• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Jacqueline Couti : La représentation du corps de la femme noire

Jacqueline Couti : La représentation du corps de la femme noire

L'universitaire Jacqueline Couti présente ses travaux sur la représentation du corps de la femme dans les ouvrages de la créolité.

Tags : Femmes




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 30 septembre 18:12

    Je vis dans un pays voisin où il y a que 10% de blancs le reste étant noir ou métisse, il y a aussi une petite touche d’indios.

    Comme en Afrique il n’y a pas de père, parmis les 16 gamines que j’aide coté scolarité il n’y a que deux de la même famille qui ne sont pas d’une famille mono-parentale.

    Que l’homme noir se sente incomplet ça peut venir de celà. La femme du coup c’est elle qui a le pantalon familiale.

    Je dit souvent que par manque de virilité on fini PD ou macho. Le machisme n’est qu’un indicateur d’un manque. La femme avec l’éducation n’est pas étrangère non plus à ce machisme ambient, le seul mâle fiable qu’elle connait c’est son fils, c’est un peu le petit roi et ses soeurs les servantes. Déjà tout jeune le gosse est formaté macho par la mère et par le père quand il le voit.

    Je suis allé à la Jamaïque sur invitation. Comme hôte un historien c’est le top pour découvrir un pays.

    Je suis allé à un festival dance queen, c’est assez chaud coté danse. Mon hote m’a expliqué que ça datait de la période esclavagiste où l’esclave la plus sexy avec les danses les plus chaudes avait une chance d’avoir une promotion sociale en finissant dans le lit du maitre.

    Chez moi aussi le corps féminin sert pour la négociation ou la promotion sociale, c’est accepté culturellement.

    Il faut regarder la télé chez moi, la promotion c’est pour la plus sexy et qui en montre le plus.

    Le non père d’avant l’esclavagisme, qui s’est amplifié avec l’esclavagisme.

    Le corps de la femme qui est devenu un argument pour la promotion sociale avec l’esclavagisme.

    Oui il y a une vision de la femme noire en zone noire qui a connu l’esclavagisme qui est différente.

    Même maintenant il y a encore des réflexes sociaux qui date de l’esclavagisme.

    Faire partie d’une minorité de 10% de la population pourrait laisser à penser que ça pose problème.

    Ben non, j’ai parfois des scrupules par rapport aux avantages que ça donne.


    • 1 vote
      Sozenz 1er octobre 14:10

      @sls0
      https://fr.theepochtimes.com/assets/uploads/2018/10/GettyImages-693703408.jpg
      soros doit se transformer en prince charmant quand il se fait embrasser par sa femme . surement pour cela qu’ ils se sont mariés ...


    • 1 vote
      sls0 sls0 1er octobre 16:14

      @Sozenz
      De Soros je ne connais qu’un aspect qui c’est vrai n’est pas appétissant. Il a peut être des qualités qui attirent.
      Le coté capitaine, décideur attire.
      La femme comme tout les femelles du monde animale cherche ce qu’il y a de mieux pour le futur de sa progéniture. On est plus à la période chasseur-cueilleur où le meilleurs chasseurs attirait les femelles. Dans notre monde actuel Soros n’a plus les qualités d’un chasseur mais il en a d’autres qui peuvent assurer un mieux pour la progéniture.
      On se croit le centre du monde mais il subsiste en nous beaucoup de l’animal.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès