• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Alexandre Langlois sur le racisme dans la police : « c’est quelque chose qui (...)

Alexandre Langlois sur le racisme dans la police : « c’est quelque chose qui existe depuis longtemps »

Les révélations tonitruantes de Streetpress sur un groupe Facebook réservé aux forces de l’ordre où sont postés des messages racistes, voire « des appels au meurtre », soulèvent le problème de la xénophobie dans la police. Sputnik s’est entretenu avec le secrétaire général du syndicat Vigi Police pour comprendre l’ampleur du phénomène.

Tags : Racisme Justice Syndicalisme Police Christophe Castaner




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • 2 votes
    Simple citoyenne Simple citoyenne 6 juin 2020 10:26

    Il commence à m’énerver ce con !


    • 6 votes
      gaijin gaijin 6 juin 2020 13:12

      @Simple citoyenne
       ???
      pourquoi ? vous êtes pour une police gangrénée par des brutes haineuses ? ( vu que ce sont les mêmes qui cumulent en général racismse , homophobie, violences inutiles .....)


    • 4 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 6 juin 2020 13:28

      Il donne l’impression d’être est le gentil flic et les autres seraient des tous des sa****ads ( je ne dis pas que c’est ce qu’il dit mais, c’est l’impression qu’il donne en permanence ) à force il me saoule carrément, le super gentil.


    • 4 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 6 juin 2020 13:43

      Rectif, il donne l’impression d’être le gentil flic et les autres, seraient tous des sa****ads ( je ne dis pas que c’est ce qu’il dit mais, c’est l’impression qu’il donne en permanence ) à force il me saoule carrément, le super gentil flic. 


    • 3 votes
      gaijin gaijin 7 juin 2020 08:51

      @Simple citoyenne
      c’est vrai qu’il a l’air gentil ....
      quel salaud ...
      non mais allo ?


    • 2 votes
      gaijin gaijin 7 juin 2020 09:32

      @gaijin
      vous préférez lui :
      https://polony.tv/dynimg/w1128-h632-c430x241/upload/lallement.jpg
      dans quel monde vous vivez pour qu’un mec gentil vous fasse chier ?
      genre le matin au réveil vous mettez la chevauchée des walkyries....
      https://www.youtube.com/watch?v=nZ_zNUmr8fM
      moi aussi ça m’arrive mais seulement après ma revue de presse. aseez pour aujourd’hui , je sort ...( vais affuter ma hache , m’enfin ....)


    • vote
      Simple citoyenne Simple citoyenne 7 juin 2020 20:09

      @gaijin La seule chose qui m’embête quand même, c’est d’avoir été grossière envers lui, c’est tout !


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 6 juin 2020 10:40

      Très intéressant.

      Donc en gros, selon lui c’est une minorité très active qui est concernée mais qui n’est pas inquiétée. En l’absence d’études sociologiques sur l’institution policière, pas moyen de confirmer ou d’infirmer son propos, mais si cette "minorité" n’est pas inquiétée, ne peut-on pas supposer que finalement la hiérarchie a peu ou prou les mêmes opinions ? Encore une fois en l’absence d’études, on ne peut que spéculer …


      • 4 votes
        sls0 sls0 6 juin 2020 19:06

        @maQiavel
        J’ai vu des études sociologiques sur le sujet, il y a même un test psychologique sur le sujet.
        On le fait passer à un jeune flic en sortie d’école, il sera dans la normalité.
        On le fait intervenir en sous effectif face à "l’autre" pendant un certain temps. Le travail dans la peur le fera basculer dans le coté obscur.
        On peut modifier une idéologie, la bac est un bon vivier, le stress et la peur.
        Une bac qui intervient en effectif suffisant reste dans le correct. Comme ils interviennent souvent en sous effectif, ça fait de bons chiens enragés pour les manifs.
        Un chien qui mord souvent c’est un chien qui a peur.
        Le chien dominant ne mord que si c’est nécessaire.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 6 juin 2020 22:03

        @sls0

        Si vous avez des liens vers ces études, je suis preneur. 

        J’avais entendu le témoignage d’un policier qui illustrait exactement ce que vous racontez mais je ne le retrouve pas.


      • vote
        sls0 sls0 7 juin 2020 12:45

        @maQiavel
        Je ne retrouve plus l’étude au sujet de la peur et du passage à l’iléologie extrême droite. je suis tombé dessus suite à une recherche sur un autre sujet via un lien. Si je me remémore, je collerai le lien lors d’une autre discussion.
        Sarko en temps que ministre de l’intérieur a fait beaucoup de dégâts. Il y a une étude de profil d’avant Sarko, la période où ils "étaient sympas".
        β indique la pente ou la force quand il s’éloigne de 0.


      • 1 vote
        sls0 sls0 7 juin 2020 12:53

        @Super Cochon
        Merci de ce commentaire, un bon exemple de phrase indiquant une dérive vers l’extrême droite motivée par la peur.
        Et oui, une phrase de froussard aux possibilités de réflexions à raz des paquerettes.
        Selon certaines estimations il y aurait entre 600 000 et 700 000 personnes pour la diaspora chinoise en France. A comparer aux 8,5 millions. 12 fois moins nombreux, 12 fois moins remarquables.


      • vote
        maQiavel maQiavel 7 juin 2020 13:08

        @sls0
        Merci pour le lien, je vais voir ça. 


      • vote
        CoolDude 7 juin 2020 13:12

        @maQiavel

        Si vous avez des liens vers ces études, je suis preneur. 



        Il y en a d’autres, pas hyper-nouvelles, mais bien médiatisé :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Stanford
        https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Troisi%C3%A8me_Vague

        Sans parler de Millgram et son fameux effet agentique qui déresponsabilise les acteurs + un biais de sélection de ces agents + ... !

        On mélange tout cela et BOUM !


      • vote
        CoolDude 7 juin 2020 13:28

        @CoolDude

        Voir aussi les théories sur la cohérence sociale :
        La majorité des liens sont en Anglais, donc je vais éviter... Mais en voilà un qui introduit un peu cette idée en Français.
        https://psychologie-sociale.com/index.php/fr/theories/influence/10-theorie-de-l-engagement-et-de-la-dissonance

        Elle pourrait rapidement se résumer par « Je fais ce que je pense ».
        Ce qui revient à « je pense ce que je fais ».

        Les Hommes rationalisent leurs actions ou leurs déclarations pour les mettre en cohérence avec leurs pensées.

        Si votre boulot c’est de faire X... Vous allez rationaliser pour mettre en cohérence votre pensée à votre boulot.

        Exemple de X : Taper du Gilet Jaune sans trop savoir pourquoi !




      • 1 vote
        louis 7 juin 2020 20:16

        @sls0
        je ne sais pas ce que représentent les juifs en pourcentage mais ils sont une minorité très très visible mais pas pour les mêmes raisons donc certaines visibilités ne sont pas une fatalité .


      • 5 votes
        maQiavel maQiavel 6 juin 2020 11:13

        « Pour lutter contre toutes les formes de déviances et dérives de la police nationale, nous ce qu’on propose, c’est (instaurer) un contrôle citoyen et non un contrôle interne de l’IGPN parce que lorsque le linge sale est lavé en famille, ce qui sort blanchi, ce sont ceux qui ont sali le linge  ».

        C’est un propos qui me semble frappé du bon sens et qui est en droite ligne de ce que proposent les citoyens constituants. Dans une république digne de ce nom, la police est avec l’armée l’institution qui doit être le plus étroitement surveillé par les citoyens. Parce que si c’est une institution indispensable pour maintenir la sécurité publique, elle peut aussi s’avérer extrêmement dangereuse particulièrement lorsque son esprit de corps finit par primer sur tout le reste, y compris sur la cité et ses membres, dans cette circonstance la police n’est plus une institution républicaine mais elle devient une faction. C’est une question d’équilibre à trouver et le meilleur qu’il soit selon moi c’est le contrôle citoyen. Par ailleurs, le rapport entre les gouvernants et les gouvernés changerait drastiquement avec une police sous contrôle citoyen.


        • 4 votes
          maQiavel maQiavel 6 juin 2020 21:02

          @Super Cochon

          Si Soral a dit que c’est une escroquerie intellectuelle, c’est que ça doit être vrai. Merci de m’avoir ouvert les yeux, je vais adhérer à E&R. Bon qu’est-ce que je dois faire pour etre reçu ? Je dois prêter ma femme au maitre du logos ou mon anus lui suffit ? Je dois le laisser me pisser dessus pour prouver ma soumission ou ça se passe comment ?  smiley 


        • 3 votes
          maQiavel maQiavel 6 juin 2020 21:35

          @Super Cochon

          Ah bon donc tu n’es pas Soralien ? C’est bizarre, ta façon de t’exprimer m’a toujours fait penser à Shanti-Zen, le grand soralien dissident anti-nwo, je croyais qu’il était toi et qu’il avait changé de pseudo pour prendre le tient. Ce n’est pas toi qui traite les gens de juifs de temps à autre ? Bon, j’ai dû me tromper, méa culpa.

          Pense que je n’ai pas d’arguments si tu veux mais je n’ai juste pas envie de discuter avec toi, je vois bien que ce serait une perte d’énergie inutile. Donc : tu as raison.


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 6 juin 2020 22:22

          @Super Cochon

          Je ne n’ai pas dit que tu utilisais le terme « juif », je t’ai posé la question, je ne sais pas où tu vois une technique de culpabilisation ici, posez une question c’est culpabilisez les gens maintenant ? Pour le reste, tes arguments sont trop justes, impossible de les contredire. Comme je disais : tu as raison. Bye. 


        • vote
          maQiavel maQiavel 6 juin 2020 22:24

          *Poser

          *Culpabiliser


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 6 juin 2020 23:03

          @Super Cochon

          Pfff, je t’ai posé la question parce que je t’ai pris pour quelqu’un d’autre, qu’est-ce que j’en ai à branler que tu sois antisémite ou non ? Y’a vraiment des cas sur ce site, c’est impressionnant …

          Bon, non en fait tu as raison, je t’ai traité d’antisémite dans le but d’exiger des réparations, là aussi tu as raison. 


        • 4 votes
          Conférençovore Conférençovore 7 juin 2020 07:12

          @mach’allah et sa technique habituelle. Allez, au boulot Qiqi... Démasqué depuis un moment, je ne crois pas inutile de refaire le boulot (et puis c’est pour le fun...)

          A la base, il y a toujours des accusations, a minima de tres lourdes insinuations. La technique grossière consiste à laisser la charge à l’interlocuteur de se justifier : le coup de l’anti-islam étant faisandé, l’enfumeur revient à la classique accusation d’antisémitisme. Mais quelle petite salope...

          Ensuite, comme il se prend une juste volée de bois vert, tout de suite après, l’accusation initiale est suivie d’un "attention, je n’ai pas dit que.. je pose juste une question, hein..." en oubliant que la question était chargée comme une mule et que n’importe qui aurait répondu au manipulateur d’aller cordialement se faire mettre. Et ça finit par jouer les vierges effarouchées "hein, quoi ?!?" mais pour ne pas repartir complètement à poil ça case un "tu as raison", "le dialogue est impossible" alors même que l’enfumeur n’a pas répondu à l’argument central qui, ici, est pourtant simple à comprendre. Plus simple, tu meurs. Le cochon pose une question élémentaire : "Pas de racisme anti-asiatique dans la police (et j’ajouterais dans la pop en général), pourquoi ?"

          La technique de l’islamopute est de feindre de ne pas l’avoir comprise avec un talent d’acteur digne d’un comédien d’une sitcom mexicaine.

          Évidemment, et ça ne rate jamais, un vernis de citoyenneté par-dessus tout ça pour faire passer le tout : "bah mon bon Monsieur, le problème c’est l’absence de contrepoids, de contrôle... Et puis l’esprit de corps, c’est vilain pas beau". Sauf que... sans esprit de corps, il n’y a pas de corps précisément... Si dans les entreprises on fait du team building c’est pas pour rien. Cela étant, il y a toujours un peu de vrai dans le propos, la police devant être régulée comme toute institution (le problème bien plus grave étant l’absence de contrôle de la justice...)/

          Bref, la technique de lâche habituelle que je debunke de bon matin... smiley

          Je qualifie d’islamoputes ces choses parce que c’est le meilleur qualificatif qui soit pour ces répugnantes créatures qui épousent toujours la cause de l’autre (autre qui d’ailleurs méprise à juste titre ces carpettes... c’est la partie drôle de l’histoire).


        • 3 votes
          Conférençovore Conférençovore 7 juin 2020 07:40

          "Ce n’est pas toi qui traite les gens de juifs de temps à autre ?"

          Ha ha ha... Dans le genre, on fait difficilement mieux. Peut-être Ruth El Krief, et encore... On est au-dessus de tout avec cette innocente petite question.

          Et ça se termine avec un "Y’a vraiment des cas sur ce site, c’est impressionnant …". Là j’ai recraché mon café tellement je me suis bidonné. L’islamopute au taquet... smiley smiley smiley


        • 3 votes
          micnet micnet 7 juin 2020 09:13

          @Conférençovore

          "Je qualifie d’islamoputes ces choses parce que c’est le meilleur qualificatif qui soit pour ces répugnantes créatures qui épousent toujours la cause de l’autre (autre qui d’ailleurs méprise à juste titre ces carpettes... c’est la partie drôle de l’histoire)."

          ---> Et comment doit-on qualifier un abruti dans ton genre qui, tel un gauchiste inversé, catalogue les gens qui ne sont pas d’accord avec lui ? La seule différence, c’est que le gauchiste te traitera de raciste là où toi tu qualifies tes contradicteurs d’islamopute mais le procédé est exactement le même. Dans ces conditions, effectivement, ça sert à quoi de débattre ?
          Que les flics en général en aient plus que ras le cul d’aller se faire dérouiller dans des quartiers islamisés, ça peut largement se comprendre mais là ce n’est pas le sujet mon gros ! Le sujet ici, c’est que des flics ont constitué un groupe facebook, en tant que flics, et tiennent des propos qui feraient presque rougir Boris Le Lay et sa bande de guignols.
          Alors examinons un peu le genre de "littérature" que ces sympathiques représentants de l’ordre nous fournissent et qui semblent te réjouir au plus haut point :

          https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/violences-policieres/cinq-questions-sur-l-affaire-des-policiers-de-rouen-renvoyes-en-conseil-de-discipline-pour-des-propos-racistes-sur-un-groupe-whatsapp_3996387.html

          """J’attends qu’une chose, c’est que tous ces gens crèvent, je me dis que tous ces gens doivent crever, ça régénérera l’espère humaine et la race blanche" 

          "quand des gonzesses s’offrent à des nègres ou des bougnoules, je m’en bats les couilles si après elles se font buter, casser la gueule, t’as voulu la couleur et bah maintenant tu payes la redevance"

          ""ce pays mérite une guerre civile raciale bien sale", "Je viens d’effectuer le paiement pour le fusil d’assaut",

           

          Maintenant dis-moi mon cher petit "flicaillon traqueur d’islamopute sur avox", est-ce que si je te dis que les propos sus-cités sont absolument inadmissibles de la part de flics, cela relève de "l’islamoputisme" ? 


        • 5 votes
          Conférençovore Conférençovore 7 juin 2020 12:05

          @micnet D’une je ne t’ai pas sonné mais manifestement tu te sens concerné. De deux, l’islamopute est un traître, avec les méthodes et la mentalité qui va avec. Ce n’est pas une histoire de désaccord. De trois, je démontre le vice des procédés de certains, il est vrai, sans prendre de gants. De quatre ton pitoyable petit numéro d’accusation de complaisance avec des policiers qui dérapent dans leurs propos est grossier mais est sans surprise : ça aussi, dans le genre méthode de salope, c’est un grand classique, très utilisée par les gauchiasses mais pas que... comme tu viens de le démontrer tout seul.

          Interessant que tu cites BLL parce qu’on peut faire un parallèle. Au passage, j’ai déjà dit ce que je pensais de la bande à BLL, à savoir, en gros des types qui pensent s’offrir une soupape de liberté en casant tous les mots interdits dans un pays où les flics de la pensée et leurs complices sont partout. Politiquement ce qu’ils font est sans aucune perspective (en plus d’être illégal) et nuisible puisqu’ils contribuent à faire passer tout migranto-sceptique pour un nostalgique du 3ième Reich. Mais ils sont également le fruit pourri de la censure : ces types ont été radicalisés par un système et font exactement ce que le système attend d’eux, à savoir incarner une E-D caricaturale de complotisme délirant, de racisme outrancier.

          Quant à ces policiers, effectivement, il y a un contexte de ras-le-bol de se faire insulter à longueur de journée et arrêter X fois toujours la même racaille immédiatement relâchée par une justice très politisée à gauche. Et si, c’est bien une partie du sujet "mon gros". Parmi ces policiers, il doit y avoir des types racistes de base (comme partout) mais aussi des types qui le deviennent par une série d’expériences négatives (comme partout aussi). Parler du sujet c’est aussi traiter ce deuxième volet qui est l’état de délitement avancé de notre société, son ensauvagement patent mais aussi de ces "artistes" à l’indignation sélective et qui font profession de leur haine anti-flics et mettent sans cesse de l’huile sur le feu. Si on oublie tout cela, on passe précisément à côté du sujet. Évidemment (cela va de soi mais avec les gens malhonnêtes, ça va mieux en le disant), comprendre n’est pas excuser. En l’occurrence, non, ducon, je ne me réjouit pas de constater que des policiers tiennent des propos ignobles.


        • 1 vote
          micnet micnet 7 juin 2020 12:28

          @Super Cochon

          "tu ne soutiendras ensuite plus la fausse indignation de pacotille des articles mensongers et malhonnêtes des journaliste-hypocrites bien-pensant de Gauche qui vivent dans les quartiers bourgeois , qui soutiennent le multiculturalisme et le "Vivre Ensemble" dans leurs torchons mais qui oublient d’avouer qu’ils placent leurs gosses dans des écoles privées hors de prix pour éviter cette mixité raciale !"

          ---> Tu ne m’as pas lu assez attentivement : j’ai dit que je comprenais complètement les flics qui pètent un câble à force de se faire malmener dans des quartiers islamisés. (J’ajoute que, moi-même étant plus jeune, je me suis plusieurs mis sur la gueule avec des racailles, donc oui, je peux imaginer ce que ça fait d’être affecté dans certains quartiers et d’avoir à subir ça tous les jours...).
          Sauf que là, le sujet n’a rien à voir avec ça ! Quand des flics écrivent sur facebook "sale pute à nègre" ou qu’ils souhaitent "une guerre civile raciale", tu peux m’expliquer ce que ça à voir avec l’islam ?


        • 2 votes
          yoananda2 7 juin 2020 12:39

          @micnet

          Quand des flics écrivent sur facebook "sale pute à nègre" ou qu’ils souhaitent "une guerre civile raciale", tu peux m’expliquer ce que ça à voir avec l’islam ?

          heu ... moi je peux te l’expliquer si jamais tu as du mal à faire le lien. smiley

          Avec ma méchante grille de lecture sociobio, oupa d’ailleurs si je me contorsionne un peu ...


        • vote
          micnet micnet 7 juin 2020 12:41

          @Conférençovore

          "D’une je ne t’ai pas sonné mais manifestement tu te sens concerné."
          --->
          Je me sens d’autant plus concerné que tu m’as moi-même à plusieurs reprises traité d’islamopute ! (Ce qui est assez comique pour ceux qui connaissent mes idées qui ne se situent pas franchement à gauche...)

          "ton pitoyable petit numéro d’accusation de complaisance avec des policiers qui dérapent dans leurs propos est grossier mais est sans surprise : ça aussi, dans le genre méthode de salope, c’est un grand classique, très utilisée par les gauchiasses mais pas que... comme tu viens de le démontrer tout seul."
          ---> Quel numéro ? Je viens de te mettre le pif dans ta propre merde (enfin "propre", tout est relatif...) en rappelant les propos de ces flics et ça n’a rien à voir avec le sujet de l’islam. Explique-moi donc en quoi le fait d’évoquer les "putes à nègre" a quoi que ce soit à voir avec l’islamisation des quartiers ?

          " ils sont également le fruit pourri de la censure : ces types ont été radicalisés par un système et font exactement ce que le système attend d’eux, à savoir incarner une E-D caricaturale de complotisme délirant, de racisme outrancier.
          ---> Et bien oui tout à fait ! Et c’est très exactement ce que font AUSSI ces flics avec leurs propos à la con qui ne font que donner du grain à moudre aux associations antiracistes !

          "Parmi ces policiers, il doit y avoir des types racistes de base (comme partout) mais aussi des types qui le deviennent par une série d’expériences négatives (comme partout aussi). "
          ---> Evidemment, mais ça ne justifie en rien de poster des saloperies sur facebook en appelant à aller "ratonner les nègres et les bougnoules". Tu peux te tortiller dans tous les sens autant de fois que tu le peux, ça ne change rien au fait que ces abrutis ne font que foutre encore plus la merde qu’il n’y en a déjà...

          "En l’occurrence, non, ducon, je ne me réjouit pas de constater que des policiers tiennent des propos ignobles."
          ---
          > Ben alors branquignol, pourquoi tu nous traites d’islamopute puisque c’est exactement ce qu’on dit aussi, ni plus, ni moins ?


        • 2 votes
          maQiavel maQiavel 7 juin 2020 12:47

          @micnet

          Concon, moi je ne discute pas avec lui, c’est un troll. La seule interaction possible avec lui, c’est le trolling inversé. Par ailleurs, si concon lui-même traite les gens qui n’ont pas la même vision que lui de l’islam, d’islamoputes, vous-même en avez fait les frais.

          Et ce qui est marrant avec lui, c’est qu’il va parler de plusieurs choses à la fois pour noyer des propos et prétendre que vous avez dit autre chose. Et ce qu’il veut noyer c’est que je me demandais si j’avais confondu Super Cochon avec un autre intervenant qui était soralien et qui dans mes souvenirs traitait beaucoup les gens de juifs. Et la nouvelle narrative qu’il veut imposer c’est que j’ai accusé Super Cochon d’antisémitisme. Et le pire c’est que mon post du 6 juin 21:35 est toujours présent, on voit bien dans quel contexte j’ai posé la question, c’est tordant … smiley

          Mais ce n’est pas le pire. Le mec m’a accusé de mentir parce que j’ai écrit dans un article qu’Erdogan menaçait d’envoyer un afflux de réfugié syrien vers l’Europe. En gros c’est comme si la Turquie parlait juste de réfugiés comme ça, de façon abstraite. A ce moment-là, j’avais déjà compris que c’était un troll mais là c’était l’ultime confirmation, c’est-à-dire le mec défendait une position à laquelle il ne croyait pas lui-même juste pour dire que j’ai menti, parce qu’il faudrait être vraiment con pour défendre sincèrement une position pareille et malgré son pseudo, il ne l’est pas.


        • vote
          micnet micnet 7 juin 2020 13:17

          @yoananda2

          "moi je peux te l’expliquer si jamais tu as du mal à faire le lien. "

          ---> Oui, oui je sais que toi tu peux me l’expliquer avec ta grille de lecture car toi tu as au-moins les couilles d’assumer ton idéologie, contrairement à d’autres ici...


        • 4 votes
          maQiavel maQiavel 7 juin 2020 13:33

          @micnet

          Sinon, pour parler de choses plus importantes, on trouve des gens de droite qui tentent d’excuser voir de défendre le racisme et les dérapages de certains policiers par leur vécu. C’est typiquement ce qu’on appelle la « culture de l’excuse » smiley . Mais ces derniers l’attribue généralement aux gens de gauche lorsqu’ils tentent d’excuser voir de défendre le racisme anti-blanc ou l’attitude des délinquants et criminels par leur vécu. Je le savais déjà mais là on a une énième démonstration que la « culture de l’excuse » brandie par ces droitards est à géométrie variable.

          Et de l’autre côté, on retrouve des gauchistes toujours prompts à trouver des excuses aux comportements des délinquants et au racisme anti-blanc ( déjà faudrait-il qu’ils reconnaissent que ça existe mais c’est encore une autre histoire) mais qui là bizarrement n’en trouve plus aucune pour les policiers. Ça montre toute la tartuferie du débat public sur cette notion, c’est juste que chacun défend son camp par tous les moyens, quitte à user des ruses rhétoriques les plus grotesques.

          Moi je respecte les gens de droite qui sont contre la « culture de l’excuse » indépendamment du comportement ou de l’opinion visée, que ce soit le comportement d’un policier ou d’un délinquant, parce qu’ils ne défendent pas juste un camp mais des principes généraux et impersonnels qui s’appliquent à tous. Et je respecte aussi les gens de gauche qui sont dans « la culture de l’excuse » indépendamment du comportement ou de l’opinion visée parce qu’eux non plus ne défendent pas juste un camp mais des principes généraux et impersonnels qui s’appliquent à tous. Bien sûr, il existe entre les deux des positions plus nuancées, les miennes en font partie. Mais mon point est que là, la discussion est possible et peut même devenir très intéressante. 


        • 2 votes
          micnet micnet 7 juin 2020 13:47

          @maQiavel

          "Je le savais déjà mais là on a une énième démonstration que la « culture de l’excuse » brandie par ces droitards est à géométrie variable."

          ---> Pour moi, les gauchistes comme les droitards d’ici ont exactement la même mentalité de sectaire : ils ne cherchent pas à discuter ou à débattre honnêtement, ils diabolisent leurs adversaires : "raciste", "antisémite" (ou "sioniste" pour les gens situés à l’extrême gauche) chantent en choeur les gauchistes. "Islamoputes", "dhimmis", ou même "pute à juif" répondent les droitards à l’unisson !
          Bref, on a à faire à du haut niveau dans les débats en ce moment...


        • vote
          yoananda2 7 juin 2020 13:51

          @maQiavel

          C’est typiquement ce qu’on appelle la « culture de l’excuse »  . Mais ces derniers l’attribue généralement aux gens de gauche lorsqu’ils tentent d’excuser voir de défendre le racisme anti-blanc ou l’attitude des délinquants et criminels par leur vécu.

          ouai sauf qu’on ne peut pas mettre dos à dos la culture de l’excuse de droite et celle de gauche, parce que, il y a 2 générations en arrière le pays était (quasi) entièrement blanc, même si le vers est dans le fruit depuis la formulation des principes républicains, je le concède (le coté biologique de la notion de peuple à été évacuée dès la création de la république).


        • vote
          yoananda2 7 juin 2020 13:55

          @micnet

          Pour moi, les gauchistes comme les droitards d’ici ont exactement la même mentalité de sectaire

          oui, mais que fais-tu du fait que le pays à été historiquement "blanc" et donc du fait que les "droitard" défendent la continuité raciale du pays ? (qu’ils le fassent avec la culture de l’excuses soit, j’admet)

          Même mentalité, mais pas symétrie pour autant.


        • 4 votes
          Conférençovore Conférençovore 7 juin 2020 14:00

          @micnet "Quel numéro ?"

          Des problèmes de memoire ? Pour rappel, tu as écris ceci : "Alors examinons un peu le genre de "littérature" que ces sympathiques représentants de l’ordre nous fournissent et qui semblent te réjouir au plus haut point"

          Je traite l’autre d’islamopute et te mets dans le même sac et ce n’est pas une attaque frontale (pour l’autre j’entends) mais un constat basé sur des échanges et la récurrence d’une thématique bien particulière que je ne suis pas le seul à avoir remarqué. Tes idées, j’en ai RAF pour dire vrai, par contre j’observe les procédés malhonnêtes, procédés dont tu fais également usage comme expliqué plus haut et juste après avec ceci :

          "Evidemment, mais ça ne justifie en rien de poster des saloperies sur facebook en..."

          Ai-je dit que cela justifiait de poster des saloperies sur FB ? Comprendre, ou essayer au moins, n’est pas excuser ou justifier. Toi comprendre le sens des mots ?

          J’explique un contexte qui n’a rien d’un scoop et qui ne concerne pas seulement la police. Dans mon ancien département, plus aucun médecin de nuit n’acceptait de se déplacer dans certains quartiers. Le dernier qui le faisait encore a été agressé à 4 reprises en 2 ans. C’est un problème général avec des composantes bien spécifiques qu’on ne retrouve pas ailleurs dans la société.

          Il y a d’autres paramètres qui expliquent que certains policiers se lâchent et franchissent les limites mais ignorer ce contexte de violence auquel ils sont quotidiennement exposés, ignorer que même quand ils n’y sont pour rien (comme dans le cas du gamin qui s’est pris un train récemment), ils se font caillasser et il leur est demandé de ne pas répliquer, ignorer ce contexte de haine qui ne concerne pas que les racailles (les gauchiasses, les politiques, le monde "culturel" et même une partie de la justice comme en atteste une couverture du canard du Syndicat de la Magistrature, l’alimentent à fond), ignorer que quand des types occupent illégalement la voie publique pendant des mois à Clichy pour faire leur prière de rue, il est demandé au FDO de sécuriser (c’est un exemple parmi des milliers d’humiliation), ignorer tout ce contexte qui agit nécessairement sur la psycho du policier et peut contribuer à faire que des types pètent les plombs et se mettent à écrire des saloperies qui, de toutes façons finiront par leur retomber dessus, c’est être complètement con.


        • vote
          micnet micnet 7 juin 2020 14:00

          @yoananda2

          Malgré nos (nombreuses) différences, je ne te considère pas du tout comme quelqu’un de sectaire.


        • vote
          CoolDude 7 juin 2020 14:11

          @maQiavel

          Sinon, pour parler de choses plus importantes, on trouve des gens de droite qui tentent d’excuser voir de défendre le racisme et les dérapages de certains policiers par leur vécu. C’est typiquement ce qu’on appelle la « culture de l’excuse »  .



          Vous pouvez aussi ajouter une petite couche d’intérêt personnel ou de classe.

          "Ce sont presque toujours des guerres entre dominants, ceux-ci entraînant le peuple à défendre leur dominance, grâce à un discours logique et convaincant.

          N’a-t-on pas vu, il y a quelques années, l’évêque catholique de New York faire au Vietnam sa tournée des popotes en haranguant les G.I. pour qu’ils tuent le plus de Vietcongs possible, car ce faisant, ils défendraient parait-il, la civilisation judéo-chrétienne ?"


          H. Laborit.


        • vote
          micnet micnet 7 juin 2020 14:23

          @Conférençovore

          "Ai-je dit que cela justifiait de poster des saloperies sur FB ? Comprendre, ou essayer au moins, n’est pas excuser ou justifier. Toi comprendre le sens des mots ? "

          ---> Moi y en avoir parfaitement compris mais apparemment, toi avoir quelques problèmes smiley.
          C’est amusant de te voir rétropédaler : donc si tu es d’accord pour dire que les propos de ces flics sont "ignobles" (je te cite) alors je n’ai qu’une seule question à te poser : pourquoi tu me traites d’islamopute ? Donne moi des arguments concrets qui permettent de l’étayer. Si j’ai réagi à ton premier message, c’est uniquement là-dessus car ça relève plus de la diabolisation (donc de la malhonnêteté pour reprendre tes termes) que d’une véritable argumentation.
          Quant à MaQiavel, il est assez grand pour te répondre lui-même, je peux juste affirmer ici que j’ai eu de nombreux échanges avec lui et j’ai également de nombreux désaccords (il n’est pas de "droite" contrairement à moi) mais à aucun moment il ne s’est permis de diaboliser ses contradicteurs pour peu que ses contradicteurs soient respectueux avec lui.


        • 1 vote
          maQiavel maQiavel 7 juin 2020 14:36

          @yoananda2

          « ouai sauf qu’on ne peut pas mettre dos à dos la culture de l’excuse de droite et celle de gauche, parce que, il y a 2 générations en arrière le pays était (quasi) entièrement blanc »

          Je ne vois pas ce que ça change à mon propos.

          Ce que je dis ici, c’est que l’argument de la culture de l’excuse n’est qu’un prétexte. Donc si des droitards défendent la « continuité raciale du pays », qu’ils le fassent mais pas en en accusant les autres quand ils en usent et en servant à leur avantage quand ça les chante. Sinon, c’est la culture de l’excuse à géométrie variable, il y’en a une bonne et une mauvaise, et ça devient la même histoire que celle des bons et des mauvais chasseurs des inconnus.

          @CoolDude

          « Vous pouvez aussi ajouter une petite couche d’intérêt personnel ou de classe. »

          Tout à fait et il y’a aussi une dimension racialo-identitaire derrière cette culture de l’excuse qui consiste à excuser et défendre les flics racistes. Et là ce n’est pas juste une question de classe car on retrouve aussi cette tendance chez des prolos. Il y’a derrière une aspiration politique "identitaire" que zobzob a eu les burnes d’énoncer clairemement : « une police forte, débarrassée de la diversité, qui exerce avec une poigne de fer bien typée chilienne des grandes cuvées, une répression féroce dans les quartiers du magrehbistan et des congoïdes. Aimable et serviable avec les européens de souche, ça va de soi ». 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès