• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Jean Pierre PETIT & Jean Claude Bourret Le « Métaphysicon ». Sortie du (...)

Jean Pierre PETIT & Jean Claude Bourret Le « Métaphysicon ». Sortie du livre 2 septembre

L' astrophysicien, cosmologiste spécialiste dans la mécanique des fluides et des plasmas, présente son dernier livre co-écrit avec le journaliste Jean-Claude Bourret. La vie, la mort, la réincarnation, ça se démontre scientifiquement. Accrochez-vous !

Tags : High-tech Livres - Littérature Religions Philosophie Science et techno




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Tristan de Ferluc 1er septembre 18:58

    C’est amusant, je viens de publier en juillet un livre qui aborde entre autres, les sujets principaux du livre de JpP et JcB ("L’univers & l’homme : Organisation du monde de la matière et du monde spirituel" - disponible sur Amazon). J’y aborde notamment le modèle "Janus" dans le chapitre sur la structure de l’univers, la théorie initiée par Sakharov et développée par Jpp.

    Il est important que la science s’intéresse à la méta-physique. C’est le seul moyen, il me semble, d’aller plus loin aujourd’hui sur les sujets fondamentaux.

    Je leur souhaite plein de succès.


    • vote
      sls0 sls0 1er septembre 19:05

      Intéressant intellectuellement. Je vis au présent, la vie après la mort ce n’est pas du présent. Si on veut vivre pleinement son présent, on ne le pollue pas avec du passé ou avec du futur.

      Un jour l’empereur va voir le maitre zen reconnu pour son savoir et sa sagesse.

      Il lui pose la question : qu’y a t’il après la mort ?

      Le maitre lui répond : je ne sais pas.

      L’empereur lui dit : vous êtes un grand maitre, je m’attendais à une réponse.

      Le maitre lui répond : grand maitre peut être mais grand maitre vivant et non mort.


      • 8 votes
        ZardoZ ZardoZ 2 septembre 08:59

        Et un quart d’heure avant sa mort, il était encore en vie...

        Va nous sortir d’ici peu sls0 le roi de la palissade.


      • vote
        sls0 sls0 2 septembre 13:01

        @ZardoZ
        Tiens voilà ma p’tite boule de haine.


      • 1 vote
        pegase pegase 2 septembre 13:50

        @sls0
        -
        Boah .. ça va, il est plutôt de bonne guerre comme contradicteur ...

        il est parfaitement fréquentable smiley

        Tout le monde ne peut pas avoir le même avis que vous dans un forum, c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse des forums ...


      • 1 vote
        pegase pegase 2 septembre 13:59

        @ZardoZ
        -
        Matez ça ... ça pue le souffre à plein nez ...

        C’est tiré du livre "la quatrième révolution industrielle" de Klaus Schwab, le très influent président du forum économique mondial, paru en 2017 ...

        https://www.facebook.com/photo?fbid=10157770548943067&set=pcb.10157770548983067

        https://www.facebook.com/photo/?fbid=10157770548848067&set=pcb.10157770548983067

        Via Philippe Guillemant :
        "Pour ceux qui doutent encore des objectifs "masqués" de la manipulation à l’origine du pétage de plomb de nos médias et gouvernement, voici simplement la première des 23 mutations profondes anticipées par Klaus Schwab, le très influent président du forum économique mondial, dans son livre "La quatrième révolution industrielle" paru en 2017 :
        MUTATION 1 : Les technologies implantables
        Le premier téléphone implantable commercialisé est prévu pour 2025. Au programme, géolocalisation, suivi du comportement de santé, tatouage intelligent ou puce électronique et lecture d’onde cérébrale c’est à dire de la pensée.
        Il y a aussi les « smart dust » ou poussières intelligentes qui pourront agir dans le corps et stocker vos informations corporelles via votre nanoréseau personnel.
        Il parait que 82% des personnes interrogées s’attendent à ce que ce point de bascule (premier téléphone implantable commercialisé) soit atteint d’ici 2025, ce qui correspond à la 8ème marche du transhumanisme dont j’ai précédemment parlé :
        (8) 2025 = Interfaçage numérique de l’être humain
        Or puisqu’en 2020 nous sommes comme par hasard sur la 3ème marche :
        (3) 2020 = Port du masque obligatoire,
        Nous pouvons anticiper une possible montée linéaire des marches :
        (3) 2020 = Port du masque obligatoire
        (4) 2021 = Vaccination obligatoire
        (5) 2022 = Micro puce implantée (contrôle de vaccination)
        (6) 2023 = Monnaie numérique mondiale (grâce à la micro-puce)
        (7) 2024 = Traçage humain (identification du comportement)
        (8) 2025 = Interfaçage numérique de l’humain (même du cerveau !)
        (9) 2026 = Transhumanisme (humain cuit, connexion âme détruite)
        Et voilà le programme, qui fort heureusement est en train de disparaître car le pétage de plomb depuis le confinement est bien trop voyant et il en résulte que nous les grenouilles subissons une cuisson bien trop rapide.
        Cela dit, pour ce qui me concerne j’ai déjà sauté en dehors de la casserole depuis 14 ans.
        Et ne venez pas me dire que d’anticiper (5), c’est à dire l’implantation de la micro-puce, soit délirant, car si je vous avais prédit l’année dernière que (3) arriverait en 2020, c’est à dire qu’on nous obligerait à porter un masque en l’absence de pandémie et d’une façon complètement sidérante (assis non, debout oui) vous m’auriez pris pour un cinglé.
        Résultat : Aujourd’hui, à chaque fois que nous allons travailler ou conduire nos enfants à l’école, nous entrons dans un asile de fous.
        Alors, et je parle seulement à ceux qui portent le masque par peur de l’amende et sans même croire à son utilité (et non pas à ceux qui croient à sa fonction protectrice, ce que je respecte totalement), vous allez continuer à collaborer combien de temps à ce programme ?"

      • vote
        sls0 sls0 2 septembre 14:01

        @pegase
        Chacun sa vision des choses.
        https://www.agoravox.tv/commentaire13294633


      • 2 votes
        CoolDude 2 septembre 14:05

        @sls0

        Si on veut vivre pleinement son présent, on ne le pollue pas avec du passé ou avec du futur.

        Intéressant... Autant ne pas avoir de cerveaux ! Vive la vie de poisson rouge !!!


      • vote
        sls0 sls0 2 septembre 14:12

        @CoolDude
        Recette de sages asiatiques. Que des poissons rouges ces gars.


      • 1 vote
        CoolDude 2 septembre 14:18

        @sls0

        Sinon, on appelle ça la méditation... Ou la pleine conscience ! Le passé et le future, ça m’étonnerait qu’ils s’en moquent. Enfin, je ne suis pas un expert.


      • vote
        Gollum Gollum 2 septembre 15:05

        @CoolDude

        Ben non, sls0 a raison, la focalisation sur le présent est même une des caractéristiques de l’éternité que ce soit chez Thomas d’Aquin ou les sages asiatiques, Ramana Maharshi par exemple et bien d’autres...


      • vote
        sls0 sls0 2 septembre 15:10

        @CoolDude
        Le passé :
        On ne peut pas le modifier donc de ce coté c’est inutile d’y penser.
        C’est aussi des erreurs que l’on ne doit pas rproduire, ça ne prend pas des heures à polluer la tête.

        L’avenir :
        Si, on fait un peut de prospectives, on le prépare. Ça aussi ça ne prend pas des journées. Il y a des personnes qui sont tellement obnubilés par l’avenir qu’il en oublie de vivre pleinement le présent.
        Le furur c’est du présent à venir. Si on on vit et on profite pleinement de son présent, ces présents à venir, ce futur ne pourra qu’être bien ou optimal.


      • vote
        sls0 sls0 2 septembre 15:15

        @sls0
        Veuillez excuser les erreurs dans le texte, 3 visites en 12 minutes. Difficile la vie d’ermite ici et il n’est que 9h15.


      • 2 votes
        CoolDude 2 septembre 15:37

        @sls0

        Un cerveaux, c’est un système à mémoire... Et on expérimente en permanence. On se souvient de nos expériences sinon on refait systématiquement là même chose.

        Donc, on va se souvenir de nos expérimentations et de leurs résultats, ainsi on ne ré-expérimente pas ce que l’on a déjà fait à l’infini.

        Etc...

        Ne pas penser aux conséquences passés ou futures de nos actes, c’est ce déresponsabiliser. Ce n’est pas de la Sagesse.


      • 1 vote
        CoolDude 2 septembre 15:43

        @sls0

        Si vous aimez vivre uniquement au présent... Peut être que votre passé vous déplait et que votre avenir vous fait peur ?

        Vous jardinez pour vous changer les idées ou pour rendre votre jardin plus beau... Ou pour éviter qu’il devienne n’importe quoi ?

        Ou pour tout cela en même temps ??


      • vote
        Heimskringla2 Heimskringla2 2 septembre 16:14

        @sls0

        Je crois que la contre partie du moment présent est de ne rien désirer à part le minimum vital. 


      • 1 vote
        sls0 sls0 2 septembre 16:30

        @CoolDude
        Je n’aime pas vivre au présent, je vis au présent. C’est un peu comme j’aime une température de 20° et je règle la température à 20°.

        J’ai un passé très intéressant et agréable parce que j’ai vécu au présent. J’ai d’agréables souvenirs.
        Bien sûr j’ai fait des erreurs, j’en tiens compte pour ne pas les reproduire mais je ne les ressasse pas, on ne modifie pas le passé.

        Je vis au présent, il est bien mon présent comme seront bien mes futurs présents.

        J’envisage un changement de continent, je prépare, je plannifie. Je pense à l’avenir d’un point de vue logistique. Mes biens pèsent 23kg, j’ai pas trop de problèmes logistiques.
        Le plus gros problème c’est la circulation au niveau du covid depuis avril je voit la date de mon billet d’avion bouger, c’est en novembre maintenant.
        Je cherche une autre solution, c’est pas bien grave. Ca fait 7 mois que je squatte chez différentes amies, je m’impose involontairement, j’avais liquidé mon logement et donné ce qui avait à l’intérieur. Ce n’est pas le masque qui me dérange le plus dans le covid. Pour un copain sur son bateau dans l’océan indien ça été plus chiant je ne suis pas à plaindre.

        Je cultive mon jardin pour avoir des légumes et un peu d’esthétique ne nuit pas. Bon en ce moment je n’ai pas de jardin. La semaine prochaine chez Cathy il y aura un jardin superbe mais ça ne sera pas le mien.
        Elle est placée entre deux aéroports ça fera moins de distance pour sauter sur une occasion qui se présentera, c’est un peu le foutoir avec les vols.
        Casa de Campo est un coin très agréable pour patienter.

        Pleins d’options pour l’avenir, c’est le covid qui décide. On verra bien, je ne m’inquiète pas. Ca fait 4 ans que je devais bouger pour un ami qui avait un projet à la frontière laosienne. Il se décide enfin et voilà le covid.
        Le seul véritable projet que j’avais c’était de faire du GR pour dérouiller après l’ambiance et hydrométrie tropicale. Après 60 ans il faut dérouiller la bête.


      • 2 votes
        sls0 sls0 2 septembre 18:19

        @Heimskringla
        Le moment de plénitude quand j’ai eu fini de tout liquider, maison et tout mes biens, le pied.
        Pourquoi avoir, détenir ? Pour paraitre ? 

        C’est fou le nombre de petits plaisirs que l’on peut avoir quand on est morts pour soi-même.

        J’ai rien à moi et surtout pas la personne avec qui je vis. J’ai mes ex avec qui j’ai d’excellents contacts qui sont amies par ma faute.
        Je ne cherche pas à avoir, si une fille veut venir vivre chez moi, je dis oui ou non, c’est jamais moi qui demande.
        Je ne désire rien mais j’ai certainement plus que ceux qui désirent.

        J’ai rien, par contre il y a beaucoup de personnes sur qui je peux compter. Après 8 ans d’absence j’ai plein de propositions de logement en Europe.
        J’avais des projets pour 4 ans, ça tourne bien sans moi, il est temps que je parte.


      • vote
        ZardoZ ZardoZ 3 septembre 08:13

        @pegase

        Avec toujours des prétextes sanitaires à la noix, le laineux suivra hélas !
        Merci pour les liens


      • vote
        ZardoZ ZardoZ 3 septembre 08:16

        Et le vioque qui radote et nous raconte sa pauvre vie, si on résume il est SDF en attente d’un avion hypothétique... Pathétique !

         smiley


      • 1 vote
        Djam Djam 3 septembre 10:10

        @sls0

        Encore domaine où vous brillez par votre ignorance... décidément, vous vous entraînez souvent ? smiley


      • vote
        Gollum Gollum 2 septembre 11:00

        Bof.. Son livre le plus important de son existence parait-il.

        Plus d’une demi-heure de bla-bla sans intérêt aucun. JPP qui réinvente le fil à couper le beurre.

        Le gars qui nous baratine que la matière pourrait avoir son pendant psychique dans un autre univers psychique et qui ne cite pas Lupasco qui a promu depuis les années 30 quasiment jusqu’à sa mort en 1988 une logique du tiers inclus qui permet de faire la jonction entre psychique et matière..

        Jpp connait-il Lupasco ? On peut se poser la question... smiley

        Jean Charon lui aussi physicien avait vu l’électron comme support du psychisme mais Charon est passé aux oubliettes il ne fait pas le poids face à Lupasco.

        L’idée que la pensée est de nature informatique bien d’autres l’ont eu avant lui.

        Ce qui est amusant est que JPP fait ici ce qu’il reproche à Guillemant sur son site :

        JPP : 21 mai 2020 : Philippe Guillemant, ingénieur pataphysicien Lien. Extrait de son livre "La Physique de la Conscience", page 311 : "Âme : Système d’information à 6 dimensions (...) présent dans le vide quantique (...) et jouant le rôle de véhicule immatériel de la conscience. L’âme est composée de deux systèmes vibratoires quanto-gravitationnels (! ?!...) à trois dimensions (...), le moi et le soi. Chacun de ces systèmes peut être considéré comme une couche additionnelle d’espace-temps (...) qui interagit avecune couche inférieure de plus grande densité (...)". Tout l’ouvrage est du même tonneau. Guillemant n’est pas physicien, et encore moins physicien quanticien, mais ... informaticien. Surréaliste.


        Bref, JPP reproche le charabia new-âge de Guillemant, pseudo-scientifique, mais veut sauter à pieds joints dedans de la même façon.

        On ne peut s’empêcher de penser ici à une histoire de concurrence entre deux hommes..

        Le fait que JPP ne face référence à aucun prédécesseur, ne citant personne, et pourtant ce ne sont pas les noms qui manquent, m’incite à penser qu’il veut jouer au gourou de secours malgré son déni..

        Il a son public, il le sait et veut le garder..

        Il est clair que je n’achèterai pas son bouquin.


        • vote
          Gollum Gollum 2 septembre 11:03

          Le fait que JPP ne face 

          ne fasse


        • vote
          pegase pegase 2 septembre 13:40

          @Gollum
          -
          C’est clair qu’il ferait mieux de rester dans ses spécialités, la physique des plasmas, la MHD qui y est associée, et l’astrophysique où il semble exceller ...

          Il devrait se concentrer sur de l’éducation populaire ...

          La MHD peut bouleverser beaucoup de choses, et en France il en est le père ...


        • 1 vote
          sls0 sls0 2 septembre 14:18

          @pegase
          Un des précurseurs en éducation populaire J.P. Petit avec ses bandes dessinées.
          Une mine d’or que l’or retrouve sur son site.
          Il y a des traductions si on veut partager.


        • 1 vote
          pegase pegase 2 septembre 14:44

          @sls0
          -
          ça manque de travaux pratiques, il y a encore beaucoup de questions qui se posent à propos de la MHD ...

          Valeurs de tension, nature du courant (continu ou haute fréquence)

          écartement des électrodes en fonction du courant .. 

          Moi j’en suis à 1000 volts par mm de distance, fréquence de 800 hertz ... (à quoi sert la fréquence, et quelle est sa relation avec la distance des électrodes)

          échelle de condos à ponts de diodes => approximativement 20 000 volts
          https://www.youtube.com/watch?v=uq63Mi2Tox8#t=136.95779

          Donc je sais fabriquer une échelle de condos à ponts de diodes, je connais la relation entre écartement des électrodes et la tension nécessaire, et je sais aussi qu’il est nécessaire de disposer un puissant aimant néodyme ente les électrodes pour orienter les spins des électrons ... (ça peut se faire avec un bobinage)

          Voilà, j’en suis resté là .... c’est maigre smiley

          Toujours pas compris le terme "pariétaux" ?????? comme s’il disposait les électrodes dans le sens de la longueur, parallèles à l’avancement de l’aéronef ....



        • vote
          sls0 sls0 2 septembre 15:43

          @pegase
          J’ai lu sur la MHD, je n’ai pas approfondi. Je connais le principe sans plus.
          Un peu le foutoir son site mais il y a de petits trésors.

          Pour apprendre une langue étrangère je rechigne sauf si ça m’intéresse, des thèses par exemple.
          Sur une université russe j’ai trouvé une étude en français enfouillie sous plein d’autres études.
          Elle était de Sakarov, du coup j’ai regardé. C’était la description des bombes EMP MK2 et MK1. J’ai prévenu l’université qu’ils avaient de la dynamite en accès libre, c’était en français, personne n’y avait fait attention. Avec ça on crâme tout les circuits électroniques de Wall Street par exemple.
          Les plans en moins détaillé il n’y a que chez Petit que je les ai vu. Il avait de bonnes sources et correspondants dans différents pays le Petit.
          A l’époque pour ses travaux Sakarov voulait une puissance électrique instantanée énorme. Il l’a eu sa puissance mais l’impultion électromagnétique crâmait tout ce qui était électronique même à lampe.


        • vote
          CoolDude 2 septembre 16:06

          @pegase

          Moi j’en suis à 1000 volts par mm de distance, fréquence de 800 hertz ... (à quoi sert la fréquence, et quelle est sa relation avec la distance des électrodes)



          Intéressez vous au :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_de_Foucault

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_asynchrone

          A la différence près que :
          Le stator... C’est votre aile !
          Le rotor... C’est l’air !

          Après vous comprendrez cette expérience :
          https://www.youtube.com/watch?v=mMZCPYnumRE

          Vous remplacer le plateau par de l’air ionisé (donc conducteur) et le tour est gagné.


        • vote
          CoolDude 2 septembre 16:15

          @CoolDude

          Sinon, il faut être habilité pour manipuler les Très Hautes Tension... Sous peine d’accident. A 1000 Volts par mm vous créez des actes électriques. Plus besoin d’être en contact avec un conducteur pour se faire électrocuter. A ce niveau, l’air est conducteur !


        • vote
          pegase pegase 2 septembre 21:31

          @CoolDude
          -
          Je sais tout ça, avec un père électronicien je sais forcément pas mal de choses, 

          Sauf que là je ne vois pourquoi monter en fréquences à 800 hertz ...Concrètement ça sert à quoi ? agiter les électrons ? ça n’a pas de sens puisqu’il faut justement orienter leurs spins tous dans la même direction ...

          j’imagine qu’il faut faire ça avec deux transistors type oscillateur de télégraphie, ça complexifie le montage puisqu’il faut déjà avoir à la base de l’alternatif au moins à 220 V (depuis une batterie, donc avec un mini onduleur), puis le passer dans l’échelle de condos avec les ponts de diodes , et en sortie on obtient du continu HT le plus élevé possible, ça je sais faire (à condition de trouver des condos qui vont bien, ce qui n’est pas si évident à ces voltages)...

          il faudrait en plus agiter tout ça à 800 hertz avec le montage de transistors ..

          Déjà pourquoi 800 hertz, et est ce bien nécessaire ????

          Tout ce bazars va faire un parasitage monstre smiley

          C’était pour monter sur ce genre d’engin, c’est pas une aile pour rire, c’est une vraie machine utilisable en compétition ...

          https://zupimages.net/up/20/35/n7uq.jpg

          JPP aurait pu nous montrer des montages sur des modèles réduits par exemple ...


        • vote
          CoolDude 2 septembre 22:31

          @pegase

          Pour créer une FEM (Force ElectroMotrice) induite dans un conducteur, il faut une variation d’un champ electro-magnetique. C’est la base.

          Pour avoir un champ électromagnétique variant... Ben, le plus simple, c’est un champ périodique.

          Ce champs periodique, va créer des courants de Foucault vont faire tourner les électrons (dans une boucle) par induction, c’est que l’on appelle l’induit, et ces courants induits vont créer eux même un champ électromagnétique qui s’opposera à la source du champs EM initiale. Ils vont se repousser.

          C’est le principe des moteurs asynchrones.

          Après la fréquence idéale... C’est un compromis ! "Ça se calcule"...

          Pour un conducteur en Alu apparemment, c’est de l’ordre de 20 KHz...
          Pour de l’air ionisé, c’est 800 Hz !

          Fréquence trop basse, faible FEM induite...
          Fréquence trop haute, trop de perte par effet joules.
          Etc...


          J’ai ma petit idée pour l’expliquer, mais comme ça ! Pffff...

          Empiriquement parlant, je vais dire qu’il y a une fréquence de résonance, optimale.

          Mais renseignez vous sur expérience de lévitation magnétique par induction présentée au palais de la découverte. Ça doit se trouver. Je me souviens l’avoir étudié pendant mes études. L’astuce ici et de remplacer le conducteur par un gaz ionisé... Mais le résultats est le même !



        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 3 septembre 12:55

          Merci pour cet article


          • vote
            Scalpa Scalpa 3 septembre 20:39

            Lequel des deux saoule le premier Jean jean ou Jean jean ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès