• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Norman's mum

Norman’s mum

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 143 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 6 votes
    Norman's mum Norman’s mum 8 février 16:11

    Le survivalisme...encore un sujet qui m’énerve...qu’il soit de "gauche" ou de "droite" ou du "centre" c’est une belle tripotée de larves insignifiantes qui se prennent pour Indiana Jones ou Rambo...

    Regardez-moi cet exemplaire là avec sa petite barbe et sa boucle d’oreille qui se croit capable de survivre à une guerre ou l’apocalypse alors qu’il suffit de lui administrer une bonne baffe pour qu’il aille pleurnicher dans les jupes de sa mère...tu le neutralises avec un simple pistolet à eau...tu lui fais une blague avec un masque de Frankenstein il finit en soins intensifs...

    Avant de trouver de la nourriture dans la nature pour survivre il devra se contenter de brouter les pissenlits par la racine quand il sera raide-mort le ventre et les glandes lacrymales vides...

    Le survivalisme, moi je peux en parler...j’ai de la matière par le biais justement de l’absence de matières...le survivalisme se voit sur ma gueule, c’est même de l’extrême-survivalisme, ni de "gauche" ni de "droite" mais bien moisi...c’est du survivalisme sans vie ni mort, du survivalisme qui sent pas bon, alors quand j’entends la fiotte barbue parler de "se fabriquer une zone de confort" c’est simple, j’ai envie de l’inviter à prendre ma place et d’observer son héroïsme lorsque les asticots se mettent à table...

    C’est facile de jacter, de disserter, de postillonner de grandes phrases, c’est une autre histoire d’aller au mastic et de mettre les mains dans le cambouis...

    Le bavardage ne nourrit pas son homme, que cette arrogante chose vienne en stage dans ma cave...ce qu’elle perdra ne sera pas négligeable, mais au moins elle gagnera en crédibilité...



  • 7 votes
    Norman's mum Norman’s mum 19 novembre 2020 12:04

    Certains, spécialistes ou pas, parlent aussi de l’immunité collective...celle-ci ne me concerne pas, moi je prône l’immunité putréfactive...c’est un chemin de croix, je l’admets, et en outre nullement choisi dans mon cas...

    Pourtant je fais l’objet de tentatives de contamination quasiment chaque jour...mon vaurien, mon incapable, mon dépravé, mon matricide de fils est à l’affut de tout cluster déclaré pour se rendre illico sur place et se frotter à tout ce qui bouge pour devenir véhicule du corona...l’autre fois il revenait d’un EHPAD, je ne vous raconte pas le bouquet garni en terme d’odeurs...je suppose qu’il n’a pas hésité à poursuivre sa récolte virale à la morgue...

    Ensuite il est bizarrement proche de moi, aux petits soins...avec toujours des grains de poivre au creux de la main qu’il inhale, discrètement croit-il, pour déclencher un tonitruant éternuement et me couvrir d’une flaque de miasmes..."oh pardon maman, je dois faire une allergie"...

    Une allergie à sa pauvre mère, oui.. ! une pauvre mère que ce vaurien veut achever avec un virus après l’avoir sérieusement dégradée avec un space cake à la strychnine...en ce funeste jour sur la table de travail de la maternité je n’ai pas vu passer entre mes cuisses un fils honnête et reconnaissant mais un apprenti chimiste sans scrupule...

    Quand je pense que j’ai failli lui donner le prénom "Gilles"...Gilles Bates...



  • 3 votes
    Norman's mum Norman’s mum 15 juin 2020 17:29

    "Retour à la terre"

    C’est une attaque personnelle ??



  • 5 votes
    Norman's mum Norman’s mum 4 mai 2020 14:12

    Je crois pouvoir affirmer que c’est un sujet sur lequel mon témoignage sera puisé à la source...si je ramène ma fraise sur un article consacré à la lutte contre la cellulite il s’avérera d’une moindre pertinence...

    Tout d’abord...une forme de vie "après" la mort je ne sais pas, une forme de vie "pendant" la mort je sais...je peux dire une chose, c’est long...j’ai en outre la contrariété de me coltiner une dépouille dans un état moyen, comme vous pouvez le constater, et ce en dépit des "soins" apportés à mon être par un certain vaurien, un incapable, un dépravé, un matricide...

    Ce fluet et sinistre personnage s’est lancé dans une nouvelle guerre, l’ennemi n’est plus la poussière sur ses oiseaux empaillés qu’il chasse au plumeau, mais un ennemi invisible, dit-il, qu’il combat en brassant du vent...

    Parfois il se couvre de plumes et reste immobile de longues heures, posé sur une étagère avec un regard inexpressif...il m’explique que face à un ennemi invisible il se rend lui-même invisible, en l’espèce il se pare de la tenue de camouflage d’oiseau empaillé...et oui, j’ai donné la vie à une créature qui allait prendre la mienne, et par dessus le marché il est bête à bouffer du foin...

    Il s’est dégoté un acolyte de bac à sable, pourtant un monsieur d’un âge avancé, un certain Cline Tistevoude...lui aussi se prend pour un héros de guerre, alors que son seul fait d’arme c’est d’avoir réussi à s’évader de l’Ehpad où ce sénile allait s’éteindre dans l’anonymat, peut-être aidé par une perfusion spéculative et de plan d’occupation des lits...

    Pour en revenir au sujet, ben la vie pendant la mort ce n’est guère différent de celui qui est mort pendant sa vie...oui, c’est une phrase à méditer...moi j’ai toute la mort pour réfléchir et philosopher...il vaut mieux vivre de son vivant, c’est la leçon de vie que j’ai le privilège de creuser durant mon cheminement, mon errance entre l’être et le néant, de cohabitation entre vie et mort...

    Celui qui disait "l’enfer c’est les autres" était peut-être dans le vrai, moi avec la promiscuité de l’autre vaurien, incapable, dépravé, matricide, je me permets de rectifier en "l’enfer c’est l’autre"...



  • 5 votes
    Norman's mum Norman’s mum 21 février 2020 11:18

    Parfois je me dis qu’il vaudrait mieux que je reste recluse dans ma lugubre cave plutôt que de m’adonner à ces furtives cavales durant lesquelles la fatalité me place invariablement devant un écran de télé et les nouvelles du monde...

    Là je suis sidérée, scandalisée, choquée, révoltée, traumatisée, anéantie, et je pèse mes mots...

    Un matricide !!!!!

    Ce Tobias balance le potage sur des kurdes...on ne dira plus que les plus kurdes sont les meilleurs...bref, ensuite il fait quoi, le Tobias.. ? il rentre chez lui pour tirer sa révérence...façon "enfant de la balle"...pourquoi pas, c’est un choix respectable...il a fait du grabuge et il sort la grande faucheuse en joker final pour se soustraire à ses responsabilités...il a le droit de garder le silence, même éternellement...

    Sauf que...au lieu de s’éclipser dignement il ne peut pas s’empêcher de liquider sa pauvre mère...certainement par bienveillance, pour lui éviter de porter le fardeau d’un trop vif chagrin...il a vu en images subliminales sa daronne en larmes devant son cercueil alors il s’est dit "allez hop, la vieille, je vais t’épargner cette douleur"...une balle dans le caisson et c’est réglé, c’est plus parlant que le collier de nouilles pour la fête des mères...

    Ce rustre est dans la lignée d’un Dupont de Ligonnès qui massacre sa famille mais n’oublie pas d’occire le chien...c’est comme le type qui finit de pisser et secoue sa zigounette pour éjecter la petite gouttelette finale...

    C’est dégueulasse...une mère on n’en a qu’une, alors que des kurdes il y en a à foison...et y en a que pour eux...des kurdes...franchement...le matricide parfaitement caractérisé n’est même pas un dégât collatéral...c’est moins qu’un chien écrasé ou abattu...à peine un détail mentionné par des lèvres dédaigneuses...

    Par conséquent j’appelle à la rébellion, à la guerre préventive face à cette plaie purulente qui sème les cadavres maternels ensevelis sous les pelletées d’indifférence...j’annonce la création de l’Ordre National "Monique Courjault", un lobby de lutte contre les matricides qui vise à imposer une impunité totale en faveur des mères auteurs d’infanticides, que ce soit par congélation ou tout autre moyen...ce n’est que de la légitime défense par anticipation, point barre. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité