• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

anomail

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 188 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    anomail 27 septembre 16:18

    @ffi

    "Bref, c’est fort possible que, même s’ils n’ont pas reçu de subventions en propre, ils aient servi de réceptacle final à toute une série de subventions, guidées vers leur structure par un bon réseau idéologique et militant. Les subventions de « gauche » subventionnant les structures de « gauche » en cascade, en quelque sorte."

    Bien vu, cela dit en théorie je vois mal une structure "droite" financer une structure de "gauche", au final chacun utilise les niches budgétaires et fiscales qui sont à sa portée.

    "Mais l’individualisme étant très constitutif de la spiritualité de gauche"

    Je vous laisse l’entière responsabilité de cette essentialisation péremptoire smiley

    "S’il n’y a plus l’ennemi bourgeois capitaliste et exploiteur pour produire l’unité du groupe, il explose..."

    Après examen de cette phrase, il ne semble pas extravagant qu’une organisation, fût-elle de gauche, disparaisse en même temps que l’objet de son existence, avec ou sans l’effet pyrotechnique évoqué.

    Cela dit, le "bourgeois capitaliste et exploiteur" faisant preuve d’une santé insolente, je crois que nous ne sommes pas près d’assister à la supernovæ qui permettrait de vérifier votre théorie.

    "Et c’est même drôle : À un moment, l’un évoque « l’auto-exploitation »... L’ennemi, il était devenu intérieur..."

    En effet, mais au moins ont-ils eu la sagesse de tout stopper et d’analyser pour repartir sur de meilleures bases, ainsi l’expérience n’aura pas été vaine.

    "finalement, les gens de gauche sont très mal outillés pour réussir ce genre de structure..."

    C’est comme quand les gens de droite essaient de mettre en œuvre une démocratie, ils apparaissent assez démunis également. D’ailleurs ils ont compris, ils évitent désormais le sujet en ne parlant plus que de république.



  • 1 vote
    anomail 21 septembre 18:36

    Moi je la trouve équilibrée cette vidéo, ils parlent aussi des dangers.

    Si cette technologie vous fait peur, vous pouvez facilement construire un tueur de puce rfid portable à partir d’un appareil photo jetable. Cherchez "Disposable Camera Rfid Killer".

    C’est une sorte de mini EMP, ça grille les puces en surchargeant la bobine d’alimentation. Ca fonctionne à quelques centimètres. Avec ça on a fait avorter la mise en place d’un système de traçage très intrusif dans mon ancienne boite.



  • 2 votes
    anomail 13 septembre 19:18

    Delamarche est intéressant comme poil à gratter, cependant il n’est pas dangereux pour le pouvoir dans la mesure où il ne sort pas trop du cadre imposé par le capitalisme (croissance, emploi).

    Son discours est transgressif, mais pas subversif.



  • 1 vote
    anomail 13 septembre 19:13

    @pegase
    "Le Bitcoin c’est une escroquerie type échelle de Ponzi en plus sophistiqué ..."

    Oui et non.

    Si vous regardez son fonctionnement intrinsèque, ça ne correspond pas à un système de Ponzi. La monnaie n’est pas en elle-même un système de Ponzi.

    Si vous dites que Bitcoin est un système de Ponzi, alors le Dollar, l’Euro, etc. le sont encore plus, si on prend le temps d’examiner la façon dont ils sont émis et distribués, c’est un système qui a été biaisé pour détourner le fruit du travail des gens au profit des banques.

    D’ailleurs comment expliqueriez-vous qu’il faille faire de la croissance (c’est à dire augmenter l’activité de manière exponentielle) pour échapper à l’effondrement économique ?

    On peut faire un système de Ponzi avec Bitcoin lorsqu’on se met à spéculer sur le taux de change.



  • vote
    anomail 13 septembre 18:58

    @#WorldPeaceNow*

    "Le bitcoin est passé de 0,50 euros à 4000 euros en seulement quelques années et il n’est pas prêt de s’arrêter. De plus ça permet de retirer du pouvoir aux banksters."

    Vous dites tout et son contraire, puisque vous parlez d’acheter des unités de crypto précisément avec celle des banksters.

    Dans la théorie ces monnaies permettent de contourner le système bancaire prédateur si vous vous en servez pour acquérir des biens et des services, mais pas si vous vous en "servez" pour spéculer sur un taux de change.

    Moi ce que je vois quand je regarde les bougies c’est du bon vieux "pump & dump", ça fait quelques gagnants (en général ceux qui en ont déjà beaucoup) et beaucoup de perdants, il faut être malin pour tirer son épingle du jeu.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès