• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Qamarad

Qamarad

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 29/01/2014
  • Modérateur depuis le 07/02/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 1777 1553
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 296 256 40
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires




  • 4 votes
    Qamarad Qamarad 17 novembre 00:13

    @maQiavel

    Tepa avait tout sauvegardé sur des disques durs. Et Conversano a demandé à des gens de sa commu de sauvegarder par prudence ses vidéos pour les mettre sur un site d’archives vidéo. Cela devrait rester !



  • 6 votes
    Qamarad Qamarad 16 novembre 23:44

    Repose en paix Tepa !

    Pas grand chose à rajouter aux hommages parfois touchants, et toujours mérités qui lui ont été rendus. Cet homme fait consensus d’un pan de la gauche souverainiste jusqu’à démocratie participative, ça mérite en soi une stèle !

    Il restera dans nos mémoires comme l’un des artisans majeurs du premier âge de la dissidence. Quand celle-ci se découvrant sur le web exhuma avec avidité les auteurs oubliés et interdits... Idéologiquement, ce n’était pas toujours cohérent et les émissions de Tepa ayant vu passer tout à tour Laurent Glauzy et Pierre De la Coste en attestent :))
    Mais cela donnait à l’époque un parfum de "libertinage" intellectuel (ceux de ma génération le comprendront bien), d’irrévérence d’autant plus charmants que les libertés publiques commençaient sérieusement à se dégrader. Depuis, les chapelles idéologiques se sont plus marquées ainsi que les haines entre personnes (Soral a frappé comme vous savez). 

    Tu demeureras donc Tepa comme le parangon de cet âge d’or, un album de famille à toi tout seul que nous regarderons toujours avec nostalgie, comme pour s’extraire quelques instants de notre condition : celle d’un camp national qui s’offre en cirque alors que le pays est menacé de disparition. Et encore avec nostalgie, car ce que tu as fait, personne ne le refera probablement avant une bonne décennie. Tu as porté ta croix pour la cause nationale et auras donc pour toujours notre infinie gratitude. RIP. 



  • 4 votes
    Qamarad Qamarad 29 septembre 20:58

    Cette réunion a rassemblé des gens qui ne parviendront pas à faire l’union des droites. tant souhaitée Mais ce qui me frappe le plus, ce sont les réseaux à l’oeuvre. Tout un pan de la bourgeoisie voudrait se choisir Marion-Maréchal comme figure de proue, sous une ligne plutôt libérale, compatible avec l’UE, peut-être même atlantiste ; pour peu qu’elle soit d’apparence conservatrice. Je n’en pense bien sûr que du mal et de toute façon, Macron cherche déjà à les briser avec le débat sur l"immigration et une polarisation de la campagne de 2022 entre lui-même et le RN. Si ça ne suffit pas, on trouvera sans doute une casserole ou un dossier chaud. Faisons confiance à la justice servile pour cela smiley



  • vote
    Qamarad Qamarad 22 septembre 19:49

    Macron au final, c’est bien peu de choses. Il n’y aura pas de tournant de sa part bien évidemment. La seule question qui vaille c’est : " Est-ce qu’une fraction du peuple est prête à un réelle changement ? " Lequel changement nécessiterait une implication bien plus grande que ce que nous avons connu l’hiver dernier, parce les urnes sont bloquées et que la France est tout bonnement menacée de disparaitre ou de n’être réduit qu’à une entité administrative vidée de sa substance. La réponse est non et hier l’a encore démontré. Les gilets jaunes s’en tiennent toujours aux mêmes méthodes devenues contre productives, sont inaudibles quant à des propositions concrètes qui ne soient pas des incantations pour le RIC ou une vie meilleure. La vérité, c’est que Macron peut bien poser en cadre jeune et dynamique : il a face à lui un peuple lassé, totalement divisé. La machine policière qui s’est mise en place fait que le système macroniste pourra bien durer encore bien longtemps. Il faudrait un sursaut d’une ampleur rarement vue pour renverser le cours des choses.



  • 2 votes
    Qamarad Qamarad 17 septembre 11:56

    @Vraidrapo
    Le contexte international n’est effectivement pas au beau fixe, mais les autorités ont très mal géré la situation intérieure. Quand on voit le nombre hallucinant de fautes commises par l’exécutif, on se dit que ce qui a le plus joué en sa faveur fut d’avoir un peuple encore trop avachi pour tenter un réel rapport de force. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris







Palmarès