• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de poetiste

sur Le futur Institut des cultures d'islam (Paris XVIIIème) décortiqué


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

poetiste 1er mars 2012 22:35

Je pense qu’il faudrait pour se débarrasser des esprits sectaires un bon insecticide. Si on veut essayer de les soigner, c’est le marquage au fer rouge de l’âme, le tatouage de leur croyance qu’il faut enlever au bistouri.
Pauvres chéris qui confondent parti politique et religion, cette vieille confusion qui n’est pas la foi mais l’expression de l’instinct grégaire de l’homme qui se protège de l’autre homme, de l’autre croyance. Le prosélytisme expansionniste, c’est la guerre.
Des prosélytes simplistes de ce style, il y en a qui s’éclatent à dire n’importe quoi sur ce site, tout ce qui sort de leurs neurones en désordre, en admettant qu’il leur en reste quelques uns.
Le plus croustillant de tous est celui qui se fait appeler : "le correcteur". Il a dû oublier de se corriger lui même pour en être arrivé à de telles diarrhées de mots incohérents. Attention ! Le "correcteur" est arrivé avec son fouet islamique !
Non ! Laissez le passer, il est inoffensif, il ne relève pas de la censure policière mais de centre spécialisé. Dites lui que Abdère Aman était venu voir le Futuroscope à Poitiers et il sera content.
Il faut se presser d’en rire, tant que des énergumènes comme ça ne sont pas au pouvoir, il sont plutôt une espèce d’attraction surréaliste pour le fun sur le net.
Ils sont programmés, sans libre arbitre. (ça leur est défendu). Ils vont finir par s’intégrer comme tous les gus de croyance étrangère. La France absorbe tout, question de temps.
Bonjour Monsieur Moreau,Bonjour Monsieur Sarrasin, bonjour Monsieur Eldin : Surtout, ne soyez pas anti islamiques car vous êtes descendants de vieux immigrés : de suite après l’hégire (622), l’Europe était envahie par l’Islam. Poitiers :(732). Les Maures ont fait des Français de souche dans leurs invasions.
Au troisième millénaire, voir ces écrits péremptoires et incohérents, c’est à vous désoler de la liberté d’expression, de la liberté, de la démocratie.
Ce que je dis là ne s’adresse pas à JeanValjean ni à Gazatouslesétages, mais je leurs souhaite bien du plaisir dans le bordel métaphysique des prosélytes forcenés.
Quelle heure est-il ? Mercredi ! Très bien, c’est là que je descends ! Voilà : discussion terminée avec "le correcteur". La récréation est finie.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès