• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

"Burn..."

"Burn..." :

 

 

 

Musique improvisée et jouée par : Patrice Van den Reysen. (Tous droits réservés).

 

Tags : Histoire Nucléaire




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 1 vote
    ubikand 17 juillet 17:34

    Et bien dites donc, 3 vidéos postées et 3 vidéos pas vraiment gaies niveau sujet... Mangez des fruits et faites de l’exercice pour reprendre le dessus.  smiley 


    Il y a sur ce tumblr une collection incroyable d’images intéressantes, curieuses, belles, étonnantes, peut être que ça peut vous servir pour vos vidéos qui sait.
    http://theshallowdepths.tumblr.com/


    • 1 vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 17:55

      @ubikand

      C’est du "heavy metal blues", ou du "hard rock", selon les cas. Mais je joue aussi du blues".

      C’est toujours un bon passe-temps de jouer de la guitare, et je m’amuse beaucoup à chaque fois en les jouant, et encore plus en les mixant sur mon ordinateur. Ce sont uniquement des improvisations. Chaque ligne de guitare en est une, et toutes sont donc jouées "brut de décoffrage", du premier coup. Et il me faut beaucoup plus de temps pour le mixage que pour l’improvisation.

      Le style joué ne correspond pas vraiment à quelque chose de joyeux ; par conséquent j’ai choisi des images qui me semblent en cohérence avec la musique et à son ambiance. (Je joue toujours la musique en premier, et c’est seulement après que je cherche un sujet, ou des images qui me semblent les plus cohérentes et en phase avec la musique).

      Ah, qu’est-ce que vous voulez, tout n’est pas "licorne et papillon", n’est-ce pas ? (Peut-être devrais-je faire un clip sur le sujet pour vous contenter ? Mais ce n’est plus de mon âge ni surtout dans mes goûts.).

      Et puis jouer de la guitare électrique est un bon exutoire. J’ai toujours pensé d’ailleurs qu’il n’y a que les gens qui ont des problèmes personnels qui soient incapables de trouver leurs propres exutoires. D’ordinaire, ces gens-là utilisent les autres comme "exutoire", ce qui n’est jamais mon cas, d’ailleurs. Mais j’ai aussi le sport, par exemple.


    • 1 vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:08

      @ubikand

      Initialement, j’avais écrit un petit commentaire où je précisais qu’une créature bien connue apparaissait dans le clip ; celui qui BHL nomme le "porteur de lumière", et sur lequel il n’a formulé quelques conjectures, lors d’un plateau télévisé, ou il était loin de le renier.

      En ce qui me concerne, je ne cultive aucun satanisme, ni aucun culte à Lucifer, Baphomet (représenté dans cette oeuvre de Giger), ou autre Méphisto, car je suis croyant. 

      Peut-être que les gens qui verront ce clip seront suggérés à penser que l’arme nucléaire n’est qu’une invention diabolique, que l’énergie et la lumière produite au moment d’une explosion le sont tout autant, sans parler bien entendu des effets. 

      Le pétrole, si l’on veut, pourrait aussi fort bien symboliser le "sang du diable", non ?.. 

      Quand on songe à toutes les conséquences souvent désastreuses pour l’humanité que la découverte de ses usages a pu avoir, même s’il y a des aspects positifs, il ne me semblait pas incohérent de faire aussi un clip sur l’arme nucléaire dont la fabrication par l’être humain fait partie de ces choses dont certains conséquences peuvent vraiment le détruire.

      Tout cela est facile, me direz-vous, et ne vole pas bien haut. Mais à l’heure où les frictions sur le plan géopolitique ne cessent de s’accroître, notamment au Moyen-Orient, où les risques de conflit généralisé sont patents, ce clip peut aussi évoquer le fait que si nous en venions à utiliser l’arme nucléaire, comme vous le comprenez je présume, nous commettrions l’irréparable.


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:09

      @Patrice Van den Reysen

      sur lequel il A formulé.


    • vote
      ubikand 17 juillet 18:10

      @Patrice Van den Reysen

      Ah, je pensais que vous choisissiez d’abord un sujet et les images, puis que vous jouiez en improvisant sur la base de celles ci ; intéressant. 


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:19

      @ubikand

      Non, je pars toujours de l’envie ou non de jouer de la guitare, c’est-à-dire du sentiment d’être "inspiré" ou non. Et je me dis toujours que je vais tenter d’improviser quelque chose dans tel "style", et qui me rappelle tel groupe ou tel musicien. Pendant que j’improvise, parfois, j’ai d’autres réminiscences et je joue des notes qui changent un peu de style, mais pas beaucoup.

      C’est beaucoup plus facile, il me semble, de faire comme je fais.


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:22

      @Patrice Van den Reysen

      Pour ce clip, c’est un morceau du groupe "Black Sabbath" qui est le point de départ de mon inspiration, il s’agit de "Hard road".


    • vote
      ubikand 17 juillet 18:29

      @Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:08

      "Initialement, j’avais écrit un petit commentaire où je précisais qu’une créature bien connue apparaissait (.................) comme vous le comprenez je présume, nous commettrions l’irréparable."

      Sincèrement, l’usage de la notion de "diable" pour évoquer les errements des hommes et leurs conflits me laisse dubitatif, définitivement je crois. 
      Cela ne vole pas bien haut non plus, mais bon, rester terre à terre, près du bon sens, j’y tiens, comme par précaution intellectuelle ; même si cela ne m’empêche pas de lire parfois des choses compliquées, et d’y réfléchir un peu en détail. 

      Bien entendu que l’usage de l’arme nucléaire serait irréparable, et bien entendu que les sources potentielles de très gros problèmes militaires ou non sont nombreuses, et pas qu’au moyen orient. Cultivons le contraire n’est ce pas, et pour ceux qui en ont la tournure d’esprit combattons ceux qui cultivent les conflits erronés et les injustices en tous genres, n’est ce pas. 


    • vote
      ubikand 17 juillet 18:34

      @Patrice Van den Reysen

      "Non, je pars toujours de l’envie ou non de jouer de la guitare, c’est-à-dire du sentiment d’être "inspiré" ou non. Et je me dis toujours que je vais tenter d’improviser quelque chose dans tel "style", et qui me rappelle tel groupe ou tel musicien. Pendant que j’improvise, parfois, j’ai d’autres réminiscences et je joue des notes qui changent un peu de style, mais pas beaucoup.

      C’est beaucoup plus facile, il me semble, de faire comme je fais."


      En écoutant un peu l’autre jour vos notes, j’ai effectivement remarqué que le style de certains morceaux n’est pas homogène. J’ai même eu par moments l’impression d’y entendre des sons qu’on retrouve chez certains punks, du genre les Wire ou les Stooges. 


      Sinon, vous avez une dent contre les jeux vidéo, rapport à votre clip à ce sujet ?  smiley 


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:37

      @ubikand

      Zut ! J’ai décidé de le supprimer, sur un coup de tête. Mais je vais le remettre alors.

      Disons, que sur de trop jeunes enfants, je pense que ce n’est vraiment pas bon. Que ce soit des jeux au contenu violent, ou d’autres. Il y a des jeux pour l’apprentissage, mais selon moi, rien ne vaut le contact humain dans ce domaine.


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 18:41

      @ubikand

      Mon clip s’intitulant "Caïn et Abel", s’inspire un peu de la musique des Stooges, effectivement, mais aussi du style de Joe Perry (Aerosmith).


    • vote
      ubikand 17 juillet 18:46

      @Patrice Van den Reysen

      Non non, supprimez le, les jeux vidéo, même violents, c’est très bien somme toute, pour les enfants aussi.
      Faut juste pas abuser en temps et diversifier les activités par le contraire du numérique. 
      Et ne pas les laisser regarder les JT, entre autre... 

       smiley 


    • vote
      ubikand 17 juillet 18:49

      @Patrice Van den Reysen

      Je n’ai pas vu Bo Diddley dans votre liste de bluesmen. Il ne vous inspire pas ? 


    • vote
      Tuco Patrice Van den Reysen 17 juillet 20:23

      @ubikand

      Je ne connais que très peu Bo Diddley. Et pourtant...


    • vote
      Djam Djam 17 juillet 21:35

      Patrice, il va falloir aller à l’école de musique pour comprendre de quoi il s’agit. Là, on a une bande son assez inécoutable, angoissante et sans aucune harmonie. Désolé, mais pour improviser en musique, c’est comme l’impro théâtrale, il faut avoir travaillé sérieusement les fondamentaux, les lois de l’écriture musicale si vous voulez.


      • vote
        ubikand 17 juillet 21:53

        @Djam

        Mince, un académicien ! Me font peur ces gens, il n’en sort jamais rien sauf du convenu. 

        Et allez donc parler de vos lubies académiciennes à Hendrix. Non mais !  smiley 


      • vote
        Tuco Patrice Van den Reysen 18 juillet 00:48

        @Djam

        Mais j’ai été à l’école de musique quand j’étais enfant. (Oui). J’y ai même travaillé le solfège, et j’ai aussi suivi des cours de guitare classique, pendant deux ans, lorsque j’avais 11 ans. A l’époque je lisais un peu une partition, et en tout cas je pouvais jouer quelques morceaux, mais mon professeur qui venait à domicile, avait des soucis d’argent, et il a dû partir. Et puis moi, c’est bête, mais j’ai abandonné le solfège et la guitare classique. Comme à l’époque, nous devions être en 1972, je crois, le hard rock battait son plein, et que j’avais déjà écouté quelques morceaux qui me plaisaient beaucoup, j’ai décidé de commencer à imiter, mais en jouant "à l’oreille", comme l’on dit. Et puis un jour, en achetant la revue "Rock and Folk" j’y ai lu un article où l’on apprenait que Keith Richards accordait sa guitare en "Open tuning", j’ai essayé, et j’ai trouvé que c’était vraiment plus facile pour jouer du boogie, comme celui de Status Quo...

        ... donc, j’ai continué dans cette voie, mais ce n’est que plus tard, j’étais au lycée, que pour la première fois, j’ai entendu un morceau de blues : c’était "Voodoo child, not slight return" de Jimi Hendrix. Une version live. Cela a été une révélation, et j’ai tout de suite essayé d’imiter les premières notes. Et ensuite, je me suis pris de passion pour le blues, sans abandonner celle pour le heavy metal, bien au contraire !..

        Donc, j’improvise en jouant tout "à l’oreille", et en jouant tous les morceaux en "open tuning", (mais je ne sais plus c’est, si c’est un "open G", ou un "open E" ; peu importe).

        Le style de morceau ne fait évidemment pas dans la joyeuseté. Si vous trouvez que c’est angoissant, alors, c’est que j’ai réussi mon coup, surtout avec les images du clip, non ? Et puis, j’ai l’impression que vous-mêmes vous ne savez pas ce que c’est qu’une harmonie, parce qu’il y a en une. Elle repose encore une fois sur le blues.

        Quant à "avoir travaillé sérieusement les fondamentaux", je reste perplexe. D’autant qu’un musicien comme Jimi Hendrix reconnaissait lui aussi jouer tous ces morceaux à l’oreille, et n’avoir aucune connaissance du solfège. Et il y en a tant d’autres, comme John Lee Hooker, Muddy Waters, et j’en passe.

        La bande son est écoutable, je regrette de devoir vous contredire aussi brutalement. J’ai déjà fait écouter ce morceau à plusieurs personnes qui jouent aussi de la guitare, et qui aiment ce style, elles ont toutes apprécié, sans hyprocrisie. Mais peut-être avez-vous un parti pris pour cette musique ? En tout cas, en ce qui me concerne, je n’en ai presque aucun, pour aucun style, sauf peut-être certains morceaux de "trash metal" ou autres que je jugent vraiment inaudibles, ou d’autres morceaux de rap qui m’ennuient beaucoup. Sinon, j’apprécie beaucoup la musique classique, le jazz, et d’autres styles. Et si je vous disais, mais le croirez vous ? Cela ne fait rien, je tente quand même : lorsque j’étais enfant, du CM2 à la classe de 6°, je faisais partie d’une chorale à Tarbes qui s’appelait "Les Petits Chanteurs de Lourdes", (nous étions à Tarbes, pour répéter les morceaux). Une année, nous avons chanté la Passion selon St-Mathieu de Bach, à la Basilique de Lourdes, avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et sous la direction de Kurt Redel. La soprane était une certaine Thérésa Stich Randall, si mes souvenirs sont exact. Je me souviens très bien de notre entâme : "O lama Gotes un schul disch"... (Mais j’ai dû faire quelques fautes d’allemand), ce qui veut dire O agneau de Dieu ? (?) Nous étions debouts, sur une seule ligne, avec l’orchestre devant nous, et le choeur des adultes derrière. Mais nous n’avons pas chanté toute la Passion, bien entendu.

        Bref, tout cela pour dire, que je me souviens encore, lors des répétitions, comment notre impresario insistait sur le ton, sa justesse, l’harmonie, et d’autres choses techniques, etc., etc., J’ai aussi des enfants qui étaient à l’école de musique, l’un pour le panio, et l’autre pour le violon : j’ai joué un peu de violon moi aussi, pour m’y mettre avec mon fils, mais j’ai abandonné. Je jouais les partitions.


      • vote
        Tuco Patrice Van den Reysen 18 juillet 01:11

        @Djam

        Peut-être aurais-je plus de chances avec vous, avec cette improvisation ?

        "Winter" : 

        https://youtu.be/kxG619kymG0


      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 03:16

        @Djam

        Arf, vous êtes un peu sévère là ! Moi je trouve ça pas mauvais et très écoutable dans le style. Le blues peut être un peu rugueux, ça ne l’endommage pas. Si je devais faire une critique, je dirais que c’est juste un peu trop long sur la même lancée et qu’il manque un pont, un changement de tempo, une plage contrastée pour reprendre son souffle, juste avant de repartir avec le son qui crache. 


      • vote
        Belenos Belenos 18 juillet 04:21

        @Patrice Van den Reysen
        "Winter" 

        C’est plus calme (comme l’hiver, quoi) . 

        Ca me fait penser un peu à ça : https://www.youtube.com/watch?v=fi-S9lrnLZ8&index=1&list=RDfi-S9lrnLZ8


      • vote
        Djam Djam 18 juillet 09:46

        @Patrice Van den Reysen
        Merci pour votre longue réponse ! Je ne suis pas musicien donc pas du tout spécialiste en terme de technique, mon commentaire est forcément subjectif et en matière d’art ce n’est que ma sensibilité personnelle qui va s’exprimer, forcément. Or, il s’avère que depuis toujours, le son métallique des guitares (rock, folk...) me procure un malaise. Le rock (dur ou mou) me vrille littéralement les oreilles et l’âme. Vous voyez, c’est juste une affaire personnelle et je ne peux en aucun cas juger du talent ou pas...

        Pour autant, votre 2sd vidéo est effectivement plus "douce" mais avec ce même son particulier métallique qui m’oppresse. Me suis même intéressé (en amateur évidemment) aux compositions créées sur le diapason 432 hz (en lieu du 440 hz habituellement utilisé)... ce qui me scotché parce que j’ai expérimenté immédiatement la différence !

        Ce que je sais à coup sûr c’est les sons ne sont pas anodins du tout et que toutes les expériences faites sur le vivant (animaux, plantes puis... humaines) démontrent sans l’ombre d’une ambiguïté les modifications des émotions profondes selon ce qu’on écoute.

        Peut-être connaisse-vous ceci (?) : https://www.youtube.com/watch?time_continue=914&v=gU4Q0LpZ2g4

        Bonne continuation de toute façon ;o)


      • vote
        Djam Djam 18 juillet 09:50

        @Belenos
        Vous avez raison, je suis un peu sévère... cependant, la création de sons, comme je l’écris dans ma 2sd réponse à l’auteur, reflète toujours l’état interne du créateur. Ces morceaux génèrent indiscutablement une langueur qui finit par être pesante... quid des émotions profondes du musicien ?

        Les rythmes de bossa nova ou de jazz doux sont souvent un poil mélancos mais procurent presque toujours un état agréable de détente... à choisir, je n’hésite pas.



        • vote
          Tuco Tuco 23 août 19:22

          Je profite de l’occasion d’écrire, "en dernier", pour répéter ceci :

          1. Je ne suis en aucune façon, un "sataniste", ou je ne sais quel "adorateur de Satan", ou de Baphomet, en l’occurrence, etc., etc.

          2. Je suis croyant, je crois en Dieu, je suis de religion catholique, et même si je connais des auteurs qui pensent avoir démontré l’absurdité d’une telle croyance, j’ai toujours ma foi en Dieu, même si je ne suis pas un pratiquant régulier.

          3. Je crois dans les valeurs du Bien. La Vérité, l’Amour, la Vie, le Courage, l’Honnêteté, etc. Et je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais avoir honte, ou me sentir ridicule de l’écrire.

          Ce clip tentait de mettre en exergue ce qui est pour moi diabolique dans l’invention de l’arme atomique, arme de destruction massive, dont hélas, comme chacun le sait, l’être humain a déjà fait usage, à deux reprises, contre ses semblables, au Japon. Diabolique, parce que je pense que si nous recommencerions à l’utiliser dans un conflit généralisé, il y a toutes les chances pour que cette fois, l’Humanité n’y survive pas. Je pense aussi que tout ce qui tend à donner une puissance illimitée à l’être humain, ou cette impression de toute puissance, n’est pas fait pour lui. Et enfin, je pense qu’il relève de la volonté du Diable, plutôt que Dieu lui-même, le fait d’avoir pu parvenir à réaliser et à mettre en oeuvre des telles choses. L’être humain a donc été plus inspiré par le Diable que par le Bien pour réaliser et mettre en oeuvre l’arme atomique.

          Pour le pétrole, c’est la même chose. De façon encore très imagée, bien entendu, j’identifie, comme d’autres d’ailleurs, le pétrole, au "sang du diable". La découvertes de ses infinies possibilités a, certes, entraîné la Révolution Industrielle et tous les changements que l’on connaît aujourd’hui, mais... à quel prix ? Et comme pour l’arme atomique, le jour où nous n’aurons plus ce "sang", et si nous n’avons pas trouvé d’autres alternatives, je crains que ce soit aussi la fin de l’Humanité.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Tuco

Tuco
Voir ses articles







Palmarès