• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

mortelune

mortelune

Nouvelle Calédonie

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 1 vote
    mortelune mortelune 15 avril 2012 18:26

    La pauvreté amène à la vertue si elle n’amène pas à en vouloir davantage. Se contenter de se que l’on a sans envier et jalouser ceux qui possèdent est la preuve d’une sagesse et d’une estime de soi suffisante pour accéder au bonheur. Si les besoins primaires et quelques besoins secondaires sont satisfaits il est possible de parler de pauvreté en les comparants aux richesses accumulées de certains. Seul un philosophe proche des idées de Sénèque peut avoir un discours comme celui de Michel Serres. Certains religieux ont aussi cette vertue comme l’avait certainement l’abbé Pierre. Michel Serre a raison, il est pauvre s’il n’est pas soumis à la tentation d’en avoir davantage. Par opposition à ceux qui en veulent toujours davantage. En disant ces mots il ne fait que dire que les pauvres ont leur dignité et il ramène aux valeurs humaines l’égalité que semblent oublier les nantis. Il n’y a aucune honte à être pauvre, c’est bien là la pensée du philosophe et il "emmerde" ceux qui ne sont satisfaits que par l’accumulation de richesse. Comme moi et sans doute vous, il n’a rien contre les riches, ils ne les jalouse pas, il les "emmerde" et c’est déjà pas si mal. G. Brassens aurait tout aussi bien pu dire la même chose alors qu’il ne manquait pas d’argent.



  • 3 votes
    mortelune mortelune 14 avril 2012 07:01

    Dans la salle des profs j’ai tenté de donné d’autres versions que celle de la télé sur différents "événements" pour que chacun se fasse une idée. En coeur les collègues m’ont répondu "comment tu ne regardes pas la télé ? Tu devrais... pour avoir des infos sérieuses. Internet c’est de la daube à conspiration". 

    Vu comme ça je comprend que le chemin est encore long avant un véritable changement. 
    J’ai répondu la télé c’est c’est bien et on a débattu du niveau des joueurs du PSG.
    J’ai le sentiment qu’avec des veaux comme ceux-là Sarko garde toutes ses chances.


  • 19 votes
    mortelune mortelune 14 avril 2012 02:26

    Nous vivons dans une oligarchie aristocratique que ceux qui tiennent le pouvoir et leurs journaleux pourris appelent démocratie à tors et à travers. Comment voulez-vous qu’ils admettent qu’ils soient les seigneurs de ce pays ? Ils détournent les mots, ils détournent l’argent, ils détournent l’information, ils détournent l’histoire, ils détournent tout ce qui peut être détourné sans que personne leur en fasse le reproche. Bien évidemment ils ne donneront pas leurs salaires. Un maitre donne-t-il ses revenus à ses esclaves ? Aux gens du peuple de demander des comptes... 



  • vote
    mortelune mortelune 4 décembre 2011 12:09

    Pour reprendre certaines critiques au sujet de l’intervention en Libye, Eva a approuvé le texte de l’ONU dans sa résolution. Pas encore aguerrie aux manipulations politiques elle a cru naïvement à la sincérité du texte et n’a pas su voir l’objectif final : l’élimination de Kadhafi et le retour à la case départ de la Libye en matière économique. Je suis certaine qu’elle a appris la leçon...

    Pour le reste c’est une femme sincère qui a des convictions et qui saura mener une politique qui profitera aux français. 
    J’espère que le peuple saura voir en elle une alternative au FN (qui travaille en sous main avec les UMPistes) et au PS qui travaille en sous main avec les affairistes d’une mondialisation capitaliste.
    Un peu d’écologie ne nous fera pas de mal c’est clair et net. 
    Cordialement,



  • 14 votes
    mortelune mortelune 4 décembre 2011 11:21
    "...qu’il allait mettre en place une monnaie or"
    Tout à fait vrai et c’est certainement pour cela que Monsieur Kadhafi devait disparaitre lui et la Libye modernisée. 
    Pour le reste si quelques rebelles armés s’en prenaient à Sarko et au système oligarchique mis en place, je suis bien certaine que la réaction serait très violente de la part du pouvoir en place.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès