• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Comment gérer le retour des jihadistes en France ?

Comment gérer le retour des jihadistes en France ?

130 jihadistes français en Syrie vont rentrer en France, menottés et mis en France dès leur arrivée sur le territoire. Quelle suite pour eux en France ? Les prisons sont-elles prêtes ?

Tags : Moyen Orient Economie Politique Armée Ville Paris Londres Religions Censure Christianisme Solidarité Terrorisme Crise financière Immobilier Finance Communautarisme Daesh Gendarmerie




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • 1 vote
    Hijack ... Hijack ... 6 février 11:42

    Les hum ... djihadistes : pourquoi pas dans des camps de vacances ... ?

    Non ... je blague : dans des asiles psy, ce serait leur place. En effet, croire que Dieu ait pu leur demander ce qu’ils croient, c’est aussi dingo que le type qui se croit investi de mission par exemple, de tuer tous les malfaiteurs, ou tous les prédateurs sexuels etc ... mais comme ces super dingos tuent en vrai, il faut les enfermer sévèrement. Que ça ne coûte rien à la société ... par exemple, en les faisant travailler pour gagner leur gite et couvert "si j’ose dire". Si un type ne veut rien faire ... sera isolé avec pain sec et eau. Petit à petit, leur amener des gens sensés et il y en a ... pour leur faire comprendre qu’ils sont eux-mêmes, les premiers ennemis de la religion qu’ils ont manifestement mal compris. 

    .

    Je sais ... je rêve, mais quelle autre solution ? Ceux qui ne sont pas français, les ré-expédier, mais les autres, ceux qui sont nés français ou mal convertis ?


    • 1 vote
      pegase pegase 6 février 12:29

      @Hijack ...
      -
      gaijin a rejeté ma proposition des fonds de puits de mines humides smiley

      Dans son monde idéal, il faudrait les regrouper dans des jolis villages fleuris, c’est plus chrétien comme démarche ...


    • 2 votes
      Hijack ... Hijack ... 6 février 17:06

      @pegase

      Pour les plus hards/mauvais ... Les balancer dans une fausse ... à porcs enragés et affamés ... je ne serai pas contre.


    • 1 vote
      Et Hop ! 8 février 13:43

      @Hijack ... : " mais les autres, ceux qui sont nés français ou mal convertis ? "

      Ils peuvent être jugés sur le lieu de leurs crimes par leurs coreligionnaires.

      Rien n’oblige la France à exiger qu’ils soient punis en France, ou alor sil faut vider les prisons françaises de tous les étrangers et les renvoyer dans leurs pays.

      Combien ça coûte par mois un prisonnier ? Au moins 5 000 euros.


    • 1 vote
      yoananda2 6 février 12:00

      "les prisons sont-elles prête" ?

      HAHAHAHAHA

      ben oui elles sont prêtes, à les recevoir comme des héro de guerre. Suffit de voir 2/3 docu sur les pri pardon, les passoires françaises et sur l’islam en prison pour comprendre que ce sont des hauts lieux de radicalisation.

      Mais n’ayez crainte braves veautants la république veille avec son programme de déradicalisation au hamster (véridique !)


      • vote
        sls0 sls0 6 février 13:16

        Les syriens et russes nettoyent la poche d’Idlib, d’autres viendront.


        • 2 votes
          Conférençovore 6 février 15:33

          @sls0 Puissent-ils récurer "jusqu’au fond des chiottes" comme dirait Vlad...


        • vote
          ged252 6 février 15:34

          "Monseigneur" ne dit que des banalités sans importance, c’est bien de déplorer les malheurs de la ville de Trebes, mais faire montre de compassion, ce n’est pas son seul devoir.

          .

          Les gens d’église sont censés être les "bergers" du peuple, c’est à dire les guider dans la bonne direction, et selon leurs intérêts propres.

          .

          Il préfère parler des inondations plutôt que des problèmes qui touchent l’église : "Il y a un lobby homosexuel au Vatican" Benoist XVI ; Plutôt que des agressions sexuelles commises par des cardinaux sur des séminaristes ; Plutôt que du soutien de ces homosexuels par Bergoglio et de son élection à l’aide des voix de ces mêmes homosexuels.

          .

          Plutôt que les dégradations des églises (en forte augmentation) par des gens d’une autre religion, Plutôt que des agressions des chrétiens par des gens d’une autre communauté. Plutôt que des problèmes : manque de respect, agressions, vol, viol, racket, lynchage, subis par les français par des gens d’une autre communauté.

          .

          Bref même si on sait que l’église est totalement infiltrée, ils ne font pas ce qu’ils devraient faire.


          • vote
            ged252 6 février 15:41

            La 2eme vidéo n’a aucun rapport avec le titre de l’article ;

            "le retour des jihadistes en France "

          • vote
            ged252 6 février 15:55

            Bientôt avec la pente actuelle, les églises, les messes, les curés seront agressés, personne n’a l’air de voir venir tous ces trucs-là.

            Même si les messes sont déjà protégées, ou par des militaires, ou par des gendarmes, ou des policiers en uniforme


            • 1 vote
              ezechiel ezechiel 6 février 22:32

              Rappelons que les terroristes islamistes comme les frères Kouachi, Coulibaly, Omar Ismaïl Mostefaï, Mohamed Merah, Radouane Lakdim et sa compagne... étaient fichés S et reconnus comme membres de l’État Islamique qui appelle les musulmans dans ses vidéos et revues publiées sur Internet ("Dar-al-Islam", "Dabiq", "Rumiyah",...) avec comme source les sourates du Coran et de la Sunnah, à tuer les Français, hommes, femmes, enfants, vieillards, nourrissons, par tous les moyens possibles (égorgement, empoisonnement, arme à feu, coup de couteaux, écrasement avec un véhicule, assassinat à coups de pierres,...).
              Par le laxisme, en laissant actuellement plus de 10000 terroristes en liberté, sans aucune répression. En attendant qu’il tuent des civils, le gouvernement se rend complice des agissements de ces terroristes.
              Faire revenir des jihadistes, c’est encore plus absurde.

              On a vu il y a quelques jours le cas en Angleterre d’un islamiste à peine sorti de prison, poignarder les gens dans la rue au cri de "ALLAH OUAKBAR !"



              • 2 votes
                Et Hop ! 8 février 13:45

                @ezechiel

                Allah Ouakbar ! veut simplement dire : " je suis un déséquilibré ! "


              • 3 votes
                quijote 8 février 21:58

                Il faut revenir à la simplicité : pendaison, fosse commune.

                Ou guillotine, fosse commune. Je suis pas sectaire.

                Hein ? Les droits de l’homme ? Il suffit de regarder où on en est, grâce aux droits de l’homme. Je pisse dessus. Et sur les francs-macs qui nous les ont imposés.


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel 9 février 09:58

                  C’est un problème qui devrait en principe être simple à régler : c’est à ceux qui les ont fait prisonnier qu’il revient de les juger. Point. Mais la diplomatie française sur le dossier syrien a été tellement grotesque et à tous les niveaux que cette option n’est meme plus envisageable. 


                  • 2 votes
                    quijote 9 février 12:41

                    Question directement liée à celle posée par l’auteur :

                    Comment gérer la présence de délinquants étrangers, de criminels étrangers et de fous étrangers sur le sol européen ?

                    https://voiceofeurope.com/2020/02/uk-mohamed-and-mohamad-machete-robbed-gang-raped-and-held-school-girl-captive/

                    Pas d’amalgame ! La cours européenne des droits de l’homme l’interdit !

                    Car faire un amalgame, ça c’est grave ! Putain, ça c’est grave ! Bien plus grave que de laisser entrer des criminels, des délinquants et des malades mentaux pour qu’ils viennent voler, agresser, violer et tuer des européens.

                    Les européens sont là pour être volés, agressés, violés et assassinés par des étrangers venus du tiers-monde. C’est notre fonction en 2020 ! Notre apport au bien-être du monde : permettre aux déviants du tiers-monde de pouvoir assouvir enfin leurs plus bas instincts sans risquer jamais la peine de mort ou se faire démonter leur gueule de tarés par une foule en colère.

                    Vive les droits de l’homme ! En Europe, même les déviants ont droit au bonheur ! Hein ? Oui, tant pis pour les autochtones... Mais ils sont blancs. Donc c’est moins grave.



                    • vote
                      Laconicus Laconicus 9 février 13:00

                      @yoananda2

                      Cette affaire n’est pas sourcée. Ça ne ressemble pas à la justice suédoise. 


                    • vote
                      quijote 9 février 13:21

                      @Laconicus @yoananda

                      Je l’avais lu en son temps. Si je me souviens bien, c’était juste une affaire de droit, genre "vice de forme". Les droits de l’homme, quoi...


                    • vote
                      yoananda2 9 février 13:21

                      @Laconicus
                      fair enough.


                    • 2 votes
                      yoananda2 9 février 12:59

                      y a un truc que je pige pas trop.

                      Si un français lambda, un militaire, par de son propre chef en Ukraine faire la guerre à ché pas qui, et qu’il revient, je suppose qu’il va être jugé par un tribunal militaire non ?

                      Si un civil français tue dans un autre pays, ben, je m’attends à ce qu’il soit jugé sur place, non ? c’est bien ce qui se passe quand il transporte de la drogue, alors un meurtre ...

                      Si un civil part faire la guerre dans un autre pays, alors la, on est entre 2, peut-être ? Mais pour moi il se définit comme un guerrier, qu’il appartienne ou non à l’armée. Donc il me semble plus normal qu’il passe devant un tribunal militaire. Non ? A supposé qu’il soit revenu.

                      S’il ne revient pas, ben c’est pareil mais dans le pays ou il est : tribunal militaire local.

                      Non ?

                      D’ou est-ce qu’on doit rapatrier des gens qui partent faire la guerre ... pour l’islam en plus, et pas pour la république ... ?

                      On s’appuie sur quelle logique tordue pour faire ça ? y un texte de loi ? c’est dans les traités internationaux ? genre "vous récupérez vos merdes chez vous ?"


                      • vote
                        Laconicus Laconicus 9 février 16:47

                        @yoananda2
                        "Si un civil part faire la guerre dans un autre pays, alors la, on est entre 2, peut-être ? Mais pour moi il se définit comme un guerrier, qu’il appartienne ou non à l’armée. Donc il me semble plus normal qu’il passe devant un tribunal militaire. Non ? A supposé qu’il soit revenu."

                        L’idée qu’un criminel se fait de lui-même (guerrier cosmique, vengeur masqué ou chevalier du zodiaque) n’a pas d’incidence sur la manière dont l’Etat concerné jugera ses crimes. 


                      • vote
                        Mahler 9 février 17:14

                        @Laconicus
                        Un peu, parce que si le mec est convaincu d’être un chevalier du Zodiaque la maladie mentale risque d’être invoquée et donc l’absence de responsabilité pénale.


                      • 1 vote
                        Laconicus Laconicus 9 février 18:29

                        @Mahler

                        Si le gars était convaincu d’être un chevalier du Zodiaque, il suffirait de le confronter à un véritable chevalier du Zodiaque pour savoir à quoi s’en tenir. Par exemple, moi-même, qui suis le chevalier d’or du Sagittaire, je pourrais tout de suite dire au tribunal si l’on a affaire à un véritable chevalier au service d’Athéna ou à un schizophrène en plein délire.  smiley 


                      • vote
                        yoananda2 9 février 21:38

                        @Laconicus
                        l’idée non, mais les actes ? quelqu’un qui part dans un pays en guerre pour se joindre à une armée et qui tue des gens, c’est quand même pas la même qu’un gus qui tue une personne pour une raison ou une autre. Non ?


                      • 1 vote
                        Laconicus Laconicus 9 février 22:15

                        @yoananda2

                        Cela dépend bien sûr des lois et des pratiques de chaque nation, mais normalement un tribunal militaire ne juge que des militaires et pour des infractions à la loi militaire.
                        http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/tribunal%20militaire/fr-fr/ 

                        Après on peut bien entendu appeler ainsi toute juridiction d’exception composée de militaires, qui se donne des pouvoirs extraordinaires... et généralement abusifs, plus ou moins justifiés par l’urgence de la guerre en cours. 
                        https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/12/24/97001-20121224FILWWW00337-syrie-un-tribunal-militaire-juge-des-civils.php

                        Ceux qui pourraient actuellement être jugés par un tribunal militaire syrien sont logiquement les militaires syriens accusés de trahison, de désobéissance, de complot visant à renverser le pouvoir légitime, de violence sur la population, de détournement d’armes, etc. Les autres auteurs d’actes violents (syriens ou étrangers) en bandes organisées devraient quant à eux être considérés par l’Etat syrien comme des terroristes. 


                      • vote
                        Joe Chip Joe Chip 9 février 22:26

                        @yoananda2

                        C’est effectivement un gros problème. Ces types devraient être ou auraient dû être considérés comme relevant du droit de la guerre, mais une telle décision n’aurait jamais pu être acceptée par une partie de l’opinion. 

                        En réalité, le gouvernement français a tenté pendant un temps de tenir cette ligne, sans l’assumer politiquement, de deux manières :

                        1) en proposant de rétablir en 2015 la peine d’indignité nationale pour les citoyens français ayant contribué à une entreprise terroriste. Mais Hollande, sous la pression de la gauche, n’a pas voulu aller dans cette voie, et les terroristes ont donc été considérés comme des voyous de droit commun. 
                        2) en laissant les combattants être jugés sur place.

                        On voit ici l’incohérence et le côté velléitaire des autorités françaises, puisqu’à partir du moment où l’on considérait que les terroristes de Daesh étaient des délinquants devant être présentés devant la justice française, il devenait impossible de s’opposer légalement à leur rapatriement. Or, c’est ce qu’ont fait les gouvernements de Hollande et de Macron, conscients de l’impact politique de ces rapatriements sur la population française, jusqu’à ce que la pression des ONG mais surtout celle des USA deviennent trop forte, contraignant l’état français à rapatrier les djihadistes.

                        Le langage tenu par Trump à Macron n’était pas "récupérez vos merdes chez vous" mais pas très loin.


                      • vote
                        yoananda2 9 février 22:33

                        @Joe Chip
                        merci, ça réponds parfaitement à mes questionnements.


                      • vote
                        panpan panpan 10 février 09:28

                        Pis sinon il y a aussi la corvée de bois.

                        De damas à Paris il y a un bout et ce ne sont pas les occasions qui manquent.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès