapport aux chiffres que j’emploie, mais ne venez pas avec des sentiments, venez avec du factuel.

      Il n’y a aucune preuve de l’innocuité de :
      On ne sait pas prouver une absence.


    • 4 votes
      Mr.Knout Mr.Knout 27 juillet 17:28

      @sls0

      "Comme je ne carbure pas à la croyance, je me base sur les chiffres."

      Ce que vous oubliez de prendre en compte c’est que vous n’avez aucun moyen de contrôler ces chiffres, données produites par des organismes dépendants de l’etat ou de l’industrie , qu’il y a un passif enorme de fraude dans l’industrie pharmaceutique ou la gestion des crises sanitaires, qu’il faut des décennies pour faire la lumiere sur un scandale de cet ampleur.

      Vous etes le profil type de zeticien 2.0. Peut importe que l’indice de confiance des chiffres donnés est très bas, "c’est des chiffres donc c’est la vérité".
      Vous etes dans la croyance, vous croyez que l’industrie pharmaceutique et l’etat vous donne des chiffres brut sans les avoir manipulé, modifié, etc.


    • 3 votes
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 juillet 17:47

      @Mr.Knout

      Les nombres donnent une impression de rigueur et de précision même quand ils sont faux ou qu’ils n’ont pas de sens. Le langage mathématique a remplacé le latin dans la cuistrerie. Et ce n’est pas plus la vraie mathématique que le jargonnage latin n’était une langue vivante. 


    • vote
      sls0 sls0 27 juillet 20:19

      @Mr.Knout
      Les chiffres sont faux ? Prouves le ou tais toi.
      C’est pas tout de croire, il faut prouver.


    • 3 votes
      juanyves 28 juillet 02:04

      @sls0
      Il faut aussi prouver qu’ils sont justes. D’où viennent ces chiffres. Tu ne le dis pas. Leur justesse peut aussi être une croyance. Si c’est Johnson : pas crédibles. Si ça vient du Vaers on sait que seulement 1% remonte. Si tu mets 10% alors on a 1000 cas, 1% c’est 10000 cas. Ça change tout. De plus tous les chiffres sont forcément biaisés à partir du moment où ils sont donnés par des gens qui ont des intérêts liés à ces chiffres (toi le premier)
      On ne prouve pas qu’un chiffre sans source est faux, il faut donner ta source.
      Ensuite avec 25 décès du vaccins H1N1 les USA ont arrêté la vaccination. Les statistiques sont valables pour gérer des troupeaux de bestiaux destinés à l’abattoir mais pas pour des cas individuels. Ceux qui meurent à cause du vaccin ne sont pas ceux qui mourraient sans le vaccin. Celui qui veux se sacrifier pour qu’un autre ne meure pas c’est son choix. Mais un vaccin qui tue même très peu est un vaccin dangereux n’en déplaise aux bayesiens, adeptes de l’IA.


    • vote
      Mr.Knout Mr.Knout 28 juillet 17:47

      @sls0

      Déjà je vous tutoie pas donc vous me tutoyez pas, je suis pas votre boy ou votre ami, mentalité d’expat colon de merde. C’est pratique l’anonymat hein, insultez moi en face, affichez votre nom, assumez le réel ou abstenez vous.

      Celui qui veut me mettre en cage ou m’injecter des produit expérimentaux dans le sang doit démontrer ses chiffres pas moi.

      Mais restez donc dans votre croyance, celle d’avoir la capacité analytique d’un robot et allez donc vous paluchez sur une chaîne de robots identiques à vous, tapez zététiciens sur YouTube vous trouverez.


    • vote
      Guepe maçonne Guepe maçonne 28 juillet 18:08

      @Mr.Knout

      Arrêtes de pleurnicher. Tu l’as cherché , tu l’as trouvé.


    • 1 vote
      Mr.Knout Mr.Knout 28 juillet 21:44

      @Guepe maçonne

      Tiens un autre qui a été élevé façon porcherie....
      Je ne fait que dire la verité, meme brut les chiffres sont TOUJOURS interprétés selon nos biais, ça vaut pour les actionnaire de big pharma comme les marchands d’angoisses paranoïaques.


    • 1 vote
      joelim joelim 27 juillet 12:56

      Le risque-zéro sur lequel se basent les antivax est une chimère. On a un décès supplémentaire avec ce syndrome sur 12M de vaccinés au J&J par rapport à la population générale. Ils le disent car c’est vrai mais est-ce statistiquement significatif ? Il y a aussi 1 cas grave sur 10000 (de plus que la pop générale) mais c’est un risque que j’ai pris, récemment vacciné au Janssen pour raisons professionnelles. Faire une balance des risques est ce qu’i faut faire, le risque-zéro n’existant pas.

      Alors oui, vacciner tout le monde avec de l’ARNM (même si on le fait depuis longtemps contre certains cancers) est à éviter, mais svp recentrez le sujet des vaccins sur le vrai scandale : certains des 11 vaccins obligatoires à la naissance ne passent pas du tout le test du bénéfice-risque. smiley Comme d’habitude on se fout du droit de l’enfant, seules comptent nos petites mesquineries... Le parallèle avec le LGBTisme est criant.


      • 1 vote
        juanyves 28 juillet 11:26

        @joelim

        Le risque-zéro sur lequel se basent les antivax est une chimère

        Tu dis n’importe quoi. Le risque zéro existe et ils très simple et ne coute rien c’est simplement ne pas se vacciner. Les risques tu te les prends pour toi pas pour les autres. Les statistiques tu peux leur faire dire ce que tu veux. Si tu prends une autoroute à l’envers tu as tant de chance de trouver quelqu’un qui te rentre dedans. Si tu prends l’autoroute à l’endroit combien as tu de chance de rencontrer une voiture qui te rentre dedans. Ton histoire est valable pour quelqu’un qui gère un troupeaux de bestiaux destiné à l’abattoir où seul compte le rapport final qui n’a rien avoir avec ton propre destin mais avec la quantité d’argent que le gestionnaire ramasse une fois abattu les bestiaux. Les bestiaux eux ça ne les fait pas rire quand ils se trouvent face au boucher.
        Ta chimère c’est croire que tu y échappera à ta vie de merde pour satisfaire ton maître qui lui rigole bien.

      • 1 vote
        joelim joelim 27 juillet 13:01

        Le titre de la vidéo est "ce vaccin peut être dangereux"...

        C’est un abus d’utilisation du mot "peut-être" et même la façon suivante de l’utiliser est plus pertinente : ce titre est peut-être complètement débile et son auteur peut-être un imbécile fini ou un manipulateur de prisunic. Il faut faire évoluer le langage afin de véhiculer des idées plus précises et éviter les salmigondis oiseux.


        • 1 vote
          Mr.Knout Mr.Knout 27 juillet 17:32

          @joelim

          Pourquoi es ce un abus ? Ne confondez vous pas avec ce "vaccin EST peut etre dangereux" ?


        • vote
          joelim joelim 28 juillet 00:33

          @Mr.Knout
          C’est pareil pour moi. TOUT peut être dangereux. Le mettre en titre (image de fond de la vidéo) consiste à affirmer une vérité or celle-ci est partielle et même trompeuse. Partielle comme si je dis "cet arbre est marron avec des feuilles vertes". Trompeuse car le Covid est plus dangereux et le rapport bénéfice-risque subjectif (à chacun son calcul) est en faveur de ce vaccin, et des autres sauf Astra-Zeneca, maintenant qu’on a bien testé quand même.
          Autre exemple : "conduire sobre est dangereux" est partiellement vrai. Ben oui, on peut avoir un accident. C’est une vérité partielle, trompeuse, une semi-vérité (donc pas une vérité).


        • 1 vote
          juanyves 28 juillet 11:51

          @joelim
          Tu devrais peut’être poser la question

          • "ce vaccin peut être inutile"
          • puis "ce vaccin est peut être inutile"
          • et ensuite "est ce que le pass sanitaire est utile pour l’efficacité du vaccin"
          • puis "est ce que le vaccin m’empêche d’être contaminé"
          • puis "si je contamine un non vacciné, est ce que c’est grave ?"
          • puis "si je contamine un vacciné, est ce que c’est grave ?"
          • et puis "est ce que le pass sanitaire va empêcher que je contamine un vacciné detenteur d’un pass ?"
          • et puis "est ce que le pass sanitaire n’est pas plus important que le vaccin lui-même ?"
          • et puis "À qui profite toute cette merde ?"La réponse c’est "certainement pas à moi qui ne mourrai pas du covid"

          Que ceux qui ont peur du covid se shoote avec ce qu’ils veulent et "vu à la télévision" tant mieux ou tant pis pour eux, question de croyance.

          Que ceux qui n’ont pas peur du covid ne se shoote avec ce qu’ils pense être dangereux tant pis ou tant mieux pour eux, question de prudence.

          Avec ça le monde fonctionnerait beaucoup mieux et sans problèmes majeurs. On peut aussi remplace vaccin par masque.

          Néanmoins les choses sont différentes si ce qui est important c’est le paper qui va avec le vaccin et non le vaccin lui-même qui pourrait n’être que de l’eau, ce qui semblerait avoir été le cas dans certains endroits (erreur ou essai cliniques ?).

          Le truc de l’immunité collective acquise grâce au "vaccin" est une vaste fumisterie, qui ne repose sur aucune étude scientifique sérieuse et que seuls les gogos ignorant peuvent avaler sans se poser de question. Là je mets au défi les Bayésien (ceux qui utilise ce terme sans savoir ce qu’il représente) de fournir une seule étude sérieuse sur ce thème.


        • 5 votes
          Hijack ... Hijack ... 27 juillet 19:52

          Inquiétant !!! - Pr Cahill généticienne


          .
          Si cela est vrai ... nous voilà bien mal barrés.
          Souhaitons que cette généticienne se trompe.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès