• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Yakaa

Yakaa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 16/12/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 501 8
1 mois 0 17 0
5 jours 0 1 0


Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires




  • 1 vote
    Yakaa Yakaa 19 octobre 10:25

    @Debrief
    "Que n’aurait-on par dit si un mec avait tagué #dégagetatruie sur Twitter ?"
    Rien ou pas grand chose justement...
    Mais dans le milieu des médias et du spectacle les jeunes hommes plutôt attirants sont (presque) tout autant harcelés que les femmes par d’autres types de gros porcs le plus souvent masculins.
    Une "cougard" un peu prédatrice qui essaie de se taper des jeunes mecs ça existe,
    mais ces femmes ont très rarement la possibilité ou l’envie de détruire la carrière d’un jeune acteur en cas de refus, c’est là la principale différence. Ensuite, sur un plan anatomique un jeune mec pas attiré par une vieille Cougar libidineuse ne pourra pas bander, ça ne se commande pas...
    Donc la réciprocité de situation entre femmes et hommes n’existe pas vraiment.



  • vote
    Yakaa Yakaa 3 octobre 15:35

    @Gollum
    Oui, je crois aussi que l’accumulation de tout ce fatras symbolique, ne sert qu’a masquer grossièrement l’immense vide existentiel que le libéralisme mondialisé charrie.
    Visuellement et sur un plan énergétique il s’agit aussi de tenter de récupérer grossièrement les énergies (plus ou moins flétries) de divers égrégores.
    (L’Industrie du spectacle, la pub, les clips du show-biz comme certains groupes de Rock s’approprient depuis longtemps divers symboles qu’ils soient Sataniques, Christiques, Bouddhistes, Celtes ou autres, car tout est bon pour se parfumer de souffre ou de mystère..)
    A empiler et utiliser n’importe comment certains symboliqueset sans aucun sens du sacré, juste "parce que c’est trop cool" (je crois que c’est souvent le cas) beaucoup d’individus plus ou moins largués ne savent vraiment pas avec quoi ils jouent.

    Pour en revenir à "sa part de travail" quelque soit l’état du monde qui nous entoure, j’ai découvert ce matin un nouveau conte sur le blog d’une dame pour qui j’ai beaucoup de respect et qui pratique une forme de "canalisation" assez originale.  smiley



  • vote
    Yakaa Yakaa 3 octobre 13:35

    Pour corriger mon premier message en réponse à Golum et pour éviter que Nigari ressente une nouvelle fois mes propos comme étant "méprisant" (oui, ça m’arrive d’aimer déconner et titiller un peu...).

    Cette histoire de satanisme n’est ni ma vision ni ma croyance, pourtant j’ai passé des années à dénoncer le libéralisme, la finance, bref la "religion mondiale du fric"qui semble menacer de plus en plus nos vies comme notre terre, notre environnement.
    Or, à part une question de termes, cette idéologie totalitaire (à visage soft) que je perçois a en effet d’un point de vue symbolique tout du Satanisme en tant que séparation des êtres, discorde, pouvoir et surtout éloignement et perte de la part divine de chaque individu de plus en plus séparé des autres.
    J’ai donc été longtemps comme Nigari conforté par des faits me montrant l’exactitude de mes croyances.
    Je m’aperçois aujourd’hui comme bien d’autres que dénoncer ou "lutter contre" s’avère totalement improductif et ne fait que renforcer ceux contre lesquels on croit naïvement lutter.
    Il n’y a qu’a voir l’échec tragique de tous les mouvements "Anti" luttant contre quelque chose pour s’en convaincre de l’inefficacité (même contre-productive) de telles démarches. Les anti pollution qui finissent par faire le jeu des pollueurs, les anti-capitalistes libertaires en tant qu’idiots utiles d’un système libéral mondialisé, l’Anti-racisme institutionnel finalement au service du racisme global, etc...

    Je crois aujourd’hui que la lutte que semble gagner ce totalitarisme mondial, de jour en jour plus triomphant n’est qu’un énorme bluff qui nous poussera toujours plus devant le seul choix possible : Vivre et d’incarner profondément nos valeurs après avoir fait un certain ménage en nous même.



  • 2 votes
    Yakaa Yakaa 3 octobre 12:16

    @Gollum
    En effet, les personnes qui véhiculent toute cette imagerie ne font que confirmer, alimenter, faire croître, voir "rendre réel" et valider (au moins dans leur monde) ce qu’elles "dénoncent".

    Cela paraît au premier abord assez paradoxal, mais en exprimant et ressassant leurs peurs, phobies et angoisses il y a forcément derrière une stratégie (tragique) de satisfaire un besoin non satisfait comme peut être une paix intérieure, un besoin de sécurité et de protection, ou une foi inébranlable en ce qu’il y a de vivant en eux qui sait...

    Je ne leur dirai qu’une chose déjà entendue ailleurs : "Vous êtes le changement"
    Si tout cela vous touche et vous révulse à ce point, la seule chose à faire consiste à incarner au plus profond de vous cet appel intérieur plutôt que de renforcer et valider ce qui vous terrorise.

    Je conseille à ce sujet les vidéos de Franck Lovpet et sa vision très claire de "la loi d’attraction" 

    Bon cheminement !



  • vote
    Yakaa Yakaa 29 septembre 22:36

    @Semi Kebab
    éhé, Idiocracy... J’ai adoré ce film !  smiley 

Voir tous ses commentaires (20 par page)



Articles les plus lus de cet auteur

  1. "Cette politique qui nous désintègre" - Par Zohra Bitan



Palmarès