• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vanessa Springora : Matzneff "était bien ce qu’on apprend à redouter dès (...)

Vanessa Springora : Matzneff "était bien ce qu’on apprend à redouter dès l’enfance : un ogre"

L'Invité des Matins de Guillaume Erner - émission du 3 janvier 2020.

Première à témoigner parmi les adolescentes abusées par Gabriel Matzneff, Vanessa Springora a décidé de livrer le récit d'une relation sous emprise avec l'écrivain dans son ouvrage Le Consentement. Les milieux littéraires, hier complaisants avec la pédophilie, ont-ils fait leur examen de conscience ? Comment penser la délicate question du consentement lorsqu’elle touche un enfant ? Vit-on un tournant dans l'histoire du rapport de notre société à la pédophilie ?

En seconde partie, Guillaume Erner reçoit le sociologue Pierre Verdrager, auteur notamment de L’enfant interdit. Comment la pédophilie est devenue scandaleuse aux éditions Armand Colin.

Tags : Livres - Littérature Enfance Pédocriminalité Sociologie




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Claire29 Claire29 5 janvier 13:27

    Combien d’émissions le sympathique Guillaume Erner a-t-il présentées sur les dérives sexuelles des intouchables de l’intelligentsia de ST Germain des prés ? Aucune !
    En revanche, je sais pour en avoir entendu, qu’il en a présenté plusieurs, sans aucun débat contradictoire, sur le sujet des "dérives sectaires", dans lesquelles il a donné la parole à d’autres intouchables, jamais contredits dans les médias, qui depuis des années répandent la haine et l’intolérance dans la population en désignant à la vindicte populaire quelques mouvements pacifiques et médecines parallèles qui menacent les intérêts de Big pharma !
    M.Erner a toujours soutenu les appels à la délation de la Miviludes et la propagande de tous les fanatiques et extrémistes qui ont fait de cette chasse aux sorcières leur fonds de commerce depuis plus de 40 ans sur le dos des contribuables !
    Il me semble que le sympathique Guillaume Erner a largement contribué à créer un écran de fumée pour cacher à ses auditeurs les dérives sexuelles des intouchables de l’intelligentsia de ST Germain des prés !
    M.Erner qui a volé au secours de la défunte Miviludes devrait commencer à balayer devant sa porte comme tous ses confrères des médias, tous complices !


    • 7 votes
      DenisRun DenisRun 5 janvier 14:13

      Enfin du courage, merci a vous, Vanessa Sprinpora...

      Oui la pédophilie était répandu a cette époque, je parle au passé car je n’ai plus l’age...

      J’ai subi des agressions sexuelles quand j’étais enfant, ça a commencé quand j’avais 9 ans, j’ai eu la force de refuser, ça m’est arrivé si souvent que j’ai cru que c’était normal, il a fallu que je devienne Papa pour me rendre compte de la monstruosité.

      Je voudrais aussi parler, témoigner sur le faîte que la pédophilie n’ai pas uniquement un problème de petites filles, c’est aussi un problème qui touche les garçons, j’ai été confronté principalement à des pédophiles hommes qui s’intéressaient aux garçons, mais les femmes s’intéressent aussi aux petits garçons et aux petites filles, et les dégâts psychologiques sont aussi grave pour les victimes


      • vote
        Laconicus Laconicus 5 janvier 21:58

        @DenisRun
        "J’ai subi des agressions sexuelles quand j’étais enfant"

        De quel niveau ? 


      • 1 vote
        tobor tobor 6 janvier 23:51

        @Laconicus
        Si c’est "sexuel", ça doit être en-dessous de la ceinture ...


      • vote
        Laconicus Laconicus 7 janvier 00:04

        @tobor

        Ben pas forcément, ça peut être sexuel sans être génital (un agresseur qui t’enfonce sa langue dans la bouche par exemple). Mais ce n’était pas le sens de ma question. Je voulais demander : "de quel niveau de gravité ?" car l’expression "agression sexuelle" peut aujourd’hui recouvrir des significations assez diverses
        allant de la drague lourde au viol. 


      • vote
        tobor tobor 7 janvier 21:49

        @Laconicus
        oui, non, j’essayais de placer un calembour de type coq-à-l’âne au pied-de-la lettre pour détendre l’atmosphère...


      • vote
        Laconicus Laconicus 7 janvier 22:12

        @tobor

        Et pourquoi pas une cale en bourre pour détendre les sphincters ? 


      • 1 vote
        pele mele pele mele 6 janvier 10:49

        Cette déferlante féministe systémique dés que le pouvoir est en difficulté nous saoule.

        Les Le Quesnoy et les Groseilles sont la norme .

        "Vous me faîte bander Marielle"

        ........

        JESUS REVIENS......

         https://www.youtube.com/watch?v=D63XuyEHqEs

        Mais, les monarchies du golf ont créé un serveur du genre "le bon coin". Il propose à la vente ou à la revente des jeunes femmes utilisables pour travaux divers. 
        Qui c’est offusqué de ce marché aux esclaves ?

        Petits français vicieux et nauséabonds d’accord pour le rapatriement de leurs djihadistes qui pratiquaient le viole .

        Les vices privés font la vertu publique .....

        Petits français vicieux et nauséabonds 

        contre la déchéance de la nationalité pour les binationaux ayant pratiqués la guerre ... !

        La liste est longue attention !.....


        • 1 vote
          Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 6 janvier 12:11

          @pele mele

          Il n’y a pas de "déferlante féministe systémique"... votre point de vue complotiste est ridicule. Tous les moyens sont bons pour en finir avec la pédophilie d’Etat ou la pédophilie des cultureux, y compris le féminisme sentimental.

          La France est du reste et heureusement, loin devant des pays complètement arriérés sur ce plan, c’est-à-dire une bonne partie du monde. A noter que l’interdit de l’inceste et de la pédophilie concerne avant tout les pays chrétiens.


        • 1 vote
          pele mele pele mele 6 janvier 19:53

          @Jean Robin contre Fantômette

          Si, il y a bien une déferlante féministe systémique

          .
          Elle s’est accentuée avec l’élection présidentielle de 2017 notamment avec les propos de dame Chiappa .
          Vous êtes un menteur .

          Localement j’avais constaté des propos haineux et provocateurs .
          Vos accusations de conspirationnisme sont d’une imbécilité de Franc-mac.


        • vote
          Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 7 janvier 08:27

          @pele mele

          "de Franc-mac" !... de mieux en mieux... j’ai constaté que ce site regorgeait de débiloïdes conspirationnistes qui n’ont rien de mieux à faire que d’étaler leurs élucubrations sur internet.


        • 2 votes
          louis 6 janvier 16:42

          Il faudrait que certains adultes comprennent qu’il ne doivent jouer au docteur qu’avec des enfants de leur âge et si cela n’est pas ainsi , c’est qu’ils ont un grave problème de développement intellectuel et ceci quelque soit leur statut dans la société .


          • 1 vote
            pele mele pele mele 7 janvier 10:39

            j’ai constaté que ce site regorgeait de débiloïdes conspirationnistes

            Apparemment, vous y participez donc débile, menteur vous êtes aussi .

            Surtout ne changez pas, plus on est de débile plus on rit

            Si vous pourriez nous fournir officiellement la liste complète des loges et des Franc.mac avec leur métier ou fonction .

            On rira de bon cœur et plus encore...... 

             smiley

             


            • 1 vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 8 janvier 16:45

              @pele mele

              Si tu pouvais démontrer le lien entre Macron, le féminisme ambiant, les loges ET Vanessa Springora, alors on aurait un début de commencement de non-bordel dans ce que tu prétends. Finalement, tu portes bien ton pseudo.

              Ca va, la vie, autrement ? Beaucoup de franc-maçons dans ta vie réelle ? Oui, ta vie réelle, tu sais que ce que c’est, au moins ?


            • 1 vote
              pele mele pele mele 8 janvier 17:40

              @Jean Robin contre Fantômette

              Vos propos expriment beaucoup de choses notamment je comprends pourquoi le neveu de mon père a été arrêté par la gestapo et il n’ est jamais revenu .
              Comme disparu corps et biens.

              S’il vous plaît la liste des Franc-mac appartement à la justice et à la police.
              Allez un petit geste.... !
              N’oubliez pas les classiques de Charles Pasqua : Pour manipuler la police, il faut la syndiquer .......... 
              Pif Paf Pouf ...

              -------------------------------------------------------------------------------------------------
              Petite précision, les bourgeois ultrariches ne logent plus dans les centres-villes mais dans l’agglomération des villes .Statistiquement parlant .


            • 1 vote
              Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 9 janvier 09:57

              @pele mele

              Oké, excuse-moi d’avoir dérangé ton... ton... enfin, ton bordel, quoi. Gestapo, franc-maçons, Charles Pasqua, bourgeoisie... la suite de la bédé une prochaine fois !


            • vote
              laertes 11 janvier 16:15

              Prendre Lolita de Nabokov comme exemple inversé et très risqué. D’abord dans le récit de Nabokov le pédophile rédige sa défense avant une éventuelle condamnation pour meurtre. Deuxièmement le Lolita de Nabokov qui es merveilleusement bien écrit est très ambigu. À aucun moment l’écrivain n’exerce de pouvoir de quelle que nature que ce soit sur Lolita. 2 + le pédophile ne donne aucune justification à son amour défendu pour Lolita. Nabokov ne fais que relater des événements par la bouche de la défense du protagoniste.


              • vote
                laertes 11 janvier 16:26

                Je vais ajouter quelque chose sur l’histoire de Nabokov et de Lolita inversé. Il est quasi impossible de raconter l’histoire de Lolita du point de vue de Lolita car Nabokov à caractérisé d’une manière si complète et si juste son personnage que de lui faire dire autre chose est quasi impossible . Ce ne serait plus Lolita mais un clone.


                • vote
                  laertes 11 janvier 16:28

                  Je vais ajouter quelque chose sur l’histoire de Nabokov et de Lolita inversé. Il est quasi impossible de raconter l’histoire de Lolita du point de vue de Lolita car Nabokov à caractérisé d’une manière si complète et si juste son personnage que de lui faire dire autre chose est quasi impossible . Ce ne serait plus Lolita mais un clone. 2 + l’écrivain n’exerce aucune emprise sur Lolita,. Il est seulement amoureux d’elle et uniquement d’elle.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès