• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > L’expansion de l’Univers : une histoire en 3D

L’expansion de l’Univers : une histoire en 3D

Retracer l'histoire de l’expansion de l’Univers depuis le Big Bang ? Les physiciens relèvent le défi ! Grâce à l’étude du spectre de la lumière provenant de millions de galaxies, la plus grande carte en 3D de l’Univers, comme on ne l’a jamais vu, est enfin réalisée.

Tags : Histoire Informatique Philosophie Science et techno Espace




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • 1 vote
    tobor tobor 29 octobre 23:29

    Visiblement il y en a qui n’ont que ça à foutre ! Alors en plus si y sont payés pour ! Remonter à la source de chaque accident dont les conséquences ont mené au présent, c’est parti jusqu’à la retraite et pour plusieurs générations.


    • vote
      Zip_N 30 octobre 13:35

      @tobor

      Ce que vous vous foutez dans les poches ou ailleurs on s’en fou. Remonter à la source c’est la base du calcul, qu’est ce que que vous foutiez à l’école buissonnière ? Un concours de beauté  ?


    • 2 votes
      tobor tobor 30 octobre 22:55

      @Zip_N
      Sauf si pour remonter à la source on fait tout péter à la dynamite.
      En plus, ici on ne remonte même pas à la source de quoi que ce soit, on modélise, on schématise, on essaye d’étayer une certitude qui séduit notre esprit logique (Big-Bang) et apparaît plus rationnelle que l’histoire du créateur intelligent et intentionné. Cependant, il y a peu de chance qu’on comprenne vraiment ce qui se passe en dehors du champs d’observation direct et même parmi les observations directes et leurs distorsions, la physique sur laquelle on s’appuie finira de toute façon par dépasser ou contredire les connaissances actuelles.

      Chaque accident qui s’est produit dans l’Univers a eu des répercussions plus loin, créant des accidents qui se répercuteraient plus loin, le travail du temps étant de rééquilibrer selon les nouvelles donnes. On ne pourra jamais que supposer la chronologie de ces accidents et on ne remontera jamais à la source que par pure prétention.


    • 2 votes
      Zero9 Zero9 30 octobre 10:56

      Parlez-nous d’avant le big-bang merci.


      • vote
        tobor tobor 30 octobre 22:58

        @Zero9
        Avant de croire au Big-Bang, les occidentaux croyaient plutôt au Bon-Dieu...


      • 1 vote
        Zip_N 30 octobre 18:59

        SI vous accolez tous les e et les doublons de bégaiement des 1h45 vous en avez pour 15 minutes de eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee, dededededededelalalalalala. Ca serait intéressant de voir le mécanisme au microscope, la partie du cerveau qui génère le doublon.


        • vote
          tobor tobor 30 octobre 23:16

          @Zip_N
          Ça m’est déjà arrivé, c’était horrible ! J’avais interviewé 6 personnes et je devais m’interviewer moi-même aussi. Pour le passage radio je me suis finalement mixé avec une piste qui comptait mes "euh" pour un peu d’auto-dérision, j’en arrivais à 108 pour 12 minutes !


        • vote
          Zip_N 31 octobre 17:31

          Je ne sais pas si c’est un hasard, si les couleurs de l’histoire de l’univers et du big bang expliqué à la 16 ème minute ont un spectre avancé de réalisme ? Du bleu à l’extrême droite avec les dégradés blanc et coloré vert, rouge, jusqu’au jaune de la gauche ?

          Parce que si vous alignez les couleurs des planètes du système solaire, le graphique est le même que pour l’évolution du big-bang, à droite Neptune en bleu avec les dégradés de blanc vers Saturne et Jupiter au centre, et en allant de plus en plus a gauche les mêmes couleurs de dégradé jusqu’au jaune du soleil, le spectre des planètes alignées est très très ressemblant au spectre de l’évolution du big-bang.


          • vote
            Zip_N 31 octobre 19:40

             Si le spectre évolutif de rayonnement de l’expansion et croissance des planètes de notre système solaire est similaire de sa petite échelle jusqu’au big bang à grande échelle, cela veut dire que les couleurs reproduisent la petite et la grande échelle du temps. Comme un feu de bois qui fluctue et représente un cycle complet original de couleur d’énergie naturelle.

            A petite ou grande échelle les couleurs fonctionnent de la même manière avec une signification. La couleur miniature ou la couleur géante reste la même couleur attribué à son fonctionnement. Le bleu (petit) à forte énergie rayonne loin de la source de chaleur et les couleur chaude (grandes) à faible énergie proche de la source de chaleur....et cela fonctionnerait aussi pour la couleur des planètes peut importe leur état solide ou gazeux, c’est la question qui se pose.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès