• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

poetiste

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 356 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • vote
    poetiste 2 mars 2012 00:09

    Parlons sérieusement :
    http://www.postedeveille.ca/2011/07/un-ex-musulman-met-en-garde-contre-la-duperie-des-medias-sur-lislam.html

    Car il est bon de savoir de quoi on parle et de faire taire la folle du logis(l’imagination), qui remplace la réflexion chez les prosélytes expansionnistes qui veulent nous refiler la même programmation que celle qu’on a collé dans leur bios.



  • 1 vote
    poetiste 1er mars 2012 22:35

    Je pense qu’il faudrait pour se débarrasser des esprits sectaires un bon insecticide. Si on veut essayer de les soigner, c’est le marquage au fer rouge de l’âme, le tatouage de leur croyance qu’il faut enlever au bistouri.
    Pauvres chéris qui confondent parti politique et religion, cette vieille confusion qui n’est pas la foi mais l’expression de l’instinct grégaire de l’homme qui se protège de l’autre homme, de l’autre croyance. Le prosélytisme expansionniste, c’est la guerre.
    Des prosélytes simplistes de ce style, il y en a qui s’éclatent à dire n’importe quoi sur ce site, tout ce qui sort de leurs neurones en désordre, en admettant qu’il leur en reste quelques uns.
    Le plus croustillant de tous est celui qui se fait appeler : "le correcteur". Il a dû oublier de se corriger lui même pour en être arrivé à de telles diarrhées de mots incohérents. Attention ! Le "correcteur" est arrivé avec son fouet islamique !
    Non ! Laissez le passer, il est inoffensif, il ne relève pas de la censure policière mais de centre spécialisé. Dites lui que Abdère Aman était venu voir le Futuroscope à Poitiers et il sera content.
    Il faut se presser d’en rire, tant que des énergumènes comme ça ne sont pas au pouvoir, il sont plutôt une espèce d’attraction surréaliste pour le fun sur le net.
    Ils sont programmés, sans libre arbitre. (ça leur est défendu). Ils vont finir par s’intégrer comme tous les gus de croyance étrangère. La France absorbe tout, question de temps.
    Bonjour Monsieur Moreau,Bonjour Monsieur Sarrasin, bonjour Monsieur Eldin : Surtout, ne soyez pas anti islamiques car vous êtes descendants de vieux immigrés : de suite après l’hégire (622), l’Europe était envahie par l’Islam. Poitiers :(732). Les Maures ont fait des Français de souche dans leurs invasions.
    Au troisième millénaire, voir ces écrits péremptoires et incohérents, c’est à vous désoler de la liberté d’expression, de la liberté, de la démocratie.
    Ce que je dis là ne s’adresse pas à JeanValjean ni à Gazatouslesétages, mais je leurs souhaite bien du plaisir dans le bordel métaphysique des prosélytes forcenés.
    Quelle heure est-il ? Mercredi ! Très bien, c’est là que je descends ! Voilà : discussion terminée avec "le correcteur". La récréation est finie.



  • 2 votes
    poetiste 1er mars 2012 21:05

    Voilà un "correcteur" qui mérite une correction de répondre aussi stupidement en faisant du copié collé qu’il puise dans la Bible pour en galvauder le sens.
    Et qui répète tous mes mots. La femme musulmane est exceptionnelle : comment peut-on dire de pareilles inepties ! Non seulement il y a des femmes stupides en Islam mais aussi des hommes stupides en France et tu le prouves amplement, correcteur incorrect au langage fumeux.
    T’as pas l’impression de perdre ton temps à écrire de de telles balourdises, mais il est vrai que le temps d’un homme tel que toi ne doit pas être bien précieux. Le dommage c’est que tu nous fais perdre le nôtre.
    Ne me dis pas que c’est consciemment que tu écris comme ça sinon de deux choses l’une : ou c’est pervers, ou c’est pathologique, (ou les deux).
    Correcteur ou casseur ? Ton tropisme est de jouir de dire systématiquement le contraire de ce que dit ton interlocuteur, une maladie mentale commune surtout quand on ne risque rien derrière son écran. Comme dit Jean Valjean : béatitude illuminée mais la veulerie ne brille pas du tout. Et ne me réponds pas, si c’est pour encore dire n’importe quoi : tu n’es pas ma tasse de thé. OK ? Mais où diantre ai-je mis ma tapette à mouches ?



  • vote
    poetiste 1er mars 2012 14:11

    OK gordon 71

    Pas question de provoquer le clash des civilisations. Après la révolte contre le tyran et le désir de démocratie vient le désir d’égalité hommes/femmes qui vient contrer le Coran qui dit que "L’homme est supérieur à la femme".
    Dans la parabole de la femme adultère, c’est 10 vieillards qui partent la queue entre les jambes, si j’ose dire car le Christ a défendu la femme.
    J’ai la conviction qu’il va venir des femmes d’une exceptionnelle qualité spirituelle dans le monde de l’Islam et que nous devrons les écouter.
    Des siècles de compression de la liberté de la femme, ça fait une énergie qui ne va pas tarder à pousser encore plus loin la révolution contre les Ben Ali et consorts.
    La femme est l’avenir de l’homme et c’est plus vrai en Algérie qu"ailleurs, ce grand et beau pays qui mérite mieux que des lois faites par les hommes, pour des hommes.
    Je ne voudrais pas jouer les prophètes mais il y a des signes qui vont séparer les clairvoyants et les conservateurs de leurs prérogatives d’ici quelque temps.
    Il est temps d’ouvrir les cœurs et laisser les vieilles peaux des croyances qui ne relient pas, sur le côté. (Galvaudent donc le mot : "religion").
    Est-ce que nous méritons d’être libres si notre jugement et nos actes favorisent les pouvoirs abusifs : là est toute la question. On peut sortir de l’âge de pierre de la conscience plus vite qu’on ne le pense et des conversions en donnent le signe précurseur.



  • vote
    poetiste 29 janvier 2012 21:22

    Sabicas, c’est tout l’art du flamenco.Ne pas oublier les frères Assad, brésiliens au talent époustouflant. Julian Bream et John William aussi.
    Et Raul Garcia zaratte : un Péruvien. Vous aimerez, j’en suis sûr.
    Anouska Shankar est la digne fille de son père et il en est "Ravi".
    Nota bene : le sitar, c’est masculin.
    Vive la musique qui enchante et adoucit les mœurs !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès