• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Benalla, "c’est énorme" : les éléments du PARJURE notamment mis en évidence sur (...)

Benalla, "c’est énorme" : les éléments du PARJURE notamment mis en évidence sur BFMTV - 5 ans + 75 000 € d’amende - A quand la Justice ?

Benalla, "c'est énorme" : les éléments du PARJURE notamment mis en évidence sur BFMTV - 5 ans + 75 000 € d'amende - Sera-t-il un jour condamné selon la Loi ?

A ce stade de l'instruction, il est permis d'en douter ! 

Affaire Benalla : un document audio au "contenu énorme" ! 

 De trop nombreuses questions restent sans réponse !

Qui a enregistré ce document audio ?

Comment interpréter son contenu ?

Qui tire les ficelles ?

Une étude d'investigation sérieuse pour savoir qui sont les vrais proprios des médias en France reste à faire !

Le bilan Benalla commence à etre lourd !

Va-t-on encore une fois, avec des arguties très contestables d'avocat, noyer le poisson ?

Un enregistrement audio, avant le 26 juillet 2018, où on entend Alexandre Benalla et Vincent Crase discuter a été publié sur le site de Mediapart. Ce premier a par ailleurs affirmé avoir le "soutien d'Emmanuel Macron". - Dominique Rizet, consultant police-justice BFMTV. Bruno Jeudy, éditorialiste politique à BFMTV. Et Jannick Alimi, rédactrice en chef adjointe du Parisien. - Grand Angle, du jeudi 31 janvier 2019, présenté par Bruce Toussaint, sur BFMTV.

Tags : France Droit Politique Information et Médias Société Justice Emmanuel Macron Alexandre Benalla




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • 16 votes
    Hieronymus Hieronymus 2 février 10:23

    c’est bon de taper sur Benalla car taper sur Benalla c’est taper sur Macron qui tape sur les Français quand il ne les éborgne pas

    donc aucun scrupule à taper sur Benalla le plus fort possible

    cela présente le grand avantage de mettre Macron dans une situation dangereuse voire impossible car 2 possibilités :

    Macron continue à soutenir Benalla ce qui le discréditera gravement voire l’obligera à démissionner car certains réseaux hostiles ne manqueront pas de faire fuiter dans les médias les manoeuvres de soutien en loucedé du triste sire de l’Elysée..

    Macron lâche Benalla auquel cas ce dernier se sentant trahi, se retourne contre son ancien mentor et a le pouvoir de lui faire très mal grâce à tout ce qu’il sait et aux documents qu’il aura planqués en lieu sûr s’il n’est pas idiot, qu’on songe à ce coffre fort disparu lors de la perquisition..

    Benalla c’est 100 000 Gilets jaunes à lui tout seul

    d’un autre côté c’est normal de tomber par où on a péché, ces pseudo élites ont atteint un tel niveau de dégénérescence et de perversion qu’il fallait bien à un moment que tout cela finisse par exploser

    courage, on les aura ! smiley


    • 11 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 2 février 15:30

      @Hieronymus 

      B connait Makao garde du corps des Macron, Makao qui connait Jawad, Jawad qui connait les terroristes. Ça devient une farce.


    • 5 votes
      devphil30 devphil30 2 février 17:04

      @Hieronymus

      3 ième possibilité Benalla a un accident imprévisible et irréversible ......


    • 9 votes
      Hieronymus Hieronymus 2 février 18:13

      @devphil30
      l’émeute du 6 février 1934, env. 30 morts et plus de 2000 blessés, s’est déclenchée après que l’escroc Stavisky (qui arrosait toute la Chambre) a été "suicidé"
      s’il arrivait "malheur" à Benalla, ce serait évident pour tout le monde, sans doute que le pouvoir doit hésiter à prendre un tel risque
      la Macronie actuellement est dans l’impasse et guette le danger
       smiley


    • 3 votes
      Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 février 21:32

      @Simple citoyenne

      Farce en vigueur dans les républiques bananières !

      @+ P@py


    • 2 votes
      Qirotatif Qirotatif 4 février 08:59

      @Hieronymus
      L’explication de Branco sur le personnage Macron fait de plus en plus sens.
      Au cours de ce fameux débat entre JM Le Pen et Bernard Tapie, le premier avait traité l’autre de "bluffeur" : Macron est de la même race (un sous-Tapie en réalité parce que Tapie n’aurait probablement pas commis toutes ces erreurs...) : il a bluffé l’oligarchie (les Niel, Drahi, Bolloré, Arnault, Pineault, Bouygues, Dassault, Mulliez, Roth, etc) en se faisant passer pour ce qu’il n’était pas et là réside probablement son seul talent. L’oligarchie a vu en lui ce qu’il a réussi à leur faire croire. Ils ont décidé que le temps de l’opposition "gauche-droite" était révolu (et les gens n’y croyaient de toutes façons plus) et ont propulsé la gapacatin afin de défendre leurs intérêts bien compris. Dans les faits, ce type s’est révélé depuis le début de son mandat pour ce qu’il était réellement : 

      1/ Un gamin  : tous les observateurs notent qu’il n’a aucune expérience de la vie en général. Il ne sait pas parler avec les gens en général. Il sait juste faire des numéros, un peu comme les chiens savants dans les cirques. Pour lire des discours, faire un spectacle devant un parterre de gens sélectionnés pour faire la claque et convaincre les couillons, cela suffit amplement. Mais le problème avec les gamins c’est qu’ils font des bêtises. Ils surestiment très souvent leurs capacités et quand cela arrive, en général papa leur rappelle leur juste place.

      2/ Un pantin : Nous étions nombreux à l’avoir identifié depuis le début mais de plus en plus de personnes le réalisent enfin. 

      3/ Une catin. Et là ce n’est pas moi qui l’affirme mais évidemment la suprême autorité, l’expert en finance/éco et prostitution qu’est Alain Minc, au cours d’un entretien filmé. 

      C’est pourquoi je propose aux académiciens de plancher sur l’éventualité de faire rentrer dans le dico ce néologisme de ma création pour qualifier ce type d’individus (il me semble que Justin Trudeau en est un autre...) : la gapacatin
      Et ils auraient tout intérêt àprendre en considération la requête parce qu’on a là une synthèse : le côté "trois-en-un" inclusif et unisexe (ah oui, c’est important : la gapacatin n’est pas genrée, même si on l’emploi au féminin : le terme peut donc parfaitement s’adapter à toutes les identités existantes ou à venir allant du L au Q en passant par toutes les lettres de l’alphabet) très tendance hype modernitude donc et donc mercatiquement parlant intéressant. Ensuite il se combine à une euphonie fort bien chiadée liée au fait qu’il y a répétition de trois consonnes [g, p, k] occlusives. Dans l’alphabet phonétique international le [g] est le symbole de la consonne occlusive vélaire voisée. Dans le langage ésotérique le G symbolise à la fois le cercle et l’angle droit (en gros l’équerre et le compas que la maçonnerie spéculative a repris à son compte il y a qq siècles), expliquant que le mot commence par "g". Et même si le [g] et le [p] sont plus compliquées à prononcer que les autres consonnes occlusives dans un certain nombre de langues, il y a une raison qui me pousse à insister sur cet ordre : celui de préserver en entier la caractéristique la plus notable (toujours selon Alain Minc, notre maître à tous) des trois chez la gapacatin. La gapacatin est aussi très expressive dans ses sentiments : une manière de dire qu’il.elle.yiel a une affection toute particulière pour les corps musclés des bad boys.
      Alors je sais que certains n’aiment pas que soient comparées les filles.garçons de joie qui, eux, ont une utilité sociale mais il y a également un caractère poétique et désuet qui sied également à l’affection qu’à notre Président bien aimé pour les expressions vieillottes. C’est donc aussi une forme d’hommage et un peu de finesse dans ce monde de brutes.

      Ma proposition de définition : 

      gapacatin  : Substantif, féminin  Fam. : Individu inexpérimenté, de mauvaises moeurs, qui se vend au plus offrant et présente la double-caractéristique d’avoir une attirance pour les jeunes hommes musclés du grand sud et les vieilles peaux du ch’nord. Issu de la concaténation de trois mots (gamin, pantin et catin), ce néologisme a été crée suite à une brillante analyse de la personnalité et de l’action du Président de la République Oligarchique française le 4 février 2019, analyse qui a pris environ 30 secondes à son auteur.
        
      Synon : pute ; "Un banquier d’affaire (...) c’est quand même un métier de pute  (Alain Minc, "Envoyé spécial" 2017) ; banquier d’affaire (ibid.) ; catin : "C’est une franche catin (Ac. 1835-1932), etc


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 4 février 13:43

      @Qirotatif
      Macron c’est une sorte de produit de synthèse qui résume à lui tout seul toutes les tares et dégénérescences de nos zélites de ces dernières décennies
      les moeurs dépravés, l’inculture, le goût du bling bling, l’hyper égocentrisme, l’immoralité, la fausseté, l’inconstance et l’inconsistance à la fois, il se sert et sert ses maîtres en même temps, sans aucune vergogne, prêt à tous les mensonges et toutes les trahisons car il est totalement dépourvu d’empathie, c’est juste un bateleur et un illusionniste, un pantin et un clown
      Mitterrand et Chirac, 2 aigrefins de la politique, d’abord étaient des gens très cultivés, ensuite ils avaient encore qq principes moraux et un minimum de classe, avec l’actuel tout ce qui fondait l’honneur et la dignité de la fonction présidentielle a depuis belle lurette été jeté aux orties et nous pouvons dire, nous Français, que actuellement nous sommes gouvernés par absolument n’importe quoi
      au delà de la révolte fiscale, c’est contre cet absolu n’importe quoi que les Gilets jaunes, même si pour eux ce n’est pas absolument clair et reste du domaine de l’informulé, se sont levés et mènent une lutte héroïque car il y va de leur dignité en tant qu’êtres humains de ne pas accepter d’être soumis à un tel guignol


    • 2 votes
      Étirév 2 février 10:32

      L’auteur se demande : « Qui tire les ficelles ? »
      Réponse évidente : mais c’est vous !
      N’est-ce pas la somme de toutes vos actions, ainsi que celles de tous les individus, qui font le monde tel qu’il est ?
      Il est temps d’arrêter de reporter systématiquement la faute sur les autres et de chercher les causes là où elles ont réellement leur origine.
      Cordialement.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 2 février 14:25
        Étirév 2 février 10:32

        L’auteur se demande : « Qui tire les ficelles ? »
        Réponse évidente : mais c’est vous !
        N’est-ce pas la somme de toutes vos actions, ainsi que celles de tous les individus, qui font le monde tel qu’il est ?
        Il est temps d’arrêter de reporter systématiquement la faute sur les autres et de chercher les causes là où elles ont réellement leur origine.
        Cordialement.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
        @Étirév
        ... Pour vous avoir un petit peu lu, je peux dire que vous avez recherché la Vérité de ce monde, en priorité, chez ceux qui vont la chercher, quelque part dans l’éternité !
        Eternité du Savoir !

        Eternité des Traditions ! J’en parle aussi ; mais vous semblez ne pas vous en etre rendu compte ! Evidemment, et pour ne prendre qu’un seul exemple, je distingue la MIA écrite de la MIA orale, car quand nous avons une Tradition

        écrite, c’est qu’une Tradition

        orale l’a précédée...
        Je ferme la parenthèse pour en revenir à nos moutons : ici je parle de l’instant présent, avec justement le souci de ne pas le voir noyé par une tchatche prétendument érudite, ou érudite

         c’est votre cas qui intervient hors de l’instant (affaire benalla ) qui ici, ne vous en déplaise, a le droit d’etre étudié, approfondi... et qui pour vous, une référence ici, non déplacée, serait, a priori, Aristoteles & notamment "son" vivre-ensemble...
        Je me permets donc de vous reposer la question

        « Qui tire les ficelles ? »

        donc ce 2 Fév 2019 ? (SVP, sans remonter à Adan & Eve)
        qui reste bien la question majeure pour cet article

        Merci pour votre précieuse contribution


      • 6 votes
        zygzornifle zygzornifle 2 février 12:52

        Il s’en bat jusqu’a l’os le Benalla , il y a la protection chat perché de Macron et mème en cas improbable de condamnation ce sera du sursis et il ne donnera jamais un centime , c’est le con-tribuable qui payera la prune , on lui trouvera ensuite un poste caché et bien rémunéré pour qu’il ferme sa boite a camembert ....


        • 5 votes
          Hijack ... Hijack ... 2 février 17:58

          mACRON, bENALLA, bRIGITTE & les G.J ... ou les mille et une nuit de la macronie !


          • 4 votes
            Soi même 2 février 20:48

            Cela me rappel l’erre Mitterrand cette affaire, rien de nouveau sous le soleil de l’Élysée.

            A propos, le goût de la dame à l’Élysée et plus tôt raté.


            • 3 votes
              Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 février 21:29

              L’Alexandre, deux options.

              1- un mytho de première,...donc sans danger !

              2- Il dit la vérité, alors, ( s’il n’a pas mit de biscuits au sec, l’est peut être moins con que certains le pensent ) futur suicidé par 2 balles de revolver , … ou noyé la tête fracassée dans 15 cms d’eau boueuse ?


              @+ P@py


              • 1 vote
                crow crow 3 février 06:26

                J’avais évoqué l’idée que cela pourrait être dans l’intérêt du Qatar puisqu’il est si présent en France, et plus précisément aux réseaux d’infiltrés mondiaux, aux ordres de financiers du golf qui souhaitent imposer leur présence sur l’échiquier.


                • vote
                  Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 3 février 14:51

                  A propos du PARJURE :

                  https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/video-alexandre-benalla-a-un-sentiment-d-impunite-hallucinant-estime-le-journaliste-fabrice-arfi_3171071.html

                  VIDEO. Alexandre Benalla a "un sentiment d’impunité hallucinant", estime le journaliste Fabrice Arfi

                  Le journaliste, coauteur d’une nouvelle enquête sur l’ex-chargé de mission à l’Elysée publiée sur Mediapart, était l’invité de "C à vous", jeudi sur France 5.
                  FRANCE 5 / FRANCEINFO


                  • vote
                    Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 février 18:09

                    @Mao-Tsé-Toung

                    Alexandre Benalla a "un sentiment d’impunité hallucinant", estime le journaliste Fabrice Arfi

                    C’est en général la conduite des mythos mégalos exemple « droit dans les yeux » de l’ancien célèbre ministre Cahuzac !


                    @+P@py



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès