• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Norman's mum

Norman’s mum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 143 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 3 votes
    Norman's mum Norman’s mum 14 novembre 12:11

    @Drugar

    Comme je vous comprends ! et comme je suis ravie de ne plus être la seule à avoir une vision contrastée sur l’humour supposé de ce vaurien, cet incapable, ce dépravé, ce matricide innommable qui farcit de strychnine un cake offert à sa pauvre mère comme on glisse un coussin péteur sous le séant d’un camarade...
    Ce sinistre énergumène se permet de déverser son fiel putride sur l’accouchement, c’est oublier les souffrances qu’il m’a fait endurer ce jour là, transformant l’heureux événement en inoubliable et lancinante torture...
    Sciemment ! je viens, je viens pas, je m’avance, je recule, il a labouré toute ma tuyauterie vaginale pendant d’interminables heures...c’était l’acte fondateur de ses instincts maléfiques avant l’apogée de la strychnine, sans oublier l’indélicatesse de m’arracher de mon repos éternel pour me taxidermiser comme l’un de ses vulgaires oiseaux...
    Et me voila en errance dans ce no âme’s land, n’ayant en guise de spectacle imposé que les turpitudes de cette créature monstrueuse à qui j’ai donné la vie avant qu’elle ne m’enlève la mienne...
    Alors merci pour cet éclair de lucidité, ce baume d’empathie...j’en ai les os de poule, et je ressens en mon poitrail creux une brise chaleureuse sur les cendres de mon cœur infirme...



  • 6 votes
    Norman's mum Norman’s mum 15 octobre 13:32

    Alors là, les ossements m’en tombent...

    Si la consternation pouvait tuer je serais morte...enfin, si à la base j’étais vivante...

    C’est pas nouveau, il existait déjà des hurluberlus qui creusaient une cavité dans le sol pour que popaul y multiplie les va-et-vient...tant pis pour la quiétude des populations souterraines, hein...le ver de terre innocent qui se prend un jet de semence fraîche dans la binette ne va pas porter plainte pour harcèlement séminal...

    Dans le reportage il y a la greluche qui se frotte contre l’arbre, la greluche qui bouffe la terre à pleines lèvres, la greluche qui jouit d’être pompée par un moustique qui remplit son ventre de son sang sucré...

    Connasses ! pouffiasses ! 

    Oui je suis vindicative...ce que ces idiotes nomment "Ecosexualité" je l’ai connu contre mon consentement avec des asticots partouzards qui ont fait ripaille de ma chair en se tortillant lascivement sur toute mon anatomie sans défense...ça lapait, ça suçait, ça gobait, ça baisait jusqu’à plus faim, des heures et des heures, le jour et la nuit, ne me laissant en guise de reconnaissance que des déjections...

    Ces pétasses écervelées sous LSD aux vagins en roue libre tournent en dérision ces horribles souffrances...à défaut d’une camisole prescrite pour santé mentale défaillante je leur souhaite de tomber sur un os...la nature a horreur du vide, vide que ces délurées aux hormones décadentes incarnent parfaitement...



  • 6 votes
    Norman's mum Norman’s mum 14 octobre 12:51

    C’est peut-être Xavier Dupont de Ligonnès...



  • 3 votes
    Norman's mum Norman’s mum 8 octobre 13:44

    Je n’arrive pas à suivre l’actualité de manière régulière, mais quand j’ai entendu parler de ce radicalisé habilité au secret-défense exerçant ses talents à la Préfecture de Paris, ou cet habilité au secret-défense radicalisé, j’ai pensé à un canular...

    Pareil pour les signalements automatiques promis par Castaner...c’est comme les cabines radar, au moindre "Allah Akbar", même chuchoté, le fonctionnaire radicalisé se fera flasher...

    Mais rien ne garantit qu’il y aura une réaction...par paresse, par incompétence, par laisser faire...d’ailleurs à l’heure de l’hommage national il ne serait pas étonnant que la "déveine" se matérialise par la présence de cinq cercueils...Harpon aura aussi sa breloque posthume...un moment d’égarement peut en cacher un autre... 



  • 6 votes
    Norman's mum Norman’s mum 3 octobre 12:01

    Je suis obligée d’en faire l’amer constat : à chaque fois que je réussis à me connecter il y a un nivellement vers le bas...là, en l’occurrence, un nivellement vers le bas ventre...

    Il y a celles qui vantent fièrement leur chatte épilée en ticket de métro et celle là qui s’étale avec sa barrière de péage...son patronyme la prédestinait davantage au fournil qu’au trottoir, mais après tout la vie réserve parfois des bifurcations inattendues...

    Oh, je ne fais pas la morale ni la sainte nitouche...j’étais jadis la sainte qui touche et se couche mais c’était dans un cadre convenable, celui du mariage...les mauvaises langues vont parler de prostitution conjugale, mais j’assume d’avoir écarté les cuisses avec au doigt l’anneau du lien sacré...disons que j’ai copulé utile, sans fioritures, en préservant l’allure distinguée qui me caractérisait...oui, ce n’est pas toujours une sinécure, mais on peut avaler avec une certaine élégance...c’est comme le maintien de la tasse de thé, ça s’apprend...

    C’était jusqu’à l’accident procréatif que vous savez, avec en bout de coït la fabrication fatale d’un vaurien, d’un incapable, d’un dépravé, d’un matricide sans scrupule, capable de casser le moule dont il est sorti...

    Alors cette Becker elle pourra ouvrir son clapet lorsqu’elle aura la moitié du tiers du quart du dixième de mon vécu, on verra si comme moi il lui restera de la dignité..

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès