• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Hôpital psychiatrique de Tahiti

Hôpital psychiatrique de Tahiti

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 91 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 13 votes
    Hôpital psychiatrique de Tahiti Hôpital psychiatrique de Tahiti 11 juillet 15:37

    Cher Jean,
    nous vous rapportons votre journal intime, que vous aviez à nouveau perdu. Pour information : nous l’avons retrouvé dans les toilettes, au milieu d’un tas de revues aux pages collées (Vahinés décomplexées / Cougars échangistes et calvinistes / Chaudasses anti-marxistes, etc.)
    Cordialement.
    La direction de l’Hôpital psychiatrique de Tahiti

    *******************************************************


    15 mai : après le débat - parti en vrille - avec le catho Arnaud Dumouch, je publie une vidéo pour relancer le dialogue : « Le vaillant soldat du Christ fait-il peur à l’efféminé papiste Tue-mouche ? »
    16 mai : toujours pas de réponse. Le sectarisme catholique dans toute sa splendeur !
    17 mai
     : le gendarme Arnaud Beltrame était la pire des ordures, un collabo aussi méprisable que Papon, une merde catholique, qui s’est sacrifié pour une simple caissière. Certains proposent de rebaptiser des lycées à son nom : et puis quoi, encore ?
    18 mai
     : Anders Breivik n’était peut-être pas la bête immonde qu’on a décrite. Il a certes tué 77 personnes. Mais ne soyons pas aussi sectaires ! Un peu de charité chrétienne ! Et un meurtrier protestant, anti-islam et anti-marxiste peut-il être fondamentalement mauvais ?
    19 mai
     : je lance une pétition pour que des lycées soient rebaptisés « Breivik  ».
    20 mai
     : je consulte mon horoscope pour l’été 2018 (signe de la sangsue, ascendant parasite). « Travail  : le talent ne sera pas de retour avant 2030, patience. Amitié  : les gens vont continuer à ne pas pouvoir vous blairer. Mais profitez-en ! Ça va empirer en 2019. Amour  : vous continuerez à vous palucher sur internet. Mais prenez garde ! Jésus-le-sauveur-parfait voit tout ! »
    21 mai
     : les figures de la dissidence ne sont que des merdes intégrales. Seuls Charles Gave et Guillaume Faye sont dignes de respect.
    22 mai
     : préparer des dossiers sur Charles Gave et Guillaume Faye. On ne sait jamais.
    23 mai
     : vidéo sur Henry de Lesquen. Je dénonce son appartenance à l’oligarchie catho-marxiste. Je le mets au défi de débattre avec moi.
    24 mai : victoire ! Sur Twitter, Henry de Lesquen annonce qu’il accepte le débat ! « Jean Robin, un invité de choix à mon prochain dîner de c...  »
    25 mai
     : Henry de Lesquen complète : «  À sa manière, M. Robin enrichit aussi la communauté humaine. Le monde serait tellement triste s’il n’était peuplé que d’individus dotés de QI à trois chiffres. »
    26 mai
     : avec quatre fidèles pensionnaires (Fougasse, Cruchot, Pignon et Pithivier), je prépare des opérations d’envergure à mener sur des plateaux de télévision. Après l’inoubliable « Deschamps était dopé ! » sur Canal+, on envisage de débarquer sur le plateau de Ruquier avec un retentissant « DSK était pompé ! »
    27 mai
     : Fougasse semble être rongé par le doute : « Mais est-ce qu’on ne va pas un peu passer pour des buses ? » Je lui réponds : « Bien sûr que non ! Est-ce que je suis passé pour une buse, moi, en allant sur le plateau de Canal+ ?  » Les pensionnaires ont longuement fixé leurs tongs. Coutume polynésienne ?
    28 mai
     : on a baptisé notre commando de choc : les « Human Bombers ». Et spontanément mes fidèles pensionnaires m’ont surnommé « Jean Bomber ». Je ne sais pas comment je dois le prendre.
    29 mai
     : débat prévu ce soir sur Skype, portant sur le christianisme. Je viens de jeter un œil sur la page d’accueil des organisateurs : « À ne pas rater ! Combat de grenouilles de bénitier dans leur écosystème, opposant le Livernette-des-Alpes et le Robin-des-Îles ! » J’hésite.
    30 mai
     : je mets Chouard en slip dans ma dernière vidéo. Juste par charité chrétienne. Pour le faire monter en compétence (version Sloggi).
    31 mai
     : sur son blog, Chouard me consacre un article, intitulé : « Les néo-cons, ça ose tout. »
    1er juin  : penser à remettre Chouard en slip.
    2 juin
     : orgasme de l’année ! Soral parle de moi sur Facebook ! « Robin, en dernière instance, c’est le capitaine Caverne de la Polynésie, vivant au milieu de ses poules, initiant les vahinés à la Playstation 4, guettant les marxistes qui se seraient planqués dans les cocotiers, se rêvant en petit soldat d’un Dieu qu’il a créé de toutes pièces à partir de ses névroses de quadragénaire narcissique, et s’adressant laborieusement à ses 2000 followers qui ne voient en lui qu’une inénarrable bête de foire. Faut l’savoir, hein ! »
    3 juin
     : recul de la mécréance ! Jour après jour, mon élection divine frappe les esprits ! En particulier Cruchot et Pignon, observateurs attentifs de mon armoire à provisions, sont sidérés par le miracle de la multiplication des pots de Nutella !
    4 juin
     : lancement du mouvement PAIX («  Patriotes Anti-Islam et Xénophiles »). Au début, je pensais l’appeler « Mouvement Anti-Raciste et Xénophile ». Mais j’ai préféré changer le nom. Je ne sais plus pourquoi.
    5 juin
     : déjà dix signataires ! Le patriotisme est en marche !
    6 juin
     : je rappelle aux signataires que la pleine adhésion à PAIX est conditionnée par l’achat du «  Breivik », indispensable à tout patriote qui se respecte et qui veut monter en compétence (6 tomes pour le prix d’ami de 138 euros aux éditions Tatamis, photo dédicacée de Jean Robin comprise).
    7 juin
     : depuis ma précision d’hier, mise à jour de la liste d’adhésions. Disons qu’il ne reste plus que... que les meilleurs ! Même si ça se compte finalement sur les doigts du pouce.
    8 juin
     : 14h : deux mois après ma vidéo intitulée « Conversano, nationaliste en peau de lapin », je tends fraternellement la main à Conversano. Saura-t-il la saisir et monter en compétence ?
    14h30 : toujours pas de réponse !
    [
    15h : Conversano est une pauvre merde catho-marxiste et je lui pisse à la raie ! ] => penser à supprimer ce commentaire
    15h10 : Conversano est un vrai patriote et quelqu’un de tout à fait estimable. Comment pourrait-on en douter ? Et ça tombe bien, puisqu’il vient à l’instant de me contacter pour accepter de débattre.
    8 juin
     : débat avec Conversano. Je l’ai définitivement mis en slip, le macaroni !
    9 juin
     : vidéo de débrief du débat avec Conversano.
    10 juin
     : vidéo de débrief de ma vidéo de débrief du débat avec Conversano.
    11 juin
     : Trump se rapproche chaque jour un peu plus de ma ligne. Assurément, la Maison blanche conquise par mes Livres noirs !
    12 juin
     : hier, soirée télé. Au début, je pensais qu’il s’agissait d’un documentaire sur Marseille, intitulé  : « Vol au-dessus d’un nid de couscous ». Mal lu. Il s’agit bien du film avec Jack Nicholson qui se déroule en Hôpital psychiatrique. Scénario décevant. Ça manque un peu de soldat du Christ.
    13 juin : Abauzit m’attaque sur Facebook : « Jean Robin est un chrétien qui a mauvais fond. Et ce n’est pas seulement une contrepèterie. » Où est-ce qu’il veut en venir, le cégétiste ?
    14 juin  : avis mitigé sur Renaud Camus. Je ne partage qu’une partie de sa devise «  Moins de halal et plus d’anal. »



  • 12 votes
    Hôpital psychiatrique de Tahiti Hôpital psychiatrique de Tahiti 4 juillet 16:49

    Cher Jean,
    nous vous rapportons votre journal intime, que vous aviez à nouveau perdu. Pour information : nous l’avons retrouvé dans les réserves de la cantine de l’Hôpital. Au milieu du stock de pots de Nutella.
    Cordialement.
    La direction de l’Hôpital psychiatrique de Tahiti

    ****************************************************************************
    « J. I. (Journal Intime) intelligent »
    de Jean Robin, élu de Dieu et soldat du Christ.

    22 avril  : penser à dire du mal de Pierre-Yves Rougeyron.
    23 avril
     : interpellé par un catholique dans les couloirs de l’Hôpital. Il se dit patriote, ce fils de marxiste ! Je lui cloue le bec : « Tu es calviniste ? Tu es libéral ? Tu es conservateur ? Tu as lu Breivik ? Tu es sioniste ? Tu a reçu la visite de Jésus ? Non  ! Comment dans ce cas peux-tu te prétendre patriote ? »
    24 avril
     : viré 22 commentateurs catho-marxistes de mon compte Youtube.
    25 avril
     : viré 35 commentateurs catho-marxistes de mon compte Youtube.
    26 avril
     : viré 47 commentateurs catho-marxistes de mon compte Youtube.
    27 avril
     : Jésus est avec moi ! Les commentaires sur Youtube se démarxisent chaque jour un peu plus ! Ma pédagogie est payante ! Mes followers montent en compétence ! Pour les féliciter, distribution de petits cœurs à tout le monde !
    28 avril
     : après avoir édité le « Breivik » (livre indispensable pour tout patriote digne de ce nom), je sors de nouvelles publications tout aussi incontournables : Marc Dutroux («  L’éducation pour les nuls »), puis le premier tome de la biographie de Landru (« La place de la femme est au foyer »), les mémoires de Jack l’éventreur (« Hachoir et tournevis, mode d’emploi ») et enfin le deuxième tome du « Landru » (« Moi, Landru, amateur de femmes à poêle »). De quoi faire monter les patriotes en compétence !
    29 avril
     : sortie hebdomadaire de l’Hôpital, en petit groupe. On se promène sur la plage.
    14h10  : on monte en pirogue. J’interpelle les autres pensionnaires Pignon, Cruchot, Fougasse et Pithivier : « Mes compagnons, regardez-moi marcher sur l’eau ! » Et je m’élance fièrement sous leurs yeux ébahis !
    14h20  : je me réveille sur la plage, avec des algues dans le caleçon. Un grand barbu me fait du bouche à bouche. C’est Christian, l’infirmier. Il se croit à Sodome et Gomorrhe ou quoi, le fils de marxiste ?
    30 avril
     : je publie en ce moment mes anciens JT intelligents sur Youtube. Une rediffusion intelligente.
    1er mai
     : je réalise une vidéo de synthèse où je mets en PLS tous les marxistes bras cassés pseudo-dissidents : Abauzit, Soral, Sigaut, Ploncard, Lesquen, Le Lay, Papacito, Raptor, Asselineau, Chouard, Conversano, Ryssen, Hillard, Delavier, San Giorgio, Rougeyron. Une vraie tuerie !
    2 mai
     : je réalise une vidéo où je tends fraternellement la main à Abauzit, Soral, Sigaut, Ploncard, Lesquen, Le Lay, Papacito, Raptor, Asselineau, Chouard, Conversano, Ryssen, Hillard, Delavier, San Giorgio, Rougeyron. Il est enfin temps de réaliser l’union sacrée !
    3 mai
     : aucune réponse ! Le sectarisme catho-marxiste dans toute sa splendeur !
    4 mai
     : j’ai des projets pour mon cyber-café. Un changement de nom serait le bienvenu. L’idéal serait que ça évoque à la fois « Robin » et « internet ». Des pensionnaires me suggèrent « Robinet  ». J’hésite.
    5 mai
     : les mêmes me conseillent de renommer ma maison d’éditions : « Éditions Tatamis le pied dans la memerde ». Cet Hôpital est-il devenu une maison de fous ?
    7 mai
     : je publie la pétition : « Par patriotisme, imposons en France la vraie religion d’État, le robino-calvinisme. » Non relayée par les médias ! Complot cégétiste ?
    8 mai
     : je publie la pétition : «  Remigrons les catho-marxistes (99,99 % des habitants) de France vers le Catho-Marxistan. »
    9 mai
     : participé ce soir à un débat organisé par Tepa. Penser à dire du bien de Tepa.
    10 mai
     : penser à dire du mal d’Asselineau.
    11 mai
     : penser à dire du mal de Chouard.
    12 mai
     : tout compte fait, penser à dire du mal de Tepa.
    13 mai
     : après avoir défié Abauzit, je défie Papacito. Et j’étends le principe du défi !
    Défi à Trump : ouvrir un cyber-café en Polynésie et proposer aux vahinés des parties de FIFA.
    Défi à Poutine : publier des vidéos époustouflantes sur Agoravox pour parler de son onanisme compulsif.
    14 mai
     : toujours aucune réponse !
    15 mai
     : ma fiche Wikipédia attaquée par les marxistes. La présentation (« Jean Robin, journaliste, éditeur, et soldat du Christ ») est systématiquement réécrite : « Jean Robin, gérant de cyber-café, youtubeur intellectuellement limité, et grenouille de bénitier mystico-dingo. »
    16 mai
     : penser à proposer un débat avec Usul. Quoi de plus normal, entre l’acteur porno de Mediapart et l’onaniste compulsif de Polynésie ?
    17 mai
     : publication de trois vidéos sur Youtube.
    18 mai
     : publication de quatre vidéos sur Youtube.
    19 mai
     : publication de cinq vidéos sur Youtube.
    20 mai
     : et maintenant, que faire ? Dépression. Angoisse. Le doute m’étreint.
    21 mai
     : réveillé en pleine nuit. Trouvé LA solution ! « Jeannot mon garçon ! Et pourquoi ne pas publier six vidéos sur Youtube ? »
    22 mai
     : retour sur le coup de mou d’hier. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je m’en veux. Ça ne me ressemble pas. C’était... oui Jeannot, lâchons le mot même si ça peut paraître excessif : c’était marxiste !




  • 14 votes
    Hôpital psychiatrique de Tahiti Hôpital psychiatrique de Tahiti 28 mai 15:44

    Cher Jean,
    nous vous rapportons votre carnet intime, que vous aviez perdu dans les couloirs de l’Hôpital.
    Cordialement.
    La direction de l’Hôpital psychiatrique de Tahiti

    ***************************************************************
    « J. I. (Journal Intime) intelligent »
     de Jean Robin, élu de Dieu et soldat du Christ.

    2 avril  : penser à dire du mal d’Henry de Lesquen.
    3 avril
     : tristesse en apprenant le décès de Stephen Hawking. Parasiter Jean-Pierre Petit, c’était bien. Mais escroquer un légume dans son fauteuil roulant, ç’aurait été mieux !
    4 avril
     : à toutes fins utiles, penser à prendre contact avec les frères Bogdanov. Un élu de Dieu ne devrait pas avoir de difficultés à rentrer en contact avec des élus de la planète Krypton.
    5 avril
     : en train de lire l’Histoire de la Révolution française, de Michelet. Pas un mot sur les origines marxistes de la Révolution  !

    6 avril : deux nouvelles. Une bonne et une mauvaise. La mauvaise : troubles de la personnalité durant toute la nuit. Passé mon temps à errer sur internet. Au réveil, pas le moindre souvenir. La bonne : découverte ce matin de nouveaux soutiens sur Youtube, tels que «  Jean Binro », « Jean Nibor », « Le-robinisme-est-un-humanisme », ou encore « Jean-Robin-a-la-plus-grosse ». La vraie résistance s’organise !
    7 avril
     : envoyé mon nouveau Livre noir à Vladimir Poutine, pour le faire monter en compétence.
    8 avril
     : victoire ! Delavier répond à ma dernière vidéo anti-Delavier ! « Une petiteuuuuh vidéo pour préciser que les Polynésiens souffrent de carences caloriques. Avec des répercussions dramatiques sur le plan intellectuel. » Où est-ce qu’il veut en venir, le marxiste ?
    9 avril
     : publication d’une vidéo anti-Conversano. Ça va saigner !
    10 avril
     : toujours pas de réponse de Conversano. Du coup, publication de ma deuxième vidéo anti-Conversano pour dénoncer sa lâcheté typiquement marxiste.
    11 avril
     : débattu sur Skype avec Hassen Occident. « Tu es un homme médiocre, Jean Robin. Tous tes projets sont des échecs. Tu es un loser, un aigri, un jaloux. Un malade qui entend des voix dans sa tête. Tu n’es qu’un petit gérant de cyber-café, organisateur de parties de FIFA sur PS4. » S’il veut rejouer 732, il va finir par me trouver, le sarrasin !
    11 avril
     : à la base, le débat d’hier était prévu avec Conversano. Ça devait être un match « Bénitier vs Benito ». Mais il s’est défilé, le macaroni ! Et au dernier moment, c’est Hassen Occident qui l’a Grand Remplacé.
    12 avril
     : finalement, Conversano parle de moi - pendant dix secondes - dans sa nouvelle vidéo. Il me défonce la gueule. Consécration ! Je visionne le passage en boucle, Sopalin à la main.
    13 avril
     : je travaille sur une contre-contre-vidéo.
    14 avril
     : visite du site «  Copainsdavant ». Parcouru le trombinoscope de mon ancienne classe de terminale, au lycée Karl Marx de Villetaneuse. À l’époque, je paraissais déjà quinze ans de plus que mon âge. Portant une fière barbe de camionneur. C’était une classe de 30 élèves et 8 profs. Ma fiche personnelle a reçu 36 pouces vers le bas.
    15 avril
     : revérifié ma fiche. Un pouce vers le haut ! C’est Jean-Michou, mon ex-voisin. Un lecteur de Têtu, qui fantasmait sur les barbus trentenaires.
    16 avril
     : penser à dire du mal de Francis Cousin.
    17 avril
     : vision extatique. Nouvelle apparition du Christ ! Je priais dans ma chambre capitonnée. Il m’est apparu, radieux. Une image de plénitude : barbu, silhouette bedonnante, un tee-shirt jauni, un petit rictus à chaque fin de phrase. Bref, la perfection incarnée ! Il me dit : « Il faut bouter l’oligarchie catho-marxiste hors de France. Le pays a besoin de toi. Jeannot, au secours !!! »
    18 avril
     : cette semaine, prépare cinq nouveaux Livres noirs. Enquête minutieuse sur le terrain (Wikipédia). Armé des deux outils du journaliste d’investigation du 3ème millénaire : ctrl+c et ctrl+v.
    19 avril
     : travail d’arrache-pied. Une nuit blanche pour chaque Livre noir !
    20 avril
     : premier Livre noir terminé : « Le Livre noir du catholicisme, premier tome. De Socrate à Jules César.  »
    21 avril
     : deuxième Livre noir terminé : « Le Livre noir du marxisme sous le haut Moyen Âge.  » On va enfin rétablir les faits, même si ça dérange !
    22 avril
     : aucune presse ! Mes deux Livres noirs honteusement censurés par les médias ! Lobby cégétiste ?



  • 12 votes
    Hôpital psychiatrique de Tahiti Hôpital psychiatrique de Tahiti 12 mai 17:58

    Cher Jean,
    nous apprenons que vous vous êtes brouillé avec Michou, votre camarade de cellule capitonnée. Tout est parti, semble-t-il, de la musique qu’il diffusait en boucle dans votre chambre :
    - Bordel, tu commences à me gonfler avec ta musique de marxiste ! J’en ai ras le cul de Dalida, Dave et les Village People !
    - On peut écouter du Patrick Juvet si tu préfères, mon gros lapin !
    - Tu sais au moins à qui tu t’adresses, mécréant ?
    - Oh oui, tu me l’as souvent répété ! « Jean Robin, journaliste viril, éditeur moustachu, et soldat du Christ vigoureux ! »
    - ...
    - Ça te dirait d’écouter du Queen ?
    - Mais putain de catho de gauche ! Fous-moi la paix avec ta musique de danseuse !
    Michou ébouriffa sa chevelure rose fluo. Puis, affichant une moue boudeuse :
    - Qu’est-ce que je t’ai fait, mon gros Jeannot lapin ? Tu n’aimes pas la diversité ? Peut-être que tu changeras d’avis en écoutant du Hervé Vilard ?
    - Mais t’es bouché ou quoi, espèce de cégétiste ? On n’est pas à la YMCA, ici ! Un soldat du Christ n’a que foutre de ta musique satanique ! Et puis ne t’avise plus de m’appeller « mon gros lapin » ! Sinon tu vas la voir de près, ma main libérale ! Et crois-moi, c’est pas une main invisible !
    Michou ne put s’empêcher de pouffer :
    - De quelle main tu parles, mon ténébreux soldat ? Celle que j’entends s’agiter sous tes draps tous les samedis soir devant Canal+, ou bien l’autre ?
    Votre sang anti-marxiste n’a fait qu’un tour. Vous avez arraché les posters placardés sur les murs : George Michael, Freddy Mercury, Boy George, etc.
    Mais vous êtes resté interdit, en découvrant des photos à votre effigie, au beau milieu de posters de camionneurs moustachus, de déménageurs vêtus de cuir
    et de stewards body-buildés : Jean Robin bricolant torse nu, Jean Robin avalant une glace goulûment, Jean Robin en bermuda sur la plage, etc.
    Stupéfait, vous avez fini par livrer le fond de votre pensée :
    - L’enfoiré de fils de marxiste !
    Pourquoi ne pas vivre avec votre temps, Jean, et prendre les choses avec philosophie ?
    Cordialement.

    La direction de l’Hôpital psychiatrique de Tahiti



  • 18 votes
    Hôpital psychiatrique de Tahiti Hôpital psychiatrique de Tahiti 28 avril 17:34

    Cher Jean,
    vous vous étiez plaint récemment d’avoir perdu votre bible. Et Marcel, un de vos co-détenus, ancien vendeur de farces et attrapes, s’était débrouillé pour vous en procurer une. Le 1er avril.
    Depuis, vous avez appris de nouveaux versets que vous récitez consciencieusement dans les couloirs de l’Hôpital :
    "Jésus recommanda à chacun de ses disciples de porter fièrement une barbe de camionneur, d’entretenir son embonpoint, et de gérer un cyber-café." (Mathieu, 11-6)
    "Loué soit le Seigneur. Offre non cumulable sur carrefour.fr : pour deux Seigneurs loués, le troisième est à moitié prix." (Luc, 6-2)
    "Jésus se tourna vers ses disciples : « En vérité je vous le dis : l’onanisme oui, le marxisme non. »" (Jean, 7-4)
    "Prenez et mangez : ceci est mon corps. Garanti sans colorant ni gluten." (Marc, 7-5)

    Nous ne saurions remettre en cause votre piété, Jean. Toutefois, et même si vous répétez souvent que Jésus est votre Maître, ne pensez-vous pas qu’il
    serait judicieux d’exercer votre esprit critique sur cet autre verset que vous récitez souvent : "Par virilité, le soldat du Christ ne doit changer de polo qu’une fois par an." (Luc, 4-3) ?
    Pour ne rien vous cacher : Raymond, votre camarade de chambrée, nous alerte sur cette virilité qui émane chaque jour un peu plus de votre personne. Jusqu’à 20m à la ronde.
    Cordialement.

    La direction de l’Hôpital psychiatrique de Tahiti

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès