• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

sasapame

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 2 votes
    sasapame 16 juin 19:13

    Après Sapin singeant le communiste, après l’agent Santerre Luc Merluchon mimant le socialiste, après Ruffin faisant le tapin, ce journaliste un temps faisant la chasse aux sorcières « négationnistes du climat » après celles des négationnistes emmerdant la religion, la Lumière, le lanceur d’alerte Denis Robert, a qui l’on eu donné Mammon sans concession il y a peu encore, qui retourne sa veste à son tour, rejoignant le rang des petites putes de journalistes qui ne lisent rien quant aux sujet supposément abordé et essaye de soumettre leur victime à la question en public. Édifiant...

    Dis donc, petit enculé de fiotte sitôt vendue à ton merdia prétendument pas lié à la France soumise — elle est bonne au moins, cette petite pute ? — j’ai une question atroce qui me vient, là, rassure-moi, quand même, mon poto (on se tutoie encore, quand même, hein...) :


    se pourrait-il que tu aies le moindre doute personnel sur inexistence de chambres à... de compensation dans la respectable société Clearstream  ?

    Une sorte d’affaire Clearstream I derrière la vraie affaire Clearstream  : celle des Vils Pains, des Sarre Cosy, bien sûr, pas celle dans le trip paradis fiscaux.


    Lavis, lavret : Aux Champs. Quoi, merde....

    T’as vu l’avion ?


    Allez, crache, abjure, de toute manière tu sera bientôt effacé de la base de donnée d’ici peu, et à jamais. Certes, il existe une vie après la mort, évidemment : dans la mémoire de ceux qui restent. Mais par pour tout le monde : la place d’une sous-merde est évidemment dans les poubelles de l’histoire. 

    Bien sûr, t’as jamais écouté Faurisson, jamais lu à la source ; seulement ceux qui t’ont dit de jamais le faire — eh oh, n’est pas journaliste qui veut.



  • 4 votes
    sasapame 16 juin 17:57

    Que celui qui a lu à la source ne serait-ce que les pires détracteurs de Faurisson (au hasard, Vidal-Naquet), qui étaient eux mêmes en parfait porte-à-faux avec le tribunal militaire des vainqueurs de Nuremberg, ainsi que les statuts dudit, lui jette la première pierre.

    Il est difficile d’ignorer que l’ONU a très longtemps condamné et même qualifié de racisme le sionisme, que d’innombrables juifs, inclus M. Badinter, condamnent et ont condamné sans réserve les lois mémorielles. Qu’on a encore jamais vu un individu sémite qui soit blanc comme un linge, n’en déplaise à tous ces Drucker, Bruel, DSK, Sinclair, Arthur, et tutti qui le sont sans doute devenus à force de passer sous les feux de la rampe. Que les séfarades sont même copieusement discriminés et ségrégués par les ashkénazes même et surtout en Israël.

    Que la plupart des écrits qu’on est sommés de compter comme les plus antisémites ont été écrits par des Juifs et des juifs... C’est ballot.

    Que maints juifs condamnent bien de ces assimilations à la noix autour du concept, et ce racisme insupportable d’une catégorie de juifs et autres Juifs envers les goyim, faisant les affaires de milliardaires fauteurs de guerre et faiseurs de gouvernements... qui auraient tout aussi bien pu se cacher derrière le label de l’indépendantisme breton — dire que le Dalaï Lama en exercice est à l’évidence un agent de la CIA n’est pas dire qu’on a la haine des Tibétains : t’es con ou tu le fais exprès ?

    Dire que ces enculés de Monnet, de Schuman, d’Adenauer, de Hallstein étaient également des agents du même empire n’est pas dire, faut-il le dire, qu’on a envie de butter les européens, inclus les Belges, les Français et les Suisses francophones... Encore que pour certains pauvres êtres affublés du sobriquet de "mes semblables", on se demande... Un peu, soit dit en passant, comme on peut très souvent se demander si tout ces droit-de-l’hommistes hors sol qui sont par surcroît des débiles néobios qui gerbent biorgue ou Biork, ... ou York (j’adore Radiohead comme tout un chacun mais ce moitié inculte croit à donffe à la grande messe noire climatique et même il fait DJ en chef dans ses sommets, nul n’est parfait)  en jouissant plus que l’anorexique lambda, bouffeurs de tartes au caillou infichus de faire à graille un peu décemment, verts gris du minois fiers de n’enfiler que de la bouffe pour ruminants, allergiques à tout à la première à la deuxième à la troisième génération, ne veulent pas plutôt éradiquer l’espèce humaine — cette bande de fous dangereux ne sait même pas que le WWF et le Club de Rome ne sont qu’un ramassis de banquiers et de rois du pétrole, au propre comme au figuré... alors qu’il suffit de consulter la liste des actionnaires. A part ça, les nazis se paient de sacrés trips bio, surtout sur le mode antispéciste... sauf qu’entre races humaines certaines étaient plus égales que d’autres. Ah, ces farceurs à talobiennettes. Rausse ! 

    On ne sait plus trop si la famille royale de la perfide Albion se paye des trips nazis ou descend du faux messie Frank... Plus sûr, mais toujours au hasard, ce Haut traître archétypique de Giscard est complotiste, voyez un peu : pourtant placé pour savoir que son successeur commettait un crime de haute trahison en laissant modifier la Constitution aux fins d’autoriser le référendum sur Maastricht, comme une petit merdeux jaloux pour son raté "constitutionnel" (n’est pas Auvergnat qui veut), il a claironné que le Traité de Lisbonne était un copié-collé du machin de 2005... et a même préfacé un bouquin sur le foutage de gueule magistral des renouvelables. Mais quand je lui ait écrit sur son blog (si important qu’il a disparu depuis) que depuis le traité de la Jamaïque on a établi le totalitarisme monétaire à l’échelle quasi-mondiale, ni plus ni moins, il n’a surtout pas censuré contrairement à moi, une ribambelles de gens ni polis ni appliqués qui lui parlaient, certes, de vérité un rien moins gênantes.

    Que celui qui a lu à la source ne serait-ce que les pires détracteurs de Faurisson (au hasard, Vidal-Naquet) lui jette la première pierre... C’est con, ils étaient eux mêmes en énorme porte-à-faux, du moins sur les chiffres, avec les conclusions tribunal militaire des vainqueurs de Nuremberg, — sans parler d’avoir lu à la source le petit lait de cet ex-ennemi public n°1, vieillard maintes fois tabassé, décédé à l’automne dernier, à 5 jours d’intervalle de la première figure française du "négationnisme (entendez : réalismeclimatique", Jacques Duran — ainsi que les statuts dudit machin (n’assurant aucunement les droits de la défense, et établissant que toute propagande de l’un des pays vainqueurs / l’une des parties valait vérité révélée à jamais et ce sans même qu’aucune preuve n’ait à être apporté... xptdr), sans ajouter les Garaudy entre tant d’autres, et bien des révisionnistes de confession juive et/ou d’ascendance juive.

    Je déconseille bien entendu à tous ces courageux imbus ignares genre conchieur de faiqueniouses de pousser un tant soit peu jusqu’à Bernard Lazare (ses Causes de l’antisémitisme), même pas jusqu’à Marx (sa Question juive), ne parlons pas de se palucher La controverse de Sion : en plus de défriser et d’être si bien documenté, c’est 7 ou 800 pages... Même du Shlomo Sand les tuerait. Même le fameux duo de profs Juifs ricains (Le lobby pro-israelien et la politique étrangère américaine). Naturellement, ils n’iraient jamais lire du Gilad Atzmon (son Wandering Who / Parabole d’Esther en édition française préfacée par Jean Bricmont, proche de Chomsky depuis de lustres).

    La loi Fabius-Gayssot est évidemment anticonstitutionnelle : ses promoteurs au Parlement ont eux même reconnus qu’elle établissait une présomption — doute sur les conclusions de ce tribunal totalement bidon = révisionnisme malhonnête = automatiquement paravent d’une haine de telle religion = de telle communauté...Et mon cul sur la commode. Par ailleurs, on ne peut condamner un sentiment, seulement des mots, et encore dans de rares cas. Faut il avoir fait de longues études pour comprendre ça ou pour avoir lu une fois la Déclaration de 1789 une fois dans sa putain de vie ? Et y a enfin, autorité de la chose jugée ou pas, que la souveraineté réside essentiellement dans la Nation, donc une loi ne peut se soumettre elle-même aux conclusions d’un tribunal international, point — qu’elles aient été justes ou non est déjà même une toute autre question. 

    Si tant de déblatérateurs ne la ramenaient pas autant, on aurait même bien moins que 190 messages en réponse à ce fil au bout de deux jours déjà : c’est dire comme le sujet est digne d’intérêt. Et pas du tout à côté de la plaque.



  • vote
    sasapame 16 juin 17:15

    @PumTchak,


    "j’ai dit une énorme connerie", qu’y disait... : en 2005 le mainstream a classé Étienne Chouard dans le top 100 des personnalités françaises les plus connues.


    Il n’en avait d’ailleurs absolument pas l’intention et en a été complètement surpris - il avait juste dit la vérité sur l’arnaque totale de l’anti-constitution prétendument "européenne", ce dont ses collègues ont tenté de le dissuader, alors qu’aucun canard, ne parlons pas même des mainstream, ni évidemment de l’Huma, ni même le Diplo à cette heure, n’avaient daigné ouvrir leurs gueules. Les Français les ont renvoyer se rhabiller : ils ont voté Non haut la main. Si Hollande n’avait pas fait voter ses militants très tôt, puis fait changé quelques serrures de sections dissidentes, le vote interne se serait renversé : 3 mois plus tard c’était 1 contre 2 et non deux contre 1. Attac s’est tardivement prononcé, son président ayant eu les couilles de jouer des statuts et des coudes, envoyant bouler toutes ces personnes "morales" fondatrices et comptant sur les bases locales ; un an après, les hordes trotskardes — mélanchoneuses, ènepéistes, féminististes, arrachistes, réchauffistes et consorts syndicaux, acharnés de l’Europe blanche et chrétienne sous couvert d’amour protégé qui du beur qui du black, racistes anti jaunes du reste, de l’alarmisme prétendument bio, du cassage de "négationnistes du climat" (Causeur, la revue de la mère Lévy, a fait son grand dossier de mars dernier sur le thème de la religion du climat qui commence salement à nous pomper l’air...), de modératistes anti féministocastratrisme et autres grandremplacistes (vive le sans papiérisme intergalactique, top du top en matière d’armée de réserve — ont définitivement récupéré et dévoyé la boutique en bourrant les urnes au second degré : ils ont fait artificiellement gagner l’équipe Nikonoff, ce frexitiste dont j’ai été le secrétaire national aux affaires européennes et monétaires, pour mieux le pousser dehors ; une fois totalement lavé par la justice, les conspirateurs qui n’ont jamais fait appel ni même suivi un tant soit peu la procédure de première instance avait eu depuis longtemps ce qu’ils voulaient, et lui sept pontages cardiaques.



  • vote
    sasapame 16 juin 16:43

    (Bug : sorry.)



  • 1 vote
    sasapame 16 juin 16:32

    @PumTchak,

    en 2005 le mainstream a classé Étienne Chouard dans le top 100 des personnalités françaises les plus connues...
    Il n’en avait absolument pas l’intention et en a été complètement surpris - il avait juste dit la vérité sur l’arnaque totale de l’anti-constitution prétendument "européenne", ce dont ses collègues ont tenté de le dissuader, alors qu’aucun canard, ne parlons pas même des mainstream, ni évidemment de l’Huma, ni même le Diplo à cette heure, n’avaient daigné ouvrir leurs gueules. Les Français les ont renvoyer se rhabiller : ils ont voté Non haut la main. Si Hollande n’avait pas fait voter ses militants très tôt, puis fait changé quelques sérrures de sections dissidentes, le vote interne se serait renversé : 3 mois plus tard c’était 1 contre 2 et non deux contre 1. Attac s’est tardivement prononcé, son président ayant eu les couilles de jouer des statuts et des coudes, envoyant bouler toutes ces personnes "morales" fondatrices et comptant sur les bases locales ; un an après, les hordes trotskardes mélanchoneuses, ènepéistes, féminististes, arrachistes, réchauffistes et consorts syndicaux, acharnés de l’Europe blanche et chrétienne sous couvert d’amour protégé qui du beur qui du black, racistes anti jaunes du reste, de l’alarmisme prétendument bio, du cassage de "négationnistes du climat" (Causeur, la revue de la mère Lévy, a fait son grand dossier de mars dernier sur le thème de la religion du climat qui commence salement à nous pomper l’air...), de modératistes anti féministocastratrisme et autres grandremplacistes (vive le sans papiérisme intergalactique, top du top en matière d’armée de réserve  ont définitivement récupéré et dévoyé la boutique en bourrant les urnes au second degré : ils ont fait artificiellement gagner l’équipe Nikonoff, ce frexitiste dont j’ai été le secrétaire national aux affaires européennes et monétaires, pour mieux le pousser dehors ; une fois totalement lavé par la justice, les conspirateurs qui n’ont jamais fait appel ni même suivi un tant soit peu la procédure de première instance avait eu depuis longtemps ce qu’ils voulaient, et lui sept pontages cardiaques.

    Que celui qui a lu à la source ne serait-ce que les pires détracteurs de Faurisson (au hasard, Vidal-Naquet), qui étaient eux mêmes en parfait porte-à-faux avec le tribunal militaire des vainqueurs de Nuremberg, ainsi que les statuts dudit, lui jette la première pierre.
    Il est difficile d’ignorer que l’ONU a très longtemps condamné et même qualifié de racisme le sionisme, que d’innombrables juifs, inclus M. Badinter, condamnent et ont condamné sans réserve les lois mémorielles. Qu’on a encore jamais vu un individu sémite qui soit blanc comme un linge, n’en déplaise à tous ces Drucker, Bruel, DSK, Sinclair, Arthur, et tutti qui le sont sans doute devenus à force de passer sous les feux de la rmpe. Que la plupart des écrits qu’on serait sommés de compter comme les plus "antisémtites" ont été écrits par des juifs... Que maints juifs condamnent bien de ces assimilations à la noix autour du concept, et ce racisme insupportable d’une catégorie de juifs envers les goyim, faisant les affaires de milliardaires fauteurs de guerre et faiseurs de gouvernements..
    ... qui auraient aussi bien pu se cacher derrière le label de l’indépendantisme breton  dire que le Dalaï Lama en exercice est à l’évidence un agent de la CIA n’est pas dire qu’on a la haine des thibétains, et dire que Monnet, Schumann, Hallstein, toute cette merdasse de la haute travaillaient également pour l’empire depuis le début.
    Ce haut traître de Giscard est un complotiste, pourtant bien placé pour savoir que son successeur commettait un crime de haute trahison en laissant modifier la Constitution pour autoriser le référendum sur Maastricht, il a avoué sans aucune gène que le Traité de Lisbonne était un copié-collé du machin de 2005, et a même préfacé un bouquin sur le foutage de gueule magistral des énergies renouvelables. Mais quand je lui ait écrit sur son blog (si important qu’il a disparu depuis) que depuis le traité de la Jamaïque on a établi le totalitarisme monétaire à l’échelle quasi-mondiale, ni plus ni moins, il n’a surtout pas censuré contrairement à moi, une ribambelles de gens ni polis ni appliqués qui lui parlaient, certes, de vérité un rien moins gênantes.

    "<i>Quand on sait pas, on ferme sa gueule.</i>" (Coluche). Et si tous les déblatérateurs de mes deux ne la ramenaient pas tant, on aurait encore bien moins que 185 messages en réponses à ce fil au bout de deux jours déjà : c’est dire comme le sujet est digne d’intérêt... et pas du tout à côté de la plaque, bien sûr.

    Que celui qui a lu à la source ne serait-ce que les pires détracteurs de Faurisson (au hasard, Vidal-Naquet) sans parler de ce dernier, décédé à l’automne dernier, à 5 jours d’intervalle de la première figure française du "négationisme (entendez : réalisme) climatique", Jacques Duran  qui étaient eux mêmes en parfait porte-à-faux avec le tribunal militaire des vainqueurs de Nuremberg, ainsi que les statuts dudit (n’assurant aucunement les droits de la défense, et établissant que toute propagande de l’un des pays vainqueurs / l’une des parties) valait vérité révélée à jamais et ce sans même qu’aucune preuve n’ait à être apporté...), sans ajouter tant d’autres auteurs, Garaudy, et bien des révisionnistes de confession juive et/ou d’ascendance juive, lui jette la première pierre..
    Quoi qu’il en soit, la loi Fabius-Gayssot est évidemment anticonstitutionnelle : ses promoteurs au Parlement ont eux même reconnus qu’elle établissait une présomption  doute sur les conclusions de ce tribunal totalement ... Et autorité de la chose jugée ou pas, la souveraineté réside essentiellement dans la Nation, donc une loi ne peut se soumettre elle-même aux conclusions d’un tribunal international, point  qu’elles aient été justes ou non est déjà même une toute autre question. 

    Il est difficile d’ignorer que l’ONU a très longtemps condamné et même qualifié de racisme le sionisme, que d’innombrables juifs, inclus M. Badinter, condamnent et ont condamné sans réserve les lois mémorielles. Qu’on a encore jamais vu un individu sémite qui soit blanc comme un linge, n’en déplaise à tous ces Drucker, Bruel, DSK, Sinclair, Arthur, et tutti qui le sont sans doute devenus à force de passer sous les feux de la rampe. Que la plupart des écrits qu’on serait sommés de compter comme les plus "antisémites" ont été écrits par des juifs...  il suffit d’écouter en ligne un tas de rabins (certes pas parmi ceux qui sont fans de Dieudo et qui se font casser la gueule en manif par la flicaille de NYC quand ils scandent que le "retour" en "Terre-Sainte" sur le mode sioniste est le crime absolu contre leur dieu, ce dont convenaient d’ailleurs la quasi-totalité des dirigeants de leurs communautés encore au début du XXe siècle). Et que maints juifs condamnent bien de ces assimilations à la noix autour du concept...
    ... et surtout ce racisme insupportable d’une catégorie de juifs envers les goyim et ce tribalisme totalisant

    faisant les affaires de milliardaires fauteurs de guerre et faiseurs de gouvernements...
    ... qui auraient aussi bien pu se cacher derrière le label de l’indépendantisme breton  dire que le Dalaï Lama en exercice est à l’évidence un agent de la CIA n’est pas dire qu’on a la haine des thibétains, et dire que Monnet, Schmann, Hallstein et toute cette merdasse de la haute travaillaient également pour l’empire depuis le début.
    Ce haut traître de Giscard est un complotiste, pourtant bien placé pour savoir que son successeur commettait un crime de haute trahison en laissant modifier la Constitution pour autoriser le référendum sur Maastricht, il a avoué sans aucune gène que le Traité de Lisbonne était un copié-collé du machin de 2005, et a même préfacé un bouquin sur le foutage de gueule magistral des énergies renouvelables. Mais quand je lui ait écrit sur son blog (si important et solennel qu’il a disparu depuis) que depuis le traité de la Jamaïque on a établi le totalitarisme monétaire à l’échelle quasi-mondiale, ni plus ni moins, il n’a surtout pas censuré contrairement à moi, une ribambelles de gens ni polis ni appliqués qui lui parlaient, certes, de vérité un rien moins gênantes.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès